Presse: « Monsieur le Président, une exécution se prépare...»

Par Michel Broué
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Tout à fait d'accord avec vous: "c'est un devoir MORAL" de signer cet appel.

En sommes-nous réduits, comme chez Poutine (cf Khodorkovsky), à déposer une demande de grâce auprès du Détenteur du Pouvoir ?

... mais c'était en route !

Je vous invite à prendre connaissance de cette pétition qui dénonce une autre pratique douteuse du Ministère de l'économie.

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/interdiction-de-la-proc%C3%A9dure-d-anonymisation-des-fiches-relatives-aux-personnes-politiquement-expos%C3%A9es-dans-le-fichier-startrac-du-service-anti-blanchiment-tracfin

Cordialement

Olivier THERONDEL

La mort d'un média indépendant: Circulez il n'y a rien voir. seulement une irritation épidermique

Khodorkowsky, vu sa situation financière, n'en aurait rien à cirer d'une sanction comme celle infligée à Médiapart, et, à mon avis, était dans un lieu de détention "trois étoiles", sûrement dans d'autres conditions que les "Pussy Riot"!

merci pour vos précisions, elles me sont utiles car bien expliquées

salutations.

et croyez vous que tous pourront payer ? les étudiants ? les chomeurs ? les chercheurs pauvres (catégorie nouvelle de la siociologie) ? et ....

Bonjour à tous,

Je m'associe à cet élan de solidarité au profit de mediapart.

Je suis prêt à adapter le montant de mon abonnement pour financer le redressement imposé au journal.

 

PP

 

@ PIERREPé Je trouve excellente votre proposition... un retour à meilleure fortune permettrait des "gestes"  tel que la diminution du prix de l'abonnement,par exemple...j'ai en conscience que tous les lecteurs n'ont pas une grande aisance financière,hélas !

Communiqué du gouvernement 

"Le gouvernement mobilise pour la neutralité fiscale entre les supports d'information"

signe par : A Filipetti, ministre de la Culture, F Pellerin, ministre de l'industrie Numerique, B Cazeneuve, ministre du Budget.

A lire, lien ci-dessous :

http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/16655.pdf

Il faut aussi rappeler que le redressement fiscal a lieu car Mediapart a appliqué unilatéralement, se faisant en quelque sorte justice soi-même, un taux de TVA a 2,1

Dans ces conditions, le fisc ne fait que son travail, et le président de la République, en son principe, n'a pas a intervenir. Rappelons aussi que, dans un geste d'orgueil, Mediapart a refusé toute subvention, ce qui met le journal dans une situation critique au regard de sa situation fiscale presente. 

Espérons tous que la situation sera dénouee rapidement.

Pour ma part, en tant qu'abonnee depuis le début, je déplore de n'etre informee qu'aujourd'hui de la situation fiscale de Mediapart. Je ne pense pas que le candidat Hollande, en venant dans ses locaux pendant la campagne electorale de 2012 répondre a des journalistes du site, la connaissait non plus! 

 

Tiens les p'tites mains ps, sont convoquées, y aurait-il urgence ? Ça fait du bruit chez les éléphants ?

Bien sûr qu'il était au courant, ça fait partie des choses que ces nombreux conseillers savent, mais c'était aussi une arme qui prenait de la force à se tendre.

Le coup est tiré, faut assumer des deux côtés maintenant.

Cela étant dit vous êtes bien dans la propagande officielle :

"Espérons que ça va s'améliorer, empressons nous de ne rien faire en prétendant qu'on en est empêché"

Monsieur Marcot, je n'ose pas croire que vous êtes "nazillon" sans le savoir ? Incapable de faire la différence entre : un trait d'humour (qui peut être raté) et la systématique stigmatisante d'un propagandiste raciste? Car...

Comment peut-on rire des mots énonçant les idées nauséabondes de dieudonné, de sa claque et de la clique fasciste qui espèrent occuper le haut du pavé de la pensée démocratique ?

Comment peut-on trouver humoristique ce qui n'est que stigmatisation d'une manière de croire et de penser le monde et la vie ? Où alors toutes singularités est dénigrables et banissables.

Comment, après le XXè siècle génocidère, peut-on encore, au non d'un droit démocratique (sans limite !) à la libre expression, accepter le mensonge, la violence, l'inhumanité... La Perversion du ''lien social'' qui se cache derrière une idéologie de mort et de soumission parce que raciste.

Mais non, mais non, c'est très bien de se mobiliser, les lecteurs defendent leurs intérêts, et ils ont raison. Moi aussi, ai signé la pétition mise en ligne sur Mediapart. 

Ps : non Hollande ne connaissait certainement pas la situation fiscale de Mediapart. La droite, oui, forcement, puiqu'elle était au pouvoir, donc au fait des dossiers de Bercy.

2eme ps : si les communiqués du gouvernement sont de "la propagande officielle", dans ce cas, tout est "propagande officielle", donc, par définition, votre commentaire en est aussi !

Père juif ( pas ma mère ), j'aurais bonne mine d'être antisémite, je suis radicalement antisioniste.

Les faucons israéliens sont des salopards.BHL c'est différent, c'est un idiot ( à gros QI ) utile. La judéité et son histoire récente n'excusent pas de singer les bourreaux.

" On se dit qu'ils ont eu tort d'arrêter les chambres à gaz " de Dieudonné - qui a un vrai talent d'humoriste - en parlant de Patrick Cohen doit être censuré...

Le FN que ça, jouer avec les limites de la Loi. STOP!

Plutôt la caste technocratique. Les gouvernements passent, la haute administration reste.

Nous avons été plusieurs, quand les articles de MDP traitaient de la TVA à poser la question de la fiscalité particulière que s'était auto-attribuée MDP.

Jamais eu de réponse de la rédac. 

Tout sauf une surprise. 

Le SPIIL, présenté comme un syndicat, est un instrument de lobbying comme les autres. 

Pour Indigo publications, je ne vois pas, au vu du service rendu, la nécessité d'une taxe super réduite ( simple annuaire de presse à 400€/an pour pressenews )

Sinon on peut considérer que tous les sites Internet sont informatifs. 

Le choix de Mediapart d'appliquer une TVA réservée à la presse était connu, et de nombreux articles existent qui attestaient de ce choix. 

La proposition de redressement fiscal n'est qu'une étape et rien n'est encore joué, il reste de nombreux recourts, et pour ma part je suis confiant. La mobilisation est là et rien n'est encore joué, n'en déplaise à ceux qui rêveraient de voir Médiapart disparaitre.

Vive Mediapart

 

Moi, au vu des attitudes anti-blasphème de Mediapart, je vote MediaPart COUPABLE...

et je ne signerai sûrement pas en bas de la lettre! C'est un devoir moral!!!

En effet, rien n'est perdu : outre la mobilisation, Mediapart dispose d'arguments jouant en sa faveur, notamment la création d'emplois, avec respect du droit du travail, respect de ses salariés, bref, une entreprise exemplaire, par les temps qui courent, c'est très important. 

En revanche je ne savais pas que Mediapart s'etait auto fiscalise. Je ne crois absolument pas a une volonté de "tuer Mediapart" de la part du "pouvoir socialiste", comme on peut hélas le lire : si ça continue, il risque d'etre affuble a son tour de " révolte des ... " (le nom restant a trouver, Antoine Perraud pourrait s´y coller !)

je viens de lire Edwy Plenel ICI : http://blogs.mediapart.fr/blog/edwy-plenel/271213/qui-veut-tuer-mediapart qui conclu : "Nous ne demandons aucun privilège, aucun passe-droit, aucune grâce. Simplement le droit, la justice, l’égalité. Et donc l’application immédiate du même taux de TVA à toutes les presses quel que soit leur support."...donc nous sommes d'accord

A la différence pret et pas des moindre c'est qu'il réclame la TVA à 2,1% 

Ceci étant et malgré cette déception, j'aiderai toujours médiapart suivant mes moyens. On ne peut pas toujours être d'accord (notamment sur ce sujet) mais globalement Médiapart est une richesse pour l'esprit.

Il ne faut quand même pas pousser le bouchon trop loin, nous ne sommes plus sous sarkozy, le seul problème est que le ménage a manqué dans les ministères après son départ, ni plus ni moins. Arrêtez de stigmatiser à tout va et réfléchissons sainement, votre manière de voir les choses ne les font pas avancer. 

"Bien entendu il faut une équité fiscale..." 

Jusque là tout va bien mais savez vous ce que sont devenus les dossiers Bettencourt, Cahuzac pour ne citer que les principaux...

Sauf erreur de ma part Bettencourt se porte comme un "charme" et Cahuzac fait du sport...et vous voudriez que MEDIAPART soit au tapis?

Pas question!!!

Je suis prêt à venir manifester sous les fenêtres de Moscovici et Hollande ce qui me couterait 10 fois plus cher...question de principe.

Dans le livre des Etats Généraux de la presse écrite (La documentation française; 8 Janvier 2009) page 44:

9.5 Le pôle demande que les éditeurs de presse en ligne soient insérés dans le champ d’application du taux réduit de tva (2,1%) en lieu et place du taux actuel (19,6%), pour prendre en compte le principe de neutralité des supports. Cette insertion doit s’appliquer à tous les éditeurs de presse en ligne, pour éviter les effets de distorsion. 

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/094000017/0000.pdf

La Societe Editrice Médiapart dont l'activité est Edition de Journaux ne se fait pas justice elle-même, mais a collecté et versé au fisc la TVA correspondant à Edition de Journaux. Le lien que vous donnez est un communiqué indiquant l'activité gouvernementale en direction de l'Europe. Or on sait depuis des années que tous les gouvernements se sont abrités derrière l'Europe chaque fois qu'ils adoptaient des mesures qu'ils ne voulaient pas assumer politiquement. C'est bien le cas aujourd'hui sur cette question de TVA que dès 2009 Sarkozy prétendait vouloir harmoniser, à la suite des états généraux, sans rien en faire par la suite.

Peneloppe en service commandé de démobilisation, votre pseudo est mal choisi: c'est Médusa à la tête auréolée de serpents, qui pétrifiait ceux de ses adversaires qui lui prêtaient attention. Elle a été vaincue en lui retournant son image dans un miroir.

La révolisation qui vient ABOLIRA la TVA et redonnera TOUT l'INVESTISSEMENT AUX CITOYENS
Avec les 300 euros mensuels que vous recevrez pour VERSER UNE SUBVENTION aux entreprises, club, sociétés, structures, écoles, projets, groupes musicaux etc....... vous vivrez un monde SANS BANQUES SANS CREDIT NI SANS BUREAUCRATIE contre laquelle le jeune Broué lutta....
Ce qui débloque c'est de devoir DEFENDRE Médiapart en même que de NOUS DEFENDRE CONTRE LA CENSURE DE MEDIAPART !
Le parti-pris PRO Franceàfric devient INSUPPORTABLE !
Alors que mon article (jamais démenti) sur les SECRETS et les MAGOUILLES de l'invasion du Mali avait été RECOMMANDE 1400 fois, les censeurs de Médiapart ont INTOXIQUE GOOGLE pour RENDRE INVISIBLE mes articles.
Et nous sommes de PLUS EN PLUS NOMBREUX dans ce cas !!
Cela devient BIEN PIRE QU'EN TCHECOSLOVAQUIE de 1967....

A Edwy Plenel (Avant 1944, certains ricanaient quand on leur parlait de la Libération

 

Edwy Plenel, au lieu d'enquêter sur 

- le rôle exact de Jean-Marie Bourry en Haïti
au lieu d'enquêter sur
- les trafics d'or organisés sous sa responsabilité par l'ONUCI afin de FINANCER L'ARMEMENT des REBELLES de Soro-Ouattara. Des trafics dans les VEHICULES de l'ONUCI qu'il ne pouvait ignorer en tant que chef de la police de l'ONU en Côte d'Ivoire (dénoncés par Jacques Julliard en avril 2011 dans le Canard Enchainé info reprise et développée sur mon blog RevActu à cette époque où j'avais 1000 lecteurs par jour)
 au lieu d'enquêter sur
- les TRUCAGES MASSIFS pour les élections présidentielles de 2010 qui a vu la prétendue "communauté internationale" proclamer le putschiste tricheur Ouattara..
Un trucage pour lequel JEAN-MARIE BOURRY A ETE RECOMPENSE par le régime en place qui MENTIONNE SON RÔLE PERSONNEL pour la prétendue "organisation" de ces élections truquées...
au lieu d'
- aller vérifier les DIZAINES DE PV TRUQUES présentant des SCORES DELIRANTS de 100% et plus en faveur de Ouattara....  au lieu d'aller LIRE ATTENTIVEMENT les FAC-SIMILES qui sont toujours en ligne et d'ALLER VERIFIER dans les VILLES ET VILLAGES CONCERNES....
.....

AU LIEU DE DIRE LA VERITE....... votre laissez, de façon scandaleuse et insupportable votre agent-censeur Géraldine Delacroix EFFACER les COMMENTAIRES donnant les LIENS vers les PREUVES de TOUT CE QUE J'AVANCE !!!

VOICI ENCORE UN AUTRE COMMENTAIRE QUI SUBIT UNE CENSURE FASCISTE PRO-FRANCEÀFRIC !!!

Ils condamnent la vérité sur les crimes ONUCI en Afrique : Franceàfric-Mediapart censure au service de la ministre Taubira pro-slavoisie et des juges voyous du TGI Angoulême et de la Cour d'Appel de Bordeaux

Vous semblez tous oubliez qu'avant 1944, d'aucun ricanaient quand ils entendaient parler d'inéluctable LIBERATION !
 Le TEMPS DES SALAIRES DIVISES PAR 20 pour les Africains sous prétexte de ...... la couleur de leur peau sans doute...... est TERMINE !!!!
La bourgeoisie esclavagiste et ses serviteurs l'apprendront bientôt ! 

 

Le problème de Médiapart est le même que celui des socialistes allemands d'avant Hitler : ils censurraient les vrais révolutionnaires tout en s'inquiétant de gens PIRE QU'EUX !
Sauf que, plus Mediapart CENSURE LES REVOLUTIONNAIRES FRANCEàFRIC et PLUS la CLIQUE VALLS-HOLLANDE-TAUBIRA trouve de raison de TAPER PLUS FORT ENCORE SUR Médiapart !
Ce journal s'est autocensuré en RESPECT de la Cour d'Appel de Versailles !
Alors que moi j'AI REFUSE (avec GOOGLE, YOUTUBE et BLOGSPOT) d'OBEIR AUX INJONCTIONS DES JUGES FASCISTES

Edwy Plenel semble vouloir jouer sur les deux tableaux : Préparer un avenir politique pour Taubira et la Franceàfric esclavagiste défendue par son avocat Mignard..... et , dans le même temps, faire appel aux REBELLES pour le DEFENDRE !
Il ne peut pas TAPER sur ceux que le journal LE MONDE  présentait sous leur meilleur jour - les VRAIS REVOLUTIONNAIRES (dont il faisait partie) et , dans le même temps, réclamer une MOBILISATION pour le défendre !
Les MAGOUILLES pour nous DEREFERENCER GOOGLE sont des TECHNIQUES CRYPTO-FASCISTES !
Nous pouvons écrire sur Mediapart..... MAIS PLUS PERSONNE ne LIT NOS ARTICLES !

CE QUE J'ECRIS SUR LA CÔTE D'IVOIRE DEPLAIT AUX PUISSANTS de la BOURGEOISIE ESCLAVAGISTE..... il serait temps que EDWY PLENEL QUITTE LE NAVIRE DE CELLE-CI avant qu'il ne coule !! 

A Edwy Plenel (Avant 1944, certains ricanaient quand on leur parlait de la Libération

 Edwy Plenel, au lieu d'enquêter sur 

(...) .
au lieu d'aller INTERROGER les FAMILLES des 10 POLICIERS TUES par les MILICIENS FASCISTES de SORO Ouattara le 16 décembre 2010 pendant le #COUP2010dec16 contre la RTI d'Abidjan : 300 manifestants et 100 miliciens rebelles de Soro protégés par les MILICES ONUCI présentes aux côtés des porteurs de Kalachnikov et de lance-roquettes (visible sur la vidéo que la censeur de Mediapart Géraldine Delacroix s'ACHARNE A EFFACER chaque fois que j'en pose la copie..... une vidéo provenant de la RTI elle-même MAIS AVEC des IMAGES DE TF1 !!! Une vidéo que le putschiste Bourry tente en vain de faire effacer de Youtube...... un YOUTUBE QUI PROTEGE EXTRAORDINAIREMENT LA LIBERTE D'EXPRESSION !!!!!)
au lieu d'aller interroger les TEMOINS de l'APPEL AU PUTSCH (juste avant le 16/12/2010) de SORO devant ses sbires de l'hôtel du Golf, un hôtel de putschistes protégés par les MILICES ONUCI de Jean-Marie Bourry
au lieu d'aller INTERROGER LES VICTIMES CIVILES qui subirent des tirs de la part des MILICES ONUCI le 29 décembre 2010 .....
..

(...) 
au lieu d'informer les LECTEURS de Mediapart.... vous travaillez à PERPETUER l'IGNORANCE et la CALOMNIE basée sur les MENSONGES et les FAUX EN ECRITURES de juges voyous dont le sentiment d'impunité est PROPORTIONNEL à la délirante OMERTA de l'entièreté de la presse française sur ce scandale délirant.....
En y ajoutant la condamnation de celle - Julie Amadis - qui n'avait en aucune façon participé à la rédaction de mon commentaire sur Abidjantalk ni, évidemment, à celle de mon article qui n'était qu'un COPIER COLLER d'un copier coller initial provenant du site de l'ONU..... Une condamnation pour la PUNIR de m'apporter de l'aide depuis 2000 !!! Une condamnation basée sur des FAUX EN ECRITURES supplémentaires commis par les juges de la Cour d'Appel de Bordeaux qui INVENTENT des aveux destinés à colmater la faiblesse de l'argumentation initiale (contributrice du blog) de l'avocat Changeur du plaignant Bourry ! Des faux en écritures qui viennent s'ajouter aux fausses statistiques (transformant 50 lecteurs en plusieurs dizaines de milliers !!!) et à tous les mensonges concernant le contenu de l'article, les prétendus et imaginaires risques encourus par le chef de la police ONUCI, le contenu de l'article (un CV copié collé devenant commencement d'atteinte à la vie privée)Et pour finir..... un délire juridique condamnant à l'effacement de la TOTALITE DES MENTIONS DU PUTSCHISTE BOURRY sur le BLOG....

AU LIEU DE DIRE LA VERITE....... votre laissez, de façon scandaleuse et insupportable votre agent-censeur Géraldine Delacroix EFFACER les COMMENTAIRES donnant les LIENS vers les PREUVES de TOUT CE QUE J'AVANCE !!!

Ils condamnent la vérité sur les crimes ONUCI en Afrique : Franceàfric-Mediapart censure au service de la ministre Taubira pro-slavoisie et des juges voyous du TGI Angoulême et de la Cour d'Appel de Bordeaux

Malgré votre agressivité, ou a cause d'elle, votre propos n'apporte aucun éclairage informatif sur le sujet, a part une demande de taux réduit, faite dans un cadre consultatif, auquel Mediapart a refusé de participer, d'ailleurs, jugeant ce cadre comme une "mascarade". 

 

tu ne pouvais pas mieux choisir ton pseudo toi

IMPORTANT : Premier contrôle fiscal du Monde depuis 70 ans :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/mediapart-soutien-du-snj-d-elus-et-de-patrons-de-journaux-sur-la-tva_1310368.html

1. On peut s'étonner qu'il n'y en ait pas eu avant...

2. Cette coïncidence avec celui de Mediapart est troublante : Bercy voudrait-il s'exonérer très maladroitement d'un reproche de persécution de la presse en ligne qu'il ne pourrait faire mieux ... ou pire ...

3. Arrêt sur image, selon cette dépêche AFP, semble avoir retardé l'application du redressement par de multiples recours. Il serait intéressant d'en savoir un peu plus.

Bien à vous.


Pascal Maillard 

PS : pour information ou rappel : action "100 000 lettres au Président pour sauver Mediapart"

Avant toute décision hâtive, peut-être pourrions-nous demander conseil à Pierre Bergé ?

Abonné depuis cinq ans je suis évidemment d'accord pour co-signer cette lettre et souhaite également faire partie des "amis de Mediapart".

Jean A.Chérasse, ancien élève de l'ENS St Cloud, historien, cinéaste

(alias Vingtras)

+1

Ce qui m'interpelle surtout, c'est mdp en ce moment ne traite aucun autre sujet que son propre nombril, ce qui ne le valorise guere.

Beaucoup de bruit, peu de travail serieux. Et peu de critique hors sa propre tva.

Ca baisse...

On a pas tous des revenus nous le permettant, il n'y a pas que des classes moyennes et supérieures qui sont abonnés à Mediapart ne l'oublie pas avant d'exprimer ce type de commentaire.

 

Pour être plus précis, le manque de TVA, par année d'abonné serait de 18,51 € avant pénalités bien sûr.

 Rien ne permet de compter sur la totalité des abonnés pour solder la chose. Mais cela devrait être jouable.

Le mal est surtout dans le fait qu'une presse libre d'investigation est victime d'une trés basse manoeuvre.

 Cette presse qui méne une guerre pour la liberté d'expression est vécue comme hyper dérangeante. Dans l'ombre des lobbies enragent et vont tout faire pour lui faire courber l'échine, la soumettre. Tous les coups sont permis: à la guerre comme à la guerre !!!

Il est temps de serrer les rangs, et même si nous ne sommes pas toujours d'accord avec MDP, personne est parfait. L'intérêt supérieur est de faire face afin de conserver cet espace de liberté.

Rien ne permet de compter sur la totalité des abonnés pour solder la chose. Mais cela devrait être jouable.

Avant d'en arriver là, il faudrait que les actionnaires assument leurs responsabilités, ou qu'ils proposent aux abonnés une entrée au capital, sous une forme juridique à déterminer, mais une SCOP pourrait très bien jouer ce rôle.

Effectivement, autant il peut être concevable et même souhaitable de sauver Médiapart, autant je suis beaucoup plus réservé pour voler au secours des actionnaires et payer pour leur erreur stratégique dans le choix illégal du taux de TVA à 2,1 %.

 

Oui et Non,

Car, sans Égalité et Fraternité, la Liberté n'a qu'un avenir Mafieux.!!! !!! !!! !!!

Là, est tout le dilemme des Français ??? ??? ??? ???

Un pouvoir, sans dictature, laisse les Français pantois, car incapables d'y prendre leurs responsabilités individuelles.

Sans tuer "le père", qui la leur donne.§§§

En ces jours de fête ils sont tous partis faire bombance. Attendons que le Monarque Hollande revienne avec sa clique.

Il faut effectivement organiser un rassemblement du peuple pour sauver Médiapart. Ne laissons pas la presse indépendante coulée , comme les français indifférents laissent dépecer la république de ses acquis sociaux et démocratiques, de son code du travail, instaurés par le Front Populaire. 

Par contre, je vois mal une manifestation autre que purement populaire, mais il est vrai qu'elle doit être organisée...par qui ? Ne serait-ce qu'au travers de ce site, on pourrais déjà lancer la date, janvier me semble plus propice à la mobilisation et à la publicité. Qu'en dites-vous ? Les relais se feront par les réseaux sociaux, le site, "les amis de Médiapart" et la liste des signataires de la pétition.

Il faut faire vite.Choisir un lieu: Bercy résidence des malveillants, et dans la journée à l'heure du déjeuner par exemple ...C'est une idée, à creuser.

CAMEDIA ou la Société des amis de Mediapart pourraient prendre l'initiative de la rédaction d'un appel à une manifestation ou un rassemblement. Un die-in devant Bercy ou l'Elysée pourrait être organisé rapidement. Il suffit d'être une centaine. A mon sens il importe peu que les politiques soient présents et il ne faut pas attendre la fin des vacances. Il suffit qu'il y ait quelques caméras et des journalistes pour que ça fasse du bruit. Mais ce n'est qu'un avis personnel. Le lundi 30 à 12h30 pourrait être un bon créneau. Mais je suis certain que la rédaction cogite à des actions. Pour l'heure j'ai travaillé à un modèle de lettre à envoyer à Hollande via le portail de l'Elysée : ça ne mange pas de pain .
C'est ici

Oui , tout à fait d'accord pour aller passer le réveillon bruyamment sous les fenêtres de M. Moscovici...

Mais il faudra confectionner  les banderoles :"Pardon, M.  Moscovici,  vous avez bien posé la BONNE QUESTION AUX SUISSES, mais c'est eux qui ont mal répondu" !

"Pardon, M.  Cahuzac !!!  revenez :  On créera pour vous un "ministère des Fonds spéciaux, secrets, parallèles, et occultes  de la république"  ...

faut réfléchir aux pancartes en association avec le canard enchainé...

Il faut tuer le père!!Il part en guerre encore celui-là!

Tuer son LANGAGE suffit, les mots ont leur IMPORTANCE.

Oui on peut effectivement réunir beaucoup de monde pour commencer 2014 de façon optimiste ce serait très bien.  

Manifester ? tourner encore... sur le pavé de Paris ! combien de km parcourus pour quels résulats ? Il est temps d'inventer autre chose.

 

Suggèrez Rapahël! Suggèrez! De mon côté je vois bien un rassemblement devant Bercy avec prises de parole des premiers signataires de l'appel pour l'égalité fiscale. Lundi 30 vers 12h pourrait être un bon créneau. Ou 18h. Objectif : faire les JT. Avant un rassembement plus important début 2014 : une marche citoyenne sur Bercy? L'important me semble de démarer vite et de tenir dans le temps, avec un crescendo et des actions diversifiée.

Je propose que Stephane Alliés soit mandaté pour faire la couverture de ce rassemblement !

qu'est l'affaire cahuzac à côté de toutes celles de droite bien plus importantes en nombres et en chiffres, cahuzac du pipi de chat             -600 000 euros-        contre      50 000 000 (kadhafi) et guéant, et woerth, et béttencourt, et   .......            

Tout à fait d'accord pour une manifestation bruyante de Bercy à l'Elysée en janvier...De Moscovici à Hollande pour que celui ci ne puisse pas dire qu'il ne savait pas. Une pétition resterait confidentielle et finirait au panier.

Un automobiliste a voulu forcer les grilles du Palais de l'Elysée, les médias en ont  fait un large écho 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Je paierai la TVA à 20 % , le cas échéant.....

Il n'y a qu'une seule réponse à apporter à cette manoeuvre déshonorante de la clique au pouvoir. C'est de faire appel à ses lecteurs et autres sympathisants à fin de manifester devant le Ministère des Finances. Après tout, Médiapart est un journal et, à ce titre, il peut faire entendre sa voix au delà de ses abonnés. C'est que je suggère personnellement, et, bien entendu, je ne suis pas le seul à prôner cet acte démocratique. C'est à l'équipe de Médiapart qu'il appartient de determiner le moment idoine pour une telle "démonstration de force ".Le pouvoir cédera, car il est faible, comme l'ont toujours été les sociaux démocrates au cours de leur pâle Histoire, entâchées de proclamations ronflantes et d'actes les démentant aussitôt. Il est faible, car il a été au delà du compromis et de la compromission pour se vautrer dans la trahison intégrale de ses engagements. 

Je ne crois pas que les insultes vis à vis du gouvernement, dont je m'insurge depuis que je suis abonnée, rendent service à MDP. Il faudrait peut-être se calmer avec les noms d'oiseaux qui ne font pas avancer le débat, loin de là et qui, personnellement, m'insupportent.

La colère est saine et salutaire. Elle nous permet d'expurger nos frustrations et de ne pas les retourner contre nous-même. Vis à vis de Hollande, ma colère est également celle de la Justice contre le mensonge et l'imposture. Ma seule impuissance consiste à ne pas me retrouver face à ce bonhomme pour la lui signifier. Au delà, désolé, je ne suis pas parvenu à atteindre le niveau de sagesse que vous auriez atteint. Que mes réactions vous insupportent m'indiffère par ailleurs, même si j'en prends bonne note.

> Elle nous permet d'expurger nos frustrations et de ne pas les retourner contre nous-même.

Rika Zaraï avait remis au gout du jour une méthode efficace pour se purger des frustrations.

De toute manière holande a tue le PS 

Visiblement vous n'avez pas reçu le faire-part de Mitterrand-Fabius en 1981 ! 

Il faut éructer pour vivre, et non point vivre pour éructer.

A tous ses manquements Hollande ajouterait celui de porter atteinte gravement aux libertés publiques....

Loi de programmation militaire votée récemment.Loi de flicage général et anticonstitutionnelle.

Personne dans toute cette classe politique pour saisir le conseil des sages payés à ne rien faire?

C'est vrai que le 17 octobre 1961, ce sont des arabes qu'on a balancés dans la Seine. Français à l'époque mais ne nous embarrassons pas de fioritures.

Chacun a les horreurs qu'il veut voir. Et la mémoire très courte...

La Loi Rothschild-Pompidou en 1973 venait aussi d'un bienfaiteur de l'humanité. 

Reste à définir la couleur du bonnet...

Je ne vois pas ce que vient faire dans ce débat la manifestation du 17 décembre 1961 parfaitement décrite par Einaudi et dont l'inspirateur, Papon, a finalement pris 10 ans pour d'autre raisons. Cela étant, personne ne s'est émus de la sortie de tôle prématurée de ce type, si ce n'est ''Le Monde" en son temps qui y a vu une collusion ''intellectuelle ''entre hauts fonctionaires.

Si Hollande est responsable des actes de Bercy, De Gaulle est au moins responsable des actes de Papon, qui était un de ses hommes-liges malgré son passé connu. L'a-t-il viré par la suite? 

Et c'est vous qui faites référence aux précédents.  

Le " père la défaite " on lit ça depuis le 7 mai 2012.

Moi j'ai été déçu petit à petit, sur le social, la non-séparation des banques. Pas a priori.

Et pas sur tout.

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

L'arrière-cour de Charles de Gaulle n'était pas brillante, j'en conviens. La question se pose de savoir si de Gaulle savait concernant Papon. Ce n'est pas complètement certain, car, somme toute, Papon n'était qu'un fonctionnaire de deuxième rang ( un secrétaire de préfecture tout au plus ) sous Vichy, à la diffèrence de Legay ou de Bousquet naturellement. Il faut se souvenir que les sales affaires de la dernière guerre ont comme,cé à resurgir qu'au tout début des années 60, tant en Allemagne avec les enquêtes diligentées par Fritz Bauer, le procureur de Frankfort, ( j'ai lu un ouvrage à ce sujet ) qu'en France avec la galaxie Klarsfeld. Concernant Hollande, les faits sont immédiatement appréhendables et accablants : tout n'a été que mensonge: la taxation sur les transactions financières prônés par ses propre collabotateurs, La séparation des Banques d'investissement et de détail ,et jusqu'au problème des avocats commis d'office. La liste est très longue et sans appel. Faut- il citer cette liste sans fin ?  Médiapart s'y emploie quotidiennement et plutôt d'une manière documentée.

Bonnets rouges et abonnés rouges, même combat!

Merci ! enfin un commentaire intelligent qui prend du recul...

L'affaire contre une Presse libre est effectivement compréhensible.
Elle est aussi d'importance, essentielle !
Chaque chose et travail en son temps donc, en commençant par le début si possible.

« Il se passe d'autres choses dans le monde... ». Merci, phirenard, de nous « déniaiser » avec un tel scoop !

Un lecteur reconnaissant.

 

vou allez etre bientot replié

qui vous a insulté. Ca m'interesse

Effectivement...

Edwy Plenel se pose en "victime exécutée" et appelle à l'aide alors qu'il est lui même de manière éhontée le protecteur d'exécuteurs !

Bonjour, vous mélangez impartial et indépendant. Pourtant ce sont deux notions totalement différentes et l'une n'induit nullement l'autre. 

Je ne mélange rien..... Un journal qui se dit indépendant et qui met à la disposition de ses abonnés un module de débats ne doit en aucun cas laisser "ses journalistes" intervenir pour faire valoir leurs convictions en s'appuyant sur l'insulte.  Mais peut être que nous n'avons pas la même valeur de l'indépendance et du respect des idées de chacuns ????

 

Qui êtes vous pour portez un tel jugement à mon égard alors que l'on ne se connait pas ? Je vous laisse à votre analyse pitoyable, à l'emporte pièce qui...... m'indifère.Cool

Quelles insultes ?  qui a été une seule fois insulté  ici ? Pub mensongère dites-vous ? mais allez donc sur d'autres sites pour bêler avec les moutons qui gobent tout même quand ça devrait donner la nausée. Sans doute préférez-vous les fausses notes d'une musique à dormir debout plutôt que celle qui vous fait réagir , sursauter , tant ses notes sont  puissantes , limpides, criantes de vérité .

Quelles insultes ?  qui a été une seule fois insulté  ici ? Pub mensongère dites-vous ? mais allez donc sur d'autres sites pour bêler avec les moutons qui gobent tout même quand ça devrait donner la nausée. Sans doute préférez-vous les fausses notes d'une musique à dormir debout plutôt que celle qui vous fait réagir , sursauter , tant ses notes sont  puissantes , limpides, criantes de vérité .

Pauvre de vous Nina Simone !!!! J'ai mis plus haut le lien pour accéder au fil dans lequel Antoine Perraud insulte une partie des abonnés de Médiapart et sans y avoir jeté un oeil vous vous insurgez!

Mouton? vous avez dit mouton ?

Laissez moi rire !!Langue tirée

parfaitement et il continue  à propager des mauvaises informations sans objectivité et du parti pris, il fait du lobby

va prendre des cours d'orthographe avant de publier ...!!

un petit exemple d'insulte toute gentille........

 

20/11/2013, 09:53 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de ALAIN MARCOT le 20/11/2013 à 00:07

Mediapart a été fondé sur l’expertise d’une équipe en dialogue démocratique avec des abonnés de bonne volonté. Lorsque je constate l’incompétence gueularde d’un commentateur qui se pend pour un aigle alors qu'il nous apparaît bête à manger du foin et sans le moindre humour...

