La défense de Tariq Ramadan fragilisée par de nouveaux éléments

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Excellent Lol!

Surtout que cet escroc prédateur Ramadan reste en taule pour de nombreuses années....mais Darmanin ne devrait-il pas y être aussi ?

Vous êtes Top Chef, vous avez gagné le grand prix Orange de l'humour des lecteurs de Mediapart (enfin pas tous, faut pas exagérer la secte n'est pas dissoute).

J'utilise le mot secte pour les lecteurs qui veulent interdire toute critique contre, Alleluia "la rédaction de Mediapart" et il y en a du style "pourquoi vous êtes sur Mediapart si vous le critiquez"....

Après coup, je précise entre nombreux autres : Forez42

Alléluia est, dans la liturgie juive et chrétienne, un mot exprimant l'allégresse des fidèles. (wikipedia).

Chère et douce Edith,
Vous prouvez une nouvelle fois la justesse du propos de P.Desproges : "on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui." ! smile

Il est vrai que rire ne semble pas votre préoccupation principale...apparemment, vous préférez jouer les inquisitrices ou les commissaires politiques en m'accusant ad nominem de vouloir censurer des abonnés de MDP ! Sans doute pratiquez vous la délation au nom de la liberté !?
Vous me faites trop d'honneur, mais vous me prêtez des intentions que je n'ai pas !
Toutefois, la critique ne suppose-t-elle pas des arguments ? Ne confondez vous pas critique avec  invectives ou procès d'intentions ?
De grâce, Madame, ne soyez pas timide, allez au-delà des simples copier/coller de Wikipédia, faites profiter tous(te)s et  les "sectaires" de votre réflexion, éclairez-nous de vos argumentations si souvent lumineuses...
En espérant vous lire au plus vite car nous avons besoin de vos lumières. Je vous en conjure donc : restez abonnée à MDP !
Je suis, Madame, votre très humble et très dévoué serviteur...

J'ai acheté le livre de débat entre de T.Ramadan avec E.Morin...Je le confesse...embarassed C'est ma faute, c'est ma très grande faute...
Est-ce que cela fait de moi un "fan du guru" ?!smile
Je dois faire profil bas aussi ? Voulez-vous que je fasse pénitence avec une corde au cou comme les bourgeois de Calais ?
Allez-vous me brûler comme hérétique ?! frown
Surtout, je ne voudrais pas aggraver mon cas auprès de Mme AA Edith, alors svp, restez abonné à MDP...vous nous faites trop rire !

32  R  .....  pourquoi  tant d acharnement  stérile ????? 

Etonnant  de la part de gens qui je le suppose  se veulent  "avoir  du   recul  sur les choses  " 

Etonnant   ! 

Haaaa  oui  .... FRANCHEMENT  excellent  !!!! 

Pathétique !!!

C est  ça !!    " Top  Chef  "  .... 

mais grand Dieu  comme disait  ma grand mère    morte à  228  ans ........ et morte dans son sommeil  ...... 

Quel  Mesquinerie ..... quel   hargne médiocre  ....... face  à  des   lecteurs à  l esprit  plsu ouvert et tolérant  ....... !!!         quel  Intégrisme  vexatoire  régressif  !!!! 

Quel  manque d éducation  minimum  ..... à  savoir  savoir se contenter  d 'exprimer  une opinion  et de passer à  autre chose  !!!      vous commencez  à  être pénible   avec cette  attitude  vexatoire  conflictuel  benête  entre Lecteurs  !!! 

Etonnant  !!!     c 'est très pauvre tout  cela !!!  

Un peu de tenu  si  vous y  arrivez .....ou alors   ne vous génez pas ...... mais dans ce cas  montez  en Puissance ........... Insultes  crachats   sur l 'écran    de votre ordinateur  avec  biensur   " Sel fi  "  le prouvant  ..... dénonciation calomnieuse   etc......

ET  vive la vie au grand AIR  !!! 

 

 

Meuh non, je reste encore un peu car je m'amuse aussi beaucoup de pouvoir lire les progressistes de Médiapart qui se font un sang d'encre pour Ramadan pendant que le Rojava (majoritairement des musulmans, mais qui ne rentrent pas trop dans les cases que les uns et les autres leur ont assignées) se fait écraser (du moins ils essaient) par des islamistes et "alliés" de l'otan. Ce sera probablement un sujet d'étude et de perplexité foot-in-mouthpour les générations futures.

Dites nous ce que l'on peut faire pour ces gens... Si vous avez une solution...
En parler, sans doute, comme vous le faites, ainsi que de nombreuses organisations humanitaires ou de défense des droits de l'Homme, et à juste titre, mais, hélas, il faut constater l'impuissance de ces paroles à éviter de nouveaux morts...
Tout ce qui se passe dans cette région est une suite d'horreurs dont les populations civiles désarmées, quelles que soient leur ethnie ou leur religion, paient le prix fort.
La reprise de Mossoul aux mains de Daesh par les forces armées irakiennes a entraîné plus de 5000 morts parmi la population civile de la ville...

Avez-vous compris mon commentaire? Je croyais m'être exprimée clairement pourtant...

Je critique la rédaction de Médiapart car cet article est d'une grande hypocrisie après avoir accepté de publier une certaine tribune. 

Et non je ne vais pas me désabonner à Médiapart parce que je ne suis pas pas d'accord avec sa ligne éditoriale trop complaisante envers l'islamisme. Médiapart n'est qu'un canard parmi les autres de tous bords auxquels je suis abonnée, ni plus ni moins. 

Il me semble que seuls les imbéciles lisent uniquement les médias qui correspondent à leurs opinions et ainsi les confortent dans leurs dogmes. C'est vrai que dans conforter on lit confort, la solution de facilité pour éviter de confronter ses certitudes au débat. 

 J'ajouterai que j'ai contribué à augmenter les droits d'auteur de deux racistes d'extrême droite, à savoir Zemmour et Bouteldja, ça m'a fait mal c'est vrai, mais l'honnêteté intellectuelle m'imposait de me rendre compte par moi-même de leurs propos sans me contenter de commentaires et extraits, toujours orientés dans un sens ou dans l'autre. 

Il me semble que seuls les imbéciles lisent uniquement les médias qui correspondent à leurs opinions et ainsi les confortent dans leurs dogmes.

Pas mieux...

C'est à votre honneur d'avoir pris la peine de lire ces livres...Beaucoup critiquent sans l'avoir fait...

Quelle définition donnez-vous au mot "islamisme" svp ?

Je reste abonnée à Médiapart pour ses articles, comme celui aujourd'hui en une sur les méfaits de la radioactivité sur les salariés de France Télécom devenu Orange.

Mais je ne suis pas abonnée à Marianne uniquement pour leur ligne éditoriale "laïcarde" et je suis souvent en désaccord complet avec eux sur certains sujets, comme les langues régionales et la Corse.

Je trouve aussi terriblement regrettable que des gens de gauche comme Mohammed Louzzi ou Céline Pina soient contraints de d'exprimer dans le Figaro vox, canard de droite adorant ouvrir ses colonnes aux adorateurs de la France chrétienne. 

La presse de gauche, ou même simplement progressiste, a commis une erreur magistrale et impardonnable en soutenant l'islamisme rétrograde et en assimilant toute critique de cet islamisme à du racisme et de d'islamophobie. Je pense que cela a contribué largement à la montée en puissance du Fhaine. Le comble étant qu'il ne fallait surtout pas faire le jeu dudit Fhaine. À pleurer!

Nous direz-vous ce que vous mettez derrière le mot "islamisme" ou bien est-ce si difficile à dire ?smile
Saurons-nous enfin ce qui vous fait si peur ou est-ce indicible ? Allez, que diable lâchez-vous !

Islamisme = Islam politique, plus ou moins dérivé du wahabbisme.

Frères musulmans, salafistes quiétistes ou djihadistes. 

En clair, le fascisme religieux plus ou moins belliqueux selon les courants. 

Mais toujours fascisme d'extrême droite. 

Lisez le post de Forez et ma réponse.

NB  : conflictuel au féminin prend deux ailes pour mieux voler.

"Il me semble que seuls les imbéciles lisent uniquement les médias qui correspondent à leurs opinions et ainsi les confortent dans leurs dogmes. C'est vrai que dans conforter on lit confort, la solution de facilité pour éviter de confronter ses certitudes au débat. "

Exactement, et lire des avis différents aide au décryptage de l'information.

Cela aide aussi à comprendre pourquoi plus d'un Français sur deux ne fait pas confiance à la presse écrite et presque deux Français sur trois ne fait pas confiance à la presse Web. c'est d'une tristesse sans nom. Et pour appuyer mon propos d'ingénieur info et surtout télécom je citerai l'article ;

""Un risque radioactif occulté Les négligences d’Orange provoquent des cancers

Par Clotilde de Gastines""

Cet article est truffé d'erreurs. Ce genre d'articles doit être recoupé par plusieurs personnes du niveau ad hoc, ces personnes sont assez nombreuses à Paris (ex CNET, ex CCETT, ex DER EDF-GDF autant d'anciens organismes internationaux dont les ingénieurs sont encore joignables, souvent en retraite vue la technique visée mais qui se feront un plaisir d'apporter leur éclairage au sujet. Perso, je ne le fais pas vu la modération dont font preuve les posteurs de l'article.

Pour les défenseurs inconditionnels de la presse, faites vous plaisir en Lisant Le Monde qui n'accepte pas que les politiques répondent aux articles des journalistes.

Votre Post

"

Vous vous faites du mal en lisant MDP...seriez-vous masochiste ?
Vous allez menacer de résilier votre abonnement ?! smile
Ne soyez pas cruel, ne nous donnez pas de faux espoirs...cry"

Le mien :

""J'utilise le mot secte pour les lecteurs qui veulent interdire toute critique contre, Alleluia "la rédaction de Mediapart" et il y en a du style "pourquoi vous êtes sur Mediapart si vous le critiquez"...."

Je quitte effectivement Mediapart, ce n'est pas une menace car j'ai passé l'âge de beaucoup, c'est juste un fait.

Il se trouve que j'ai suivi Plenel depuis 44 ans, il est toujours égal à lui-même. C'est un homme qui a des défauts mais aussi certaines qualité mais maintenant il a peut-être fait son temps ou alors c'est son staff qui n'est pas bon ou qui est améliorable.

Je m'attendais à bien plus d'artcles sur la tactique de Macron (voir l'édito du Monde Diplo de mars), de pleines pages (web bien sur) sur les réformes de l'habitat social, la SNCF, l'Unedic, ... qui vont toutes dans le bons sens. Mais le patron est aussi dans un conflit d'intérêt gênant : sa proximité macronienne, les subventions à la presse, la fiscalisation de la presse, ....

D'autres papiers comme l'Obs assument ses proximités (je ne lis pas ou peu l'Obs mais je me renseigne).

En parler c'est exactement ce que n'a pas fait Médiapart, quand il ne leur a pas tiré dans les pattes. Et aujourd'hui, leur silence et leur absence totale de critique de l'intervention turque sont hallucinantes au vu des évènements, et ne peuvent pas s'expliquer par des questions de priorités ou de moyens.

L'opinion publique a une importance, sinon personne n'achèterait de médias...

D'ailleurs, si on y peut rien, à ce compte là, on ne fait plus d'article sur rien...

Et c'est pas correct de vouloir relativiser en allant chercher les morts de Mossoul pour oublier ceux d'Afrin.

PS : J'ai oublié peut-être le plus important : qu'ils se sachent soutenus ! Voilà la raison pour laquelle il fallait/faut en parler. Même si les actes des gouvernements ne suivent pas pour des raisons de veulerie économico-migresques.

"Et c'est pas correct de vouloir relativiser en allant chercher les morts de Mossoul pour oublier ceux d'Afrin."

Décidément vous ne sortirez jamais du procès d'intention...
Vous avez vraiment une âme de procureur...

MDR tongue-out

TR se dit atteint de slérose en plaques,pour être libéré:

1--Une analyse du liquide céphalo-rachidien,prélevé par ponction lombaire,confirme ou infirme cette maladie .Une étude neurologique indique le niveau d'atteinte,en précisant s'il a eu lieu lors d'une poussée ou non.

2--Il s'agit d'un dysfonctionnement au niveau de la myéline,qui peut être étendu ou non,invasif ou très lent,voire unique et passager.

3--Cette maladie n'interdit pas les conditions d'emprisonnement,le malade pouvant recevoir tous les soins..(sauf la kiné,si nécessaire).Les divers examens se font,de façon courante, à l'hôpital,sous escorte pour un prisonnier.

4--Son Dieu est-il vraiment miséricordieux?Existe-t-il vraiment?Acceptant les souffrances,les handicaps,les terribles agonies de personnes innocentes dont les jeunes enfants?Réponse automatique:"Dieu l'a voulu!"Ah oui?Pourquoi?Un rappel athéiste,(position de plus de la moitié de la population française)devient nécessaire car l'actualité parle principalement des extrêmistes catholiques comme musulmans.

Quelles sont les erreurs ?
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Bofff.... FOREZ42 ....  pas mieux que ce style emprunté ? 

Il est clair qu'un malade souffrant de graves atteintes neurologiques comme allégué ( en tout cas, depuis qu'il est aux prises avec la justice ) ne pouvait pas être en état de perpétrer des viols, ni même d'avoir une vie sexuelle aussi abondante qu'agitée... Les plaignantes auront sans doute rêvé...

Que de rancœurs et d'agressivité en vous...

Un peu de sérieux, SVP.

Ni rancœur ni agressivité chez moi. 

