Imams agréés: Macron échoue à renouveler l’islam de France

Par Lou Syrah

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un conseil national des imams capable d’agréer des religieux : Emmanuel Macron l’avait appelé de ses vœux début octobre lors de son discours sur le séparatisme (pour « libérer l’islam en France des influences étrangères »), le Conseil français du culte musulman (CFCM) l’a fait. L’annonce de la création devrait intervenir pile poil pour conforter l’agenda présidentiel.