... quand je tombe sur cet Alain Marcot venu parmi nous avec des manières de saboteur pour déverser ses obsessions complotistes (cf. son blog sur le 11 septembre 2001), ne suis-je pas en droit de lui rappeler, avec une ironie ludique ou acerbe, que nous ne sommes pas dupes de son manège ? Le sieur Marcot se prend pour « les lecteurs » ; il n'est qu'un nicodème vomi par l'immense majorité, tout juste suivi par une poignée d'égarés claniques voire sectaires. Sa butorderie invite à la moquerie : ne nous privons pas. En levant les bras au ciel, en un signe de sursaut médiapartien, j’ose donc lancer au fâcheux factieux fabricateur : « Je vous ai compris ! Je sais ce qui s’est passé ici ! Je vois ce que vous avez voulu faire… »

en d'autres termes ou tu aimes Médiapart ou tu le quittes........ triste comme schémas mentaux......

je vous lis simplement de puis quelques temps déjà et en matière d'analyses pitoyables je contate que vous me surpassez mais, ai-je blessé votre orgueil monsieur le pas si indifférent que ca ? longue vie à Médiapart et à Edwy Plenel, et pourtant je suis loin de partager toutes les analyses des journalistes. Médiapart reste malgré tout un élément d'information essentiel pour connaître un peu de ne la vérité sur ce que prépare le gouvernement de ce président, ne vous en déplaise. Monsieur je vous souhaite qu'en même, malgré nos divergences une bonne fin d'année à vous et à votre famille.

Ce n'est pas la première fois. Perraud est une anomalie sur MDP. 

Il nous avait annoncé son départ après avoir vu plusieurs de ses commentaires repliés tellement ils étaient arrogants et vulgaires vis-à-vis des abonnés et avoir dépublié lui-même une bonne cinquantaine de commentaires.

11/11/2013, 23:39 | PAR ANTOINE PERRAUD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PHILIPPE MICHEL LE 11/11/2013 À 23:36

Il n'y a pas seulement les abonné(e)s qui vont passer leur chemin : adieu la compagnie !

Ce gars-là ne tient pas plus ses promesses que le premier Hollande venu.

En même temps, ça nous fait notre Dieudonné à nous... 

ya des groupies ici. Comme pour les groupes de rock.

plus ya des exces plus ils aiment

D'après vous, pour pouvoir débattre sur un fil de discussion il faudrait avant tout ... maitriser l'orthographe ? ( remarquez que je ne vous tutoie pas).  Vous suggérez donc, que cette absence de maitrise m'enlève le droit de m'exprimer,  n'est-ce pas?? Il n'y a pas à dire, avec des personnages comme vous on est vraiment dans la merde !!!

L'info est excellente ailleurs notamment si on s'interesse à la presse internationale ou la presse dite "dissidente". Pour répondre à votre question j'ai maintenu mon abonnement (depuis fin 2011) par curiosité.... Alors que je pensais vraiment que Médiapart était "un journal indépendant" j'ai rapidement constaté que ce n'était pas le cas, j'ai donc fais fi de tous les articles (sauf ceux de Martine Orange qui sont à mon sens les plus pertinents) en ne m'interessant qu'aux commentaires qui ont évolués au fil du temps. Càd, qui ont démontrés que malgré une majorité d'abonnés qui faisaient partis de la masse cultivant la pensée unique ( une majorité de bobos qui considèrent M. Plenel comme un "gourou") il y avait de vrais esprits aptent à la réflexion qui revendiquaient leur droit à leur capacité d'analyse et à leur  libre arbitre.... 

 

 

 

Petit, mesquin, sans intérêt.

Que du Mépris et un grand manque d'intelligence.

Garde ton orthographe et ta connerie.

 

Hollande - Poutine même combat ... vidons les cranes d'oeufs de Bercy !!!  Moscovici-DSK même combat ...  

Les benefices sont calculés apres les couts y compris juridiques et les couts dont vous parlez. donc mes calculs a la grosse louche restent valables

Bien sur quand on parle de la realité c'est du ras de terre. Il est beaucoup plus grandiose de crier a l'assasinat politique avec un certain panache pour negocier une TVA plus avantageuse pour ses propres poches grace a l'appui de certains amis politiques, (quand on se revendique ultra independant), alors qu'on peut se permettre d'en payer une normale...

Je revendique mon ras de terre. Car depuis le debut ce n'est qu'une question de (gros) sous. Je ne comprennait pas pourquoi on ne nous avait pas expliqué les sommes en jeu depuis le debut. Bien plus difficile de crier a l'assasinat quand on les a enfin sous les yeux

N'empeche grace au buzz MDP aura surement de nouveaux abonnés. Monsieur Plenel va j'en suis sur faire le tour des medias pour montrer que "c'est la republique qu'on assasine".

Et ne vous inquietez pas je vais bientot etre replié.

les messages ne sont plus repliés, cessez donc de faire votre victime.

Il semble que vous soyez fâché avec les chiffres, la comptabilité et la gestion d'une entreprise.

Recouchez-vous, et si Médiapart n'existe plus en vous réveillant, reprenez votre analyse...mais il sera trop tard.Surtout pour nous. En ce qui vous concerne vous ne devriez pas avoir de mal à trouver un média à votre mesure.

Allez y donnez moi des cours et dites moi ce qui ne va pas dans le raisonnement qui il est frai est basé sur le peu de chiffres donnés par monsieur Plenel.

A des faits et arguments doivent correspondre des arguments ou des faits...

Le reste c'est du BLAH BLAH et certains sont tres forts ici

c'est exactement la réflexion que je me fais en lisant les 2 articles sur cette affaire qui remonte bien loin semble t'il. 2008 à 2012  la droite était au pouvoir et a été bien malmenée par Médiapart, 2012 à 2013 la gauche aurait donc en si peu de temps fait un tel travail. Pour moi le boulot était commencé avant et il me semble aussi que l'équipe de "petites mains" est restée la même. Il faut toujours garder la tête froide en toutes circonstances et ne pas hurler avec les loups sans avoir toutes les données. Je ne veux pas dire que le gouvernement actuel n'a rien  à voir dans cette situation mais je me garde de toutes influences.                   Par ailleurs depuis quand peut on revenir controler sur 6 années, il me semblait que c'était seulement 3 ans donc si le contrôle reprend 6 années cette affaire est sur les tablettes depuis 3 ans.           Je peux me tromper je ne détiens pas la science infuse                 

Je me suis interrogée comme vous sur ce délai de "reprise". Normalement il y devrait y avoir forclusion de 2007 à 2009 ou je me trompe ?

On sait bien que le contrôle fiscal reste le moyen par excellence pour baillonner un contribuable ou groupe qui résiste.

Avoir un contrôle fiscal si les choses ne sont pas faites dans les règles de l'Art le fisc redresse ce n'est pas un baillonnement, c'est de fait.

La presse papier pratique un taux de TVA à 2,10 % depuis 1989, et avait un numéro de CPPAP(Commission paritaire des publications et agences de presse)

 Pendant des années, l’info en ligne n’a pas été considérée comme de la presse, celle-ci devant nécessairement être imprimée. Un décret de 2009 a mis fin à cette situation, permettant aux sites d’obtenir un numéro de CPPAP (Commission paritaire des publications et agences de presse)

Ils ont obtenu le statut d'éditeur de presse en ligne fin 2009, mais sans alignement des taux de TVA.

Tant qu'il 'avait pas ce statut le problème de la TVA ne se posait pas, depuis 2009 il se pose d'où la décision de passer outre.

 le président du SPIIL Maurice Botbol (Indigo Publication)  a donc décidé fin 2010 de recommander à ses adhérents de passer outre la loi dès le début 2011.

Donc, depuis 2011, Médiapart applique le taux de TVA à 2,10 % sans provisionner ou il provisionne, avant 2011, il appliquait un taux de TVA à 19,60 % compris dans l'abonnement de 9,00 Euros.

Certes c'est injustice mais pour l'instant c'est comme çà.

 

N'oubliez pas que "toutes" les parties politiques d gouvernement, possèdent un trésor de guerre cachée dans un paradis fiscal, a quoi vous croyez qua servis Jérôme Cacahuets! cet pour ce-la que Mustabichy travaille 24/24h.

La prescription de la TVA est de 6 ans.

 

> avant 2011, il appliquait un taux de TVA à 19,60 % compris dans l'abonnement de 9,00 Euros.

C'est inexact. Je suis abonné depuis  avril 2009 et toutes mes factures ont un taux de 2,1%.

 

En effet, ça devait être déjà sur la table de l'ex-gouvernement, mais voilà fallait pas froisser les petits copains journaleux. Donc, mouchoir dessus !

Faut croire que CAZENEUVE racle les fonds de tiroir pour trouver de l'argent à tout prix, comme par exemple la "taxe des logements vacants" envoyée comme ça, sans discernement, en cette fin d'année 2013 à nombre de citoyens, même ceux qui arrangeaint leur maison. Et si par malheur vous apportez la preuve que votre studio est habité depuis plus de 3 mois en 2013 par un étudiant pour éviter de payer la taxe 2013, voilà que le fisc demande aussi que "faisiez-vous" en 2012 et en 2011 ? Alors qu'au départ ce n'était qu'une histoire de taxe ne portant que sur 2013 ! C'est quoi ce bazar ? Une panne informatique ? De l'intimidation pour faire payer la taxe même pas dûe ? Ou l'urgence de trouver de l'argent frais ?

Pour ce qui est du frais, z'ont qu'à aller voir du côté des paradis fiscaux, il y a plus de 600 milliards d'euros qui attendent d'être récupérés !

Ce qui est marrant, c'est de savoir, comme dit dans l'article, que HOLLANDE va aller demander à BRUXELLES l'alignement de la TVA dans toute la zone UE, comme si lui recevait ses ordres de ce machin, alors qu'il est une voix, qu'il participe à l'élaboration de tout ce qui nous retombe sur le coin du baigneur !

Et plus inquiétant encore, c'est ce projet d'alignement de la TVA, laquelle, à quelle hauteur, pour 2015 !

Evidemment, si c'est pour que les peuples aient des retombées sociales qui profitent à tous, OK. Mais si c'est opaque c'est NON !

Vous avez vu en TURQUIE, même les ministres sont hyper-corrompus !

Alors, j'aime autant le système britannique ou nordique, là au moins il y a un semblant d'authentique démocratie !

Et chez nous ? Ben jusqu'à l'ex-président c'était corrompu, alors forcément les ministres.... !

Sous HOLLANDE, CAHUZAC est tombé. Reste à voir s'il n'y a pas d'autres loups dans la bergerie ! Et oui, on en est là à douter sur tout et tous ! Après, faudra pas pleurer s'il n'y a pas grand monde dans les bureaux de vote !

La presse papier avait une TVA à 2,10 % depuis 1989 et avait le numéro de CPPAP.

Pendant des années, l’info en ligne n’a pas été considérée comme de la presse, celle-ci devant nécessairement être imprimée. Un décret de 2009 a mis fin à cette situation, permettant aux sites d’obtenir un numéro de CPPAP (Commission paritaire des publications et agences de presse)

 Ils ont obtenu le statut d'éditeur de presse en ligne fin 2009, mais sans alignement des taux de TVA.

Médiapart a été créé en 2008, n'ayant pas de numéro de CPPAP ne pouvait en aucun cas appliquer une TVA à 2,10 % donc a appliqué la TVA à 19,60 %.

En 2009, la presse en ligne a obtenu le statut d'éditeur, et c'est à partir de là, que la presse en ligne (pas toutes la presse en ligne) a appliqué le taux à 2,10 % en passant outre la loi, je suppose donc que médiapart l'a appliqué depuis 2009, et d'après ce que j'ai lu, Médiapart provisionnait en comptabilité, ensuite ne provisionnait plus.......

Que Médiapart l'ai appliqué à partir du Décrêt de 2009 ou après, ce n'est pas mon problèlme c'est leur responsabilité, par contre lors de la création de Médiapart en 2008, je ne pense pas que médiapart n'est pas appliqué une TVA de 19,60 % dans l'abonnement à 9,00 TTC......

Que médiapart applique une TVA à 2,1% en ne respecant pas la loi, que ce soit depuis le décrêt de 2009 ou après 2011, cela ne change pas le problème, ce qui m'intéresse c'est lors de la création de médiapart en 2008 quel taux de TVA était incorporé dans l'abonbnement que les abonnés paient depuis 2008.....

Point barre

 

 

La logique du pouvoir est partout la même, il lui faut contrôler la presse susceptible de dénoncer les dysfonctionnements ou les conflits d'intérêts.

Dans certains pays les journalistes qui font sérieusement leur métier sont agressés ou assassinés, dans les pays plus "civilisés" on commence par des contrôles fiscaux pour les intimider.

Avant la chute du mur de Berlin nous parlions du pouvoir militaro-industriel toujours prompt à soigner son image en achetant les journaux, aujourd'hui le pouvoir politico-financier est adepte du journalisme "embedded".

Le Pouvoir préfère l'omerta aux whistleblowers.

je suis désolée de vous dire que c'est vous qui est à côté de la plaque.

 Plutôt que de faire payer une TVA indue à ses abonnés, il a préféré embaucher et développer le journal 

et c'est là que vous vous trompez lourdement, avez vous été dans leur comptabilité....

 

D'autre part , vous semblez ignorer comme beaucoup, que les entreprises ne payent pas de TVA. Elles ne font que reverser au fisc la taxe facturée à ses clients. Elles ne sont descollecteurs d'impôts.

je me marre, vous n'avez pas lu mes commentaires au sujet de la TVA, c'est mon métier je n'ai pas arrêté d''expliquer et de dire que la TVA c'est uniquement les consommateurs qui la paie, j'ai dû remplir des centaines et des centaines de déclaration de TVA, JE SAIS comment cela se passe.....

C'est vous qui payez l'impôt. Et dans le cas précis ben vous ne l'avez payée qu'au taux de 2,1 % au lieu de 19,6%. Et vous critiquez ?

D'abord je ne critique pas je suis réaliste, j'analyse heureuesement pour moi et preuve à l'appui c'est vous qui est à côté de la plaque qui ne connaissait pas les tenants et les aboutissants des choses, comme vous avez été dans la comptabilité de Médapart,  vous savez donc que lors de la création médiapart a appliqé une TVA à 2,10 % sur l'abonbement sans y être autorisé, je suis MDR.....

Si la gestion comptable, financière, juridique et fiscale d'une société vous intéresse afin que vous soyez crédible lorsque vous interpellez des personnes,  je donne des cours payants bien sûr rien n'est gratuit.

Allez sans racune,

bonnes fêtes de fin d'année 

 


et que pensez vous d'une grève de la faim ? Je rigole bien sûr

je pense que vous avez compris l'injustice entre la presse écrite et le web mais vous n'avez pas du tout compris que les abonnés paient 19,60 % sur leur abonnement.

 

 

faux

20/12/2013, 21:14 | PAR FRANÇOIS BONNET EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ANNIE LASORNE LE 20/12/2013 À 21:07

Ils ont effectivement deux taux de TVA. L'un pour le papier: 2,1%. L'autre pour le numérique: 19,6%. Enuite il suffit de bien construire ses comptabilités et bilans pour mettre un maximum à taux réduit  de 2,1% et un minimum sur le taux à 19,6%. Il ya quelques experts qui excellent dans cet art: demandez au Monde ou à d'autres le détail de leurs bilans (il y a de fortes chances qu'ils ne vous soient pas communiqués;-)))

Qui va compter ? Si c'est Valls ou Alies vous risquez de partir 16,000 et de vous retrouvez moins en arrivant au port de Bercy.

J'dis ça, je suis pas rancunier, mais j'oublie jamais rien !  :-)

Effectivement, quand ils sont abonnés aux 2 formules c'est facturé à 2,1% ...

c'est évidemment ils ont 2 taux de TVA, 2,10 % pour la presse écrite et 19,60 % pour le web,

maintenant qu'ils trichent leur comptabilité comme dit F. BONNET, est une autre histoire, et puis  qui ne le fait pas en France ? tous les bilans sont truqués, toute l'économie réelle est truquée......

Mais le vrai problème est qu'il y a 2 taux de TVA officiellement, en attendant que la presse web obtienne le même taux que la presse écrite, il faut s'y plier.

 

Nous sommes d'accord.

la france(la minuscule est volontaire) etait le pays des droits de l'homme, mais ça c'etait avant

Au gouvernement de gauche qui semble devenu fou ! 

«  ce qui est fou , ce qui n'est rien …. voilà ce qui a été choisi pour détruire ce qui est puissant ! » … etc etc

 « Qui veut tuer Mediapart ? » 

Le bon Dieu peut-être ?

  • Nouveau
  • 27/12/2013 19:29
  • Par

autant pisser dans un violon

ce n'est pas avec des adresses qu'on change le monde

 

Il y a un risque supplémentaire sur ce sujet. 
En effet si dans les jours voir les mois qui viennent l'État acceptent que la presse en ligne ne soit pas taxé à 19,6%, ce que j'espère, la contrepartie sera peut être très lourde. Ce que chacun e des lecteurs de Médiapart apprécions dans le journal, c'est surtout son indépendance financière et intellectuelle or si le Président français accorde justice, celle ci sera considéré par beaucoup de non lecteurs comme un passe droit. Un passe droit qui malheureusement risquerait de nuire a l'image d'indépendance de Médiapart. En effet il sera dés lors très  facile pour d'autres parti que le PS impliqué dans des "affaires" de dénoncer et de théoriser sur un complot Hollande - Mediapart - Plenel et ainsi de dé-crédibiliser le journal et ses enquêtes.
Cette affaire doit selon moi être réglé en justice, mais aussi par une mobilisation active des lecteurs et non pas par le Président Hollande. 

dévoiler certaines vérités que le pouvoir veut laisser dans l'obscurité ça peut gêner. Notre démocratie n'a de démocratie que son nom.

 

Mais bon, vous à Médiapart vous avez il me semble le soutient de TAUBIRA. Donc, laissez faire le temps.