Juste une constation d'une solidarité de classe fort douteuse chez les amis "intellos" bourgeois de Frère Tariq. Leur indignation est à cet égard fort emblématique.

Je n'ai absolument aucune indulgence envers eux, alors que je peux comprendre le désarroi, l'incrédulité et la colère des adeptes de Frère Tariq. 

Ca commence à se préciser, continuez... Nous direz-vous ce qu'est un "intello" et un "bourgeois" dans votre esprit ?

 

oui

Absolument pas. Juste une réalité des faits. Que craignez-vous ? Vos propres affects ?

La rancoeur et l'agressivité n 'est pas chez vous. L'ouvrier a reconnu ses crimes.  Il y a même une perversion de classe.

Ne vous en déplaise, la famille Ramadan fait partie de la bourgeoisie aisée. 

A mille lieues des mômes des cités françaises dont Frère Tariq a perverti l'esprit pendant au moins deux décennies. Une association du 93 se proposait de l'héberger en cas d'assignation à résidence sous contrôle judiciaire. À mon avis, il aurait autant apprécié que le quartier VIP de Fleury!

ah ah il est scélrosé du membre ! surprised

Vous avez sans doute raison, imaginons, que tout le monde soit traité de la meme facon, il y aurait sans doute une minorite bruyante se revendiquant "pour les Musulmans" qui trouverait a redire quand a la preventive du Suisse....

" ah l'opinion, si demain je marchais sur l'eau, il y aura bien quelqu'un pour me reprocher de ne pas savoir nager "   BASDEO PANDAY, ex premier ministre de Trinidad et Tobago, Aout 1997

N'y a-t-il pas distorsion de sens dans votre phrase?S'il est traité en "VIP"dans sa prison,oui il y a traitement de faveur.Je n'en doute pas une seconde d'ailleurs.Il ne connait pas le surpeuplement des cellules à 5:2 fois 2 lits superposés plus un matelas par terre pour la nuit dans l'espace restant...Il vaut mieux l'isoler d'ailleurs,tant ce manipulateur de carrière est nocif.Mais sans confort.

Lorsque le sexe associe la domination, la violence et l'abus sur personnes fragiles il y a de quoi se poser des questions.

Bien sûr. Se poser des questions peut conduire à des réponses diverses.

A mon sens, le fait qu'il y cet ajout ou non est sans intérêt ou n'est pas, disons, un motif d'interrogation en soi.

Ce n'est pas tout à fait vrai. Apparemment il avait reçu une convocation à laquelle il aurait pu refuser de se rendre mais il l'a fait. Il faut absolument voir la première partie de cette émission qui revient sur cette histoire de mise en détention exceptionnelle d'autres dispositifs sont possibles pour ne pas contraindre quelqu'un à dormir en prison avant le procès. https://www.facebook.com/parolesdhonneurtv/videos/vb.1498079030249493/1925011527556239/?type=2&theater
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

il est à craindre que [Tariq Ramadan]renouvelle les faits de viol s’il était remis en liberté".

Est-ce bien vraisemblable, avec l'image qu'il a maintenant et ce que l'on croit savoir de son mode opératoire, basé sur le prestige? Cela en fait un rôdeur prêt à sauter sur ses proies dès sa remise en liberté, ce qui ne cadre pas avec les récits des plaignantes ni avec les multiples autres qui circulent.

Si les autres motifs ont autant de pertinence que celui-là, que penser?


Les juges de la chambre de l'instructions vont avancer tout argument en droit pertinent du point de vue du CPC. A partir du moment où vous avez une personnes contre laquelle pèse des faisceaux d'indices grave et concordant permettant sa mise en examen, ils peuvent estimer au vue du dossier (ici les témoignage sous x le caractère concordant du modus operandi décrit par les victime) comme suffisamment sérieux pour prévenir que les mêmes faits ne se reproduisent. S'agissant de l'Etat de santé l'expertise médicale ne confirme pas l'avis du médecin de la prison qui n'a pas à disposition les moyens pour poser un tel diagnostique - Il n'y a pas d'IRM à F.M. - ; par ailleurs au vue du premier rapport d'expertise la juge d'instruction a ordonné une seconde expertise.

Dans son premier rapport l'expert estimait nécessaire un bilan neurologique approfondis. Donc à mon humble avis elle prend les devant elle a du rédiger de telle façon la mission confiée au médecin expert à ce qu'il puisse examiner ce point précis et si elle le fait c'est pour protéger la procédure dont ils (ils sont trois procédure collégiale). Il semblerait que T.Ramadan ait encore été hospitalisé une nouvelle foi, je vais finir par croire qu'il est victime d'une étrange maladie orpheline "carceremophobia reluctantis" dès qu'il est emprisonné soudain son état de santé se dégrade vitesse grand V et après quelque jours d'hospitalisation le voila frais comme un gardon ...

 "ils peuvent estimer au vue du dossier (ici les témoignage sous x le caractère concordant du modus operandi décrit par les victime) comme suffisamment sérieux pour prévenir que les mêmes faits ne se reproduisent". C'est que justement ce qui est connu du public ne va pas dans ce sens, et que les autres motifs invoqués suffisaient largement.

Frère Tariq avait un agenda de futures conférences bien remplies. Or selon toutes apparences, c'était là son terrain de prédation favori.

En effet on est en droit de se poser des questions.

Pourquoi Mr Damanin ne dort-il pas en prison lui aussi? Il est pourtant accusé d'agression sexuelles aussi, non???

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Vous lisez les articles, ou juste les titres?

C'était.

parce que tous les 2 parties ont reconnu des relations consenties et qu'une est classée sans suite !

aucune violence, aucune pression....

"Or des preuves, je n'en vois aucune ..."  Sans parler de "preuves", le cas "Christelle" paraît consistant.

Bien-sûr que non, vous n'y pensez pas! lol

ssssss

 "Fuir en Angleterre ou en Suisse ne serait pas une fuite, demandez à Djouhri !"

Seriez vous aussi bête pour ne pas envisager qu'il se réfugie dans un pays qui ne l'extradirait pas ? En Egypte ?... et toutes les monarchies du Golfe ... Les fanatiques musulmans seront fiers et ravis de lui rendre service.

Si vous n'avez rien d'autre à faire en ce moment, vous pourriez écrire un livre sur le sujet, vous en savez semble-t-il beaucoup, car contrairement à ce que vous dites, ...(Je ne sais plus quoi en penser de cette affaire Ramadan.)...vous savez très bien quoi penser, c.à d. ""il n'a rien fait et devrait être en ville, dehors, avec ses potes" !!

Je n'ai pas dit ça mais libre à vous de le croire. Vous manquez singulièrement de discernement néanmoins.

Aucun rapport avec Assange ! En Suede, il y a viol si la capote du type se détériore lors du rapport sexuel. C’est ce que la Suède reproche à Assange  une rupture de capote lors d’un rapport mutuellement consenti. Rien à voir avec les viols avec violence du Frère Musulman.

 

Disons qu'en Suède ils sont moins comprehensif avec les criminels sexuel. Dixit DSK.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

"Les fanatiques musulmans seront fiers et ravis de lui rendre service". Vous vivez dans un paysage imaginaire façonné à votre gré. Le Qatar a pris ses distances avec Ramadan, et l'Egypte peut avoir de bonnes raisons de ne pas s'encombrer de ce cas douteux.

'ici'?

Exact mais il va falloir rebaptiser l'affaire Daval parce que la malheureuse n'a pas joggé ce jour-là.

Rappelons qu'il est le petit-fils du fondateur des Frères musulmans Hassan El Banna et que la Confrérie est toute puissante en Égypte. 

l'Egypte de Sissi oui, mais celle de Morsi?

Vous pédalez dans la farine de pois chiches.

La "Confrérie" est à ce point "toute puissante en Egypte" que tous ses cadres sont en prison et ses dirigeants condamnés à mort. La "Confrérie" étant elle-même interdite, bien sûr.

Quant à l'"Egypte de Morsi", non seulement la question ne se pose pas, mais rien ne dit qu'elle aurait été plus accueillante à un type comme Tariq Ramadan avec les accusations qui pèsent sur lui.

Vous semblez plutôt dans le monde du phantasme que dans celui du Cogito.

Bah, vous même semblez être très à l'aise dans celui de l'agito.

Hu hu. Mieux vaut pas trop se mouiller, pas vrai?

Il est le petit fils du fondateur mais n'a lui-même aucun rapport avec les Frères Musulmans. Ah les fantasmes ont la vie dure. La confrérie comme vous dites a été sérieusement rabotée (euphémisme) par le régime actuel en Egypte.

Tandis que vous, vous êtes plutôt mouillé jusqu'au cou.....

Dans quoi donc?

(ça peut durer longtemps. Je crois qu'en effet vous faites bien attention à ne pas mettre un pied sur une marche, de peur d'être obligé d'aller plus loin que vous ne pouvez l'assumer, comme je l'ai déjà remarqué.)

Écoutez, mon vieux, je ne sais pas ce que vous espérez, entre votre maïeutique de langage et votre exégèse de chez jèze mais vous allez être déçu.

 

Nasser aussi a fait embastiller tous les dirigeants de la Confrérie et même exécuter Sayed Ghobt. On a vu comme cela a empêché le développement de ce cancer de l'islam.

Ce sont ces dingues qui ont inventé il y a moins d'un siècle l'antisémitisme musulman et ils sont encore plus,que puissants quoi que vous vouliez croire ou tenter de faire çroire.

Ghobt l'a bien montré, il était plus dangereux emprisonné que libre et encore plus mort que vivant.

Et le bureau de la Guidance des Fréres est égyptien, siège en Égypte.

Croire que Sissi a réglê le problème, c'est au minimum naïf.

Et gardez vos sarcasmes en général quand on les emploie c'est pour compenser la faiblesse d'un argumentaire.

Du même tonneau vous devriez essayer " puisque Julian Assange est assigné à résidence,  WikiLeaks est inaudible,et n'influe sur rien depuis des années "

Sans rire ? 

Nasser aussi avait eu la peau des Frères. 

 Allez regarder cet excellent documentaire de France 3 qui date de 5 ans et on en reparle 

La Confrérie, enquête sur les frères musulmans

aucun rapport avec les Fréres musulmans...? Et péremptoire avec ça .Il vaut mieux lire ça que d'être sourd.

Erdogan et Ghannouchi non plus tant qu'à faire.

 

Pas besoin de sarcasme, votre propos ne tient tout simplement pas debout.

On ne voit pas bien pourquoi Sissi, qui a à peu près la même politique que Nasser vis-à-vis de ce "cancer de l'islam" qu'est ladite confrérie, aurait la moindre complaisance avec Tariq Ramadan, surtout chargé de ses casseroles...

Vos préjugés vous aveuglent. Avec le pseudo que vous avez choisi, on pourrait s'attendre à plus de rigueur et de lucidité. C'est tout ce que j'ai voulu dire.

Ma foi, on pouvait "espérer", en vous voyant mettre finement votre grain de sel dans un échange qui a priori ne vous impliquait pas, que vous ayez quelque chose à dire.

Rien de plus.

Sissi, Morsi ou un autre, Ramadan ou un autre.

Ces gens-là ont le temps.

Je n'ai auçun préjugé et il vaut mieux...Je vis dans un pays où il y abeaucoup beaucoup plus de musulmans que d'européens.

J'ai connu quand je vivais à la Reunion un paquet de salafistes parfaitement quiétistes ( les " zarabs" ).

Ne me faites pas passer pour islamophobe.

les frères musulmans sont dangereux dans leur doctrine et ont des menées que les musulmans que je connais rejettent totalement comme 90% des gens sensés.

Pas vous, c'est noté.

"beaucoup plus de musulmans que d'européens". ça veut dire quoi?

 

Effectivement,ça faisait 3 mois que les juges enquetaient dans plus de 3 pays,ayant rassemble des éléments sérieux avant de le convoquer

Sûrement,ils avaient le jour et l'heure de son arrivée à Lyon,mais ils voulaient peut être le laisser avancer son alibi pour le ferrer et decribiliser sa parole pour d'autres déclarations

Ramadan s'est rendu à sa convocation pensant que ce serait sa parole contre celle des victimes et qu'il retournerait tranquille en attendant d'autres développements

S'il avait soupçonné qu'il allait être deffere, il ne se serait pas rendu à cette convocation et éviterait pour de bon la France ,,

Ramadan est coincé,contrairement à d'autres  accusés qui peuvent  prétendent à  un consentement entre 2 adultes,lui,le prédicateur,qui bannit toute  relation sexuelle en dehors du mariage serait maudit devant Dieu et ses groupies  et perdrait à jamais sa crédibilité,,

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Bonjour,

Commentaire hors-sujet ! Merci de votre compréhension.

Bien à vous.

Excusez-moi M.Alexandre mais le commentaire de GIBUXXX sur un article concernant la réforme de la SNCF n'était-il pas hors-sujet également ?

Bien à vous.

capture-du-2018-03-01-11-13-36

Bonjour,

Un peu, mais cela me semble différent : c'est une réaction façon "trois petits chats" à un commentaire déjà posté.

C'est une pratique malheureusement trop courante, introduite notamment par un spécialiste de l'exercice pour faire dévier les fils. Si vous restez cohérent avec la défense de ce spécialiste dont vous faîtes l'écho, cela ne devrait donc pas trop vous déranger laughing

N'hésitez pas (vous ou d'autres) à me contacter par MP si vous souhaitez échanger là-dessus. Nous souhaitons que ce fil reste concentré sur le sujet de l'article et ne dérive pas déjà vers autre chose.

Bien à vous.

@alberteins et @guillaume alexandre : je vous répond par MP pour ne plus me faire traiter de troll

Commentaire hors-sujet ! Merci de votre compréhension : secourir un abonné n'est jamais hors-sujet.

Grande découverte, il existe bien le cenzeur Guillaume Alexandre-Anastasie.

"se racheter d'une ancienne erreur d'appréciation sur l'honorabilité de l'intellectuel T. Ramadan ?" 

Il faudrait préciser en quoi consistait l'"ancienne erreur d'appréciation".  S'il s'agit de valider la cabale ouverte par le Figaro puis reprise par Charlie, l'affaire a été assez discutée pour ne pas considérer cette "erreur d'appréciation" comme établie. 

J'entendais par "erreur d'appréciation" le fait d'avoir cru que Tarik Ramadan était un intellectuel musulman certes pas des plus progressistes et aux thèses souvent discutables, mais restait un interlocuteur honorable avec lequel on devait discuter et non l'islamiste hypocrite au double discours dénoncé par d'autres.

J'ai partagé parfois cette erreur d'appréciation après voir entendu Tarik Ramadan à la télé chez Frédéric Taddei ou prix connaissance de ses déclarations sur Mediapart ou ailleurs. D'autres fois, les attaques contre lui de Caroline Fourest ou d'autres ont suscité ma méfiance, malgré les procès en islamophobie vite dressés. Dans cette polémique, Mediapart était clairement plutôt du côté de Ramadan et des contempteurs de l'islamophobie.

Concernant le seul cas de Ramadan, et indépendamment du sort pénal de ses affaires, il ressort que c'est Caroline Fourest qui avait raison quant à son honorabilité et non Mediapart. Pour Mediapart, c'était à mon avis une erreur et non une faute et j'aurais aimé qu'elle soit reconnue plus clairement.

Même si l'on présente Tariq Ramadan comme islamologue, être çontre les visées des Frères musulmans n'est pas être " islamophobe ".

sinon un paquet de musulmans sont islamophobes.

Dans son émission controversée "Islam en France  la République en échec"  Bernard de la Villardière avait au moins le mérite de présenter d'anciens Frères et des imams qui n'étaient pas tendres avec les djihadistes en complet veston.

Islam en France la République en échec

Ça n'enlève pas les défauts énormes de racolage d'une émission typique M6 qui sont bien résumés ici mémé si à Sevran Gatignon est peut-être un peu moins clair sur le clientélisme qu'il le dit dans l'article 

https://www.lesinrocks.com/2016/09/30/actualite/dossier-tabou-lislam-lemission-de-m6-scandale-11868343/

mais ces quelques minutes sont très instructives.

À 1 h 02 on voit Tariq Ramadan dans une intervention particulière sur la liberté d'expression face à l'interdiction d'entrer sur le territoire opposée à 3 imams très radicaux pour un congrès proche de l'UOIF.

et le personnage d'Amar Lafsar gagne à être connu.

Même si, je le rèpète, le ton anxiogène du doc est du pain bénit pour les vrais islamophobes. 

"Tarik Ramadan était un intellectuel musulman certes pas des plus progressistes et aux thèses souvent discutables, mais restait un interlocuteur honorable avec lequel on devait discuter et non l'islamiste hypocrite au double discours dénoncé par d'autres".

Si je comprends bien, l'affaire des viols vous a fait changer d'avis.

"il ressort que c'est Caroline Fourest qui avait raison quant à son honorabilité et non Mediapart".

Si je comprends bien encore, l'affaire des viols donne raison a posteriori à Fourest dans sa dénonciation de l"islamiste hypocrite au double discours".

Maintenant, si vous reprenez les débats que vous avez entendus chez Taddei ou ailleurs, l'"erreur d'appréciation" que vous reconnaissez ne se manifestera pas par les "thèses" de Ramadan devenues insoutenables mais par le discrédit de celui qui les soutenait. 

Idem pour la clairvoyance de Fourest, qui se réduirait à pas grand chose sans la divine surprise de l'affaire des viols. (Pour mémoire, elle n'avait rien établi du tout avec son livre Frère Tariq, elle avait simplement écrit ce que son lectorat était prêt à croire.)

En suivant votre logique, on dirait que Cahuzac a réduit à néant par sa trahison le bien fondé de la lutte contre la fraude fiscale.

Non. L'un et l'autre se déshonorent en trahissant dans leur vie les valeurs qu'ils prétendent défendre comme hommes publics. Mais le débat peut continuer exactement comme avant sur les valeurs qu'ils défendaient.

Par exemple, la proposition que T. Ramadan avait faite en 2003 de "moratoire" sur la lapidation des femmes adultères dans les pays régis par la charia, qui avait été reçue avec sarcasme dans notre sphère politico-médiatique, avait été reconnue comme pragmatique par des intellectuels musulmans par ailleurs adversaires de Ramadan. Elle peut continuer à être discutée, dénoncée ou défendue, que Ramadan soit ou non en prison.

Sursum corda. Autrement dit, un peu de lucidité et de fermeté  ne sont pas de trop pour ne pas se laisser ballotter dans le clapot.

En suivant votre logique, on dirait que Cahuzac a réduit à néant par sa trahison le bien fondé de la lutte contre la fraude fiscale.

Je serais en effet un bien piètre logicien si j'avais tenu un tel raisonnement. 

Mais vous me lisez mal : je n'ai rien dit de tel.  La mise en examen de Tarik Ramadan ne m'a pas fait changer d'avis sur les positions qu'il défendait. Etant agnostique, persuadé que les croyances religieuses des musulmans comme des autres religions établies n'ont aucun fondement rationnel, et hostile aux intégrismes religieux lorsqu'ils heurtent les libertés, je ne pouvais être séduit par les idées de Tarik Ramadan. Simplement, je trouvais qu'il exprimait une pensée acceptable dans le débat démocratique.  

C'est bien l'honorabilité de Tarik Ramadan qui, déjà érodée au fil du temps y compris par l'investigation de Mediapart, s'est effondrée, je le crains, définitivement, avec ces affaires sexuelles.  On pourra continuer à débattre de l'Islam en France, de la laïcité à la française, de l'islamophobie, du port du voile, du halal, du manque de mosquées, du salafisme, des causes du djihadisme, etc. etc. 

En toute rationalité, le fond du débat est indépendant du comportement sexuel spécifique, éventuellement condamnable, de Tarik Ramadan. Jérôme Cahuzac n'a pas invalidé le besoin de lutte contre la fraude fiscale. Il a simplement réduit à néant sa propre compétence à le faire, comme Tarik Ramadan a réduit à néant sa propre compétence à nous expliquer ce que doit être un bon comportement sexuel selon l'Islam.

De manière non entièrement rationnelle mais cependant compréhensible, JérômeCahuzac a  aussi fortement entamé la crédibilité du PS en matière de lutte contre la fraude fiscale et tarik Ramadan a entamé celle des musulmans qui se réclament de ses thèses à nous parler des relations entre les sexes.

À peu près d'accord, mais vous reconnaîtrez alors que cette affaire de viols ne confirme en rien que c'est "Caroline Fourest qui avait raison quant à son honorabilité et non Mediapart".

Car ni l'un ni l'autre n'affirmait quoi que ce soit sur la vie personnelle de Tariq Ramadan, et encore moins sur sa vie sexuelle. 

Il y a donc bien là une illusion rétrospective.

avec ce qui se passe en Egypte actuellement ou ces islamistes veulent modifier la constitution pour pénaliser l'athéisme comme le préconise la charia il y a de quoi craindre cette façon de présenter l'islam et d'être islamophobe

Pas tout à fait car Caroline Fourest (et d'autres) nous disait que Tarik Ramadan était un hypocrite qui nous cachait sa vraie pensée et ses réelles intentions, et les affaires en question nous prouvent que cela était au moins vrai dans le domaine des relations entre les sexes. Ce domaine n'est pas mineur dans les débats autour de l'Islam ( polygamie, adultère, voile, autorité de l'homme dans le couple, dans la famille, l'Islam tel que le voit Ramadan protège-t-il la femme, sa pudeur plus qu'il ne la contraint ?, etc.).  Et l'on peut se demander (sans certitude rationnelle, j'en conviens)  si la fausseté observée de Tarik Ramadan dans ce domaine ne s'étend pas à d'autres domaines.

Ce serait une discussion sans fin. Chacun est prêt à accorder plus de crédit à ce qui entre plus en résonance avec ses propres préjugés.

Pour ma part, je n'ai pas de sympathie particulière pour l'islam, ni pour T. Ramadan,  j'essaie simplement de tenir à distance l'antipathie massive qui inspire et colore beaucoup, peut-être la plupart, des interventions sur ce fil. Si vous lisez mes autres commentaires, vous en conviendrez, je crois.

Quant à l'opinion que j'ai, comme tout le monde, sur l'affaire elle-même, c'est une autre question, qui ne doit pas nous empêcher de discuter de celle du moment: non pas l'innocence ou la culpabilité de T. Ramadan (ou son hypocrisie dévoilée, son double langage enfin prouvé, etc.) mais l'équité dont il bénéficie dans cette phase d'instruction.

En période aussi troublée, disons de chirac à hollande en passant par wauquiez-lepen, lousteau et valls, s'inquiéter de savoir si ramadan bénéficie d'une défense loyale en pleine réflexion sur la façon dont les hommes traitent les femmes n'est pas anecdotique. Vous l'accordez. Dsk est lui aussi allé en prison.

vous décrivez plutot les. comportements d'un psychopathe...un pervers grand de surcroît ça ne pleure pas facilement

Pardon Monserat mais on parle de structure pervers adultes  car L'enfant est dit pervers polymorphe par Freud pour exprimer le fait qu'il s'adapte et se structure autour de ses propres pulsions partielles. Autrement dit, il transforme sa libido en passant par différents stades au cours de sa maturation (du stade oral de la tétée au stade génital de la reproduction). Dans cet entendement ce mécanisme est considéré comme normal s'il accompagne le passage d'un stade à l'autre

On ne parle donc de perversion, de perversion morale ou de structure perverse que s'il y a tendance à soumettrel'autre à un fonctionnement qui ne satisfait pas cet autre qui se sent alors maltraité, abusé, qui a l'impression de necompter pour rien. Les trois traits suivants doivent également être réunis pour envisager une structure perverse 

  • La personne qui y fait face se sent entrainée à faire exactement le contraire de ce qu'elle veut faire, et se sent dansl'impossibilité de pouvoir faire autrement.
  • Le choix de rester ou non avec la personne en cause entraine dans les deux cas le sentiment de perdre la face.
  • Les faits sont accompagnés d'un sentiment d'immoralité.

Ainsi. 

Le pervers agit de façon insidieuse et ne culpabilise pas de ses conduites car il rejette la faute sur autrui. Ses sentiments et sa conduite s’adaptent aux circonstances rencontrées, à l’environnement présent et aux personnes côtoyées. Le pervers peut apparaître ainsi aimable, sympathique et très adapté socialement contrairement à ce que suggère son parcours judiciaire. Racamier décrit le pervers comme organisé et réfléchi, en évoquant un sujet qui « ne s’abstient que si le terrain n’est pas propice ». Les pervers savent attendre pour agir au moment opportun et renoncent à leurs objectifs au risque de s’exposer « dès qu’ils se sentent percés à jour ». Les pervers sont réalistes : ils se projettent, s’organisent, se préparent, reportent et préméditent leurs conduites. Ils sont suffisamment habiles pour déguiser leurs fins et dissimuler leurs objectifs « car ils agissent toujours dans l’ombre ».

Le pervers n’a aucune empathie pour les autres. Il est égocentrique et possède une haute estime de lui-même. Il peut paraître ainsi menteur en choisissant d’ignorer toutes les situations qui viendraient noircir « la belle image de lui » qu’il laisse transparaître aux autres. Pour expliquer les conséquences médico-légales de ses conduites antisociales, le pervers se place en victime et chaque passage à l’acte est justifié de façon logique ou reconstruit de sorte que l’autre devienne fautif. Le pervers, au narcissisme blessé, utilise le mensonge pour embellir une réalité peu gratifiante.

Cette assurance « de façade » cache néanmoins des blessures narcissiques. La perversion est un mouvement de défense au service du narcissisme du pervers, qui expulse tout conflit interne vers autrui. Selon Jean-Charles Bouchoux, le pervers « fait porter à l’autre ses propres travers et évite ainsi de souffrir ».

Jean Bergeret utilise le terme de « perversion de caractère » : « tout objet relationnel ne peut servir qu’à rassurer et compléter le narcissisme défaillant du « pervers » de caractère ». Autrement dit, c’est l’autre qui paie pour le pervers. Nous avons un grand choix de ces structures dans les monde du Pouvoir , des dominants.

R

Et qui sont les hommes connus, accusés de viol ces derniers temps et pour lesquels la justice aurait suffisamment d'indices et qui ne seraient pas en préventive ?

 

 "il ne faut pas oublier que la charge de la preuve est à l'accusation et cela n'est pas facile pour un viol des années après les faits."

Et le jour même c'est pareil ! Allez voir dans les commissariats.

 "parmi tous les hommes connus qui ont été accusés de viol ces derniers temps, seul T. Ramadan est en détention préventive"

Qui ? Pour aller en prison il faut être au minimum mis en examen. Vous pensez à quel présumé violeur en liberté ?

 

 

Georges Tron.

Concernant G. Tron :

https://liberation.checknews.fr/question/41081/existe-t-il-une-difference-de-traitement-entre-la-detention-provisoire-de-tariq-ramadan-et-celles-dautres-accuses-georges-tron-gerald-darmanin.

Pourquoi Tariq Ramadan a-t-il été placé en détention provisoire, alors que l'élu Les Républicains ne l'a pas été? Selon la loi, le placement en détention provisoire doit permettre, au choix, de:
1° Conserver les preuves ou les indices matériels qui sont nécessaires à la manifestation de la vérité;
2° Empêcher une pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille;
3° Empêcher une concertation frauduleuse entre la personne mise en examen et ses coauteurs ou complices;
4° Protéger la personne mise en examen;
5° Garantir le maintien de la personne mise en examen à la disposition de la justice;
6° Mettre fin à l'infraction ou prévenir son renouvellement;
7° Mettre fin au trouble exceptionnel et persistant à l'ordre public provoqué par la gravité de l'infraction, les circonstances de sa commission ou l'importance du préjudice qu'elle a causé. Ce trouble ne peut résulter du seul retentissement médiatique de l'affaire.»


La justice a estimé que le placement en détention provisoire de Georges Tron ne répondait à aucun de ces impératifs.

DSK le jour même.

" 1° Conserver les preuves ou les indices matériels qui sont nécessaires à la manifestation de la vérité;
2° Empêcher une pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille; "

 

" L'ex-attachée parlementaire du député-maire UMP de Draveil, qui a témoigné dans l'affaire Tron mais n'est pas plaignante, a déclaré que le vol était daté de la nuit de samedi à dimanche.

Interrogée par Le Parisien, elle a assuré qu'"un document
concernant l'affaire Tron s'est volatilisé. Il contenait des informations importantes".

Elle a précisé avoir regagné son domicile vers 23H45 samedi soir
et l'avoir retrouvé "sens dessus dessous". "Des bijoux, un ordinateur et un écran plat ont été volés", affirme-t-elle au Parisien. "

https://www.francetvinfo.fr/france/l-une-des-victimes-presumees-de-l-ancien-ministre-georges-tron-a-porte-plainte-apres-le-cambriolage-de-son-appartement_234805.html

 

Les deux ont leur place au trou.

il est en détention parce qu'il y avait suffisamment de raisons objectives !

pensez vous que les juges auraient pris le risque d'une détention abusive d'un type aussi connu dans une mouvance qui interpelle autant ?

ben il y en a aussi qui, avec "notre" Code du travail, se torchent le derrière... et pendant cela,  "notre" démocratie regarde le feuilleton Ramadan (ou des trucs çacom).

Ne faites pas l'âne pour avoir du son. Tentez de vous procurer les cassettes qui circulent sous le manteau . A part E. Plenel qui le trouve remarquable "intellectuellement" , beaucoup lui trouve un double discours. L'homme est malin et il est en train de le prouver.

Je défends aussi le code du travail, l'écologie, les stes étatiques, le régime des retraites  etc ... Mais pas Ramadan. Désolée. 

Pourquoi vous êtes rascistes?
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

"Je défends aussi le code du travail, l'écologie, ...Mais pas Ramadan"...

Ce qui viendrait en ligne dans votre liste, ce n'est pas "Ramadan", ce serait "l'équité de la justice", "la présomption d'innocence", quelque chose comme ça... Vous ne les défendez pas, ces principes? Votre pseudo serait alors bizarrement choisi.

Les "cassettes qui circulent sous le manteau", dans lesquelles Ramadan "crache sur notre démocratie", vous pourriez nous en faire écouter des bouts, vous qui les avez entendues?

pas abuser

la SEP n'est pas classée MST ce qui milite pour mise en liberté. 

A l'égard des Suisses? 

" Depuis, cet « alibi » a été fragilisé par deux informations parues dans les médias. Le 23 février, le Muslim Post et Libération révèlent que l'islamologue ne serait pas arrivé à 18 h 35 à Lyon, mais en milieu de journée. Les deux médias s'appuient sur une seconde réservation effectuée par mail, et publiée par le Muslim Post : un vol partant de Jerez de la Frontera, en Espagne, et ralliant Lyon via Madrid. Arrivée prévue dans la capitale des Gaules à 11 h 15, avec la compagnie Iberia."

C'est tout de même invraisemblable qu'avec tous les contrôles aux frontières dues aux attentats  aucune Cie d'aviation ne puisse apporter la preuve que T. Ramadan ait bien pris un avion  dans tel aéroport , sur telle Cie et à quelle heure !!

Stupéfiant !!

Mais personne ne dit que la justice n'a pas déjà en sa possession tout ces éléments? Cf mon post plus haut.

Ou alors, ils les ont égarés...

c'était en 2009 ... Les enquêteur doivent retracer des emplois du temps et des déplacement qui ont près de dix ans ça prends du temps.

En 1993, B.Tapie s'est fait coincer pour l'affaire OM-VA  dans le volet Jack Mellick avec l'heure sur une montre sur une photo et des heures de passages aux péages d'autoroute. 

Un sacré boulot qui ne prend pas 10 minutes.

Comme par hasard ! Je suppose que si Ramadan est innocent il sera relâché , et si par malheur il a commis ce qu'on lui reproche , en abusant de ces femmes alors là il sera condamné !Qu'on soit avec lui ou contre lui ne change rien , heureusement que la justice en France est indépendante !!!
  • Nouveau
  • 01/03/2018 01:22
  • Par

http://www.europe1.fr/emissions/les-experts-deurope-soir/le-debat-deurope-soir-frederic-taddei-est-ce-que-lon-peut-rendre-la-justice-en-france-aujourdhui-3566156

 

Mais comment Marine Turchi peut-elle avancer que "la défense de Tariq Ramadan est fragilisée" alors même que l'on ne sait strictement rien de la ligne de défense qui sera adoptée par l'intéressé, compte tenu du silence de ses avocats ?

Personne ne sait quelle valeur voulaient accorder les avocats de l'intellectuel suisse à la réservation de billet d'avion qu'ils ont transmis au parquet dans leur stratégie globale de défense. Nous savons aussi que Tariq Ramadan n'a pas nié avoir rencontré dans une chambre d'hôtel cette "Christelle". Pour l'instant, je remarque surtout que très peu, pour ne pas dire aucun, élément de preuve ne permet de caractériser l'infraction de viol qui aurait été commise dans l'intimité des ces chambres d'hôtel. Prouver la présence de Tariq Ramadan avec ces femmes dans ces chambres d'hôtel, comme le fait de prouver des relations charnelles avec elles, ne caractérise en rien les éléments constitutifs d'un viol. C'est pour son image d'intellectuel religieux, de figure morale, que ces révélations sont désastreuses. Mais pour le justiciable qu'il est, les éléments apportés par les accusatrices n'ont à mes yeux rien de si accablant.

Nous ne sommes qu'au début d'une phase d'instruction qui va sans doute durer deux ans. Si Mediapart se met, pour faire "patte blanche" à la suite des accusations qui l'ont injustement visé, à écrire des articles toutes les semaines, nous allons très vite nous lasser. D'autant plus que cet article de Mme Turchi est exempt de toute mise en critique des décisions judiciaires prises pour l'instant dans le cadre de cette procédure, notamment au regard du placement en détention provisoire de Tariq Ramadan en comparaison à de nombreuses autres affaires mettant en cause des personnalités telles que Georges Tron ou des prêtres accusés de pédophilie (qui n'ont parfois même pas fait l'objet d'une demande de placement en détention provisoire).  Nous avons connu Mediapart moins conciliant à l'égard de l'autorité judiciaire par le passé ! 

Tout à fait d’accord, de mon point de vue c’est un article à charge. On apprend rien de nouveau et il est vrai qu’on ne sait rien de la défense. Si ce n’est qu’elle demande le dépaysement de l’affaire. Mais Torchi n’en parle pas. Qu’elle travail journalistique remarquable. Je ne connaissais pas l’existence de Muslim post jusqu’à aujourd’hui. Ramadan à ce pouvoir de remettre en selle des médias inconnus. Je le redis article nauséabond. Depuis quand Mediapart participe au relais des journaux, pris dans la tourmente du politiquement correct.......
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

"Personne ne sait quelle valeur voulaient accorder les avocats de l'intellectuel suisse à la réservation de billet d'avion qu'ils ont transmis au parquet dans leur stratégie globale de défense."

Faux c'était alors présenté dans la presse - qui l'informes si ce n'est ses défenseur s- et chez certains de ses soutiens comme un alibi donc on sait à quoi c'était supposé servir ce que les défenseur n'avait pas prévu c'est que leur client se retrouve mis en détention provisoire. 

Je pense comme vous depuis le début de cette affaire. Mediapart avait eu l'élégance, contrairement aux autres journaux français, de ne pas se préoccuper de ce genre de fait-divers, mis a la mode par cette nouvelle tendance féministe importée des Etats-Unis, Me Too, traduite  très vulgairement en France par Balance Ton Porc. Mais après les lourdes et très vulgaires attaques du Figaro Charlie Hebdo et Cie, MDP au lieu de répondre en quelques lignes que le tam-tam autour de ce genre de d'histoire, tant que la justice n'avait pas saisi le dossier, n'avait pas lieu d'être publié dans un media de leur niveau. Et malheureusement ils sont tombés dans le panneau...et hop des articles  citant des pages face-book etc...etc..

Dommage, car j'aime beaucoup Médiapart, et c'est le seul jouurnal français que je lis

Mais bien sur. C'est vrai que si Mediapart avait immédiatement répondu que c'étaient de vagues histoires de troussage de groupies et qu'il n'y avait pas mort d'homme, cela aurait certainement été mieux compris de l'opinion et ça n'aurait pas entrainé ces graves dérives qui vous navrent aujourd'hui.

Ceci étant dit, Mediapart a effectivement fait remarquer qu'il n'aimait pas la précipitation et que, d'ailleurs, c'est pour ça qu'il avait mis des mois à collecter les vannes pourries de Lassalle. Lequel doit bien se marrer aujourd'hui.

Malgré tout, vous aurez noté que notre journal préféré analyse en temps réel les révélations sur Darmanin dont Mediapart est le seul à révéler la couleur du slip.

Donc, soit Mediapart a su tirer rapidement les leçons des critiques qui lui ont été adressées, soit il est capable d'être aussi rapide que la lumière des flashes quand ça l'intéresse.

Par exemple, pour la ballade en scooter de Hollande ou la location de Villa en Corse.

Quant à votre analyse si pertinente du phénomène de mode venant des USA, c'est un grand moment de fulgurance intellectuelle. D'ordinaire, je ne suis pas le dernier à regretter l'importation de cadres de pensées à l'état brut, comme la notion d'intersectionnalité, ou la traduction de structural racism par racisme d'État, et j'ai été un petit peu circonspect face au fameux hashtag dont tout le monde parle aujourd'hui.

Mais vu les effets qu'il a engendrés, je fais nettement moins la fine bouche et je pense que nous serons toujours à temps de traiter les dommages collatéraux. Parce que les vrais salopards, ceux qui disaient ouvertement chère madame, ce serait mieux pour votre avancement si vous passiez le week-end avec moi, aujourd'hui, ils risquent la prison. Et c'est une très bonne chose...

Quand vous parlez de nouvelle tendance féministe venue des US concernant #metoo et #balance ton porc, comme femme, je reste sciée!

Selon vous, dénoncer, enfin (!!!), LES CRIMES ET DÉLITS dont sont victimes les femmes serait la dernière tendance à la mode chez ces hystériques (forcément!) de féministes. Zemmour sors de ce corps!

Je pense que vous serez certainement déçu, mais j'ai l'impression que rien n'arrêtera la colère des femmes contre la violence qu'elles subissent depuis des millénaires. Les femmes s'expriment dans le monde entier, y compris ces musulmanes qui dénoncent ce qu'elles subissent lors du pélérinage à la Mecque!

L'impunité des phallocrates est condamnée à très brève échéance, ou un peu plus lointaine selon les pays. Fini!

 

Dites -moi vous qui n'êtes pas raciste anti Suisse, et qui tapez sur Médiapart , un peu de dignité, allez signer ailleurs . Rappel  : quel' et non qu'elle Travail.

 

Après Muslim Post ,Ramadan vous fera découvrir  j'espère le journal politiquement incorrect.. 

 

 

G.Tron devrait être en détention provisoire et T.Ramadan également. Dans le cas du premier c'est clairement une erreur judiciaire qui risque de couter cher.

Franchement , Darmanin , Ramadan ..ce journal manque de sujets .

ca tourne en rond et je commence vraiment à me demander où va Mediapart dans la mesure où il va quelque part .

Desole mais qui aim(ait) bien châtie bien .

Certes.

Attention aux gerçures, Prades...

???   Si vous pouviez préciser, je suis un peu "obtus", vous savez bien.

Justement. À quoi bon gaspiller son énergie avec quelqu'un qui ne comprend que ce qui l'arrange?

Imparable.

Z'avez vu? Moi aussi, je sais le faire...

Oh mais ça, vous nous l'avez montré depuis longtemps, à chaque fois que vous avez "tiré votre espadon" sur la scène de ce club. 

On peut donc bien attendre qu'"à la fin de l'envoi..."

Je vous ai déjà répondu sur ce point Prades. Vous avez déjà oublié?

Vous savez? Les voyages de Cyrano.

Vous voulez que je vous ramène le truc? Ou vous comptez changer de rengaine? Parce que question ressassement des références littéraires approximatives, vous vous posez un peu là...

Ce n'est pas une référence littéraire, c'est une évocation de votre jactance... Mais je dois reconnaître que vous faites maintenant plus sobre. 

Si vous ne souhaitez pas aborder les questions discutées sur ce fil, pourquoi ne pas passer votre chemin?

