Le Maire (UMP): «On est dans une démocratie à bout de souffle»

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Et un adepte de P.Cohen, un!!

+ 1

+ 1

Rigolant

BRAVO PASCAL !

Honte à MDP ! Langue tirée

BRAVO ÇA BRANLE ! 

(Soit dit en passant, votre pseudo demeure fortement évocateur !)

Langue tirée

La Démocratie en Grèce à l'époque de Solon... elle m'a toujours fait rêver...

SOLON : un magistrat et un noble dont monsieur le Maire devrait s'inspirer...

Ah bon? et en quoi je vous prie ? 

Oui c'est tout à fait exact.... c'était au mois d'Avril... Vous y étiez vous aussi ? 

 

Question : Est ce que ce texte est sponsorisé par FINDUS ? 

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Pas un mot sur Sarko ? Et ça?

"L’autorité, ce n’est pas le culte du chef, ni celui des ordres, ni celui de quelqu’un qui va diriger tout le monde à la place des autres. L’autorité, c’est le respect, la dignité, l’exemplarité, le bon comportement. Le chemin sera encore long avant de retrouver de la crédibilité aux yeux des Français"

Jésuite, on vous dit. Ces gens de l'UMP s'adorent.  

une autre façon de dire

pays de cons !

peut être ...?

Rigolant

D'accord avec vous. Seule la démocratie directe est une démocratie. Les politiques sont trop de mauvaise foi pour faire des référendums, qui entraveraient leurs magouilles et objectifs inavoués.

Les médias, les politiques, les gens, emploient des mots sans en connaître le sens. Les pompons reviennent à : social démocratie, et social-libéral !!!!!!!!!! Ces 2 expressions ne veulent strictement rien dire !!!! Chacun les interprête a sa façon, quel bordel !!!!!!!!organisé !!

Ce monsieur prépare la présidentielle de 2022... ou 2027. Je m'étonne que Mediapart n'ait pas été plus combattif dans ses questions. Mais il en faut pour tout le monde.

il fallait être citoyen de la cité, ce qui representait une minorité des habitants d´Athenes. Les femmes étaient exclues. Cette démocratie n'est pas non-plus un exemple. Sauf pour le tirage au sort.

il fallait être citoyen de la cité, ce qui representait une minorité des habitants d´Athenes. Les femmes étaient exclues. Cette démocratie n'est pas non-plus un exemple. Sauf pour le tirage au sort.

Mais si il en parle de Sarko!!!!Voyons pour le défendre! Puisqu'il a droit au secret de l'instruction! Tout cela c'est la faute de taubira.......qui elle n'a pas trempé dans les affaires!.....à Hollande qui ne défend pas l'INDEPENDANCE de la JUSTICE§

Et naturellement son Sarko chéri, lui défendait à toutes heures l'indépendance de la Justice.

Pourquoi posez tant de questions à un SALAUD pareil qui a certainement trempé dans les magouilles? médiapart c'est la dérive ou quoi? ne rien relevez de SES énormes mensonges c'est un peu fort pour une journaliste!

La démocratie athénienne prévoyait l'ostracisme pour ceux qui ne la respectaient pas (mais pas que...) Et si on l'imitait.

DOUBLE recommandé. Qu'est-ce que c'est que ces propos qui ne sont que des MENSONGES éhontés!   Pitié où allons nous,  si Médiapart met en UNE des SALAUDS pareils! Et sur 4 pages que je n'ai pas pu lire entièrement tellement les questions de la journaliste était du gnagna sans JAMAIS relever aucune contradiction

VIVE le front National!

Quel âge avez-vous?   90 ans pour tout accepter?

médiapart peut et doit donner la parole à des républicains éclairés comme Bruno Lemaire. On peut être d'accord avec Bruno d'Evreux, le front républicain n'existe pas, c'est une erreur de plus à attribuer à la direction actuelle du P.S . Le FN et l'UMP sont les deux versants de la droite conservatrice comme le PS et le FDG, les communistes et les verts sont les quatre versants de la gauche progressistes. La démocratie est en danger non pas seulement à cause d'élus indélicats mais également en raison des citoyens sans conscience, d'un système présidentiel omnipotent, d'un système économique basé sur la spéculation financière à court terme. Tous les ingrédients d'une révolution si la récession s'approfondie

Alain le taxi   

médiapart peut et doit donner la parole à des républicains éclairés comme Bruno Lemaire. On peut être d'accord avec Bruno d'Evreux, le front républicain n'existe pas, c'est une erreur de plus à attribuer à la direction actuelle du P.S . Le FN et l'UMP sont les deux versants de la droite conservatrice comme le PS et le FDG, les communistes et les verts sont les quatre versants de la gauche progressistes. La démocratie est en danger non pas seulement à cause d'élus indélicats mais également en raison des citoyens sans conscience, d'un système présidentiel omnipotent, d'un système économique basé sur la spéculation financière à court terme. Tous les ingrédients d'une révolution si la récession s'approfondie

Alain le taxi   

Sauf que les "citoyens" étaient une minorité dans un cadre aristocratique .

Démocratie Athénienne  sans les femmes et les pauvres  .... Mr Chouart est très simpliste sur ce sujet . Mais bon les femmes,et les pauvres ont s en fou c est pas vraiment des être humain.