Archivé.Rigolant

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Pour moi,

- dans un deuxième temps : il faudra examiner le principe de taux de TVA réduits

- dans un troisième temps : il faudra examiner les critères d'obtention de taux de TVA réduits (si le principe est maintenu)

MAIS ! dans un premier temps : il est tout simplement totalement exclu que la presse en ligne ne bénéficie pas du taux de TVA réduit de la presse papier (et autres supports).

  • Nouveau
  • 27/12/2013 19:53
  • Par

On a tous compris que ce redressement est politiquement "maffieu" mais non "fiscal".

Oui la revendication d'être traité de la même façon que le reste de la presse est juste. Mais je trouve que les effectifs de MdP auraient pu être étoffés avec les revenus grandissants de la maison: la couverture de l'international par exemple me semble trop faible pour un grand journal. 

C'est un journalisme d'investigation, de révélation . Médiapart sait très bien faire même à l'international.

Pour l'info pure, il y a d'autres journaux, plus chers ...et désinformant souvent plus qu'ils n'informent.

Un contrôle peut tuer un pôle d'activité marchand ou non. Nombre d'associations sont confrontés à ces situations éprouvantes.

On imagine qu'une TVA identique doit s'appliquer à la presse numérique ou non. Reste à savoir si elle doit être réduite. La presse est-elle un produit de première nécessité?

Quelle presse? Si Minute lance une formule Web devra-t-on également accepter le taux réduit?

Mediapart pourrait-il nous éclairer sur les mesures en vigueur dans les autres pays européens et notamment dans ceux où on achète encore des journaux?

La TVA joue-t-elle un rôle dans l'empressement des lecteurs?

N'y a-t-il pas un intérêt des patrons de presse dans l'histoire?

Médiapart devrait publier ses comptes en nous montrant l'impact de la TVA sur la  pérennité du journal?

Il reste une morale: les seuls impôts acceptables sont ceux payés par les autres et les charges écrasent les entreprises au point qu'elles en meurent parfois.

Vous venez également d'inventer la fraude fiscale vertueuse. Tout est relatif.

C'est pas dans la ligne ......

 

  • Nouveau
  • 27/12/2013 20:04
  • Par

Ce gouvernement n'a plus rien de démocratique ...

« À nos amis de gauche ...  » vous avez de drôle d'amis. Pour ma part ce ne sont plus mes amis depuis 1983 et les 2 dernières années ont fini de me dégouter d'eux.

Interpellez autour de vous, faites monter la sauce auprès de vos groupes sociaux, faites honte à ces censeurs cyniques

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

bizarre je ne pense pas que l'affaire cahuzac soit à l'origine de ce qui se passe il y a trop peu de temps entre les 2 affaires

On ne pourra jamais savoir (quoique) qui a pris l'initiative en très haut lieu de ce contrôle fiscal mais de toute façon il n'a pu se faire sans l'autorisation  d'Hollande sauf si c'est lui qui en ait à l'origine compte tenu de la notoriété de la  cible visée : Edwy Plenel au travers de Médiapart ! Le contrôle fiscal à caractère "politique" a  toujours été une arme de choix du pouvoir politique pour  règler certains de ses comptes afin de châtier voire détruire financièrement ceux qui ont osé lui résister ou lui nuire !

Vous avez des PREUVES?

je ne crois pas du tout à votre supposition.Pas du tout, pas du tout, Une maxime dit bien, méfie-toi de tes amis. C'est un fils à papa qui a voulu travailler à médiapart ....sans succès, qui lui a un petit copain à Bercy....Un petit service rendu, vaut bien un retour d'ascenseur.

Dire du mal de ceux qui aiment les chats ah, non. j'aime autant Rocard que Mosco ce sont des gens BIEN.

Rappelez-vous Jaurès a été assassiné par un imbécile et Lincold de même!

Et c'est bien MDP qui a pris la décison de ne payer que le taux réduit de TVA, pas Hollande ou Cahuzac.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Le but du pouvoir en place est de flinguer le seul journal (et en fait la seule structure)

luttant contre la délinquance financière...

Le gouvernement actuel n'est pas revenu sur les dispositions prises par Sarkozy permettant

d'empecher les juges de traquer efficacement les délinquants financiers. Le gouvernement

actuel préfère s'en prendre aux Roms...

Je ne voterai plus socialiste: je suis désolé mais ils l'ont bien cherché...

Dans Médiapart, il y a du bon et du moins bon, voire du mauvais, du mesquin, du carrément scandaleux (je pense par exemple aux deux premières années de couverture de la guerre civile syrienne, ou au refus de se joindre au mouvement contre l'étranglement du producteur des "Nouveaux Chiens de Garde", parce qu'il avait égratinié des journalistes de Médiapart).

Mais La liberté de la presse ne se discute pas, et en effet, ce gouvernement veut abattre Médiapart pour les raisons qui font que nous l'apprécions. Donc, je signe. Sans enthousiasme, par devoir.

D'ailleurs, si demain il faut signer pour reconnaître à Dieudonné le droit de se produire en public, quel que soit le caractère scandaleux de certaines de ses prises de position, je signerai, en application du principe voltairien bien connu. Je me demande si Médiapart, dans cette occasion, défendra la liberté d'expression ? Ainsi va la vie.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Bonsoir,

Ce comportement vis-à-vis de Médiapart est inadmissible. Contrairement à Dieudonné, ce média ne propage pas des idées racistes, xénophobes et FNistes.

Médiapart, c'est la démocratie, Dieudonné et ses complices (ou commanditaires) utilisent la démocratie pour la tuer. Rien à voir donc, avec la liberté d'expression en ce qui concerne ce dernier.

Je ne peux donc que souscrire à un soutien de Médiapart.

Mais, Michel Broué, ancien trotskyste, aujourd'hui membre du PS (me semble-t'il) fils de l'historien Pierre Broué, éminent mathématicien, saura t'il résoudre l'équation suivante :

- rester dans un parti qui n'a plus rien de socialiste et s'attaque aux libertés fondamentales, en espérant le réformer de l'intérieur (comme Filoche depuis.... 30 ans)

- quitter ce parti qui n'est pas réformable (sauf sur sa droite) et rejoindre ceux qui proposent une alternative crédible et ne pas servir de faire-valoir de gauche (comme Filoche) au PS.

 

Michel Broué, ex- "lambertiste" fut un proto-formois qui faisait partie de ceux (des centaines de milliers) qui auraient été prêts à ROMPRE avec leur classe sociale, en partageant, en parts égales le PIB mondial disponible.
J'ignore si lui, militant de l'OCI, aurait été prêt à suivre le conseil d'Amilcar Cabral de se SUICIDER SOCIOLOGIQUEMENT pour renaitre en travailleur....
Mais sa trajectoire, comme celle de Matti - Gérard Filoche est conforme à son appartenance à une CLASSE - la FORMOISIE - qu'ils auraient caractérisée d'EXPLOITEUSE et que le POSTMARXISME appelle CLASSE SPOLIATRICE....
C'est pour cela qu'ils ne pouvaient pas offrir de perspective anti-capitaliste !
C'est pour cela que la BOURGEOISIE ESCLAVAGISTE et la BANCOCRATIE ricanent en leur faisant manger leur chapeau !
Ils sont comme des MILIOUKOV en 1905 !!! 
Sans perspective ni sans aucun avenir ! 

WIKIPEDIA: Parallèlement à ses activités scientifiques, il a eu des activités politiques variées. Il est d'abord membre de l'Organisation communiste internationaliste (OCI) (trotskiste) où il est recruté par Lionel Jospin en 1971. Il quitte l'OCI en 1984, soit (contrairement à ce qui est souvent affirmé) deux ans avant les membres du secteur étudiant qui rejoignent le Parti Socialiste en 1986. De 1986 à 1988, il participe activement au groupe"Convergences Socialistes" créé par ce groupe; durant la même période, il est membre du Parti Socialiste. Il s'éloigne de Convergence Socialistes et du PS, à la suite de divergences concernant le Front National, dès 1988.

Durant toutes ces années militantes trotskistes il se consacre essentiellement à la défense des droits de l'homme, une des activités importantes de l'OCI 5.

C'est d'abord, dans le cadre du Comité des Mathématiciens, qu'il a fondé et animé avec Henri Cartan et Laurent Schwartz, dont le succès le plus spectaculaire fut la libération en 1976 du mathématicien ukrainien Léonide Pliouchtch à la suite d'une campagne internationale qui ébranla le lien entre le PCF et la direction soviétique 6. Le Comité des Mathématiciens a aussi obtenu la libération de nombreux autres mathématiciens persécutés pour leur opinions politiques (dont Anatoly Shcharansky en URSS, Sion Assidon au Maroc, José Luis Massera (en) en Uruguay)7.

 

Cher Michel

Je souscris à 100% à ton appel.

Bien sûr, ils veulent étrangler les voix indépendantes. Tout celà fait partie de cette antidémocratie de petit marquis, de ce système oligarchique où, malheureusement, les représentants politiques, élus ou nommés, ne servent que leurs intérêts et perdent de vue la mission d'intérêt général, l'intérêt public, leur travail de représentant de lerus mandants.

Donc défendre toute voix indépendante, est une oeuvre de salut public!

Et toute avancée dans ce sens va dans le sens d'un travail collectif pour la remise sur pied d'un esprit démocratique, républicain, indépendant véritable, qui dépasse bien entendu le cadre de nos frontières.

Toute élaboration démocratique passe par la défense d'une presse indépendante. C'est une condition indispensable, sinon suffisante. Qu'il s'agisse de défendre la journaliste Ukrainienne tabassée pour avoir osé montrer les méfaits et l'enrichissement personnels des actuels dirigeant, oligarques de Kiev ou d'un espace de liberté comme Médiapart.

On peut penser ce que l'on veut des articles qui y sont publiés. Cette voix ne doit pas être étouffée par le moyen d'une punition fiscale.

Liberté pour la presse qu'elle soit écrite et imprimée sur du papier ou mise en ligne et interactive.

 

Bien entendu, il faut signer l'appel de Médiapart et soutenir ta lettre à François Hollande !

  • Nouveau
  • 27/12/2013 21:44
  • Par

Le rouleau compresseur du NOM est en route. La censure, le racisme, l'espionnage généralisé, la corruption endémique.

Le pouvoir veut tuer financièrement le seul média qui demeure encore (partiellement) indépendant, et le seul humoriste qui ose encore l'ouvrir et qui risque de finir comme Coluche.

La seule chose dont ils ont peur, c'est de la vérité.

C'est juste un peu de plomb dans les pattes !

C'est vrai quoi, Mediapart n'arrête pas de mordre ! Fait ch... à la fin !

Mediapart condamné à mort ?  Et puis quoi encore ?

S'il devait ne plus exister, ses lecteurs le réinventerait !! Edwy, on est là !! Ils vont pas pouvoir nous faire ça !!

Monsieur Plénel, pourriez vous nous confirmer que vous avez reçu la proposition de rectification, imprimé n°3924, et nous indiquer la façon dont est motivée la majoration de 40% dont parle M. Broué.

Autant on peut considérer que la loi que l'administration fiscale est chargée de faire appliquer sous le contrôle du juge administratif, n'est pas suffisamment claire en faveur du taux de 2,1% et qu'il est dès lors normal que l'Administration fasse trancher l'affaire par la Justice ou invite implicitement le pouvoir politique à prendre parti, autant la majoration de 40% semble, a priori, absurde. Bien cordialement, François Fatoux

 

  • Nouveau
  • 27/12/2013 22:08
  • Par

Une dernière chose. Les taux de la tva sont fixés par les directives européennes je crois? Que va dire Hollande? Il dira qu'il n'a aucun pouvoir la dessus et d'aller voir à Bruxelles ou à la CJUE voire à la Cour de Strasbourg pour les droits de l'homme , la liberté de la presse et les discriminations....Et c'est parti pour 10 ans de procédure...En attendant il faudra tenir le siège;

  • Nouveau
  • 27/12/2013 22:17
  • Par

question    qui veut tuer le figaro     personne

Même son patron est protégé avec son immunité de sénateur, ses deux gé-guerres en Afrique, "on" - les médias au service du PPPPouvoir - nous ont même expliquer que son Rafale était trop sophistiqué pour un pays comme le Brésil qui n'était pas en guerre. On nous prend vraiment pour des c...!

En dernier recours, résister à partir d'un paradis fiscal.

Ironie de l'histoire : "Ici Londres..." !

  • Nouveau
  • 27/12/2013 22:21
  • Par

Je lis sur le blog de Edwy Plenel que la période 2008/2010 a été notifiée.( MDP était en crédit de tva (car 2008:2009 est en principe precrit sauf situation particulière?) et que l'on en est à 1 million de droits. C'est franchement inquiétant d'autant que les taux de la tva dépendent selon ce que je crois savoirt des directives de Bruxelles et pas de la loi interne française qui ne fait que transposer les directives. Bref comme on dit, c'est un peu la merde...

  • Nouveau
  • 27/12/2013 22:28
  • Par

Même si le Droit est bafoué par ces Mafieux, il faut en effet organiser

un Mediaparthon en ultime recours ...

(Moi j'envoie 10 euros en cadeau à MDP pour Noel dès que le Médiaparthon

est organisé même si ça va après dans la Poche d'un Tapie ou autres grâce

à Bercy, Hollande, Casseneuve, Mosco ect... sans compter l'augmentation

un peu de mon abonnement chaque mois, Je m'en fou je regarde pas par exemple

cette télé fr. de Merde, les Chaines de Bouygues, Weil etc...de Merde...Avec des

Arthur, des Ânouna à la con etc...)

 

Faut boycotter au maxi de ses possibilités tous les médias qui

dépendent de cette Oligarchie, c'est à dire la Majeure Partie...Voir à qui ils

sont affiliés...

Il faut se responsabiliser...

Pour l'Humanité : cadeau de plusieurs Millions d'euros, là pas de problème

mais pour MDP qui survit par ses propres moyens, par ses seuls abonnés,faut

bafouer le droit européen et les traiter comme des Voleurs...

Hollande et ta clique de richous véreux UMPS Dégage, Dégage ...

C'est ça le Vrai Changement qui doit avoir lieu : Dégage...

Il faut organiser un Mediaparthon en ultime recours ou bien s'engager à offrir un abonnement à une personne de notre entourage. 

c'est quoi ce pays qui d'un coté garantie la liberté de penser et de l'autre assassine le support de l'investigations qui a conduit la gauche au pouvoir .

la fiscalité ne peut menacer une activité attention Monsieur le président c'est une faute grave que votre silence

  • Nouveau
  • 27/12/2013 22:45
  • Par

D'un côté, une presse écrite subventionnée par l'Etat en plus d'être propriété de groupes privés, dans l'ensemble docile, mais terne, qui ronronne pour endormir ses lecteurs. De l'autre  côté , une presse indépendante, qui cherche à éplucher les peaux de l'oignon du secret accompagnant le pouvoir politique ou financier, qui éveille le sens citoyen. Il est syptomatique du pourrissement de notre République, et de la trahison des élites,  qu'un gouvernement dit de gauche cherche à anéantir la seconde. J'ai évidemment signé la pétition.

Et j'irai également voter à toutes les prochaines élections, et j'engage tout le monde à le faire : l'abstention sert les  deux grands partis, qui, malgré leurs hypocrites pleurnicheries devant les faibles taux de participation, s'en fichent comme d'une guigne, parce qu'ils auront toujours des électeurs. J'ai déjà exposé maintes fois la stratégie que je propose dans le système électoral actuel : voter pour un petit parti au premier tour pour disperser au maximum les voix, voter pour le petit parti arrivé au second tour s'il y en a un, et s'il n'y a que les deux grands partis au second tour, voter blanc pour que l'élection soit la moins représentative possible. C'est une piste d'action simple, citoyenne, sans grand effort, sans aucun risque, praticable par tous.

 

ou le vote blanc en demandant à mediapart de publier les vrais chiffres. Pour les dernières présidentielles, Hollande a été élu à 49%, Sarkozy on va dire a obtenu 47% car si l'on compte les millions de vote blanc en les pourcentant en tant que votes exprimés on obtient grosso modo ces résultats. Or la Constitution existe une majorité au deuxième tour. Mais battons-nous pour que les votes blancs soient comptabilisés. Car "ils" - les mecs au pouvoir - discréditent les abstentionnistes, en disant que ce sont des pêcheurs du dimanche. Ce n'est pas la même chose pour l'électeur qui se déplace et met un bulletin blanc. Ils le savent très bien et ont peur d'une grève organisée du vote, comme des travailleurs font sans gaîté de coeur une grève du travail. Je me permets d'annoncer que si Mediapart est en danger pécuniaure, je voterai blanc et j'ai bien l'intention de le dire sur tous les blogs et les sites. Si plusieurs millions de citoyens disent ce choix haut et fort, ils seront bien obligés de bouger, de faire le nettoyage dans leurs Ecuries d'Augias. A ceux qui me répondront que je favoriserai le FN, je leur dirai peut-être mais le ver est déjà dans le fruit et il faut mettre les Français face au pourissement. Le FN n'a pas de programme et ils sauteront vite. Dans le Sud ils n'ont pas tenu à la gestion des villes. Quand les habitants du Sud Est habitués à leur festival verront les coupes culturelles drastiques, ils comprendront. Le PS et l'UMP flirtent avec le FN, à nous de démasquer les comédiens. C'est risqué, je sais mais il y a besoin d'un grand coup de pied du peuple, un vrai, pas des coups de menton.

