Fraude fiscale : comment le pouvoir protège UBS

Par

C’est une enquête implacable sur l’évasion fiscale, ses tenants et ses aboutissants. Antoine Peillon, grand reporter à La Croix, plonge dans les arrière-coulisses d’UBS en France. La banque suisse, déjà condamnée aux Etats-Unis pour fraude et évasion fiscale, a mis en œuvre le même système. Pourtant, l’Etat semble sourd, aveugle et muet. Entretien. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une enquête implacable. Témoignages et documents à l’appui, Antoine Peillon, grand reporter à La Croix, plonge dans les coulisses de l’évasion fiscale à grande échelle. Celle qui est censée avoir disparu depuis la crise financière mais qui continue à prospérer, grâce aux paradis fiscaux et circuits financiers toujours aussi bien protégés. Rien que pour la France, 600 milliards d’euros, soit environ 10 % du patrimoine français, ont ainsi trouvé refuge sous des cieux plus cléments, selon les estimations. Plus de deux milliards d’euros continuent chaque année à s’évaporer pour échapper au fisc.