ArcelorMittal surexpose ses salariés à des agents cancérigènes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Taux d’agents cancérigènes au-dessus des valeurs limites, fuites persistantes, dysfonctionnement de capteurs de gaz toxiques, absence d’obligation de port de masques respiratoires pour les salariés dans des zones exposées : en partie révélé par nos partenaires de Marsactu, le constat de l’inspection du travail à l'usine de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) est accablant, et vaut à ArcelorMittal une « mise en demeure de remédier à la situation dangereuse résultant de l’exposition au benzo (a)pyrène, substance classifiée cancérogène, mutagène et toxique ».