Je serais d'accord avec vous si le vote blanc était comptabilisé, mais, actuellement, il ne l'est pas.C'est pourquoi je pense que, en dehors de quelques commentaires apitoyés, il n'entraînera pas de remise en cause du système : il restera bien assez de suffrages exprimés pour que les grands partis soient tranquilles. En effet, le rejet par le vote blanc se situe sur le plan des idées, mais pas encore sur le plan de l'efficacité électorale. Ma méthode a l'avantage, au premier tour, de mettre des bâtons dans les roues du système, non de lui faire la morale (ce qui est louable, par ailleurs). Au second tour, je vous rejoins s'il ne reste que les grands partis en course, mais faute de mieux.

 

  • Nouveau
  • 27/12/2013 23:06
  • Par

Merci, Mr Broué ! Maintenant, c'est dit !

  • Nouveau
  • 27/12/2013 23:10
  • Par

Désolée pour "pécuniaure", c'est pécuniaire !

Sans Égalité et Fraternité, la Liberté n'a qu'un avenir Mafieux.!!! !!! !!! !!!

Là, est tout le dilemme des Français ??? ??? ??? ???

Un pouvoir, sans dictature, laisse les Français pantois, car incapables d'y prendre leurs responsabilités individuelles.

Sans tuer "le père", qui la leur donne.§§§

Tous les MYTHES DANS TOUTES LES CULTURES de cette Planète ne parlent que de ça.

L'humain n'arrive pas à en décoller depuis 40 000 ans et continue à se soumettre aux sectes qu'il invente pour gérer les autres et lui même.

je viens de lire la même chose. Vous êtes bègue Redo?

  • Nouveau
  • 27/12/2013 23:20
  • Par

"Et j'irai également voter à toutes les prochaines élections, et j'engage tout le monde à le faire : l'abstention sert les  deux grands partis, qui, malgré leurs hypocrites pleurnicheries devant les faibles taux de participation, s'en fichent comme d'une guigne, parce qu'ils auront toujours des électeurs. J'ai déjà exposé maintes fois la stratégie que je propose dans le système électoral actuel : voter pour un petit parti au premier tour pour disperser au maximum les voix, voter pour le petit parti arrivé au second tour s'il y en a un, et s'il n'y a que les deux grands partis au second tour, voter blanc pour que l'élection soit la moins représentative possible. C'est une piste d'action simple, citoyenne, sans grand effort, sans aucun risque, praticable par tous."

Je Plussoie !

"Monsieur le Président, vous êtes le chef de l’État. Ce qui s’organise, et à marche forcée, sous les ordres de la haute administration de Bercy, se fait sous votre autorité. Nous ne pensons pas que vous fassiez faire. Mais vous ne pouvez pas non plus laisser faire. Vous ne pouvez pas être le chef d’un État qui étouffe la presse libre. Ce serait le cauchemar de la gauche.

Vous êtes, par votre fonction, l’instance supérieure de l’État. Cela implique d’en être l’instance morale : vous êtes garant du bon fonctionnement et de l’impartialité de notre administration. Cela signifie que vous ne pouvez tolérer de mauvais coups portés en fin de compte à la démocratie, même et surtout s’ils sont déguisés en application de la loi – loi par ailleurs frappée d’obsolescence et contrevenant non seulement au droit européen mais aux principes constitutionnels.

Vous êtes, monsieur le Président, le garant de l’impartialité, du droit, de la justice, de l’égalité. Je suis sûr que vous les garantirez. Monsieur le Président, faites vite."

Je ne résiste pas.

S'agit-il de la conception de la Présidence de la République retenu par Mediapart. Une fonction publique aux ordres, une justice dépendante... du Président de la République qui serait de surcroît une instance morale. Le tout au nom de la démocratie.

Comment allez vous ensuite défendre: la séparation des pouvoirs, l'application des lois et réglements par une fonction publique raisonnablement protégée de la pression du politique et une distinction de la morale qui relève de la bonne volonté de chacun et de la loi qui s'impose à tous.

On a le droit de défendre une niche fiscale a fortiori si elle apparaît  discriminante et si on espère en être bénéficiaire, mais de grâce n'en faite pas trop. Ne confondez pas le biftek et les grands principes, vous y perdriez votre âme qui reste la motivation principale des lecteurs à vous lire.

Mediapart va se ressaisir. laissons leur le temps

C'est effectivement assez drôle. On croirait lire des manants sollicitant la Grâce Royale. Rigolant

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Je ne lis pas le Figaro. Rigolant

Et à part des injures, qu'avez-vous à dire ?

certains commentaires deviennent effarants

il va falloir que MDP fasse la police.

Si certains sans aucun argument deversent leur haine et leurs insultes...

Hollande a autant d' honnêteté politique qu' un Guy Mollet sous la IVéme République ; qui peut croire un seul instant qu' il n' est pas , au moins , au courant de cette tentative d' assassinat ce qui doit forcément plaire à ses amis du groupe Le Monde....Il faudra BIEN se SOUVENIR du fameux VOTE UTILE....au profit de QUI ??

Merci Monsieur Broué, pour cette lettre qui represente le combat que nous menons pour souver, pas seulement Mediapart, mais aussi la presse libre et notre democratie.

Je souhaite aussi signer votre lettre.

Merci pour votre texte, son contenu et son ton. Il semble important que tous les jours, à la UNE du journal ,quelqu'un vienne dénoncer cette tentative d'assassinat. Ceci jusqu'à ce qu'une déclaration solennelle nous garantisse que le "contrat" ne sera pas exécuté.

RAB, des infos ou désinfos.

Liberté,EQUIITE, fraternité,

I fuck "démocratie représentative", https://static.mediapart.fr/sites/all/libraries/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-cool.gif" alt="Cool" title="Cool" />

Bravo Marc Bocard,

I fuck as well, démocratie représentative !

C'est un échec.  il est temps de créer autre chose !

A que nous aurions aimé une telle célérité et une telle eficacité du fisc contre la fraude fiscale! Devant le discrédit du pouvoir socialiste, Hollande va-t-il valider ces méthodes Poutinières contre la presse ou avoir un sursaut de démocrate ?

Via Médiapart, ce sont les lecteurs de ce journal en ligne qui sont pris en otage par le pouvoir politique. Je me sens prise en otage car si aujourd'hui, c'est Médiapart, demain, ce sera quel Média libre (ou journalistes, les vrais journalistes pas les journaleux du Figaro ou de Libération) qui aura des problèmes? Cela fait plusieurs années que Médiapart existe, si ce site n'était pas en règle avec le fisc, l'inspecteur des impôts aurait pu intervenir depuis belle lurette.

 

Nous sommes concernés directement par cet abus de pouvoir, ces oligarques de Bercy mettent beaucoup plus de temps à s'attaquer aux intérêts des  gens qui mettent leur fric dans les paradis fiscaux.

 

En attendant que le droit permette à Médiapart de continuer son exellent travail (chapeau bas  à l'équipe de Médiapart) ce serait une bonne idée de faire une souscription pour soutenir Médiapart dans la tempête.

Une histoire de gangsters. Mediapart est dans le viseur du pouvoir pour une histoire fiscale, comme Al Capone en d'autres temps. Mais c'est Al Capone qui est aux manettes aujourd'hui, et les Incorruptibles vont morfler. Dans le fond, cette ténébreuse affaire est dans l'ordre des choses. Personnellement, je ne suis pas surpris. 

Peu importe pourquoi et comment le coup est porté, il faut le parer ensemble.
La lettre de Michel BROUE est d'utilité publique.
Elle mérite largement d'être répercutée. 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 28/12/2013 07:40
  • Par

Une chose est sûre : Mediapart doit continuer d'exister et j'y contribuerai.

Cependant je lis la presse écrite et en ligne , j'écoute les radios aucune information n'est relayée sur ce problème par les médias. N'y aurait-il que Mediapart visé ? si tel n'est pas le cas n'est-il pas possible de se regrouper afin de mener des actions ? D'informer à grande échelle les Français ?

Enfin nous sommes dans l'ère de la communication et de la mondialisation n'est-il pas possible d'externaliest la presse en ligne un peu comme les radios libres l'ont fait à l'epoque ? 

merci pour vos réponses. 

 

  • Nouveau
  • 28/12/2013 09:04
  • Par

Je n'ai lu aucune réaction d'@rrêt sur image ou du Monde. Peut être que le Canard, mardi, défendra la position de Médiapart.

J'ai quelques dizaines d'euros planqués dans mon jardin qui pourront servir, éventuellement, à sauver le soldat Médiapart. Je pense ne pas être le seul et comme les petits ruisseaux font les grands fleuves, l'Elysée et Bercy pourraient se retrouver sous l'eau.

Médiapart ne doit pas payer cette rançon.

Je pense que pour l'avenir, Médiapart devra changer l'emplacement de son siège social et pourquoi pas à Bruxelles puisque les conditions sont plus favorables à la presse. Avec internet cela ne doit pas poser de problème pour les lecteurs et Bercy ira pêcher ailleurs.

En définitive, si j'ai bien compris, notre bon président après le Mali et Centre Afrique ouvre un troisième front sur Médiapart. Nous devons nous organiser et nous défendre.

Je me tiens physiquement et pécuniairement à la disposition des insurgés de Médiapart pour que vive MDP.

Je vous remercie pour cette information.

Bonne journée.

Les peuples non plus le droit de savoir .... Médiapart est attaqué dans une volonté de l'occire.  De toute part le droit à l'information va être attaqué.

Passé+présent.jpg

M art'IN

Nul doute que totalitarisme s'installe.

Et je pense aux milliers d'entrepreneurs PME/PMI-TPE/TPI qui n'ont pas l'impacte médiatique de Médiapart mais qui subissent le même calvaire , les mêmes foudres de l'administration fiscale, et qui pourtant font aussi avancer la France.

C'est de la censure et de la répression pour avoir touché "aux copains" de cette mafia politique monarchique, ploutocratique et oligarchique, c'est simple. Il y a des despotes partout ils ont souvent un masque de bonhommie.

Totalement d'accord avec ce texte si clairement et prudemment exprimé.

Mais l'hôte de l'Elysée entend-il quoi que ce soit ?

consigne "solferinobercyque": IL FAUT VENGER LE SOLDAT CAHUZAC !

Hé ! Mais qu'est ce que vous avez tous à vous exciter comme ça ?

Un contrôle fiscal un déni de démocratie, et puis quoi encore ?

Je sais que je suis de la branche, et que j'ai l'habitude, mais quand même...

Il y a des circonstances étranges dans ce contrôle fiscal, certes !

Mais est-ce que vous ne contrevenez pas aux lois fiscales françaises en facturant une TVA non appropriée dans l'état actuel des choses ? Est-ce que dans le même cas, @rrêtsurimages n'a pas été pénalisé ?

Le combat, c'est de faire adopter une législation fiscale en prenant en compte les décisions au niveau européen, ce n'est pas de gueuler comme si on vous envoyait tous à l'abattoir, démocratie et pluralisme mêlés.

Un peu de calme ! Ce n'est que de l'argent, et à ma connaissance, vous en avez pas mal. Votre avenir économique n'est pas en péril que je sache, et pour de la bonne information, on devrait pouvoir payer l'abonnement plus cher.

Le calme pendant la bataille est un atout déterminant.

 

 

  • Nouveau
  • 28/12/2013 10:14
  • Par

pas du tout cahuzac ils s en fouttent

  • Nouveau
  • 28/12/2013 10:18
  • Par

c est juste un defouloir pour la droite qui vut les pourris quellecontient    est tres heureuse de se le mettresous la dent

Certains commentaires sont choquants quand ils disent que Médiapart a fait une erreur de comptabilité, que ce journal aurait dû tenir compte dès sa parution de la TVA à 19,60 au lieu de 2,1%.

Pourquoi choquants? Parce qu'ils réduisent la problématique de Médiapart à une vision comptable soit- disant "objective". Et par là, ils occultent le problème politique et social. Car une attaque fiscale a toujours du sens. Ici, c'est la fin de Médiapart-si on ne réagit pas-C'est combien d'employés au chômage? C'est la fin d'une presse libre.

Ces commentaires "comptables" distillent l'idée d'un accord total avec une tva excessive, un impot injuste.

Ah bon ?

Il est surtout choquant qu'un journal qui -et il le fait très bien- passe son temps à attraper ceux qui détournent le fisc, s'applique un taux de TVA fallacieux, non ?

C'est très étonnant cette faculté à s'éxonérer de ces propres responsabilités.

Et la faculté de très nombreux commentateurs à s'engager sans aucune réflexion, sans aucun recul dans la brèche ouverte par Edwy sur le thème "on dérange" est très étrange. Ca fait un peu secte, vous ne trouvez pas ?

En attendant un chgt de taux de TVA -souhaitable, il est vrai- il faudra bien payer, n'est-ce pas ? En tant qu'abonné, j'attends qu'on nous propose une solution simple et rapide. Bien entendu, la facture de janvier devra passer à 20% de TVA (taux au 1er janvier 2014) sans modification des CGV afin de se mettre enfin dans le droit chemin.

http://blogs.mediapart.fr/blog/antoine-pietrini/281213/dun-clic-sauvons-mediapart

Cdlt.

A.P.

En attendant un chgt de taux de TVA -souhaitable, il est vrai- il faudra bien payer, n'est-ce pas ?

Mais qui va payer? Vous? Vous ferez parti des donateurs au geste large? Je ne crois pas.

 Vous dites Médiapart doit payer son erreur. Jusqu'à maintenant l'erreur n'est pas prouvée. Cette idée d'erreur est le fruit de votre raisonnement que je ne partage absolument pas. Médiapart ne s'est pas donné le bâton pour se faire frapper. Par contre, "on" a voulu frapper Médiapart pour le faire taire.

En tant qu'abonné, j'attends qu'on nous propose une solution simple et rapide.

Avec votre raisonnement qui consiste à soutenir que Médiapart doit payer , vous aurez une solution simple et rapide : Médiapart n'existera plus.

Quand les lois sont injustes, les citoyens peuvent faire preuve de désobéissance. Les 19,60% de TVA, s'est scandaleux.


Mais qui va payer? Vous? Vous ferez parti des donateurs au geste large? Je ne crois pas.

Vous plaisantez j'espère ?

Cela fait plusieurs jours que je (d'autres aussi) réclame la mise en place d'un moyen de régler la TVA due par tout un chacun.

Avec votre raisonnement qui consiste à soutenir que Médiapart doit payer , vous aurez une solution simple et rapide : Médiapart n'existera plus.

Quelle idée ! Et comment font les autres qui facturent bien les 19.6 % ? Pourquoi le Monde.fr me demande-t'il de régler une TVA de 19.6 % et MP seulement 2.1 % C'est une distorsion de concurrence anormale.

Vous faites une "fixette" sur la TVA qui est un des impots les plus injustes. Criant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La TVA de Mediapart n'est-elle pas LE sujet de ces articles et de toute cette agitation ???

c'est la tactique classique de faire parler de soi pour faire de la pub...

Parce qu'il y a eu tellement de défections qu'il faut à tout prix retrouver des clients.

C'est quand même particulier de vouloir appliquer cette TVA plein pot aux seuls médias aux contenus exclusivement en ligne. Si il suffit d'avoir une activité de presse papier pour bénéficié de la TVA à taux super réduit, je vais imprimer une feuille de choux et vendre des voitures. Avec une TVA à 2,5 je ne doute pas du succés d'une telle entreprise.

Je suis allé sur Utube pour me faire une opinion . Dieudonné n'est pas plus drôle que du temps où il travaillait avec Elie Semoun .Il est devenu très lourdingue et son Shoananas par exemple n'aurait jamais quitté l'oubli où il devrait être mort-né si des réactions peut-être disproportionnées ne lui avaient pas donné une vie qu'il ne méritait pas . Ca n'a rien de particulièrement rigolo ..je serais furieux d'avoir payé ma place pour assister à son spectacle .

Ce type s'enfonce , s'enfonce ..il n'y a qu'à le laisser couler . Cela finira-t-il par son suicide ? Je n'en serais pas vraiment surpris car j'ai l'impression qu'à force de se forcer à se montrer antipathique il va se rendre odieux à lui même . Il n'est pas le premier exemple de personnage qui se détruit pour ne pas vouloir admettre qu'il s'est fourvoyé .

Censurer ses "spectacles" : je ne suis pas certain que cela soit la bonne réponse .

Pour répondre à votre intermède, je ne comprends pas pourquoi les journaleux montent en épingle ce pov'Dieudonné qui n'intéresse pas vraiment grand monde ! Il y a quelque chose qui m'échappe là précisément !

Et si je ne devais lui dire qu'une chose ça serait : Dieudonné, ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse" !

Abonnée depuis le début ..je suis entièrement d'accord avec vous !

Là où je suis d'accord avec vous c'est que MDP affirme avoir le droit de son côté et que c'est à mon sens prétentieux et une mauvaise stratégie de défense car à mon avis, ce n'est pas évident. Les taux de TVA sont fixés par des directives européennes que le législateur ne fait que transposer. Que dira la CJUE ? On n'ens sait rien. Mais là où l'Etat socialiste exagère c'est d'avoir laissé subsister des règles peu claires. La tva est répecutée par Madiapart à ses abonnés.L'argent de la tva n'est donc pas de l'argent de MDT qui agit comme un percepteur. Mais en demandant à MDT rétroactivement la tva avec la sanction de 40% on demande à MDT une taxe que MDT n'a pas demandé à ses clients et on tue l'entreprise; Donc si l'Etat socialiste était convenable il demanderait à MDT mais pour l'avenir, par exemple à compter du 1/1/2014 de facturer la TVA à 20% et n'inssisterait pas sur le passé.C'est pourquoi je vois une vengeance de Cahuzax par Cazeneuve et Mosco interposés. Cazeneuve et Mosco: démission !

