Le budget 2020 ignore l’urgence sociale et climatique

Par

En se limitant au credo des baisses d’impôts et en comprimant les dépenses sociales, le projet de loi de finances de 2020 manque de répondre aux grands défis de l’époque. Comme les précédents, ce budget sans ambition est une occasion manquée alors que les taux d'intérêt bas offraient des opportunités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On nous avait annoncé un « choix social », mais le budget 2020 est un concentré chimiquement pur de politique néolibérale : il baisse les impôts, réduit la solidarité, renforce les dépenses « régaliennes » et oublie l’écologie. Du reste, lors de la conférence de presse de présentation du projet de loi de finances de l’an prochain, le ministre de l’économie et des finances a martelé d’emblée qu’il s’agissait d’un texte de « continuité » : « Nous avons engagé depuis 2017 une politique de l’offre et nous nous y tenons. »