La gauche se retrouve au Sénat pour voter une amnistie sociale

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mercredi 27 février, le Sénat a débattu trois heures et demie durant d'une loi d’amnistie. C'est un événement politique : la dernière loi d'amnistie remontait aux années Jospin. Déposée par le groupe communiste, qui a utilisé sa « niche » parlementaire, la proposition de loi concernait tous les syndicalistes et manifestants ayant été condamnés pour acte de militantisme durant ces dix dernières années où la droite était au pouvoir. Le contenu initial a été amendé, le périmètre de l'amnistie a été réduit, mais le texte a été finalement adopté par 176 voix contre 174.