Merci méprisant de cet interview , Grace a ça on peut voir que l'exercice de remise en question de l UMP est  mal barré , le gars accuse Hollande de tous les maux de la France sans se sentir un peu responsable ... Waouh pas démarre la reconquête . La ou il a raison , le front républicain c est de la merde, plus jamais je ne vote par défaut . 

Et le pluralisme , vous êtes idiot , vous parlez de démocratie et vous critiquez mdp qui l illustre , Le maire a eu le courage de venir débattre avec mdp , bravo a lui , je vous rappel coppe refusant de croiser Plenel .

Et si on s abreuve qu a une seule source on tourne en rond. Je suis contente de voir qu un blaireau UMP est pour le non cumul en nombre et dans le temps , et son mensonge est tel qu il n a pas vote la loi , pas parceque elle est trop légère mais bien parceque il est sectaire et refuse de voter a gauche , les socialo n ont pas ces valeurs , eux ils votent a tout ce qui est a droite . 

En deux jours sur MDP :

  • Nicole Bricq qui négocie le GMT : Quelqu’un qui trouve les repas de gala de l’Elysée « dégueulasse »  doit avoir une pleine conscience de la vie de la majorité des Français. Encore une qui a dû être étonné du rejet PS des életeurs.
  • Barbara Romagnan, dont le « relief particulier » est d’être jeune et déjà  au fait de l’enfumage. Tout ce patacaisse pour finalement voter ou s’abstenir sur le pacte de responsabilité comme elle la fait pour l’ANI
  • Bruno Lemaire : cerise sur le gâteau. L’homme que tous les médias dominants veulent nous vendre comme le « monsieur propre de la droite » et que Médiapart himself avait débusqué dans une probable  affaire d’emploi fictif de sa femme.

 

Sans doute E. Plenel est ulcéré que le petit monde socialiste traite son journal « d’ultra gauche »….(dans l’article d’A. Bredoux)  A la gauche de la gauche radicale…. Waouf…

Oui, et c'est bien avec ce type de tribune, ouverte aux démocrates (oui, oui,...nous sommes en démocratie, SURTOUT à MEDIAPART), que se fait la différence dans les médias.

Je ne lis pas (pas vraiment souvent) Le Figaro; pensez vous, détracteurs de MDP, que vous y liriez diversement les opinions de ceux à qui il est confié des responsabilités?

C'est aussi l'honneur de MDP d'ouvrir à ceux et celles qui ont un discours (que l'on peut contredire) et d'éclairer les "petites gens", comme moi, et qui veulent être acteur de leur vie.

Il n'y a pas d'opposition entre “pouvoir du peuple“ et élection de représentants!

Le seul problème est et reste la définition de ce que délègue le peuple à ses représentants et la façon dont ses représentants assume leur mission et rendent compte de ce qu'ils ont fait de cette délégation! Cela s'appelle la démocratie représentative et suppose le respect d'un minimum de règles telles que :

Un citoyen = une voix

Respect des minorités

Nous en sommes loin actuellement et contrairement à ce qu'affirme M. LE MAIRE ce déni de démocratie est fondamentalement inscrit dans les institutions avec cette “prime“ au gagnant pour dégager des majorités fortes, cette carrièrisation de la politique, et ce président qui ne rend des comptes à persoone et a été placé au dessus des lois!

La démocratie directe conduirait à la paralisie de fonctionnement. Par contre il est possible d'aller vers une démocratie participative, mais cela suppose la reconnaissance d'un référentiel commun. Pour ma part le seul référentiel commun acceptable par tous est celui de l'égalité des droits de tous les êtres humains dans le temps et l'espace.

Mais celui qui malheureusement conduit les politiques est l'argent et le pouvoir de consommation. Il ne peut conduire qu'à des conflits et à l'exclusion des non possédants. En ce sens, il faudrait pondérer l'article de la déclaration des droits de l'homme relatif au droit de propriété. Comme pour la liberté, le droit de propriété de chacun doit être limité par celui des autres!

Pour conclure, le retour de la démocratie doit venir des citoyens eux mêmes. Qu'ils prennent conscience de la façon dont ils sont bernés, et de ce qu'eux peuvent faire et exiger dans le respect des autres citoyens.

???

Le PS n'est pas "de droite" et ne l'a jamais été ! Vous faites un amalgame destructeur en "bêlant avec les loups. Le PS est de nulle part et conduit la France à une catstrophe qui est déjà en route. Il avait commencé en 81. Quelles que soient les mérites ou les erreurs de Mr. Lemaire, j'adhère à ses propos dans le sens ou notre pays a urgemment besoin d'une refonte totale. Quant au terme "démocratie", en effet il y a longtemps que, pour moi, ce terme dont se gargarise toute la classe politique (à égalité avec le terme "république") est l'arbre qui cache l'incomensurable imcompétence, affairisme, collution et arrogance de toute cette classe de professionnels de la politique. À quand de vrais gestionnaires, intelligents et désintéréssés, hommes et femmes issus de la société civile (comme en Chine) pour mener ce pays. Mais voilà, le système est verrouillé ! Tu parles! Trop bonne la soupe ! (et la retraite...) Bref le plus urgent aujourd'hui, virer cet énarque incompétent et dangereux qui a pris le pouvoir par défaut, en vendant du vent, soutenu et applaudi par sa caste trop heureuse de mettre aussi la main dans le pot de confiture. NB.: je ne soutiens en aucune façon la droite telle que nous la subissons depuis depuis Giscard. Je suis très pessimiste quant au redressement réel un jour de ce qui fut un merveilleus pays.