Primo, vos considération sur ma jactance, vous imaginez bien à quel usage je les destine. Surtout venant d'un pékin qui s'est permis de dire à monsieur Magniez "vous vous êtes encore pissé dessus". Question jactance, je préfère nettement la mienne, vous m'en voyez navré.

Secundo, vous êtes qui? Je parle de la façon dont vous parlez des choses. Ce me semble, c'est encore du Mozart, mon mignon...

Et voilà.

Ça vous défrise? Vous n'aviez qu'à modérer vos propos.

Quand on pose au critique littéraire raffiné, on ne parle pas comme un charretier, voilà tout...

Mais pourquoi bavarder sempiternellement sur des à-côtés? Perso, ça ne m'intéresse pas. De plus, la critique littéraire n'est vraiment pas mon rayon.

Vous avez le dernier mot, c'est entendu.

Bien sur, et vous me le laissez d'autant plus volontiers que vous considérez qu'il n'y a pas d'enjeu.

Mais vous vous trompez...

Quel est-il alors?

Le sieur Portfirio ne discute pas sur des "a coté", il discute comme un troll.

Sur médiapart, il y a deux trolls "purs" : lui et melchior griset Labuche.

la seule différence, c'est leur "origine" politique : MGL est issu de la droite socialiste, Portfirio de l'extréme droite qui ne s'assume pas...

Mais sinon, ce sont bien deux trolls réglementaires :

voila un "vieux" dictionnaire de la culture numétique et voila comment ils définissent les trolls :

Le terme troll désigne, dans le jargon de l'internet, un personnage malfaisant dont le but premier est de perturber le fonctionnement des forums de discussion en multipliant les messages sans intérêt (ou, plus subtilement, en provoquant leur multiplication). Les extraits ci-dessous proviennent pour la plupart de www.uzine.net/article1032.html.

Catégories de trolls

Troll débutant

Le troll débutant (appelé aussi troll qui s'ignore) est une manière de troller par ignorance de la nétiquette et du fonctionnement technique, sans véritable intention de nuire. Poster n'importe quoi n'importe où, par exemple : « Est-ce que vous avez le numéro de téléphone de Jacques Chirac ». On peut considérer comme un troll débutant toute personne qui répond au message d'un autre troll.

Troll bête

Persuadé d'avoir une opinion valable sur tout, d'être de bonne foi, et que sa diarrhée verbale intéresse quelqu'un d'autre que lui, le troll bête prend l'apparence d'un message véritable. Assez redoutable en ceci qu'il refusera la qualification de troll. Exemple : « Amha, bon j'y connais rien, et je ne sais pas de quoi vous parlez, d'ailleurs j'ai pas lu vos messages, c'était trop long ! :-))) mais il me semble que vous avez peut-être pas tout à fait tort ni raison ;o) ».
Attention : le troll bête peut devenir méchant rapidement, puisqu'il est sûr de son bon droit. Comme le rappellent avec sagesse les vieilles légendes nordiques : « quand troll vexé, troll devenir encore plus chiant ».

 

 

Troll méchant

C'est le troll le plus connu, et pour lequel on trouve la littérature la plus abondante. Son but est, consciemment, de tuer les forums (déclencher des flame wars). Par amusement, parce que le sujet du forum lui déplaît, parce que les administrateurs du forum l'ont vexé, parce que dehors il pleut et qu'il s'emmerde au boulot. Ce qui, au final, nous donne le genre synthétique bien connu du « troll bête et méchant ». Il cumule tous les types détaillés plus haut. Un rapide profil psychologique de ce troll nous donne :

  • mauvaise foi à toute épreuve,
  • nullité conceptuelle,
  • auto dérision de façade,
  • tics de langage et smileys,
  • bassesse inimaginable.



On retrouvera là les marques permettant de diagnostiquer que le sujet est atteint de « fufisme », décrit ainsi dans le Lexique des termes employés sur Usenet : « Maladie contagieuse d'origine virale (HFV : Human Fufismae Virus) dont les syndromes sont : mauvaise foi, perfidie dans les attaques "ad hominem", torpillage des processus de création de groupes, ergotage sans fin pour savoir s'il faut un "s" à maths, si un vote BLANC compte pour 1/4 de OUI ou 2/3 de NON, etc. »

10 ans avant que les "trolls politiques" ne déferlent sur internet (ben oui : avant 2010, on était assez épargné par cette engeance)  je trouve que c'est remarquablement bien observé.

Tu es un grand malade, mon Tertrounet.

Un jour, les psychiatres se serviront des tes écrits pour illustrer cette forme de mythomanie particulière qui te caractérise et qui réussit si bien dans ces parages où tant d'esprits souffrants et vides espèrent trouver la maigre certitude qui les préserve du néant.

Car c'est un des paradoxes les plus étonnant de la condition humaine que ce sont les âmes les plus vides qui occupent le plus de place.

Il parait que l'univers est en expansion: quelqu'un, là-haut, a dû prévoir l'arrivée de ta bêtise...

 

Touché, coulé : quand Portfirio m'insulte ainsi, c'est que j'ai touché quelque chose de sensible et de réel chez lui. Je laisse les lecteurs interpréter librement les délires de ce cher Portifirio. Personnellement, je trouve que c'est une réaction tout a fait révélatrice. Mais bon, j'dis ça, j'dis rien......

Ah ah ah, pauvre Tertruffe.

Tu viens de pondre environ environ 57 lignes de délire bien déjanté pour essayer de me recouvrir de l'épithète de troll, dont la consistance épistémologique est à peu près aussi flasque que ton discours, et tu essaies de faire croire que c'est moi qui m'excite?

Ton satisfecit est un peu prématuré, mon mignon...

Je viens de citer la définition "officielle" de troll, et de montrer le rapport direct entre cette définition et tes pratiques habituelles. Que tu ne reconnaisse pas ce rapport est compréhensible, maintenant n'importe quel quidam normalement constitué le sait...

Mon pauvre amis, tu t'est une nouvelle fois ridiculisé. Devais je dire que je suis surpris ? Pas vraiment, non...

 

 

Mouhaha, la définition officielle de troll.

Le pire, chez toi, c'est qu'à force de raconter des bêtises, tu finis même par les croire.

C'est d'ailleurs la définition officielle de la mythomanie...

 

Il se trouve que le site que je cite est le "site de référence". Mais évidemment, ça te fait apparaitre pour ce que tu es , un gros minable... Donc, évidemment, tu t'épuise a lutter contre l'évidence. Bref un pauvre type, comme d'hab...

Mais oui, la définition de référence par le site de référence. Choisi, d'ailleurs, par des experts de référence... dans ton genre. Tu en fais trop, balourd.

On reconnait bien là ton besoin compulsif d'autorité: quarante ans de centralisme démocratique, voilà le résultat....

C'est toujours pareil : quand tu veux te défendre,tu t'enfonce. Pas de chance, vraiment...

Héhé, pas du tout: je t'enfonce.

Tu vois bien que ton site de référence, c'est du pipeau en bois brut...

Tu vois bien que ton site de référence, c'est du pipeau en bois brut...

Je vois surtout que c'est toi qui est du "pipeau en bois brut". Impossible de plus t'enfoncer que ce que tu ne fais. C'est fait exprés, ou quoi ? En tout cas, c'est bien imité...

Bon, tout ça étant dit, Tariq Ramadan, en tant que justiciable, est-il traité avec équité dans cette phase de l'instruction?

Je l'ai déja dit, je considére que sa détention provisoire n'est pas totalement scandaleuse dans le cadre des pratiques françaises (ce qui est scandaleux, c'est plutot l'usage immodéré de ce type de mesure, surtout dans le cas ou c'est surtout fait pour "faire pression" sur l'accusé ou l'accusée) et en fonction de ce qu'on connait du dossier (et qui est ce que veulent bien en dire les avocats de TR ou ceux des deux plaignantes, le juge étant tenu au secret de l'instruction)

L'équité, Prades, est quand même une notion très relative en terme de droit.

Surtout que nous ne pouvons en juger qu'au travers des éléments fournis par les autorités judiciaires ou par les informations que les informateurs ou "sources" comme on dit, veulent bien laisser filtrer auprès des journalistes d'investigation.

Donc, ne possédant pas l'ensemble du dossier Ramadan, il ma parait assez vain de juger d'un manque d'équité éventuelle à son encontre, surtout en effectuant des comparaisons hasardeuses avec l'affaire Darmanin, dont on ne connait pas mieux l'ensemble du dossier, tant ces 2 affaires me semblent différentes et, surtout, n'en sont pas du tout au même point dans leurs parcours judiciaires respectifs.

En ce qui concerne Ramadan, ce que j'observe, c'est que le droit est respecté et que le maintien en détention est judiciairement argumenté.

Pour l'argument superflu que vous soulevez plus haut, peut-être l'est-il mais il n'est pas vraiment probant en ce qui concerne le manque d'équité éventuelle des autorités judiciaires car tous les autres éléments avancés suffisent à justifier judiciairement un maintien en détention.

Et ce n'est pas probant non plus pour affirmer que ce maintien en détention serait plus motivé par la notoriété (surtout religieuse) de Ramadan que par une stricte application du droit.

Après rien n'interdit de le penser en en jugeant à l'aune des ses critères personnels.

Je prends bien entendu en compte que les juges sont des hommes mais les droits de la défense étant largement respectés, cette dernière peut utiliser tous les moyens de droit à sa disposition pour inverser la décision et elle n'y manque pas, donc, sur la forme, rien à redire.

Sur le fond, la vérité judiciaire ne sera définitivement connue qu'à la fin d'un long parcours où tous les recours auront été épuisés d'un côté comme de l'autre mais sera-ce la Vérité avec un grand V ?

C'est une autre histoire...

Pour l'instant, en ce qui me concerne au sujet de ces 2 affaires, Ramadan et Darmanin ont droit à la présomption d'innocence que je leur accorde bien volontiers.

Pour ce que je pense de leur moralité, ayant tous deux valeurs d'exemples, pour des raisons différentes certes, mais quand même, je me dit qu'ils sont quand même bien grillés (un plus que l'autre pour l'instant) et ça me renforce dans la conviction fermement ancrée de ne me reconnaitre aucun maitre à penser et autre autorité morale que ce soit...

Tu es vraiment l'apôtre de la lexicographie approximative, mon pauvre poussin. Il faut vraiment avoir besoin de se rassurer pour balancer des citations aussi pitoyables:

L’origine du terme « troll », sur l’internet, se perd dans la nuit des temps, et constitue d’ailleurs un excellent sujet de débat pour les trolls.

Pour un machin sorti à la fin des années 90, parler de la nuit des temps, ça montre bien à quel point ce truc est une pitoyable élucubration de post-adolescent attardé. Ça ne m'étonne pas que tu considères ça comme une référence indépassable.

En plus, excuse-moi mais c'est toi qui est du "pipeau en bois brut", berk, quel lamentable abandon de toute forme un peu rigoureuse de précision dans l'écriture. On comprend pourquoi tu abuses des énormes copier-coller.

 

Mon pauvre ami, tu es de plus en plus lamentable. Ta bétise besogneuse éclate avec tellement d'évidence que tu devrais avoir honte. Mais tu ne t'en rend même pas compte.

Pour un machin sorti à la fin des années 90, parler de la nuit des temps

Il se trouve que oui, pour Internet, "les années 90" c'est effectivement la nuit des temps : le web a été inventé par Tim berners lee en 1990 et a été versé au domaine public par le CERN en 1993 , on a commencé a avoir des connexions tcp/ip "grand public" a partir de 95 en france (mais ça coutait un bras)

Bref, encore un machin auquel tu tu ne connais strictement rien, et tu viens ramener ta science... Et conséquence logique, tu te fait botter le cul !

Pauvre garçon...

Mais dites-moi, Concombre, vous ne seriez pas un avatar moderne de monsieur Prud'homme?

C'est assez impressionnant comme ressemblance.

J'apprécie surtout cette conclusion au cours de laquelle, à partir d'une languissante évaluation des cas Darmanin et Ramadan sur un mode tout à fait agnostique, vous concluez au rejet de toute autorité morale. C'est vraiment une considérable démonstration philosophique, dites-moi.

Reprenons un instant votre brillant cheminement intellectuel pour les lecteurs dont l'esprit n'est pas aussi délié que le vôtre.

Nous n'avons pas accès aux dossiers Ramadan et Darmanin et, comme dans la caverne platonicienne, nous percevons des reflets médiatiques qui sont une sorte de prisme déformant. Voilà un bon début, mon cher Concombre.

Bon, vous évacuez peut-être un peu vite le fait que sous l'abondante similarité des sources, et en écartant les propos complotistes, on trouve tout de même quelques éléments qui surnagent, comme les mystérieux courriers envoyés aux victimes par des avocats qui n'existent pas, et qui les menacent de la foudre judiciaire. Ou l'invocation d'un mystérieux alibi honteusement écarté par l'accusation alors que, finalement, cet alibi semble de plus en plus factice.

Vous oubliez donc aussi que le vrai modèle de comparaison dans cette affaire, ce n'est pas Darmanin mais Weinstein qui avait industrialisé son système de neutralisation des plaintes. Il avait à sa disposition un certain nombre de détectives privés ou d'agents d'influence capables d'infiltrer les groupes susceptibles de représenter une menace. Comble du détail propice à l'élucubration, il y aurait même eu un ancien du Mossad parmi eux.

Il y a quelque chose de semblable dans l'affaire Ramadan, au moins par la capacité de mobiliser un réseau capable d'agir sur divers plans. Tout d'abord, il y a ces fameux courriers destinés à dissuader les plaintes, écrits pas un avocat dont on ne trouve la trace dans aucun barreau.