  • Nouveau
  • 28/12/2013 10:52
  • Par

Il faut arrêter maintenant. il n'y a plus aucune information dans votre journal depuis 15 jours excepté votre bataille personnelle. Tout professionnel a eu un contrôle fiscal plus moins juste ou justifié, il n'ameute pas la terre entière comme vous le faites.

Il faut arrêter également de faire croire que tous les sites "d'information" sont assimilés à la presse. Beaucoup de sites vendent de l'information ciblée à des professionnels et donc sont des sites de conseil et doivent payer la TVA au taux normal.

Médiapart est en danger de mort et il faudrait n'en rien dire pour votre confort personnel.

Médiapart doit se battre avec ses outils.

Pour nous.

Ce que vous dites n'est pas convenable car MDT est vraiment en danger de mort. Le fisc va demander 1 an de chiffre d'affaires soit 5 millions sur 2010/2013 en droits , intérêts et sanction de 40%. C'est l' exécution du jounal.Et c'est la gauche qui le fait.

MEDIAPART est une forme nouvelle de presse qui a pour profession de foi; LE DROIT de SAVOIR ! qui a prouvé sa viabilité et son efficacité ! et pour cause ,si les choses tournent à son désavantage,et si les lecteurs tiennent à cette presse d'investigations, il doivent faire en sorte de manifester leur soutien sans faille et envisager la création d'un NOUVEAU  MEDIAPART,même avec une TVA augmentée,son prix devrait rester abordable. Les lanceurs d'alertes potentiels et sympathisants doivent se tenir prêt...quant à moi qui suit abonné au Monde et à plusieurs revues,je ne renouvellerais pas mes abonnements...je ne serais certainement pas le seul à agir ainsi ! 

Cela signifie surtout l'obligation de l 'entrée de la publicité sur Médiapart.

elle est déjà là: il s'agit de la pub islamique...

La question ne serait-elle pas plutôt :

Comment prendre le contrôle de Médiapart ?

autre question :

Ne pourrait-on pas inscrire le combat spécifique pour Médiatpart , dans le combat contre la hausse de la TVA et pour une révolution fiscale ?

et question subsidiaire :

 L'indépendance de Médiapart souffrirait-elle de cet engagement "partisan" ?

Suggestion : Ne menons pas les combats à moitié.

Bonjour Michel Broué,

Pourquoi avez-vous refusé de me répondre à mon courrier dit privé envoyé depuis le mois de Juillet pour me battre contre la fonctionnalité "déconseiller" ourdi dans le cadre de cette conspiration .

A bientôt.

Amitié.

Tu sonnais la réponse.

Il est président d'une asso, copain avec Plenel et toi tu fais comme moi partie de la piétaille à qui on ne répond pas.

Notre avis n'intéresse pas.

 

Peut être en 2014Clin d'œil

Le taux hyper-réduit ne s'applique qu'à la presse imprimée.""""

 

Ben voilà, vous donnez la réponse : MEDIAPART autorise ses abonnés à imprimer autant d'articles qu'ils veulent ! Donc, MEDIAPART peut être considéré comme une presse imprimée !

J'ai lu votre lien, je suis en plein accord avec vous.

"Les jours heureux", programme du Conseil National de la Résistance, 15 mars 1944 :

"Mesures à appliquer dès la libération du territoire :

 ...rester unis après la Libération...afin d'assurer :

-la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l'égard de l'Etat, des puissances d'argent et des influences étrangères..."

SERIONS REVENUS SI LOIN EN ARRIERE, MONSIEUR LE PRESIDENT ?

  • Nouveau
  • 28/12/2013 11:45
  • Par

Monsieur le Président,

Abonné de longue date je découvre l'existence de votre association.

Pourquoi  ne pas élargir ce groupe avec des personnes sans doutes moins fortunées mais plus sûres, plus intéressées par la survie de notre journal que par le profit financier.

En particulier pour le rachat des parts d'Odyssée Venture. Après tout pourquoi ne pas bénéfier, pour une fois, des avantages fiscaux liés aux investissements dans les PME. Histoire de renvoyer la balle à Bercy.

SI MEDIAPART DEVAIT DISPARAITRE SOUS LES FOURCHES CAUDINES DE BERCY, CELA SIGNIFIERAIT QUE NOUS NE SOMMES PLUS EN DEMOCRATIE :

Quel est le vrai pilote qui dirige la maison France, il est permis de s'interroger ?

Devrons-nous, à l'image de nos aînés d'hier, nous organiser en mouvements de résistance, démarche qui n'est pas à exclure, tant les atteintes aux libertés fondamentales s'amplifient...

Merci Michel BROUE, votre prise de position contre la tiranie, est courageuse...

  • Nouveau
  • 28/12/2013 12:07
  • Par

N'y a-t-il aucun fonctionnaire honnête à Bercy pour nous informer de ce qui s'y passe ?

En ce cas, ils sont tous à virer !

Je suis sûr qu'il y a une multitude de comptables au chômage prêts à redresser les comptes de la France en règlant leurs comptes aux truands de Bercy ! 

La majorite des 1er de la classe lisses dociles et arides sortis de l enarchie ou grandes ecoles pompeuses et creuses infestant les ministeres sont a limoger sans preavis au nom de la santé de la Democratie et des institutions dediées à l'interet general !.

Les lumieres du ministere de l'education nationale vont percevoir des primes de fin d annee genereuses pour saccage du niveau de l education de generations d enfants desormais en berne au classement PISA !

A priori les faux-cialistes auraient detourné en 1991 7,5 milliards d'euros versés par le Koweit a titre d indemnités à l'armée francaise pour sa participation a l operation tempete du desert , affaire connue sous le nom 'koweit gate'..,

-qu'est devenu ce pognon volé sous la dictature de Mitterrand avec son psychopathe DSQ à la manoeuvre ?

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-charles-duboc/271213/guerre-du-golfe-et-capitulation-sans-condition-de-bercy

 

et qui est ce qui prépare l’exécution de Dieudonné? qui veut tuer Dieudonné?

ha la justice de Dieu sera t elle donnée?

celle là elle ne va pas faire rire

attention la charte interdit les insultes voir texte de E plenel dans l'article sur Dieudonné.....

Cette lettre illustre à merveille les impasses mortifères devant lesquelles cette soit-disant "gauche" de gouvernement, et cette présidence choisie soit disant à "gauche" sur fond "d'engagements socialistes" reniés..., et malheureusement tacites, d'un homme ayant fait le "devoir d'acteur" que les circonstances (ses appétits de pouvoir et ceux du bipartisme) et les accointances (Bercy et sa vengeance ici) lui ordonnaient, ont décidé de mener le peuple français, avec comme boulet, le corset soit-disant "démocratique" de la 5 e République...

Mais une impasse n'existe que parce qu'on conçoit qu'elle soit infranchissable quand on dispose de tous les pouvoirs (ceux de "super héros" "d'anti-héros" dans un "roman politique national")..., y compris ceux de casser les murs, d'ébranler les fondements ayant enfermé le peuple dans des choix restreints et indépassables que "théoriquement", ceux de survoler les obstacles en anticipant l'intérêt général d'un peuple fondamentalement plus fraternelle que cupide..., et enclin à se libérer des éteintes mortifères de l'avidité pour aspirer à plus d'humanité institutionnelle, constitutionnelle, à plus d'humanisme politique idéologique et concrétisé par la force d'un État (défendant les plus faible d'abord et non le capital)....!

Mais cette lettre est aussi l'illustration de l'impasse d'un choix personnel, tout présidentiel qu'il soit, enfermé dans son individualisme exacerbé par tant de pouvoir monarchique rainant la fonction présidentielle (au sens stricte du terme démocratique, constitutionnel)..., que de l'obligation "d’héroïsme" "imploré" par "son" peuple l'ayant choisi par "dépit"..., et commençant à regretter le non choix démocratique lui ayant imposé cet "anti-héros"... Le choix présidentiel ayant été entre un soit-diasant "héros" de droite ancien président et menteur et fraudeur comme pas possible..., et un "anti-héros" normalisant le "moi je..." et les reniements présidentiels...

La réponse quant à lui demander de défendre la liberté de la presse, le respect des droits..., risque d'être autant une parenthèse "héroïque" (se dessinant dans les écrits d'un "roman politique national") occupant un temps soit peu l'espace médiatique et intellectuel..., qu'elle risque aussi d'être l'antithèse (l'anti-synthèse) d'un projet de contrôle de l'information de la presse numérique..., et des moyens de la maîtriser, de la mettre au pas...

 

La défense des Libertés en France par les instititions et celles et ceux qui les dirigent est quasiment "passée à la trappe". On comprend mieux la "Chasse au Snowden" et la désastreuse initiative contre l'avion du Président Moralès. 

Vais-je devoir bientôt dépendre du mûr de mon bureau la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen" ?

Parle-ton de cette même "Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen" au nom de laquelle ce président soit-disant "socialiste" était prêt à engager la France dans une expédition "punitive" en Syrie (punition contre un tortionnaire de peuple, tout en infligeant de fait une sanction à ce même peuple dans le risque d'un conflit multilatéral aux conséquences désastreuses) en passant outre l'ONU, l'Europe, avec des allies de circonstance, les États Unies d'Amérique et la Grande Bretagne aux intérêts bien opaques...?

Mais n'est-ce pas cette même Déclaration des droits..., à son article XIII qui parle aussi de contribution au bien commun à hauteur de ses moyens, ses facultés..., alors que tant fraudent, fuient le fisc décontenancé par son manque de moyen et de personnel (RGPP et MAP), quand certains-es optimisent "légalement" (du moins à la limite de la légalité puisqu'ils-elles font les lois et les vides juridiques et fiscal), leur contribution pour échapper à leur devoir..., quand ils-elles ont tant de moyens, de facultés à ne pas savoir quoi en faire (ou le planquer)..., contre lesquels ce même président soit feint d'ignorer l'ampleur de la problématique en terme de manque considérable de recettes (quand en plus il "offre" à leurs entreprises le moyen d'engranger encore plus d'argent public en nous le faisant payer par la hausse des TVA..., soit arrange les lois afin qu'ils-elles ne puissent pas être inquiétés-es, punis-es, sanctionnés-es physiquement comme moralement à hauteur du saccage du bien commun qu'ils-elles ont produit et produisent encore...?

Ce gouvernement, l'oligarchie qu'il couvre..., qu'il couve..., les institutions qu'ils verrouillent, n'ont autant d'intérêt pour les libertés, d'expression, de la presse, d'opinions politiques divergentes des leurs..., que cela leur empêchent de promouvoir "leur monde de demain", leur vision du nouveau modèle social français et d'en faire des bénéfices profitables qu'à leurs portefeuilles et carrières... Nos droits et libertés ne coûtant que courage politique et idéologique ne font que les entraver dans leurs conquêtes de "liberté", d'entreprendre (au détriment des salariés-es, de leurs droits, de leurs protections à court et long terme), d'augmenter leurs tarifs démesurément, de "libéraliser" de privatiser les services publics, et de faire payer le tout et surtout la socialisation de leurs anciennes, actuelles et prochaines pertes financières..., que par les taxes et TVA ne pesant que sur les ménages...

 

Mediapart a dénoncé des scandales.

Et ensuite, que s'est-il passé?

RIEN.

Woerth, Sarkozy, Cahuzac n'ont pas eu vraiment de problèmes.

je pense que vous plaisantez ou alors la droite vous aveugle ou le fn

  • Nouveau
  • 28/12/2013 12:42
  • Par

"En avril 2002, peut-être vous en souvenez-vous, j’ai publié dans Le Monde, quelques jours avant un premier tour fatal, un article qui s’est révélé prémonitoire. Il s’intitulait : « À nos amis de gauche qui sont devenus fous. »"   Incertain 

Pas sûr que l'échec de Jospin ait plus attristé Hollande que celui de sa femme en 2007 !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Je retiens cette phrase qui résume à elle seule l'ensemble de ce message : "Monsieur le Président, Mediapart a révélé beaucoup de scandales, de comportements répréhensibles, de passe-droits, de tricheries."

L'oeil de Moscow : 

En effet, Médiapart géne et dérange aussi bien à droite qu'à gauche. Le scandale Cahuzac a été un tremblement de terre pour le pouvoir en place. Cahuzac ex-ministre du budget, sous la tutelle de Moscowicci, ministre de l'économie et des finances. Ce dernier impliqué de près dans ce scandale. Une vengence est donc tout à fait plausible.

Il me souvient un certain Michel Charasse qui se vantait de "coller un redressement fiscal aux fesses" (selon sa propre expression) à certains de ses détracteurs. Ces temps ne sont pas révolus à ce que je vois. On se sert du pouvoir pour régler ses propres comptes, cela s'appelle aussi le népotisme.

 

c'est une évidence mon cher Youssef:

c'était avant et ce sera aprés Hollande mais le pire c'est que certains dont je suis se sentent complétement trahis.

le monde meilleur n'existe pas, alors au point ou on en est ....

Mediapart est un LIEU où les débats ouverts permettent l'expression libre de chacun, stimulée par l'intelligence des articles, par les recherches indépendantes qui soulèvent de vraies questions, par la qualité des articles, des expressions, des questions adressées aux invités dans les programmes en direct, par la ténacité des professionnels dans l'investigation. Mediapart est le seul support en France qui permette aux lecteurs non spécialisés, à ceux qui n'ont ni fait de hautes études ni ne sont de grande culture politique, d'avoir accès à de l'Information.

Il reste du travail à faire pour augmenter le nombre de ses lecteurs, car dans l'opinion, Médiapart reste un média pour privilégiés, pour intellos, voire pour "riches".. Une, hélas, immense majorité de français se contente du "20h", ou des journaux gratuits en libre accès dans la rue.

La lutte que nous sommes prêts à mener pour le Droit, la Justice, et en l'occurrence la survie de Médiapart est une lutte fondamentale, et je souscris aux opinions exprimées ci-dessus par nombreux d'entre nous. Merci aux articles parus dans d'autres quotidiens, et j'espère que Edwy Plenel sera invité dans les JT de ces prochains jours, car l'alerte est fondamentale.

Si je suis claire moi aussi que je paierais le prix nécessaire pour la survie de Médiapart, ce serait en même temps une immense erreur, naturellement. Lutter tous ensemble contre l'injustice est le seul moyen de maintenir une Pensée Libre dans un pays démocratique, et je m'y sens prête comme la plupart d'entre vous. Je garde avec émotion les images des deux débats en direct avec JL Mélenchon il y a quelques mois, avec C Taubira il y a peu de temps, dialogues d'une qualité exceptionnelle ayant permis l'accès à l'intelligence de ces deux personnes, qui nous font garder un peu d'optimisme.

Maintenant, j'aurais besoin d'un éclairage : n'assistons-nous pas à deux phénomènes distincts, visant Médiapart : 1) un contrôle fiscal annoncé (fort désagréable mais "légal" pour tout professionnel indépendant ou toute entreprise) et 2) une menace illégale et contraire au droit de taxation tva à 19,6% ? ... ou n'ai-je rien compris ?

 

 

 

 

  • Nouveau
  • 28/12/2013 13:34
  • Par

S'il y a discrimination, si le droit Européen doit être bafoué dans cette

Affaire à la Guise de ce Gouvernenemnt UMPS, s'il y a procédure sévère

et expéditive pour la Presse Indépendante, dans ce cas, que l'Humanité rende

les Millions qui lui ont été versés, que M.Dassault, M.Cahuzac, Sarko, Tapie

(etc... ) aillent en prison  ( là en Matière de rappel, y a de quoi faire ... ),que

Bercy-Hollande respecte la Loi et donne les Documents concernant M.Sarko

sur ses financements de Campagne etc...etc...

Rien ne peut justifier cette Pseudo Justice de Classe qui s'acharne uniquement

sur les plus petits qui de plus se battent pour une noble cause, pour la

Presse Indépendante.

Cette JUSTICE DE CLASSE bien Française qu'elle soit fiscale ou judiciaire

est complètement discréditée...

 

Cette JUSTICE DE CLASSE  "mondiale" vous voulez dire

et bien elle est là et elle subsistera car les présidents et ministres ont remplacé les rois et les seigneurs et ils se sont octroyés tous les droits

nous sommes dans une belle merde et nous n'en sortirons pas avec des analyses et des discours

il faudra bien plus ... mais personne ne le fera alors, attendez vous au pire

+ 1 + 1 C'est Vrai...Faut arrêter les discours...

Vive la Monarchie...

 

  • Nouveau
  • 28/12/2013 14:24
  • Par

PAS DE LUTTE INUTILE.

IL FAUT DEMANDER et SE BATTRE, POUR UNE TAXE à 0%.

ORGANISONS UN VOTE CITOYEN SUR LA QUESTION.

C'EST BEAUCOUP PLUS EFFICACE ET DEMOCRATIQUE QU'UNE PETITION (outil du passé inefficace)

D'accord avec vous. On doit exiger un référendum.

Mr plénel qu'en est-il du "scandale républicain" dont vous prétendiez connaître l'existence en avril 2013 sur France ô?

voir:

http://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/cahuzac/laurent-fabius-dement-detenir-un-compte-en-suisse_298321.html

c'était donc du flan?

et pourquoi donc vous soutiendrions-nous, dans ce cas bien sûr?

