Pécresse: «Mon projet, ce ne sont pas les vieilles idées qui nous ont fait perdre»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un entretien au Figaro publié ce dimanche 27 août, Valérie Pécresse affiche son opposition au gouvernement Philippe. « Je me situe très clairement aujourd'hui dans l'opposition à ce gouvernement du rabot budgétaire, des demi-réformes et d'une forme d'angélisme sur des sujets très préoccupants, comme le sont les flux migratoires, le communautarisme ou l'islamisme radical », dit-elle.