Billevesées. Plus de la moitié des gens étaient des esclaves, qui n'avaient aucun droit! Seuls les citoyens libres d'Athenes étaient susceptibles d'être ainsi désignés! La société grecque était beaucoup plus simple: pas de couverture sociale à financer! Et au final, c'étaient les familles puissantes qui menaient tout à leur guise... Faudrait arrêter d'être ignorant.

Jacques Rancière a réfléchi à la question, c'est vrai; mais en est resté à une discussion théorique.

lire aussi Jérôme Baschet qui explique la démocratie au Chiapas : mandat court, pas d'indemnité, besoin de garder son emploi et donc de vivre au milieu des gens, comme eux ; ça pour chaque commune ; ensuite, des délégués, jamais les mêmes sont envoyés pour rencontrer les autres = conseil de bon gouvernement pour voir ce qu'on faire ensemble ;

c'est ce qu'on fait pour les monnaies locales ; on se retrouve quand il y a besoin pour mutualiser

voir aussi ce que la sociocratie propose pour pouvoir se parler et s'écouter dans les assemblées locales

je ne crois pas que l'UMP soit capable de proposer ça alors qu'ils sont fascinés par les gouvernances anglo-saxonnes qui pressent les "collaborateurs" comme des citrons et virent tous ceux qui ne sont pas "conformes"

moi aussi je suis très pessimiste, mais si l'on pouvait de temps en temps accepter qu'une idée ou une autre a du bon sens et cesser de passer tout notre temps à d'abord critiquer, ensuite critiquer, et enfin désavouer complètement, alors, avec qui pourrons-nous dialoguer ?

Si mon âme et mon coeur sont définitivement à gauche, si je suis écoeurée comme nous sommes nombreux à l'être par le gouvernement actuel et un PS qui s'écroule complètement, je voudrais faire confiance aux plus jeunes, aux économistes qui écrivent et dissertent, à l'intelligence de certains hommes politiques qui veulent faire avancer les choses. Le fameux score du FN est le symptôme dont nous devons tous tenir compte, car ce sont bien des "gens" qui lui donnent leurs voix ! Sans penser plus loin que le bout de leur nez, toujours est-il qu'ils iront voter pour lui demain quand même et nous devrons faire avec ce paysage et l'insistance des médias à ne regarder que cela.

Si quelques "nouveaux," plus jeunes ou pas arrivent dans le paysage politique et ont la force de partager de bonnes idées, alors faisons confiance à ce qui pourrait renaître de ce qui commence à être des cendres ?

Il y a un ou deux points de vue de Lemaire qui ne sont pas à jeter, il y en a certainement une ou deux chez d'autres personnes plutôt ancrées centre droit. Nous avons, je crois, aussi à ouvrir nos esprits et ne pas regarder que l'étiquette (comme le fait H.Désir que je trouve de plus en plus pathétique, ses discours ont le niveau d'une cour de récré où l'enfant cafte ce que font les autres, mais n'a hélas rien d'autre à dire (ce qu'on peut pardonner à un enfant, soit dit en passant !)

Cette fameuse VIe République, on participe à la construire ?

Ce changement dans le Parlement, le Sénat, le fonctionnement désuet de la fonction publique, si des gens sont vraiment prêts à s'y attaquer, et bien que l'intelligence historique de Mélenchon s'allie à celles d'autres, et même nous citoyens devrions bosser dans ce sens, et ne pas seulement attendre que ce soient eux qui fassent tout le boulot !

On n'est peut-être pas si loin de pouvoir commencer ?

Tiens, une touche optimiste ...

Perso, je préfère lire les propos (de temps en temps) d'un UMP ou PS (ou autre libéral) interrogé par Médiapart plutôt que par les médias aux ordres. Les questions ne sont pas les mêmes et ne sont pas posées de la même façon.

Nous pouvons donc avons une version différente et plus objective de ces politiques. Reste que nous sommes assez "grands" pour faire notre analyse d'après ces entrevues. Et rien n'empêche de commenter, n'est-ce pas ?

Je n'ai pas écrit que le PS était la droite mais qu'il faisait une politique de droite. Vous ne pouvez pas dire le contraire.

Un cramé nommé Désir...

Qui ferait bien de numéroter ses abattis. La com du PS est sidérante de nullité depuis 2012.

Déjà que ce n'est pas tartignole à commenter pour eux

> Je débarque tout frais sur mon journal numérique bien-aimé, et que vois-je ?

MDP n'est pas votre journal (ni le mien).

 

Restons optimistes avec l'exemple de l'Islande!

je ne comprends pas l'écriture grecque mais je sais que votre définition de la Démocratie est sans appel , telle que je l'ai comprise. Que les élus retournent à l'école pour réapprendre ce mot. Pour m'aventurer un peu plus loin : je ne comprends pas pourquoi les Le Pen ont pris le pas sur le "Front de Gauche" ? Pourquoi ? Le socialisme dégénéré serait-il avec tous les autres partis prédécesseurs les ouvriers de "LA GRANDE MERDE" ? Oui : On doit énucléer un grand nombre de politiques parasites et néfastes. C'est un fait !!