 

Rien n'empêche les lecteurs d'écrire un courrier à ce sujet, en plus d'à M. Hollande, au ministre Pierre Moscovici.

  • Nouveau
  • 28/12/2013 16:46
  • Par

Ah ça oui, il fait mauvais être contestataire avec ce gouvernement... Qui l'eût cru? Le parti soit-disant défenseur des libertés individuelles et fondamentales se révèle en fait être un censeur digne des heures les plus sombres!

Toute contestation de la politique en place est désormais réprimée sous des prétextes tous plus stupides et consternants les uns que les autres. Cette attaque fiscale sur Mediapart ne trompe personne, tout le monde a bien compris que le gouvernement socialiste préférait de loin financer la large palette de presse papier de gauche à leur service que personne ne lit plus, plutôt que ces nouveaux médias émergents sur lesquels ils n'ont aucune emprise!

Toute la contre attaque va porter sur le fait que la loi est la loi et que jamais le droit ne doit préceder la loi; je ne pense pas qu'il faille entrer dans ce débat  actuellement et quelque soit ce que l'on pense ( et les avis seront divergents) sur ce sujet, il y en a un qui réunit tous : la défense inconditionnelle de NOTRE Médiapart

C'est une attaque politique contre notre journal

Notre riposte doit être à la hauteur de la mise en route de cette machine de guerre contre l'indépendance,  contre la pensée, contre la citoyenneté

 

  • Nouveau
  • 28/12/2013 17:22
  • Par

Bercy est une citadelle,Bercy est une Bastille et nous saurons bien la prendre et la faire choir sur les pavés inégaux.Ses "hauts" fonctionnaires, très vexés depuis que Mediapart a osé dévoiler les mensonges répétés du petit Jérôme,pensent réllement,dans leurs désirs de vengeance,qu'ils vont écraser fiscalement l'infâme et insolent Plenel.Mais que ce dernier se rassure,les rodomontades de ces petits messieurs n'y changeront rien,ce contôle fiscal est mort-né car les règles qu'ils agittent pour faire du bruit  et jouer aux méchants se retourneront contre eux.Ces redressements tomberont car nous ne sommes justement plus sous l'Ancien Régime,mais en démocratie.Il est certain qu'ils le regrettent mais c'est ainsi.   

Je trouve aussi que MDT est u peu trop sur d'avoir raison.Et ceux qui étaient certains d'avoir le droit pour eux mais qui ont perdu leur procès sont légions. Je ne suis pas certain que les ditigeants de MDT aient vraiment pris la mesure de la situtation mais je ne veux pas revenir la dessus.

CE N EST PAS UNE VENGEANCE!

ILS ONT LA MERDE AU CUL DES CASSEOLES COMME NOUS N EN AVONS JAMAIS VU

ILS NE LEUR RESTE  QUE : IL A DIT LA VERITE IL DOIS ETRE EXECUTE

 

La nausée m’étouffe, les mots me manques !

Nous voudrions que notre jeunesse soit respectueuse, encore faudrait-il que l'exemple leur vienne d'en haut.

J’ai signé la pétition, je la résignerais mille fois si besoin !

que de haine et de mauvaise foi déversées par la plupart des contrevenants et ceci sans espoir de faire avancer les choses,  la seule consolation est qu'elle ne se retournera pas contre une femme ou des enfants à la maison ......... encore que !!              Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir échanger des idées dans la sérénité.                        J'ai remarqué que ces débordements ont commencé sous l'affaire "Léonarda" et cela sans censure de la part de Médiapart et plus le temps passe et plus nous en arrivons à une situation complètement débile.  Dommage

  • Nouveau
  • 28/12/2013 19:40
  • Par

"Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir échanger des idées dans la sérénité".

Je n'ai pas le même ressenti que vous. Pour suivre régulièrement les échanges  depuis plusieurs années, certes il y a des excès de langage, des trolls (mais vite repérés et suscitant le débat). C'est quand même très difficile d'obtenir la sérénité dans un débat où des gens confrontent des idées différentes. Personnellement, j'ai appris beaucoup des internautes, certains renvoyant sur d'autres sites très intéressants, d'autres donnant des informations spécialisées, notamment juridiques. J'ai été interpellée "rudement" ou avec humour, moi-même j'ai répondu, c'est le jeu démocratique. Le niveau reste quand même correct. 

Compte tenu de ce qu'est hollande, cet appel est une trahison. En ce qui me concerne, vu la situation de notre pays et de notre planète, je paierai, le prix qu'il faut:

- pour une presse au service des citoyens,

- hors d'atteinte du régime,

- en me privant d'autre chose si cela était nécessaire,

- à celui qui défendra le mieux, à MES yeux une véritable démocratie.

Le dernier point est évidemment le plus important, Edwy...

  • Nouveau
  • 28/12/2013 19:49
  • Par

Que de haine et de mauvaise foi déversées par Bercy, Hollande et son

Gouvernement, sans espoir de faire avancer les choses...

Même pas la maigre consolation qu'elle ne se retournera pas contre

une femme, ses enfants, contre les Etrangers ...

Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir échanger

des idées au Parti Socialiste...

 J'ai remarqué que les débordements ont commencé avec le  TSCG,

les retraites , l'ANI etc...et cela sans censure de la part de Médiapart

et plus le temps passe et plus nous en arrivons à une situation

complètement Véreuse débile Sarkozyste . C'était l'évidence Dommage...

N'inversez pas les choses SVP, le PS vaut largement l'UMP ou le FN ne vous en déplaise, je préfère vivre en période  FH qu'en celle de NS ou prochainement MLP l'air y est plus respirable.

Super coup  de pub pour médiapart, le nombre d'abonnés va exploser puis les prix vont baisser et un plus grand nombre encore pourront nous rejoindre...

Le prix va baisser ?

a-t-il baissé lorsque MDP est passé de 19,6% à 2,1% ?

Le seuil de rentabilité était estimé aux débuts de MDP à 50 000 abonnés au taux de 2,1% et de 60 à 70 000 pour 19,6%...

On y est largement.

MDP est une entreprise, pas une coopérative....

 

La TVA est impôt injuste par nature, alors sur la presse, et surtout sur celle qui justement ne perçoit aucn autre revenu, c'est carrément anti-démocratique.

Je suis conscient qu'une presse indépendante ne doit pas dépendre de subventions, mais dans l'autre sens, sa survie ne doit pas non plus être entravée par des impôts injustifiés. L'information ne "produit" pas de richesse financière que diable et les actionnaires de Mediapart ne sont pas particulièrement gras !

Qu'on taxe les revenus publicitaires, peut-être, mais les abonnements, même à 2,1%, non.

Malheureusement, il faudrait beaucoup de courage politique pour rétablir l'impôt sur les revenus qui permettrait de baisser massivement les impôts cachés (enfin qui se voudraient "indolores") que sont la plupart des taxes sur les activités, en particulier la TVA.

Nos "socialistes" sont bien devenus fous !

Il existerait donc encore des "socialistes" !!!!!!!!! Dont acte ......

Michel Broué, c'est pour moi un honneur de signer bas de votre lettre pour signifier mon complet accord avec ce que vous écrivez

Nous devrion saisir nos députés pour leur signifier notre volonté de maintenir notre liberté qui sous des manipulations tentent de flinguer  ce journal

Nous devrions ouvrir une action pour demander un référendum concernant la liberté de la presse pour que des mesures financières ne viennent saper cette liberté

  • Nouveau
  • 28/12/2013 22:48
  • Par

Publication au journal officiel du 1er fevrier 2011 suite a une question ecrite de 2010

(la totale dispo ici: http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-92052QE.htm)

Conformément au droit communautaire, les ventes de journaux et de publications périodiques sont soumises au taux de 2,10 % de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en application de l'article 298 septies du code général des impôts (CGI) s'ils remplissent les conditions prévues par les articles 72 et 73 de l'annexe III au CGI qui précisent notamment qu'ils doivent porter l'indication du nom et du domicile de l'imprimeur. Ainsi, seule la presse papier peut bénéficier du taux réduit. À cet égard, l'article 98 de la directive précitée prévoit que les taux réduits de TVA ne sont pas applicables aux services fournis par voie électronique. Tel est notamment le cas de la mise à disposition de journaux et périodiques sous la forme de fichiers téléchargeables sur Internet. Par conséquent, il n'est pas possible actuellement d'appliquer le taux réduit à la presse en ligne sans modification à l'unanimité des règles communautaires.

Comment apres cela pretendre s'appliquer en tant que MDP un taux de 2% et apres crier au complot quand on se prends un redressement

Cité aussi par l'express:

Le site d'information locale le Dijonscope a fait l'objet d'un redressement fiscal, et il n'est pas le seul. "Nous devons plusieurs centaines de milliers d'euros, et les services de Bercy en font une affaire de principe, révèle Daniel Schneidermann, fondateur d'Arrêt sur images. En cas de recouvrement, nous devrions mettre la clef sous la porte. Il est étonnant que Mediapart, lui, y échappe. Mais sans doute crierait-on au scandale..." 

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/medias/mediapart-d-ombre-et-de-lumiere_1293219.html#30h8MR0ovxTqY10j.99

Voila Mediapart n'y echappe pas et a en plus les moyens de payer son amende (voir plus bas)...

Aucun complot, juste le fisc qui entend faire payer les entreprises la TVA qui doit leur etre appliqué en vertu des textes en vigueur afin de boucher les deficits de l'etat...(ils font leur boulot)

Tres interessant cet article de l'express ou on y apprends le noms de certains actionaires de MDP (j'aurais jamais cru pouvoir dire cela un jour mais l'express a fait du journalisme et MDP du proselytisme sur cette affaire... incroyable): Xavier Niel, Maurice Lévy, Paul Alliès, Stéphane Fouks (un grand copain de cahuzac)

Quand on voit de plus que MDP a 81000 abonnés et a selon les propres propos de Edwy un breakeven a 40 000 abonnés cela veut dire que vous faites 4M€ par an de resultat net. Ceci il est vrai avec une TVA reduite. Avec une TVA normale vous ne feriez que 2.4M € de resultat operationel positif.. Largement de quoi payer ce que les autorités fiscales vont vous demander. Mediapart est tres loin d'etre mort, executé comme les declarations flamboyantes de certains car MDP n'a aucun pb financier pour rembourser tout cela. Bien au contraire

Alors

MEDIAPART ou est votre deontologie ?

Pourquoi toute cette propagande avec une semantique proche du FN (un complot créé au plus haut de l'etat, la bonne blague.)

De qui se moque t'on ?

Quel dechainenement de populisme, et de non citoyeneté. Ne pas payer ses impots... C'est Mal.

Edwy aurait meme déclaré: Ne pas payer ses impôts, chercher à s'y soustraire ou à y échapper, c'est donc faire le choix de la barbarie du chacun pour soi.

Peut etre a t'il oublié le sens de cette declaration. Pas nous

Pensez vous que nous abonnés soyons denué de toute forme de libre arbitre et soyons prets a gober n'importe quoi ?

MDP, ressaisissez vous!

http://fr.wikibooks.org/wiki/Syst%C3%A8mes_juridiques_communautaires/Le_juge_national_comme_juge_de_base_du_droit_communautaire

C'est '' L'Arrêt Rank de la CEDH  de 2011'' qui prime

sur le droit National si vous ne voulez surtout pas comprendre ...

 Et les Magistrats de la CEDH ont le devoir entre autres ''d'interpréter

 la LOI Européenne qui doit s'appliquer sur le territoire européen ...

 Et cette Loi Nationale de 2009 ou cette Directive (comme celles que

vous citez) ne sont pas en conformité avec le droit européen, avec

cet arrêt européen CEDH de 2011 pris en considération de

la Loi européenne...

C'est le Droit européen qui prime dans la Hiérarchie des Normes...

A quoi servirait les recours en dernier ressort devant la CEDH sinon ?

 M.Plenel a donc évidemment gain de cause, comme ça a été précisé

 avec ses syndicats et son avocat tout du long pendant le moratoire, ...

et son comptable a fixé sa gestion d'entreprise en conformité

avec la loi européenne qui prime donc sur le Droit National.

C'est à l'Oligarchie encore une fois de se mettre à jour...

+ de 80% de nos lois sont européennes, ce n'est pas pour rien...

 .............................................................................................

 L’impossible non-rétroactivité des lois fiscales | La gazette de Vanille

 http://blog.cbanque.com/la-gazette-de-vanille/1836/limpossible-non-retroactivite-des-lois-fiscales/

   En fin d'article :

'' Le principe de non-rétroactivité des lois fiscales n’a pas

de valeur constitutionnelle dans notre pays ; c’est la jurisprudence

(européenne, constitutionnelle, judiciaire ou administrative,) qui tente

de donner des limites à cette rétroactivité.

Le Conseil constitutionnel a pourtant rappelé à plusieurs

reprises que « sauf en matière pénale, la loi peut comporter

des dispositions rétroactives » mais la Constitution

reste muette sur cette question...''

"M.Plenel a donc évidemment gain de cause, comme ça a été précisé

 avec ses syndicats et son avocat tout du long pendant le moratoire, ...

et son comptable a fixé sa gestion d'entreprise en conformité

avec la loi européenne qui prime donc sur le Droit National."

Lavage de cerveau cela vous dit quelque chose ?

Si Plenel a gain de cause alors quel est l'objectif de tout ceci ? faire un gros coup de pub ?

MDP joue sur une ambiguité qui n'en est pas une et qui se retourne contre lui.Car en tous cas du point de vue de 2 gouvernments successifs de droite comme de gauche il n'y a AUCUNE ambiguité

Tout ceci est une affaire de gros sous.

Le seul argument avancé etant la l'egalite de traitement sur la TVA ne tient pas et il y a des dizaine d'exemple de secteurs d'activité ou la TVA est appliquée selon la facon dont le produit est distribué.

Si ca vous plait de defendre les actionnaires de MDP et de les aider a payer le moins d'impot possible alors qu'ils n'en ont absolument PAS besoin car MDP est deux fois plus rentable que l'ecart de TVA, Libre a vous. dans ce cas allez leur donner directement toutes vos economies (allez voir autour de vous quand meme et vous verrez des gens qui en auraient peut etre plus besoin).

''Si vous ne voulez surtout pas comprendre' comme vous dites et bien ne reflechissez pas par vous meme

Le coup de Pub est obligatoire dans cette situation et il est vrai

que dans ce contexte il ne me dérange pas évidemment, mais le droit c'est le droit,

et il n'y a pas à comparer avec d'autres secteurs d'activité car  la Presse

c'est un secteur bien spécifique et qui est règlementée par une jurisprudence

européenne bien précise qui fait autorité sur le droit national...

Il ne faut pas mélanger les secteurs d'activité, c'est  un peu facile et

tout sauf sérieux...L'arret Rank concerne un secteur d'activité précis

et rien d'autre...

On parle d'un niveau, d'un Taux de  TVA pour la Presse  sans discrimination

au niveau européen et peu importe le support, pas du prix de la baguette

ou autres...

 

Arrêtez de prendre les abonnés pour des imbéciles.

http://www.arretsurimages.net/breves/2013-12-18/TVA-sur-la-presse-en-ligne-l-Etat-attaque-id16588

Le site arrête sur images subit depuis 3 ans ce que commence à subire Mediapart.

Ce site n'a rien payé pour le moment et utilise les moyens de droit idoines pour bloquer Bercy.

En 2015, tout sera réglé.

C'est donc beaucoup de bruit encore une fois pour créer un buzz artificiel dont l'objectif est de faire augmenter le nombre d'abonnés.

 

  • Nouveau
  • 29/12/2013 09:34
  • Par

Mediapart ne va pas mourir, Mediapart ne peut pas mourir.

Il suffit de payer pour sauver Mediapart.

Qui peut (veut) et combien ?

L'Etat en renonçant à ce qui lui est légalement dû.

Les abonnés dont beaucoup sont prêts à mettre la main à la poche.

Les actionnaires... qui voudraient se contenter de crier au meurtre

 

C'est beau le business !!!!

 

Mais où est donc passée la liberté d'expression !!!???

  • Nouveau
  • 29/12/2013 09:47
  • Par

Le '' juge National '' est lui aussi un '' Juge Communautaire '' : 

principe de Primauté du Droit communautaire.

http://fr.wikibooks.org/wiki/Syst%C3%A8mes_juridiques_communautaires/Le_juge_national_comme_juge_de_base_du_droit_communautaire

 

''Le juge national est lui aussi un juge communautaire

En vertu du principe de la Primauté du droit communautaire,

le juge national doit écarter son propre droit national au profit

du droit communautaire quand celui ici contrarie le droit communautaire.

Le principe de primauté, c’est une question existentielle pour le

droit communautaire.

Le traité ne précise nul part cette primauté mais elle est dans

la logique même du droit communautaire.

L’Arrêt 1964 Costa/ Enel: la CJCE consacre le principe de primauté

du droit communautaire et l’obligation du juge national d’écarter

toute disposition contraire au droit communautaire quelle que soit

sa place dans la hiérarchie nationale...''

 

L'Arrêt Rank 2011 CEDH rendu en considération du Droit

Européen doit être respecté par le Juge National...

 

 Etrange Democratie Inquiete 

  • Nouveau
  • 29/12/2013 10:58
  • Par

Hollande qui flingue son principal soutien face à Sarkozy? A-t-il un pouvoir sur ce ministère ou le tiennent ils en respect?

