Est-ce une décharge de Taser qui a tué Loïc Louise ?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Loïc Louise, un étudiant de 21 ans, est décédé dimanche 3 novembre 2013 à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret) après avoir reçu une décharge électrique de Taser tirée par un gendarme. Six mois plus tard, ses parents, domiciliés à La Réunion, attendent les résultats de l’enquête confiée à l’inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) par le parquet d’Orléans. Alors que le rapport d’autopsie pointe un décès par « étouffement » sans lien direct avec le Taser, plusieurs témoignages recueillis par Mediapart jettent le trouble sur le comportement des fonctionnaires.