 @evemarie .

 Quand les simplets parlent aux simplets ....

Chouard ne prône pas le retour des femmes aux foyer et le rétablissement de l'esclavage ......Si ce qu'il a à dire vous interesse , vous pouvez par exemple le lire .

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/

Arrue a entièrement raison.

Médiapart s'il continue n'est plus mon journal!

Le Maire est un bel opportuniste. Il ment comme il respire Il vit avec les riches agriculteurs de l'EURE du pays de Debré le Michel de triste mémoire.

NON ET NON surtout que je n'ai pas apprécié du tout les questions...............gnagnagna.

la démocratie est en berne à cause de gens comme LUI.

Hum, c'est peut-être l'un des moins tordus des caciques de l'UMP...

Quel rapport avec le Front National qui tord tous les arguments, déforme la réalité, prône la haine...Il ne faudrait pas se tromper de combat franchement.

Et vous vous hurlez avec les moutons... Le PS n'a jamais été à droite... Ah bon ? Il n'a jamais laché JAURES en 14, il n'a jamais tourné casaque à la fin du FRONT POPULAIRE, il n'a pas non plus for 77 courageux ou justes voté les pleins pouvoir avec ... les moutons... à PETAIN en 40, n'a pas trahit son mandat sous MOLLET en envoyant l'Armée, à qui il donna les pleins pouvoirs... on continue ? 

Le PS pas à droite, a laché les Français en 2012 en ne respectant pas sa parole donnée lors de la campagne, lorsqu'il a cédé, capitulé devant MERKEL sans combat. Accepter l'austérité, les diktats de la BCE, l'EURO FORT, en laissant le nationalisme allemand avoir une gestion patrimoniale de l'EURO, lorsque tous les pays européens ont besoin d'une monnaie compétitive. De DROITE aussi le discours lénifiant concernant le coût du travail alors que les salaires n'augmentent plus depuis des lustres. Ce qui comprime la compétitivité c'est l'EURO et son cours prohibitif, c'est le coût du capital que maintient notamment la chancelière allemande pour financer les rentes des vieux riches allemands ! Se plier à ça, comme PAPAANDREOU, comme ZAPATERO... c'est être à droite.. et même bien à DROITE.   En capitulant, la FRANCE a déçu l'ensemble des européens du sud. CHYPRE nous doit d'avoir conforté MERKEL dans sa toute puissance ... Si la France avait tenu tête, alors CHYPRE n'aurait pas subi l'agression de l'an passé. Que dire de la bêtise de la manoeuvre ukrainienne ? sinon que la FRANCE avait à dénoncer l'hégémonie de MERKEL !

Quant au redressement de la France, il est possible. Il tient dans la capacité de son peuple à contrer le nationalisme réactionnaire allemand, à prendre conscience que même le peuple allemand en a assez de cette politique qui conduit à l'HELVETISATION de l'ALLEMAGNE.  Le redressement viendra de cette prise de conscience que la Francophonie connaît une croissance sans égale dans le monde. La FRANCOPHONIE est une raison de plus de dire à MERKEL que ses inepties ont assez durer. C'est toute l'EUROPE du SUD qui attend que la FRANCE prenne cette responsabilité. Les Français le savent plus ou moins consciemment. C'est pourquoi ni l'UMP, ni le PS, ni l'UDI, ni le FN ne sont en mesure d'éteindre la colère sourde qui secoue la France

 

 

Un jour faste . Alors que le client est roi tous les jours sauf le dimanche , le peuple n'est souverain que QUATRE dimanches par quinquennat. Profitons-en puisque, durant ces trop courtes périodes,rien n'est trop beau pour nous.On nous cajole .On nous laisse stationner devant les écoles. On nous promet que nous vivrons mieux et plus LONGTEMPS,que la république laique multipliera les crèches, que nos enfants feront des études de plus en plus longues afin de partir de plus en plus tard à la recherche d'un premier emploi et,en cas de cambriolage, que d'aimables mains courantes se tendront vers nous dans les commissariats. Crions donc aujourd'hui nos colères et nos espérances car lundi nous serons sans VOIX .   

Un jour faste . Alors que le client est roi tous les jours sauf le dimanche , le peuple n'est souverain que QUATRE dimanches par quinquennat. Profitons-en puisque, durant ces trop courtes périodes,rien n'est trop beau pour nous.On nous cajole .On nous laisse stationner devant les écoles. On nous promet que nous vivrons mieux et plus LONGTEMPS,que la république laique multipliera les crèches, que nos enfants feront des études de plus en plus longues afin de partir de plus en plus tard à la recherche d'un premier emploi et,en cas de cambriolage, que d'aimables mains courantes se tendront vers nous dans les commissariats. Crions donc aujourd'hui nos colères et nos espérances car lundi nous serons sans VOIX .   