On trouve aussi une armada de ces fameux trolls, d'autant plus chers à Tertre qu'il en est un lui-même si l'on se conforme à ses propres définitions foireuses. Où que vous soyez, vous trouverez toujours un type venir expliquer qu'à travers Ramadan, ce sont les musulmans qui sont visés.

Vous avez même une psychologue jungienne qui explique que Ramadan est innocent parce qu'elle le connait personnellement, elle-même soutenue par un ahuri qui explique qu'elle ne saurait se tromper parce qu'elle est la petite fille d'un héros de la France Libre.

Et surtout, vous avez un nombre effarant d'admirateurs inconditionnels capables d'écrire des messages débordants de haine délirante à l'encontre des accusatrices. De quoi donner l'impression qu'on risque sa vie en osant témoigner.

Or, avec Darmanin, bien qu'il soit ministre, on n'a rien de comparable, sauf à imaginer qu'on soit encore au temps du SAC, de sinistre mémoire. La seule chose que risque les plaignantes, c'est l'exercice d'une voie de droit ouverte à tout citoyen victime d'une action abusive en justice.

De surcroit, à l'origine, Darmanin est accusé par une ancienne call-girl autrefois condamnée pour escroquerie. Je n'ai rien contre la réhabilitation des travailleurs sexuels mais il faut bien reconnaitre que c'est un peu comme si Madoff ou Tapie portaient plainte pour abus de confiance. D'ailleurs, Tapie l'a fait, avec le succès qu'on connait.

Mais, en outre, la dame nous apprend qu'elle l'a accompagné dans un club assez peu réputé pour la qualité de ses échanges littéraires. Bref, tout ceci semble manquer fortement de consistance.

Et voilà maintenant qu'une dame vient nous expliquer qu'elle a cru vivre une relation amoureuse avec lui, raison pour laquelle elle lui a accordé certaines privautés. Est-elle victime de terreur judiciaire? Y-a-t-il des hordes d'allumés qui l'insultent sur les réseaux sociaux?

Trouve-t-on des psychologues servant de témoin de moralité, ou des fidèles qui expliquent qu'à travers lui, ce sont tous les blaireaux névrosés aventurés en politique qu'on attaque?

Que nenni, la dame est même venue donner sur Mediapart des verges, si j'ose dire, pour se faire battre à plate couture sur le terrain judiciaire.

On le voit, toute cette comparaison entre les deux cas est particulièrement échevelée et il faut vraiment avoir envie de dramatiser la question religieuse pour oser se risquer sur un terrain pareil. Il est évident qu'on ne va pas placer Darmanin à l'isolement, ni même le mettre en garde à vue, avec des éléments aussi minces sur une éventuelle dangerosité, ou une pression sur les témoins puisque la dame a déjà tout déballé.

Quant aux garanties de représentation, le monsieur étant ministre de la république, il y a peu à craindre qu'il disparaisse subitement, alors que monsieur Ramadan n'a même pas la nationalité française et qu'un éventuel mandat international serait vraisemblablement aléatoire étant donné le nombre de pays qui n'ont pas d'accord judiciaires sur ce point avec la France.

Mais tout ceci ne vous empêche pas, mon brave concombre de gloser, un peu comme ce bon monsieur Prud'homme, et de dire que "c'est mon avis et je le partage". Et même d'ajouter, dans une volonté d'étayer son exercice de comparaison « Je l'ai toujours dit : les hommes sont égaux. Il n'y a de véritable distinction que la différence qui peut exister entre eux. »

On comprend donc que sur une base aussi puissamment élaborée, vous n'ayez d'autre choix que de récuser toute option métaphysique, d'écarter tout magistère moral ou tout maître à penser.

Et c'est bien normal après tout: pourquoi quelqu'un qui se complait dans une forme aussi vaine et sentencieuse de platitude aurait-il besoin d'un maitre à penser? Pour avoir un maitre en cette matière, encore faut-il avoir la prétention de penser...

C'est bien ce que je dis, tu es totalement auto-référencé: pour le net, oui les années 90, c'est la nuit des temps.

Ah ah, mais c'est que tu es un grand maitre de la tautologie, mon bonhomme.

La définition du troll? C'est un forum qui la donne. Oui mais attention, un forum de référence.

Et de référence pour qui? Bah, pour les experts d'internet, voyons.

Ah oui, ceux qui contribuent à ce genre de forum, quoi?

Et sans compter que leurs références sont immémoriales. C'est comme une sorte de tradition antique, quoi.

Mais bon, une tradition antique qui remonte aux années 90, ça démontre quoi?

Comme d'habitude, Portofurieux n'a rien compris : il est totalement a coté de la plaque et il insiste l'imbécile... Si on prend le web et ses trolls informatiques qui lui sont liés, 1990 ça correspond exactement à la naissance du phénoméne. Bref, on ne peut pas trouver un sujet sur les "trolls informatiques" avant 92...

Bref, Portofurieux veut absolument faire la démonstration qu'il est complétement crétin : c'est excellemment bien réalisé, mais est ce bien utile ? II y a longtemps qu'on le savait....

D'accord sur les grandes lignes. C'est une question de pondération.

Rien de "probant" dans l'invocation d'un motif fragile et superflu, simplement un doute sur la force de l'ensemble. C'est justement parce que  "tous les autres éléments avancés suffisent à justifier judiciairement un maintien en détention" que ce "petit plus" éveille le soupçon que les juges sont sensibles à l'opinion.

En matière de détention provisoire, compte tenu de l'abus permanent que constitue l'usage massif de cette mesure, comme le rappelle Marc Tertre, parler de "stricte application du droit" ne nous garantit pas grand-chose, puisque c'est dans ce cadre-même que ces abus ont lieu. La stricte application du droit dans ce type de mesure est en fait l'appréciation des juges. Ce qui n'est pas un mal en soi mais ramène au point précédent.

Le risque que j'y vois, c'est qu'il sera de plus en plus difficile de remettre TR en liberté sous contrôle judiciaire si l'avancement de l'instruction le permet, à mesure que son image de redoutable prédateur récidiviste sera installée dans l'opinion.

 

les juges sont sensibles à l'opinion.

Qu'ils soient "sensible à l'opinion" est vérifié à de multiples occasions. C'est bien pour cela que dans nombres d'affaires judiciaire, la mobilisation populaire est une figure obligée de tout combat qui est tout autant politique que judiciaire.

Mais la question auquel il faut répondre,  c'est de savoir s'il jugent uniquement en fonction de l'attente  (qui reste à déterminer de toute façon) de l'opinion publique, ce qui est bien différent.

Le risque est bien là : si "la mobilisation populaire est une figure obligée de tout combat qui est tout autant politique que judiciaire", et si la détention provisoire de TR s'avérait à la longue abusive, de quelle nature serait cette "mobilisation populaire" pour demander sa libération?

 

C'est toi qui ne dispose pas des capacités ordinaires de toute personne prétendant s'exprimer sainement sur un sujet. En particulier sur le plan de la probité.

Bien évidemment qu'on ne saurait définir le sens d'un terme avant son apparition, à moins de disposer d'une capacité d'extra-lucide. Mais

1) cela n'implique pas pour autant que le sens que certains proposent soit consensuel, chacun peut s'autoriser différemment d'une interprétation du terme en question, justement du fait de sa courte durée de vie. Tu établis donc une confusion entre l'apparition d'une notion et la définition d'un concept

2) étant donné le caractère éminemment élastique d'une notion élaborée dans un contexte aussi peu rigoureux, chacun peut l'agrémenter à sa sauce. Un concept, lui, n'est pas une chose bricolée par des geeks dans l'urgence de faire face à des phénomènes qui perturbent le fonctionnement d'un groupe de discussion. Je sais bien que le Tertre ordinaire se contente de peu sur le plan intelectuel mais tout de même.

3) l'application de la notion est donc susceptible d'être instrumentalisée par de gros bourrins qui, ne disposant pas de moyens pertinents de faire triompher les maigres idées qui leur servent de point de vue, voient par cet usage un moyen d'usurper l'apparence d'un discours construit.

Donc, tu auras beau sombrer dans cette sorte de discours bolcho-macho qui se caractérise par ton outrance verbale habituelle, tout ce que tu démontres, c'est le caractère falsifié de tes affirmations.

discours bolcho-macho

N'importe quoi, comme d'habitude : je ne vois pas en quoi mon discours serait "bolchevik" le moins du monde. Et pas plus en quoi il serait macho. Comme d'habitude ce pauvre Portfirio dit n'importe quoi en espérant que ça passe. Le probléme, c'est que ça ne passe plus.

on ne saurait définir le sens d'un terme avant son apparition, à moins de disposer d'une capacité d'extra-lucide.

Tout a fait ! Il t'en aura fallu du temps avant d'énoncer cette évidence.

. Tu confonds établis donc une confusion entre l'apparition d'une notion et la définition d'un concept

Mon amis je ne comprend pas du tout ce que tu dis On dirait qu'il manque quelque chose dans ta phrase. En tout cas, la notion de "troll informatique" ne souffre aucune confusion, et elle te décrit tout a fait !

Un concept, lui, n'est pas une chose bricolée par des geeks dans l'urgence de faire face à des phénomènes qui perturbent le fonctionnement d'un groupe de discussion

Encore une fois, tu te crois intelligent et tu n'arrive qu'a montrer ta bêtise monumentale, mélange inédit de sottise à front de bœuf et de prétention inassouvie. Tu te gargarise avec le mot "concept", effectivement la notion de "troll informatique" n'est pas issue des travaux de philosophes émérites travaillant sur les fondamentaux du langage (sauf peut être éventuellement Avital Ronell) mais ils sont pertinent en ce qu'ils  te décrivent bien !

Dont feed the trolls !

 

Ah ah ah, merci, Tertre, tu viens d'acquiescer définitivement au reproche que je t'adresse depuis le début. Et ce, avec la naïveté éclatante de l'olibrius égaré au pays de l'intelligence.

Mais d'abord, savourons notre plaisir: oui, le langage malcho-bolcho, c'est l'abus permanent des termes crétin, imbécile, abruti, sans lesquels tu aurais le plus grand mal à t'exprimer et qui rappelle parfaitement que tu ne sais traiter la contradiction que par la violence verbale.

Remarque, ça se comprend: quand tu t'essaies à autre chose, ça donne précisément ce que tu viens de faire, c'est à dire avouer que tu ne sais même pas de quoi on te parle et que tu t'agites en vain pour essayer de faire face à quelque chose qui te dépasse.

venons-en à ta bourde:

-  (moi)Tu établis donc une confusion entre l'apparition d'une notion et la définition d'un concept

- (toi) Mon amis je ne comprend pas du tout ce que tu dis On dirait qu'il manque quelque chose dans ta phrase. En tout cas, la notion de "troll informatique" ne souffre aucune confusion, et elle te décrit tout a fait !

Ah ah ah, gros malin, c'est un distinguo basique que tu rates lamentablement. Tiens, je vais faire comme toi, je vais me permettre un petit copier-coller de ça:

Notion

Du latin notio, -onis (« action d'apprendre à connaître »), on parlera de “notion” lorsque l’on se rapportera à une connaissance fondamentale (notamment en philosophie) déduite d’une observation expérimentale ou empirique. On parlera alors de notion d’abduction, de notion d’idéal, de notion de personne ou de notion de subjectivité, par exemple. Il est à noter que ce terme s’étend aussi dans les milieux artistique, commercial, informatique ou psychologique. Ainsi une notion concordera avec une idée générale socialisée, plus ambiguë et moins applicable que ce qu’implique un concept.

Exemple: « Bien qu'il possède de fortes notions d'art bien marquées ; il est incapable de dessiner ne serait-ce que quelques lignes ou de fredonner une chanson. »

Concept

Aussi provenant du latin, de conceptus (« se saisir de » ou « recevoir »), on emploiera “concept” (dans les sciences ou la philosophie) quand on fera allusion à une idée abstraite, séparée de son sens concret, de la réalité, du phénomène ou de la situation à laquelle elle se réfèrera. Selon Kant, le “concept” se rapporterait à une quelconque idée générale, non absolue. On catégorisera alors le matérialisme, l’idéalisme ou l’existentialisme comme étant des concepts (et non pas des notions).

Exemple: « Les concepts d'expérience et de perception sont interdépendants et surtout propres à chaque individu : en effet, le premier ne pourrait se formaliser sans avoir préalablement demander conseil au second, tandis que celui-ci se définit quasi exclusivement du vécu appartenant à chacun. »

 

Conclusion

La notion se reporterait alors à une idée abstraite ou globale, généralement estimée implicite à l’esprit, à la langue ou au sens commun propre à une communauté, alors que le concept constituera une idée tout autant abstraite mais définie et produite avec plus d’exactitude, résultant d’une pratique et élément substantiel d’une théorie.

===============================================================

Donc, à partir de là, mon Tertrounet, puisque tu viens d'avouer que tu ne comprends pas la différence entre une notion et un concept, je crois que chacun peut mesurer la pertinence avec laquelle tu t'exprimes en disant que

la notion de "troll informatique" ne souffre aucune confusion, et elle [me] décrit tout a fait

Voilà, je sais que ça fait mal et que tu vas sans nul doute essayer de trouver une échappatoire devant la démonstration accablante de ce subtil mélange de mauvaise foi et d'approximation intellectuelle mais désormais, c'est un peu tard.

C'est ça qui est amusant avec toi: tu crois qu'il suffit de jouer à la police de la pensée pour impressionner ton monde à grands coups de recherches Google, mais dès qu'on te garde en ligne suffisamment longtemps pour que tu t'exprimes spontanément, on voit le apparaitre chez toi le grand vide que tu caches soigneusement.

