Macron veut réformer le G7, "théâtre d'ombres et de divisions"

Par
La France, qui assumera l'an prochain la présidence tournante du G7, souhaite réformer et renouveler le format et les ambitions de ce "théâtre d'ombres et de divisions", a annoncé lundi Emmanuel Macron, trois mois après un sommet au Canada traversé par des lignes de fracture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France, qui assumera l'an prochain la présidence tournante du G7, souhaite réformer et renouveler le format et les ambitions de ce "théâtre d'ombres et de divisions", a annoncé lundi Emmanuel Macron, trois mois après un sommet au Canada traversé par des lignes de fracture.