Un jour faste . Alors que le client est roi tous les jours sauf le dimanche , le peuple n'est souverain que QUATRE dimanches par quinquennat. Profitons-en puisque, durant ces trop courtes périodes,rien n'est trop beau pour nous.On nous cajole .On nous laisse stationner devant les écoles. On nous promet que nous vivrons mieux et plus LONGTEMPS,que la république laique multipliera les crèches, que nos enfants feront des études de plus en plus longues afin de partir de plus en plus tard à la recherche d'un premier emploi et,en cas de cambriolage, que d'aimables mains courantes se tendront vers nous dans les commissariats. Crions donc aujourd'hui nos colères et nos espérances car lundi nous serons sans VOIX .   

"Comme pour la liberté, le droit de propriété de chacun doit être limité par celui des autres!", sur ce point je suis entièrement d'accord! Et il serait urgent de mettre en place une telle mesure, un seuil limite de patrimoine.

"

Il n'y a pas d'opposition entre “pouvoir du peuple“ et élection de représentants!

Le seul problème est et reste la définition de ce que délègue le peuple à ses représentants et la façon dont ses représentants assume leur mission et rendent compte de ce qu'ils ont fait de cette délégation! Cela s'appelle la démocratie représentative et suppose le respect d'un minimum de règles telles que :

Un citoyen = une voix

Respect des minorités"

Pour que celà puisse s'appliquer il faut qu'à tout instant le citoyen, par le biais d'un référendum d'initiative populaire accepté à la majorité, ait le droit de révoquer le représentant. Sinon on se retrouve dans la situation actuel de notre système politique, le représentant est élu et applique ensuite l'opposé de son programme électoral.

Merci à vous. Tirage au sort, et autogestion, afin d'éviter des dérives mafieuses.

! + Sourire

Trompé de personne ! Avec toutes mes excuses. Et  perdu mon commentaire. Déçu

Je ne vois pas en quoi " la démocratie directe conduirait à la paralysie de fonctionnement " !!! Vous êtes flou, utopique et défaitiste dans votre propos. Seule la démocratie directe peut être un frein au pouvoir de l'argent. Il y a plus de pauvres que de riches, tout simplement !!! Quant à votre conclusion, elle ne conclue pas grand-chose !!!!! désolé !!

Merci M. Magniez,

Oui, et c'est important,de remettre à sa place ce soi-disant modèle politique. Démocratie. Ce brulot fourre- tout sert de dépotoir à toutes les instances politiques / politiciennes. J'ai même connu un groupe - petit il est vrai et c'est lointain - de Camarades Libertaires, qui trouvaient cette entité superbe ! Comme quoi, nous ne sommes pas loin parfois de dérives plus stupides les unes que les autres. Stupides et surtout dangereuses.

Faut dire aussi - pour avant je ne sais pas - qu'à l'école des années 50 / 60, les professeurs d'histoire n'avaient pas  honte de nous fourrer des suppositoires qu'ils tenaient pour révolutionnaires ! Mais dès qu'il fallait parler - à 14 ans, initié par les Libertaires et je reconnais Communistes - des ouvriers et du monde rural, alors là, tout s’effondrait, et nous avions - parfois - droit à des heures de colle ! pour mauvaises conduites

Le Populo n'avait pas bonne presse à l'école Républicaine... Drôle d'école entre ( ), où les meilleurs étaient récompensés par des livres " somptueux ", tandis que les cancres-bouseux du fond de la classe auxquels je suis fier d'avoir appartenu, se voyaient littéralement cloué au pilori. Il ne faut donc pas s'étonner, que les élections, avec le célèbre slogans " pièges à cons ", délimitent toutes les conneries possibles et inimaginables.

Hors donc, et c'est absolument vérifiable, un Peuple vote pour élire ses futurs escrocs, ses futurs bourreaux. Et les malheurs s'accouplent à toutes les horreurs possibles, venues d'esprits complètement détraqués Les grandes écoles ont été construites, pour que le Peuple ne com:prenne rien à la politique ! La dialectique étant totalement pervertie, essayez donc de demander à des malheureux d'exprimer clairement leurs idées pour le choix  de " leur parti " ! Le résultat est effroyable et mortifère.

Pour ceux / celles qui croient encore au bulletin, bonnes urnes pour dimanche ! " Esclave choisi ton maitre " ! C'est tout ce que j'ai pu retenir, de l'aboutissement du " paysage " ! politique !

Avec mes salutations

+

+++

Oh camarade Alain ! Baisse le volume de ta radio. Je ne t'entends plus ! Et vu le prix de la course, je ne suis pas obligé d'écouter des sornettes à longueur de chemin... ...

Vous pensez qu'il n'y a plus de femmes, d'esclaves, d'étrangers exploités, brutalisés, sacrifiés, vous trouvez que leurs droits sont respectés  ? C'est pareil c'est peut-être pire!

Le démocrate Solon avait compris ce que nos dirigeants actuels sont incapables de percevoir et surtout ne veulent pas voir (et c'est pour ça qu'ils sont dans la m.)

" Il ment comme il respire Il vit avec les riches agriculteurs de l'EURE du pays de Debré le Michel de triste mémoire. "

Absolument. Sans oublier le syndicat stalinien de la FN -SEA... ...

Je pense que vous parlez de la conférence de Chouard ?

Non je l'ai trouvée sur You Tube.

Internet est une Révolution incroyable.

La population gagne le Droit d'être informée et le Droit d'écrire ! 

Sourire + + +  ? ? ? bof...

Parce qu'à l'époque, les femmes, les esclaves n'étaient pas éduqués.

Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. 

On commence les découvertes dans un laboratoire avant de les appliquer sur le grand nombre.

Il me semble que l'idée de République est d'abord apparue dans des villes (comme Venise) avant d'être choisie par des Etats. La France a été à l'avant garde du progrès. 

Si vous n'avez pas remarqué que les choses ont changé... c'est triste !

Chouard

Il est notoire que la simplicité est ce qu'il y a de plus difficile à trouver.

Vous n'avez pas remarqué que la société a changé.

La théorie est ce qui précède la pratique.

Selon vous, nous sommes condamnés à rester dans ce système inique parce que à l'époque de la Démocratie athénienne, il y avait des esclaves ? Drôle de raisonnement. Ou sommes nous intoxiqué par les discours de ceux qui nous bouffent la laine sur le dos. 

En suivant ce genre de raisonnenement, on devrait en conclure que  la médecine du XVIIe siècle devrait nous interdire même de penser les greffes d'organes ? 

Ca serait pas plus enthousiasmant de ce dire qu'il y aurait une solution - que la France pourrait redevenir le modèle des nations ?

Se dire que nous sommes fichus et que c'est de notre faute : ça s'appelle l'esprit collaborationniste. On a déjà connu ça. Le traître Pétain s'en est déjà servi pour instaurer un gouvernement d'extrème droite et la mise sous tutelle de la France par une puissance belliciste (à l'époque, les Allemands). 

je ne crois pas que l'UMP soit capable de proposer ça

Malheureusement, j'en suis arrivée à me dire que ce gouvernement, soit disant PS, n'en n'est pas capable non plus.

Un président de la République française qui va rendre visite à son homologue américain pour lui demander d'activer la signature d'un traité (de libre échange) sous prétexte que sa population commence à s'inquiéter.

Alors là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase !!! Criant

idiot peut être... j'apprécie le pluralisme de MDP... sans problème. mais il n'y a guère que des gens aussi cons que vous pour ne pas s'apercevoir que les propos de LE MAIRE sont exactement identiques à ceux des autres cadres de l'UMP à chaque crise... Et ils ne font rien ! ce sont des éléments de langage... pour des gens comme vous ... sinon ça sonne creux. Proposer un replâtrage par des artifices techniques fait peut être plaisir à quelques nantis et bobos... Mais le compte n'y est pas. Et ce type là a ciré les pompes de MERKEL pendant 5 ans... c'est d'ailleurs pour cela qu'il était au gouvernement. Croyez vous vraiment que la FRANCE ait besoin de perroquets dociles prêts à se mettre au garde à vous devant n'importe quelle engeance du 1% sociologique qui parasite le pays ? Sur ce .... si je suis idiot, finalement, je m'en contente car écrire de pareilles conneries aux votres finirait par m'indisposer ....

> Vous pensez qu'il n'y a plus de femmes, d'esclaves, d'étrangers exploités, brutalisés, sacrifiés, vous trouvez que leurs droits sont respectés  ? C'est pareil c'est peut-être pire!

C'est possible - encore que je ne crois pas.

Quoi qu'il en soit de notre époque, cela ne change rien à la vraie nature de la "démocratie athénienne".

Le tirage au sort est une mafia, voir ce qu'il en a été pour les soldats américains et le vietnam!!!

Toutes ces statégies mafieuses de deuxième zone, sont à gerber.

Alors introduisez le droit d initiative populaire, comme la Suisse ou la Californie, et le peuple retrouvera soudainement le pouvoir et les bienfaits de la démocratie.

rire... oui, c'est vrai...

COGITO, 

Tiens ! J'ignorais que Chirac (par exemple) etait un grand timocrate ...

Surpris

PASCAL, 

Bon, bon... C'était une façon amusante et caustique (mon genre a priori !) de les remette un peu en place. Il reste que c'est vrai : c'est ... honteux, cette glose ! Cool

1 - Pas Copé (qui adore ça) : Hortefeux. 

2 - Quand un type a agi (ministre) en s'écrasant, puis vient me donner une LEÇON DE MORALE, je sors, non pas mon revolver (je suis pasifiste), mais un simple mépris très "cool". Sauf s'il en rajoute ... Ce qui est le cas. Criant

Sans parler de sa femme... 

ISIS, 

1 - D'abord, NE VOUS CONSIDÉREZ JAMAIS COMME DE "PETITES GENS" !!!  JA-MAIS !!! 

C'est de ce début de soumission dont ils se nourrissent. La Boétie, ça vous dit ? 

2 - N'êtes-vous pas gavée (e, j'imagine) de leur discours hypocrite sur les TV à leur service, pour intoxiquer encore et encore les "petites gens" ? 

Bien à vous. Sourire

LE TAXI ? UN SOUS-MARIN DES LE MAIRE AND CO ? 

Ah ! Enfin, je comprends tout... Langue tirée

LALANNE, 

""Nous pouvons donc avons (avoir) une version différente et plus objective de ces politiques""

EN QUOI ?  C'EST PIRE : ILS ADAPTENT LEUR DISCOURS ! 

Et vous aviez besoin de cela pour vous faire une juste et bonne idée de l'individu ? C'est que vous suivez peu ces choses, alors. Ce n'est pas le rôle de MDP de rattaper cela. 

