NPA: les nouveaux visages ne font pas le renouveau

Par

Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) s'est doté ce week-end de deux nouvelles porte-parole pour remplacer Olivier Besancenot. L'écrasante majorité de la direction est composée d'anciens membres de la LCR.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles sont les nouvelles Olivier Besancenot. Du moins dans la fonction. Le NPA a élu dimanche deux porte-parole, en remplacement de son leader qui avait prévenu depuis plusieurs mois qu'il souhaitait prendre le large, après dix années à incarner publiquement son organisation. Il s'agit – sans grande surprise – de Myriam Martin et de Christine Poupin, choisies à la quasi-unanimité de la direction (94%).