Vers la disparition du mot "race" de la Constitution française

Par
La commission des Lois de l'Assemblée nationale a adopté mercredi un amendement visant à supprimer le mot "race" de la Constitution française et à y inclure une référence à l'égalité entre les femmes et les hommes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La commission des Lois de l'Assemblée nationale a adopté mercredi un amendement visant à supprimer le mot "race" de la Constitution française et à y inclure une référence à l'égalité entre les femmes et les hommes.