Allez, je pense que tu peux retourner jouer aux billes...

Mais qui abuse des termes «cretin, abruti, imbecile» sinon toi ?  Et pourtant tu n'est pas un bolcho macho. Macho  ca tu l'est systematiquement. Mais tu serais plutot un facho macho avec un côté trollissime assumé. Il suffit de te lire, mon loup

Le probléme c'est que tu n'as pas de culture et que tu ne sais pas ce que signifie les mots. Parce que non, je ne m'exprime pas comme un "bolcho". Certe, contrairement à toi je ne dissimule pas mes opinions, qui vont vers un communisme libéré des trahisons du XX siécle. Mais je n'ai rien d'un super bolchevique le couteau entre les dents. C'est d'ailleurs il me semble ce qui t'ennerve le plus chez moi. Et le fait que par une longue pratique, j'ai réussi a déterminer que tu trimballe une idéologie d'extréme droite que tu cherches soigneusement à dissimuler. Ca ne t'a pas plus. Ce qui personnellement ne me laisse ni chaud ni froid.

Sinon comme d'habitude tu triches et tu ments comme un aracheur de dent

Voila ce que tu as écrit :

Tu confonds établis donc une confusion entre l'apparition d'une notion et la définition d'un concept

et voila comment tu as ensuite modifié ta phrase :

Tu établis donc une confusion entre l'apparition d'une notion et la définition d'un concept

Bref, tu as modifié ta phrase en cours de rédaction, et tu ne veux pas que l'erreur apparaisse. Pas de chance ! Donc, consciencieusement tu change ta phrase. Minable, comme d'habitude chez toi.

Donc la question est de savoir si le "troll informatique" est une "notion" ou un "concept". On dirait maitre Capello

Les Jeux de 20 Heures : la 1ère émission | Archive INA © Ina Culte

Et je remet 100 francs dans le nourrain !

Sauf que la question n'a décidément aucun intérêt. La seule question intéressante c'est : décrit elle de façon réaliste les pratiques de Portfirio quand il est en totale perdition intellectuelle ? C'est à dire quasiment tout le temps ?  Et la réponse est "oui". Portfirio se charge lui mème de la démonstration !

 

 

 

 

Ah ah, qu’est ce que je disais? Tu viens de te ramasser une gamelle fantastique et tu nous la joues il ne s’est rien passé.

Vraiment, tu es trop mignon. Il faudrait te mettre en vidéo sur youtube dans les cas les plus extraordinaires du web.

Bon, pour mémoire, tes propres propos:

il insiste l'imbécile

Portofurieux veut absolument faire la démonstration qu'il est complétement crétin

ça te fait apparaitre pour ce que tu es , un gros minable

Sinon, pour tes histoires de phrases, comme on dit, quand le sage montre la lune...

Pour le moment, le seul qui a l'air d'un minable, je suis désolé de te le rappeler, c'est toi !

Caramba, encore raté !

C'est ça, vas-y, bidonne, tu fais ça très bien...

Amusant ! Le troll portfirio crois encore avoir une once de crédibilité ! Mort de rire !

Oui, je sais que tu es capable de rire de tes mésaventures. C’est bien d’être fair play.

Pour le moment, la seule chose que je constate, c'est ta déroule totale !

Pfff, pas foutu de faire la différence entre un concept et une notion...

Si on en revenait à l'affaire Ramadan.Je sais que les trolls sévissent (surtout ceux qui sont clairement connotés "extréme droite") mais n'est ce pas la question décisive ?  Evidemment ce pauvre portfirio préfére parler "concept" et "notion" Bref,tenir son rôle de troll !

Caramba, encore raté !

Remonte le fil, mon poussin, et tu verras quel est le mythomane qui est venu troller avec ses histoires de trolls alors que j'échangeais fort courtoisement des propos désagréables avec ce bon monsieur Prades.

Bon après, je comprends que tu veuilles faire oublier ta bévue. D'ici quelques années, sans doute. Tu peux compter sur moi...

Euh, mon cher Porfirio...

Vous délayez, vous délayez, comme d'habitude mais c'est exactement ce que j'ai écrit, la suffisance auto-satisfaite en moins...

Pour Darmanin, à l'heure qu'il est, il y a plainte mais c'est tout, il n'a été placé ni en garde à vue, ni en détention provisoire, ni même convoqué pour répondre à d'éventuelles questions au cas où il y aurait une demande d'enquête plus poussée donc, nous n'en sommes vraiment pas au même point qu'avec l'affaire Ramadan...

Et relisez bien, cher Ulcère Variqueux, avant de sauter toute bile baveuse à la bouche sur votre Rossinante, dès le début de mon commentaire, je parle bien de "comparaison hasardeuse" entre les 2 cas...

Pour les hordes de furieux, les fans-clubs et les stratégies plus ou moins foireuses des avocats, oui et alors ?

Pour l'instant, l'instruction suit son cours et point-barre, en termes de droit, il n'y a pas à rentrer dans ces considérations sauf si une des plaignantes porte plainte et l'affaire sera alors de toutes façons disjointe de celle de Ramadan...

Bon, maintenant, je comprends bien que ça vous chatouille un peu de casser (virtuellement s'entend) de l'arabo-musulman, de l'islamo-gauchiste et du média complice, mais bon, ça ne même pas bien loin non plus et ça pourrait quand même nous éclairer sur vos propres maitres à penser, qui ne pensent peut-être pas si bien que ça, d'où l'intérêt de ne pas en avoir, comme ça on ne risque pas de se fourvoyer sur des sentiers un peu bourbeux pour ne pas dire carrément merdeux.

Sur ce, permettez moi de vous laisser jouer tout seul à "plus troll que moi tu meurs"...

PS : pour vous aider dans votre intéressant débat plus haut, n'oubliez surtout pas de vous poser la question personnelle suivante indispensable et vitale pour une pensée juste :

Suis-je un troll notionnel ou conceptuel ?

Pour Prades et Marc Tertre.

Concernant les pressions médiatiques et populaires pouvant influencer toute décision judiciaire, c'est un fait indiscutable et les juges sont des hommes, donc...

Le droit et les procédures servent normalement de garde-fous mais jusqu'à un certain point seulement.

Vous êtes fort plaisant, cher monsieur. Surtout dans cette façon fort habile que vous avez de nous faire oublier le profond message philosophique que vous tirez de ces cogitations judiciaires.

Vraiment, c'est la marque des grands esprits d'être aussi modestes. C'est vrai, conjuguer à la fois les perspectives métaphysiques, le conseil juridique et la platitude ontologique, c'est une sorte de tour de force digne du grand Zampano: vous avez brisé les chaines de la pensée dominante.

Bien entendu, votre faible capacité mémoire ne vous permet pas de traiter en même temps toutes les informations relatives à la connaissance du dossier mais, compte-tenu des maigres ressources intellectuelles dont vous disposez, c'est une performance qu'il fallait saluer...

L'habileté est une seconde nature chez moi mon bon, mais je vous remercie de l'avoir remarqué.

Quant à la votre, concernant le noyage de poisson sous un flot de concepts et notions fumeux, encore appelé art de parler pour ne rien dire, elle confine au sublime ma vieille Outre Percée...

N'avez vous pas été impressionné par la horde lilloise arabo-musulmane d'au moins 40 personnes qui est venue manifester son soutien à Ramadan ?

J'espère que vous n'avez pas été obligé d'aller vous changer devant ce coup de force...

Ah mais quand j'ai affaire à des phénomènes de votre calibre, je ne crains pas d'en signaler l'originalité, figurez-vous.

Il faut bien avouer que pour l'habileté à débiter des fadaises, vous pourriez carrément figurer dans les guides touristiques. Je suis certain que d'éventuels nippons, pour peu qu'ils soient accompagnés d'un traducteur compétent, seraient prêts à affluer en masse pour venir admirer cette capacité inégalée à produire des truismes à jet continu.

C'est bien simple, avec une rusticité comme la vôtre, on pourrait facilement espérer quelques points de PIB supplémentaires pour relancer la croissance. Il suffirait d'une bonne campagne de communication et d'une augmentation de la capacité hôtelière dans vos alentours et la balance des paiements se mettrait tout à coup à pencher dans l'autre sens.

D'ailleurs, les nippons (ni mauvais) qui ont un respect presque atavique de la tradition, aidé tout de même par quelques siècles de loi martiale, comprendraient parfaitement qu'on vous élève au rang de trésor national, comme il le font pour certains de leurs artisans. C'est que chez vous, la banalité est élevée au niveau d'un des beaux-arts avec une maestria consommée, et vous perpétuez la tradition de monsieur Prud'homme avec un tel zèle qu'on peut désormais cesser de craindre pour sa disparition.

Il est vrai que vous ne lésinez pas sur les moyens, au point que vous n'hésiterez jamais à nourrir le banal par du vulgaire, qui en est le terreau naturel, de sorte qu'il s'épanouisse avec l'outrecuidance satisfaite du légume triomphant majestueusement de l'aridité des sols austères de la pensée. Je tiens à la disposition de l'aimable lecteur quelques exemples divertissant des saillies diverses dont vous êtes capables pour accomplir ce genre de miracle agronomico-philosophique.

Admirons en outre sans réserve votre art inépuisable de métamorphoser l'or en cette masse de plomb qui leste le pesant mouvement de votre esprit. Avec vous, tout mot ou tout concept qui s'écarte un tant soit peu du paradigme de base du journalisme sportif est immédiatement assimilé à de l'inutile ou du superflu. Tout ce qui sort du besogneux registre des tribunes dominicales est obligatoirement fumeux, pompeux, alambiqué.

Eh oui, mon cher Concombre, vous êtes le vivant exemple de la beaufitude auto-centrée, fière d'être ignare et persuadée qu'il suffit d'afficher quelques vagues opinions prétendument progressistes pour se dédouaner du désintérêt maladif qu'elle porte aux choses de l'esprit. Vous avez depuis longtemps édifié une ligne Maginot destinée à vous garder des assauts de la curiosité intellectuelle et de tout ce qui rappelle la deshérance culturelle du lecteur de petits mickeys que vous êtes.

Vous êtes tout juste bon à éplucher les flux d'actualité que nous offre Mediapart et à les assaisonner de pte't ben qu'oui, pte't ben qu'non, à rebondir sans grâce sur les propos convenus qui jonchent les commentaires, à vous mêler aux poussifs argumentaires des pour et des contre, et voilà que vous concluez sentencieusement à l'autonomie de votre béance.

Décidément, non content d'être terne, vindicatif, vulgaire, sentencieux et pesant, vous êtes aussi d'une tristesse pathétique...

 

  • Nouveau
  • 01/03/2018 09:15
  • Par

50 ans pour trouver un violeur d'au moins 40 victimes dans le Nord...

La justice tient un violeur, Ramadan, elle ne va pas le lâcher celui là !

Très bonne idée de garder préventivement en prison les violeurs pour éviter la recidive, mais il va falloir construire rapidement de nouvelles prisons pour mettre a l'abri tout ce joli monde.

oui comme patrick dils!
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
oui comme patrick dils! on l enferme et on fais un vrai procés 20 ans aprés
  • Nouveau
  • 01/03/2018 09:18
  • Par

A mon avis , la Justice sait très bien où elle va et ce qu'elle fait ! Les arguments et les justifications utilisés dans l'article de Mediapart sont fantaisistes et ne servent qu'à amuser la galerie des lecteurs . " On " ne prive pas de liberté une personne comme T.Ramadan sans un motif extrêmement sérieux voir dangereux pour lui et pour ses proches .....

"La Justice", ce sont en fait les juges. Idem pour le "On". Ce que vous dites est vrai en principe, dans l'idéal.

Mais lorsque un motif invoqué par les juges apparaît douteux, cela jette le doute sur le reste. Pas "la Justice", pas "On", mais les humains qui jugent.

Comme le prouvent à l'évidence les affaires d'Outreau ou Dils.

Finalement, il risque quoi Mr Ramadan, la lapidation ou 100 coups de fouet?

Autant pour moi, la punition n'est réservée qu'aux femmes...

Désolé, j'ai commis une erreur, la punition s'applique aussi bien à l'homme qu'à la femme.

Quels merveilleux livres et quelles belles punitions! Du coup, pour Ramadan, c'est 100 coups de fouet ou la peine de mort (comme le coran fait souvent référence à la religion juive)?

Euh, désolé à mon tour, mais cette affaire est instruite et sera jugée selon le droit pénal français.

Encore une fois, vous vous faites plaisir, mais cette petite gâterie vous détourne de la question discutée au long de ce fil. Non pas la culpabilité ou l'innocence de Tariq Ramadan, cela viendra plus tard, mais l'équité des juges à son endroit pendant la phase d'instruction.

Effectivement je me fais plaisir...

Sauf que dans le Coran, la condamnation nécessitait 7 témoins oculaires, ce qui est improbable.

Ce que l"Arabie Saoudite ne respecte visiblement plus 

T. Ramadan  , qui aurait "  plusieurs pathologies"  , bénéficie , peut-être  , de traitements qui  modifient  son comportement  , voire aggravent un comportement  déviant ! ce qui n'excuse  pas  ses  actes !

  • Nouveau
  • 01/03/2018 11:40
  • Par

Curieux le comportement de la victime.

Elle en redemande: "Bon je te propose un week-end complet. Tu m’invites dans un hôtel sympa. Si possible avec grande baignoire. On va kiffer tout le week-end. » 

Maso ça existe. La déception aussi. Ce qui n'excuse pas la violence du monsieur.

