Réforme du Code minier: les ONG veulent sortir du tout extractivisme

Par

Une réforme du Code minier a été transmise lundi dernier, pour avis, au Conseil national de la transition écologique. Si les ONG constatent des avancées, elles considèrent qu’en l’état, le projet de loi prévu ne protège pas suffisamment l’environnement et les populations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Enterrée depuis un peu plus d’un an, la réforme du Code minier refait surface. Elle se traduit par un nouveau projet de loi proposé par le gouvernement et porté par Barbara Pompili. La ministre de la transition écologique a saisi le Conseil national de la transition écologique (CNTE) pour avoir son avis sur la refonte de ce texte jugé obsolète par des défenseurs de l’environnement et des élus.