 

Il faut lire la Constitution de 58, le Président a globalement

tout pouvoir, il est élu au Suffrage universel direct ce qui lui confère

une grande légitimité et un plein Pouvoir malgré des Médias Fr.

complètement controlés. c'est lui qui nomme les ministres de son Gouvernement,

qui est donc le Supérieur hiérachique des ministres et il est le Garant

de la Bonne marche de la Magistrature (à la base il préside le CSM...),

des Institutions républicaines, il est le chef des armées etc...

 

Il y a longtemps que "Monsieur le Président" est le cauchemar de la gauche.
Quand allons nous le chasser !

L'arme du "contrôle fiscal" est une arme de faible ..... ou d'impuissant ....

Quand il n'existe plus d'arguments pour justifier toutes les turpitudes de ce petit microcosme de privilégiés gavés de la caste des intouchables .... on se venge !!!!! et comment ?????

AVEC UN CONTRÔLE FISCAL

C.Q.F.D.

Ou bien en exterminant les juges, les procureurs, les inspecteurs des fraudes, fermeture des tribunaux de proximité, fermeture des tribunaux de prud'hommes, un petit amendement anodin voté en catimini les 31 décembre ou le 13 juillet qui permet à ceux qui sont censés nous gérer et nous gouverner de se gaver de bon fric en toute impunité.

Ni vu ... ni connu.

Cela s'appellerait le dévouement à la cause publique ou bien le désintéressement ..... Description succinte de la méthode Sarkozy ...

Une réponse argumentée d' E Plenel aux objections  à la fin du fil de commentaires de son texte de blog :

http://blogs.mediapart.fr/blog/edwy-plenel/271213/qui-veut-tuer-mediapart

Aucune Reponse argumentée. Du vent. Du blah blah.

1. Plenel reconnait avoir appliqué une TVA qui n'etait pas la sienne sous couvert de forcer les politiques a prendre leur responsabilités (SIC). Vous vous voyez allumer un feu dans votre maison pour verifier si les pompiers sont bien efficaces dans votre quartier et apres crier au scandale quand votre maison fini de se calciner ? Plenel vit dans un monde ou on choisit soi meme sa TVA. Je peux y venir aussi ? Au moins sur ce point il ne pretend plus avoir agi dans son bon droit (puisque le droit lui donne tord)

2. Il met aussi ca sur le compte de l'innovation et de l'audace (reSIC). des centaines d'entrepreneurs moins appuyés politiquement et financierement ont choisi de creer leur entreprise, d'innover. Devraient ils en remerciement de la nation avoir une TVA a 2% ?

3. Enfin La tirade du journaliste qui vante le caractere particulier de la presse (qui est reconnu par des lois en France et a jsute titre). Ce caractere est deja reconnu. irait on jusqu'a dire qu'un journaliste ne paie pas du tout d'impot ? et ne particpe pas a l'effort fiscal dans notre pays ? parce qu'il cree une marchandise pas comme les autres ? et les Benefices plantureux de MDP seraient aussi des benefices particuliers non assujeti a l'impot des benefices ? (faut aller jusqu'au bout de la demarche monsieur Plenel)

En persistant je pense que Plenel est en train de tuer ce qui faisait la force de MediaPart

-independance vis a vis des puissances financieres. les actionnaires de MDP vont bientot devenir eux meme des puissances financieres. ET la facon qu'ils ont de faire tout ce proselytisme pour payer le moins de taxes possibles. Cala aucun membre du Medef n'aurait osé.

- sens de l'honeteté, de la probité et de l'integrité des journalistes de Mediapart. Les envolées lyriques de plenel sur Leonarda, ses declarations ecrites comme "Ne pas payer ses impôts, chercher à s'y soustraire ou à y échapper, c'est donc faire le choix de la barbarie du chacun pour soi." Ceci etait plein de sens.

MEdiapart Perds ses valeurs et doit se ressaisir !

  • Nouveau
  • 29/12/2013 16:06
  • Par

Peut-être la solution soit d'adopter une méthode qui n'attire pas la TVA. Accepter des dons plutôt que des abonnements (?) ou de passer à la Belgique sont deux possibilités qui viennent à l'esprit.

C'est fait! J'ai écrit au Président

Bonne fin d'année

  • Nouveau
  • 29/12/2013 18:31
  • Par

Une fois de plus, je n'ai pas tout lu, mais je me demande qui après les juifs, hitler aurait jeté son opprobe ?

  • Nouveau
  • 29/12/2013 18:42
  • Par

S'agit-il du même Broué, prof à Montereau ?

  • Nouveau
  • 29/12/2013 18:44
  • Par

Non pas qui mais sur qui.......

  • Nouveau
  • 29/12/2013 19:54
  • Par

Je sors d'Internet et j'ai ma réponse.........

Sarkosy en a révé...........et hollande l'a fait!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Nouveau
  • 29/12/2013 23:18
  • Par

ARRETEZ SES HISTOIRES A L EMPORTE PIECE   CE N EST PAS UNE GUERRECE GROS MINABLE DE DIEUDONNE ARRETERA SON CIRQUE LOSQUE LE FRIC NE R ENTRERA PLUS C EST TOUT CE QUI L INTERRESSE SA FEMME LE POUSSE AU MAXIMOMOE  PLEYNEL NE RISQUE RIEN HOLLANDE N EST PAS DU GENRE REVANCHAR STYLE NABOT JE CRAINDRAIS PLUS A CEUX QUI NE VONT PAS TARDER A PASSER A LA MOULINETTE PLEYNEL

  • Nouveau
  • 29/12/2013 23:56
  • Par

ET TOUS SES POURRIS SARKOSYSTESQUI N ONT PAS ETE VIRRESJE DIS CONFIANCE EN HOLLANDE

Bonjour Michel https://static.mediapart.fr/sites/all/libraries/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-cool.gif" alt="Cool" title="Cool" />.

J'ai rédigé cette lettre en m'appuyant des conseils d'une psychanalyste formée directement par Serge Lacan et par une vraiment très, très noble dame qui n'a pas hésiter à perturber son expédition au sein de l'Himalaya pour, comme toujours, m'apporter tout mon appui pour m'aides à libérer Mediapart de sa gaminerie http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-philippe-meyer-chronique-de-philippe-meyer-2013-12-10 .

Avec Luc Rigal et d'autres camarades, nous avons rédigé : http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/311013/nous-demandons-une-reevaluation-du-nouveau-mediapart et nous avons vraiment très peur que cet écrit subisse le sort de : http://blogs.mediapart.fr/blog/utopart/010311/plaza-de-mayo-308-jours-bonne-annee-pour-moi-et-basta et qu'il nous faille, à nouveau combattre 308 jours dans le silence pour défendre Mediapart de ses passions tristes et de sa propension a estimer que le réel n'a pas eu lieu : http://www.theatredurondpoint.fr/saison/fiche_evenement.cfm/159936-le-reel-n%E2%80%99a-pas-eu-lieu.html

Je te confirme que ton CV ressemble comme 2 gouttes d'eau à celui d'un camarade de l'école primaire qui a investit toute sa vie professionnelle au combat syndical et qui continue à s'investir, à fond, dans un combat humaniste que je sais être tien, aussi.

Pourquoi permettre tant de haine à notre égard ?

Je formule une prière laïque et républicaine pour que ces enfantillages cessent immédiatement En prièreEn prièreEn prière.

A bientôt Étreinte .

Amitié Bonne chance !.

 

Commentaire hautement recommandé.

Les huiles de Mediapart répondent de plus en plus au compte-goutte...

Surtout quand les lettres ne les caressent pas dans le sens du poil.

Bon réveillon, cher Vivre.

"Presse: « Monsieur le Président, une exécution se prépare...»

27 décembre 2013 |  Par Michel Broué

Dans une adresse au président de la République, le mathématicien Michel Broué, président de la Société des amis de Mediapart, lance un cri d'alarme face aux conséquences désastreuses des contrôles fiscaux visant la presse en ligne, et particulièrement Mediapart."

Cher Michel, tu pousse le bouchon un peu loin.

C'est en toute connaissance de cause que Mediapart se livre à cet autobaisse de la TVA dont tu sais fort bien qu'elle n'est pas actuellement légale.

Mediapart a des billes en réserve, 738.000 euros si les informations qui circulent sont exactes.

Mediapart a 80.000 abonnés et des actionnaires pas spécialement smicards.

L'existence de Médiapart n'est en rien menacée.

Sa rentabilité, peut être, mais provisoirement.

Tout ce cirque me gêne.

Je tiens à l'existence de Mediapart autant que quiconque ici.

Mais je garde la nostalgie du Mediapart des débuts à la déontologie sans faille.

Le Mediapart actuel donne dans le "faites c'que j'dis, faites pas c'que j'fais" : Mediapart dénonce la censure et censure chez lui. Mediapart dénonce la fraude fiscale et la pratique lui-même tout en habillant cette fraude sous les habits d'une lutte pour sa liberté d'expression qui n'est en rien menacée. Ce faisant, Mediapart perd un pan entier de sa crédibilité, et donc son efficacité de contre-pouvoir pilier de la démocratie.

Tout cela me gêne terriblement et je te le dis, Michel, je suis peiné que tu t'associes à ces manoeuvres, à ces manipulations de l'opinion, à ce véritable lobbying mélodramatique destiné à forcer la main au legislateur.

Bonne année quand même.

PS - Je suis prêt à payer plus cher mon abonnement pour que Mediapart supporte sans mal son assujettissement à la TVA légale. Je m'y engage fermement. Je souhaite que tous les signataires des pétitions pro TVA 2,1% soient prêts à mettres leurs actes en cohérence avec leurs signatures en prenant le même engagement que moi.

Joël Martin, physicien à la retraite, et contrepéteur au Canard Enchaîné en activité.

''Je suis prêt à payer plus cher mon abonnement pour que Mediapart supporte

sans mal son assujettissement à la TVA légale''...

 

MDP ne s'est jamais caché avec les autres Médias en ligne, avec

leur ''Syndicat'', et les huissiers avaient tout le temps d'intervenir

dès la 1ère année, si question TVA ça n'allait pas...

Vous êtes d'une Mauvaise foi sans borne...

Il n'y a pas à ''forcer la main au législateur'' comme vous dites, c'est une obligation

légale en principe de se mettre en conformité avec le droit européen...

Et dans ce cas si le droit européen est en faveur de MDP : tant mieux...

C'est à l'Oligarchie de se mettre en conformité avec la CEDH, avec le Droit

Européen qui prime sur le droit National...

De plus en Matière fiscale, il peut y avoir rétro-activité et

rembousement par l'Etat ( par le contribuable...)...

Mais peut-être, êtes vous plus qualifié que l'avocat de MDP...?

Qu'est ce qui vous dérange ? MDP n'a til pas prouvé qu'il donnait aussi

bien des dossiers sur l'UMP que sur L'UMPS...? 

Selon vous il ne faut pas une TVA pour la Presse en ligne comme en

Belgique, respectueuse de la Jurisprudence Européenne...?

Encore heureux que MDP à des fonds de réserve et que ses actionnaires ne sont

pas des SMICARs, car il nous faut de bien plus belles Enquêtes...

( Et si ses Actionnaires posent problème, précisez alors en quoi...)

Cette TVA ''légale '' comme vous dites soi-disant (mais qui n'est donc pas

légale au niveau européen ) est discriminatoire car elle est exclusivement

favorable aux Médias qui vivent de la Pub et qui reçoivent déjà des

aides monstrueuses de l'oligarchie...

Non, vous n'êtes pas autant attaché à MDP

que bon nombre de lecteurs de MDP...Et il n'y a rien de sérieux dans vos

propos...

 

 

Pourriez-vous rédiger normalement, c'est à dire sans occuper inutilement de l'espace en allant indûment à la ligne, svp ?

Je vous lirai ensuite.

C'est involontaire..et je ne sais pas pourquoi...ça me fait chier...

Quand je vais sur les articles sur la droite de la Page Web MDP...

J'ai pu ce problème (ça ne fait plus une ligne sur 2)alors je comprends

pas...Désolé...

 

C'est très simple : le nouvau Mediapart est tellement bien conçu Surpris qu'au lieu de sauter l'équivalent d'une demi-ligne dans la version 1, il en saute désormais deux à chaque "retour chariot" (certains parlent de la touche "entrée").

Or, vous en êtes resté aux machines à écrire, où l'opérateur devait effectivement aller manuellement à la ligne. Imaginez-vous que c'est désormais automatique, il s'agit de saisir "au kilomètre" (sauf à la fin des parargaphes, bien sûr). Cool

Je ne peux malheureusement pas lire tous les commentaires et de plus, je ne possède pas les compétences juridiques pour pouvoir en débattre vraiment correctement. Néanmoins, il me semble que tout citoyen ou organisme constitué doit payer la TVA comme il y est assujetti. S'il y a contestation, il peut toujours y avoir une intervention auprès des autorités compétentes pour rétablir la situation normale Il serait ridicule de penser qu'Edwy Plénel et ceux qui l'entourent soient ignorants des arcanes de la loi  à ce sujet.

Cette histoire me fait plutôt penser à un conflit, un rapport de force entre Edwy Plénel et le pouvoir en place. Une guerre d'égos. Qui va gagner, qui va perdre ? Là, à mon humble avis, se trouve l'enjeu. Mais savez-vous que l'on peut avancer en reculant ? Payer la TVA comme tout bon citoyen. Se soumettre (ou faire semblant) à l'autorité en place, et ensuite attaquer en faisant ressortir toute l'injustice du débat. Le contraire, c'est amener de l'eau au moulin de l'adversaire et se mettre en tort. Ici, l'enjeu est grand : le soutien de l'opinion publique. Elle ne peut être inconditionnelle que si la personne en cause fait preuve de parfaite honnêteté. Or, Monsieur Plénel, votre désir le plus grand est d'incarner cette honnêté. Votre orgueil ne saurait accepter sa mise en doute.

Quel sera votre choix ? Celui de mettre votre égo dans votre poche et d'obtempérer dans un premier temps, quitte à revenir plus fort sur le champ de bataille, ou de laisser à vos adversaires la porte ouverte pour vous discréditer auprès de vos lecteurs et amis ? Avancer en reculant.

J'aime bien ce que vous faites et je serais catastrophée si Médiapart ne pouvait plus exister. Je  suis tout à fait d'accord pour signer toutes les pétitions ou lettres possibles pour que votre journal vive car il représente à mes yeux un des derniers bastions de la liberté de pensée française.

Arrêtons ce mélo ridicule et fallacieux !

Mediapart n'est pas à sauver vu que le seul danger qu'il court est d'avoir à régler son ardoise au fisc.

Et il a les sous, les actionnaires et les abonnés qu'il faut pour ça.

Je suis prêt pour ma part à payer mon abonnement 15 % plus cher ce qui équivaudra à me priver de deux bouteilles de gigondas par an.

Cela ne mettra pas mon existence en danger...

Peut-être même au contraire.

PS - Je me doute bien que les vaillants pourfendeurs du fisc liberticide, et signataires de frémissantes pétitions sont prêts, comme moi, à mettre leurs actes en harmonie avec leurs signature en s'engageant à mettre dans la cagnotte de notre site l'équivalent de deux bouteilles de gigondas ou de deux paquets de cigarettes par an.

Chiche ?

Hou hou !

Michel ?

T'es pas là ?

Ou tu veux pas répondre ?

T'as pas chopé la grosse tête, quand même ?

C'est vrai que tu es proche de Plenel.

La contagion, peut-être.

Bonne année quand même à vous deux.

Prendre en otage la sincérité des gens et leur attachement à la pluralité ( liberté, quelles bêtises n'écrit-on pas en ton nom... ) pour une histoire de délai de rentabilité, c'est dommage.

Ça donne matière aux gens pour exprimer leur frustration compréhensible.

L'idée de la pétition uniquement destinée aux élites du début montre bien que l'on est dans du lobbying.

Et les boucliers humains se sont offerts d'eux-mêmes.

Le rapport aux médias est complètement vicié...

Dans son adresse au Président, Michel Broué est Présenté comme "Président de la société des amis de  Mediapart"

Wiki est un peu plus précis :

On a parfois des pudeurs...

Je suis d'accord, c'est dégueulasse. D'autant que Médiapart à quand-même consenti à baisser son froc devant Hollande et consort sur le cas Dieudonné. Une si grande lâcheté et malhonneteté intellectuelle devrait au moins être récompensées par la grâce fiscale présidentielle.

Médiapart, j'ai chanté vos louanges, cru en votre indépendance, mais quand je vois comment vous censurez, ou plutôt, comment vous déréférencez de Google, les articles de vos lecteurs, et comment sous prétexte de vous porter en défensseur de la démocratie contre elle-même, vous vous soumettez à la propagande de l'état et du CRIF, aujourd'hui, vous me faites gerber.

Evidemment, je ne suis pas antisémite :je sais encore faire la différence entre rejetter des gens pour ce qu'ils SONT (racisme), et les rejetter pour ce qu'ils FONT (engagement politique). Je suis anti-sioniste Comme l'a été l'ONU jusqu'en 1991.

Vous, comme tous les autres finalement, avez aussi pour mission de desinformer sur certains sujets, notemment celui de la liberté d'expression.

Chomsky m'avait prévenu, et, une fois de plus, je constate amèrement qu'il avait raison.

Cordialement,
Thomas Degois

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Professeur à l’université Paris-Diderot, mathématicien de renommée internationale (lire ici et ), Michel Broué est président de la Société des amis de Mediapart depuis sa création, au lancement de notre journal et de son entreprise en 2008.