MILLE GUS SONT PLUS IMPORTANTS, GÉNÉREUX (!) ET ROBORATIFS ... Désolé. En pleurs

JCHARLES, 

Je ne suis pas du tout montebourgeois, mais pardon ! C'est totalement dissymétrique. 

Quant à être des brèles, sans doute. Instruisons-nous. 

Cool

ÂGE DU FAIRE, 

Effectivement, on se demande où va MDP ! Manque plus que Joanno, Borloo (rétabli) et l'acmé avec Juppépé ! 

Mais vous-même, où allez-vous : ""VIVE le front National!"" Avare  . Gag ? 

Vous leur demandez un "entretien" (relu) avec la Nationale Marine (à laquelle je dis m... au passage ! Attention : c'est de la culture) ?

 

ROI RENÉ, 

Quelle docte noise me cherchez-vous ? Notre éminent directeur et ses ouailles ne clament-ils pas urbi et orbi (urbis, comme dirait un érudit !) que cette numérique gazette "n'appartient qu'à ses lecteurs" ? 

Mais rassurez-vous : je ne saurais dérober quoi que ce soit. Si j'ai tort, je le rends tout de suite... À ses actionnaires, qui vont "prendre leurs bénefs" grâce à moi ? 

Ça, ça me rudoie le pariétal... Incertain

ÂGE, 

Merci (sauf réserve), mais attention ! UN OPPORTUNISTE "MESURÉ", ce qui change tout. 

Loyola, vous connaissez ? En pleurs

Merci pour le côté instructif ! D'une part j'ignorais l'étymologie, d'autre part j'étais persuadé que 'brêle' était féminin.

Pour ce qui est de la dyssimétrie, où ça ? Je fais référence à un entretien assez récent de Montebourg sur Mediapart, où ce qu'il disait était, pour résumer, un ramassis de conneries. La comparaison me paraît donc relativement justifiée.

il serait peut être plus simple que les journalistes refusent la relecture...

Il y a un aspect du régime de Vichy que l'on oublie souvent et qui est la prise de pouvoir des technocrates. "On" considérait alors que le régime parlementaire de la IIIème République était à l'origine de tous les maux, car il donnait à des politiques, des gens dont ce n'était pas le métier de gouverner, trop de pouvoir sur des choses qui certainement les dépassaient.

Le régime a créé l'Ecole d'Uriage, si j'ai bonne mémoire, qui de fait est devenue l'ENA.

Le prise de pouvoir des technocrates s'est passée sous Vichy. On l'oublie souvent car évidemment à côté de ces adminstrateurs il y avait des Laval et autres collaborateurs de sinistre mémoire.

Je trouve ça frappant cependant d'observer comment la montée en puissance de la technocratie s'est faite contre le peuple, au nom de cette idée que les gens sont trop sots pour être livrés à eux-mêmes. Il leur faut un chef, et surtout des experts.

On nous ressert la même sauce tous les jours : c'est compliqué, vous ne pouvez pas comprendre, il faut faire de la pédagogie pour expliquer à ces braves gens des choses bien compliquées pour leurs petites cervelles. Et c'est vrai que c'est compliqué, personne ne le nie, c'est un défi. Mais personne n'a dit qu'il fallait gouverner au café du commerce : il s'agit de faire porter la volonté populaire par les gouvernants, pour résoudre des problèmes complexes au nom de principes communs, et non pas de faire avancer des intérêts particuliers sous couvert de "vous inquiétez c'est compliqué vous pouvez pas comprendre".

je ne suis pas d'accord avec cette partie de votre commentaire:

"Pourquoi ce sont des intellectuels qui sont souvent élus ? parce qu'ils maîtrisent la parole, la langue et/ou savent manipuler les foules et les médias, conditions indispensable pour exister en politique... certains n'ont pas réussi leurs études mais ont ce talent oratoire, il sont beaucoup plus rares."

pour être élu, il faut prioritairement  opportuniste et savoir se faire adouber par un parti politique .

dans un parti politique , il y les supporters , auxquels on donne considération ... superficielle  , et les politiques  qui    jouent leur partie personnelle .

"Vous pensez qu'il n'y a plus de femmes, d'esclaves, d'étrangers exploités, brutalisés, sacrifiés, vous trouvez que leurs droits sont respectés  ?"

vous êtes borgne?

pourquoi excluez vous les hommes  ? les nationaux ?

on constate souvent , aujourd'hui , que l'étranger trouve plus facilement un emploie parce qu'il travaille ,aussi , " au noir" , parce qu'il propose ses services bien au dessous du  prix officiel : ce qui baisse le prix de l'offre  , et réduit à néant le fameux smic .

et dans ce système de l'offre , il n'y a qu'un seul gagnant : le fric!

je suis d'accord avec l'ensemble de votre commentaire .

je pense ,cependant ,que le tirage au sort , n'est peut pas la meilleur solution:

en démocratie , la fonction d'un élu   est de représenter ; comment se faire représenter par quelqu'un qui n'a aucune contrainte de représentation , aucune feuille de route ?

attention !

Médiapart a aussi ses défauts , ils sont nombeux.....

Et comment faites-vous?

C'est facile de donner des ordres en l'air!

Avez-vous au moins voté Ségolène Royal, qui prônait une démocratie participative?