Franchement, Ramadan n'était qu'un prédicateur parmi tant d'autres, particulièrement télé génique comme il y en a des centaines en Amerique Latine ou en Afrique centrale pour les évangélistes!

Il est évident que parmi ces gens, il y a un tas de bigots hypocrites, intéressés, il en est ainsi PARTOUT dans le monde et depuis la nuit des temps!

Si vous voulez faire un lien entre religion et viol (ce qui est une connerie), ou entre religion et impunité totale, prenez votre courage a deux mains, et dites quelle est la religion largement sur représentée parmi les violeurs à la chaîne hollywoodien ou autres célébrités! Là, il n'y a plus personne...

Un avis sur l'affaire haziza par exemple?

Si c'est une "connerie" pourquoi montrer les juifs du doigt ? 

je ne l'ai pas dit mais je le dis quand même, la.prétérition est un peu grosse.

Donc vous ne me ferez pas écrire que votre commentaire est débile.

 

Serait-ce une attaque anti-juifs ?

Si vous laissiez un peu tomber toutes les religions, SANS EXCEPTIONS, le débat serait un peu pleu serein.

  • Nouveau
  • 01/03/2018 15:27
  • Par

Le violeur du Nord, d'après ses voisins et connaissances était connu comme un homme "bien"; toujours prèt à rendre service, actif dans les associations d'entraides etc...

Comme quoi les proches, amis, familles etc... qui ont vu, connu, fréquenté le suspect, sont plutôt plus mal placés que les autres pour juger de la vérité des personnes...

Ce que ma grand mère disait " l'habit ne fait pas le Moine"... et qu'on oublie toujours..

Son avocat qui nous le vend comme un type bien, soulagé d'avoir été chopé, " qui ne peut aps être résumé à ce qu' il a fait"...

Soulagé parce que sa plaque minéralogique a été relevée lors du viol d'une gamine de 16 ans.

Avocat c'est un sacerdoce.

Qui peut dire ça d'un gars qui a violé des dizaines de malheureuses?

il a 57 ans.  Il ne doit pas sortir de taule.

Des dizaines, merde...

Exact, c'est le pourquoi de prendre beaucoup beaucoup de reculs sur les affaires de proche (ex : c'est ma fille qui a raison, c'est son copain le fautif ....) ou les témoignages de proches (ex : je le connais bien, c'est un gentil garçon ...).

La psychologie des délinquants est beaucoup plus compliquée que cela. Ce sur quoi travaillent évidemment les policiers en interrogatoires et les avocats en défense..  Mais ce qui m'interpelle moi, c'est la fausse idée qu'a presque toujours d'eux, leur entourage. Ce qui laisse songeur sur la fiabilité des témoins de moralité...

La duplicité n'a pas de limite.

D'accord et l'avocat fait son boulot.

Mais que ces seuls propos soient relayés dans la presse doit être dur pour les victimes.

Même s'ils étaient deux ou plus dans sa tête les malheureuses n'ont eu affaire qu'à Mr Hyde.

Etant moi-même marié à une victime d'un viol sauvage j'avoue que je suis peu enclin à l'indulgence

 

Je me répête pour Forez42 :

Votre Post :

"

Vous vous faites du mal en lisant MDP...seriez-vous masochiste ?
Vous allez menacer de résilier votre abonnement ?! smile
Ne soyez pas cruel, ne nous donnez pas de faux espoirs...cry"

Le mien :

""........ J'utilise le mot secte pour les lecteurs qui veulent interdire toute critique contre, Alleluia "la rédaction de Mediapart" et il y en a (des posts) du style "pourquoi vous êtes sur Mediapart si vous le critiquez"...."

DONC, je quitte effectivement Mediapart, ce n'est pas une menace car j'ai passé l'âge de beaucoup, c'est juste un fait personnel. Je reste sur Politis, Libé, Le Monde, l'Huma, Oues-France (nouvelles locales obligent = des bons articles, et oui !) et en accès gratuit de rares fois Le Fig (faut pas exagérer).

Il se trouve que j'ai suivi Plenel depuis 44 ans, il est toujours égal à lui-même. C'est un homme qui a des défauts mais aussi certaines qualité mais maintenant il a peut-être fait son temps ou alors c'est son staff qui n'est pas bon ou qui est améliorable.

Je m'attendais à bien plus d'artcles sur la tactique de Macron (voir l'édito du Monde Diplo de mars), de pleines pages (web bien sur) sur les réformes de l'habitat social, la SNCF, l'Unedic, ... qui vont toutes dans le bons sens. Mais le patron est aussi dans un conflit d'intérêt gênant : sa proximité macronienne, les subventions à la presse, la fiscalisation de la presse, ....

D'autres papiers comme l'Obs assument ses proximités (je ne lis pas ou peu l'Obs mais je me renseigne).

 

Il y a trop de dépublications sur ce fil policier.

Le sieur Anastasie a décidé du haut de sa grande tourelle, armée de canons surpuissants, que tous les commentaires qui lui déplaisaient étaient HORS SUJET.

A propos de la légitimité universitaire de T.Ramadan

 https://mondafrique.com/la-face-cachee-de-tariq-ramadan/

bien loin des Frères musulmans comme l'écrivent ses groupies en service commandé.

Extrait : 

En septembre 1994, Tariq Ramadan, professeur de français dans un collège de Genève, crée l’association Musulmans, Musulmanes de Suisse (MMS) et se bombarde président, sans tenir compte du fait que la plupart des musulmans de Suisse ne viennent pas d’Afrique du Nord mais de Turquie, de Bosnie, du Kosovo, et vivent en Suisse alémanique. Dès le 16 décembre 1994, Tariq Ramadan organise le premier congrès du MMS. Les musulmans ne se bousculent pas pour répondre à son appel. Qu’à cela ne tienne, il fait venir par bus entiers de l’Hexagone des militants de l’union des organisations islamiques de France (UOIF), proches des Frères musulmans, notamment Malika Dif et Hassan Iquioussen.

Mais une journaliste du magazine suisse L’Hebdo révèle le pot aux roses, titrant « Les musulmans de Suisse étaient… français ». Elle raconte qu’à l’intérieur du congrès, les non musulmans et les journalistes auraient été traités d’« insectes ». Tariq Ramadan ne s’en relève pas. Il décide d’abandonner la Suisse pour la France.

Faux professeur à Fribourg

 Aujourd’hui encore, le petit-fils d’Hassan Al-Banna, le fondateur des Frères musulmans égyptiens, peine à se faire entendre sur les bords du lac Léman. Le Centre islamique de Genève, créé en janvier 1961 par Saïd Ramadan, le gendre d’Hassan Al-Banna, aujourd’hui dirigé par son fils Hani Ramadan, le frère de Tariq, est considéré par beaucoup de musulmans comme une secte obscurantiste. C’est sans doute la seule mosquée en Europe appartenant exclusivement à une seule famille, les Ramadan. Quant à Tariq Ramadan, il n’a pas laissé que de bons souvenirs en Suisse. Enseignant, il séchait très souvent sa classe, critiquait ses collègues. Dans son livre Les Musulmans dans la laïcité, publié en 1994, il écrit en page 175 que les cours de biologie, d’histoire et de philosophie « peuvent contenir des enseignements qui ne sont pas en accord avec les principes de l’islam ».

Et surtout, il adresse des chroniques dans les journaux, notamment dans « Le Monde », pour réclamer « un moratoire sur l’application de la charia ». Il se présente comme « professeur de philosophie et d’islamologie à l’université de Fribourg ». Or, il n’est ni professeur, ni même assistant. Tariq Ramadan se contente de donner bénévolement chaque semaine un exposé d’une heure sur l’islam aux étudiants fribourgeois. Néanmoins, c’est cette carte de visite biaisée qui lui permet de se faire passer à l’étranger pour un universitaire. « Malgré un bagage intellectuel assez léger, Ramadan se prévaut aujourd’hui d’enseigner à Oxford. Il oublie simplement de préciser que sa chaire universitaire est financée intégralement par le Qatar », souligne Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité à la DGSE. Pour mémoire, en sortant son chéquier, l’un des fils de Kadhafi avait obtenu un doctorat d’une université britannique, ne se donnant même pas la peine de le rédiger lui-même.

La seule question qui se pose n'est pas celle de Tarik Ramadan, mais celle-ci : comment se fait-il que les pays occidentaux France, Grande Bretagne et son Londonistan, États-Unis, Qatar et tutti quanti aient soutenu les frères musulmans et leur prise du pouvoir notamment en Tunisie, en Égypte, en Syrie (hélas pour ces grands démocrates, dans ce pays ça a raté), voire en Irak  et ailleurs ? Tout cela pour faire pièce aux pays laïcs et au nationalisme arabe de Nasser et de Michel Aflak.

Si on comprenait bien, la laïcité, c'est bon pour la France, mais pas pour Israël, pas pour l'Égypte (bonjour les coptes, merci pour eux), pas pour l'Irak ou pour la Syrie (merci pour toutes les minorités). Et par le biais de la mise en cause douteuse de Tarik Ramadan, on se rachète à peu de frais une conduite.

Donc on se moque bien de Tarik Ramadan dans cette affaire, la seule chose qui ressort c'est l'épouvantable hypocrisie des pseudos démocraties capitalistes. Et plus on insiste, mieux elle apparaît.

 

 

Et si cétait un Musulman tout court qui est accusé de viol , sans aucun doute on n'a pas prété attention comme c'est le cas de Tarik Ramadan ! Mais au cas où éventuellement la justice le condamne , pourquoi faire tant de tapage pour un homme qui a abusé de la confiance de ces femmes ? Laissons à la justice de faire son travail , et ne mêlons pas la religion là dedans !

Une personne de confession musulmane.  Pas 'un' ni 'une'. Un individu en l'occurence qui utilise une religion pour faire la morale, surtout sexuelle et en général. Donc une personne médiatisée islamologue ou théologien ou animateur télé de profession qui aurait violée. C'est comme dire , un juif aurait violé un témoin de Jéovah, un catho ? On dirait que la religion est un chromosome...

En l'occurence il s'agit d'un Musulman , ce que je voulais dire que si c'était un autre Musulman ca n'a pas fait tant de tapage , les Musulmans ne sont ni meilleurs ni pires !

Tiens, et si Médiapart parlait un peu de la manifestation du 8 mars convoquée par les femmes dans toute l' Europe ??????

Et tiens, si on parlait un peu de la manifestation de soutien à Tariq Ramadan au Trocadéro le 3 mars? Un tout petit ramassis de gogols.

A tous les musulmans à qui on a demandé ignoblement de se démarquer des islamistes terroristes avec qui ils n'ont rien en commun,  à tous les musulmans qui n'en n'ont rien à foutre de Ramadan n'en déplaise à tous ceux qui veulent les compacter en une communauté de damnés de la terre (et donc pas tout à fait Français) bravo! Et pourtant, ça ne doit pas être facile tous les jours. 

Tariq Ramadan fait l'objet de plaintes pour viol. La justice travaille. Pour l'instant il bénéficie de la présomption d'innocence. Et puis c'est tout.

  • Nouveau
  • 05/03/2018 09:06
  • Par

"Ainsi, sans présager de l’innocence ou de la culpabilité de Tariq Ramadan, et dans le respect complet de la parole des plaignantes, nous défendons le droit de Tariq Ramadan à une procédure judiciaire régulière, ainsi qu’à sa libération immédiate au regard de son état de santé alarmant. Le respect des droits fondamentaux d’une personne, indépendamment de ses origines, de sa religion et de ses opinions politiques, est le socle sur lequel notre démocratie a bâti ses principes égalitaires.

Il est de notre devoir aujourd’hui de nous inquiéter d’un traitement judiciaire d’exception à l’endroit de Tariq Ramadan et de sonner l’alarme contre les motivations politiques qui pourraient contrevenir au bon fonctionnement de la procédure judiciaire et empêcher la vérité, quelle qu’elle soit. Il en va de notre intérêt à toutes et tous."

Tariq Ramadan : pour une justice impartiale et égalitaire

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/210218/tariq-ramadan-pour-une-justice-impartiale-et-egalitaire

Parmi les signataires Mireille Fanon Mendès-France, Michèle Sibony et plusieurs enseignants   de l'Université d'Oxford!

Tariq Ramadan doit voir respectée sa présomption d'innocence.

Qui peut, sans rire, imaginer que Tariq Ramadan, sous bracelet électronique et contrôle judiciaire pourrait reprendre une carrière de prédateur sexuel présumé, au mode opératoire bien défini par les plaignantes : accepter de suivre Monsieur Ramadan dans une chambre d'hôtel pour y subir les derniers outrages etc. ?

 Houria Bouteldja fait également partie des signataires de cet appel. Et alors? Si je suis loin de me sentir proche de Madame Bouteldja, il m'arrive de comprendre certaines de ses "outrances" lorsque j'assiste au déferlement du déni de démocratie, du racisme, de l'islamophobie oui! je persiste et signe is-la-mo-pho-bie déchaînée que libère la détention provisoire après mise en examen de Monsieur Ramadan

 des diplomes bidons?

http://www.lepoint.fr/societe/tariq-ramadan-aurait-usurpe-ses-titres-universitaires-05-03-2018-2199771_23.php

Islamologue douteux, escroc certain, ni professeur ni meme assistant de l'université de Fribourg predicateur véreux invité de tous les medias en mal de sensationnel. Le tableau semble complet! c'est une affaire à suivre sans aucun doute car en final combien  d'auditeurs , de telespectateurs (et de  journalistes?) abusés?

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale