«Il faut armer les syndicats contre l'évasion fiscale»

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

l'inteligencia est à la CGT, avec Anne de Haro et bien d'autres..

L'économie à l'épreuve du pouvoir.

Bernard Friot sera présent ce jeudi 1er mars dans l'émission de Mayliss Besserie à 14H "Entendez-vous l'éco". Emission dont le thème est "L'économie à l'épreuve du pouvoir"

J'ai oublié: un grand bravo à Mediapart pour cette soirée.

  • Nouveau
  • 01/03/2018 11:15
  • Par

Excellente présentation: pour que l'actionnariat des salariés soit préservé , il faut que les représentants du personnel soit plus compétents en gestion de l'entreprise, qu'ils s'intéressent plus au fonctionnement de l'entreprise qu'à celui de la lutte des classes et voient venir les arnaques menées par certains dirigeants.

Cette fiscalité complexe découle de nos lois, garantie des emplois dans nos pays dans le secteur financier/bancaire/légal  et permet que la loi du plus fort soit supplantée par celle du plus malin.

Comme pour l'évasion fiscale, il faut que le sens de la justice sociale revienne dans la gestion des entreprise car la loi du plus malin est redevenu celle du plus fort.

 

Un bon sujet mais qui comme in iceberg qui peut interroger sur la justice suprême de notre pays ainsi que les juges. Jean de la fontaine : "les animaux malades de la peste" .

NOUS SOMMES DANS UNE OLIGARCHIE QUI ORDONNANCE A TOUS LES NIVEAUX. LA DEMOCRASSEUSE A VECU, LE TEMPS EST VENU DE LAISSER CREVER LES GENS DANS LA RUE OU LES POUSSER AU TERRORISME!

DANS LES ENTREPRISES, LES SYNDICALISTES COMME LES LANCEURS D'ALERTE SONT DE PLUS EN PLUS MIS A L'INDEX.

LES CONSEILS D'ADMINISTRATIONS ET AUTRES ORIENTATIONS OU SURVEILLANCE SONT TOTALEMENT VERROUILLES ET FONT L'OBJET DE REDRESSEMENTS FISCAUX SANS QU'AUCUNE POURSUITE SOIT FAITE PAR LES PARQUETS, PAENDANT QUE LES SALARIES SE TAPPENT UNE AUSTERITE DURABLE DEPUIS 2008.

LES SPECTACLE EST HALLUCINANT, PENDANT CE TEMPS ON NOUS BASSINE AVEC HALLIDAY ET LEPEN!

  

***

***

Ce n'est pas Macron qui va changer le système, il est le système. 

C'est lui faire trop d'honneur que de dire "il est le système".

Il est  -plus prosaiquement-  DU système. Manipulé par des puissances financières/d'argent incommensurablement plus énormes que lui. Notamment celles qui possèdent maintenant les médias. Il est aux ordres. À son insu de plein gré. Le petit doigt sur la couture du ... Ça lui plaît. Ils lui laissent sa part de dérives personnelles, notamment à l'international. Un petit nuage . Sous surveillance sans doute. Mais tout de même ; faut bien récompenser un petit peu son vassal. 

C'est un rouage du système, juste un pantin aux ordres.

Nous devrions agresses les journalistes des médias dès qu’ont en a location car ils sont les plus pourris du système
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale