Ces études qui font mauvais genre à droite

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

D'organique, le sexe est aussi devenu politique. Pouvons-nous faire une lecture sexuée des rapports sociaux ? Faut-il envisager le contrôle exercé par des êtres humains sur leurs semblables, à travers le prisme d'une lutte des sexes non pas tant biologiques que socialement construits, culturellement forgés ? Oui, répondent les études de genre, qui ne sont pas nées de la dernière pluie. Dès 1949, Simone de Beauvoir avait énoncé, dans Le Deuxième Sexe : « On ne naît pas femme, on le devient. » Mais alors comment (cela vaut également pour les hommes) ? Telle est la question, la différence des sexes n'étant donc plus considérée comme une donnée naturelle immuable...