Florange : Hollande menace Mittal d'une nationalisation

Par et

François Hollande a reçu mardi soir le président du groupe qui a annoncé la fermeture d'une partie du site de Florange. De plus en plus de voix, à gauche comme à droite, soutiennent l'idée d'une nationalisation temporaire défendue par Arnaud Montebourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« L'État ne peut pas tout. » La célèbre phrase de Lionel Jospin lui avait coûté cher en 2002. François Hollande aimerait ne pas subir le même sort. C'est tout l'enjeu du bras de fer entamé par Arnaud Montebourg et Lakshmi Mittal sur l'avenir de l'usine de Florange. Le président de la République s'en est mêlé à son tour mardi en recevant à l'Élysée le patron indien du géant mondial de la sidérurgie.