La nature humaine étant ce qu'elle est, quand on se met à penser que tel journal est "le nôtre", on s'offusque tout naturellement d'y trouver ce qui ne nous plaît pas.

C'est le début d'un processus qui finit par nous conduire à lire assidûment la Pravda*. Rigolant

NB : en russe "la vérité".

 

 

Je ne sais ni lire, ni écrire ou bien parler le grec, c'est un copier-coller de la définition donné sur Wikipédia.

"alors que tout le monde sait que dans l’Athènes classique, il y avait 70 à 75% d’esclaves, 10 à 15% de métèques, 50% des autres étaient des femmes, et ensuite, en enlevant ceux qui n’avaient pas 21 ans (on mourrait jeune à l’époque) ou n’étaient pas capables de payer des impôts ou n’avaient pas le temps d’aller aux assemblées parce que travaillant pour assurer leur survie (pas d’égalité sociale non plus), il ne restait en réalité que 1 à 2% des habitants d’Athènes. Autrement dit, non seulement Chouard ment grossièrement sur ce sujet aussi, mais en plus, il dit très précisément le contraire de la vérité, et ce, aux yeux de n’importe qui a le niveau CM1 en arithmétique."

via http://youlountas.net/spip.php?rubrique84&lang=fr

http://ugo.bratelli.free.fr/Demosthene/Discours_Judiciaires/Demosthene-Discours%20contre%20Timocrate.htm

Un peu quand même non?

Vous devez être irrités contre tous ceux qui proposent des lois honteuses et funestes, mais surtout quand il s’agit de lois desquelles dépend la grandeur de la cité, c’est-à-dire de celles qui punissent le crime et honorent la vertu. Si l’émulation d’obtenir honneurs et récompenses pousse les uns à bien servir la patrie, et que les autres soient empêchés de lui nuire par la crainte des amendes et des punitions édictées, la grandeur de l’État est assurée. (...). Mais si les bons citoyens n’avaient aucun avantage sur les autres, et qu’on accordât aux coupables l’impunité que Timocrate réclame pour eux, quel trouble en résulterait ! Sachez-le : Athènes disposât-elle de ressources encore deux fois plus importantes, elles ne lui serviraient plus à rien.

Il est donc évident que par une telle loi, Timocrate complote de vous faire tout le mal possible, en supprimant le juste châtiment qu’ont encouru les coupables.

L'immunité du Président, il n'en a pas un tout petit peu profité?

Parce qu'elle n'avance pas des idée en l'air elle ?

Pardon Kirios, je reprenais juste les mots du commentaire précédent...

Bien sûr que non, je n'exclus pas les hommes! le mot esclave inclut homme et femme...

Bon bon bon, on va pas continuer comme ça à s'agacer sur les conditions de vie de chacun à une époque d'avant Jésus-Christ!

Faut atterrir quand même!

Ce qu'il faut retenir c'est l'esprit qui régnait dans ce micrososme de démocratie et son fonctionnement reste un modèle dont on peut s'inspirer. C'est tout.

Kirios, oui de l'opportunisme et de l'habileté dans la manipulation certainement mais sans maîtrise du langage et de la parole tous cela rends la promotion très limité voire impossible.

Evidemment il ne s'agit de connaître par coeur le Bescherelle, Sarkozy qui parle dans un style "télé" vulgaire le prouve largement, je dirais qu'un Besancenot et même Poutou sont des orateurs exceptionnels qui ont un talent incroyable, sauf que ce talent est original et pas compatible avec la norme institutionnelle de type énarque. Pour étayer une argumentation et avoir l'air d'être "dans le coup", il faut ingurgiter des tonnes de documments à lire, à retenir et à synthétiser etc ... ce n'est pas à la portée de tous ...

A titre personnel je suis pour le boycott des élections européennes, les citoyens qui ont lutté pour le suffrage universel ne l'ont pas fait pour que leur combat serve des années plus tard à légitimer un système anti-démocratique tel que celui de l’Union européenne.

Participer à l’élection européenne, c'est amener les peuples à agir contre eux-mêmes en cultivant par le vote l'illusion de la démocratie. Voter, ce serait cautionner une institution qui n'est tout entière qu’au service des classes dirigeantes pour une exploitation optimum des populations.

 Les institutions européennes constituent un système sophistiqué aboutissant à soustraire la politique économique de toute possibilité de pression démocratique. La création du parlement européen en 1979 ne visait qu’à masquer cette réalité derrière une façade élective. Il permettait d’octroyer une onction électorale à un processus antidémocratique.

 Respecter la République, agir en citoyen, c’est refuser d’être complice d’une élection qui ne sert qu’à consolider une architecture institutionnelle européenne mise en place uniquement pour étouffer la souveraineté des peuples.

Etienne Chouard propose le boycott des élections européennes qu'en pensez vous ?

 


BRAVO RÉGIS ! 

Le maire. Deux ?

Langue tirée   Embarrassé

A bout de souffle ????? OUI!!!! Pourtant LE MAIRE ,ne manque pas d'air!!!!!!!

BRAVO GUYGUY ! 

Reprenons en chœur la paillarde de nos friqués carabins : 

""... ...  Le maire d'ici, maire d'ici, maire d'ici Tsouin ! Tsouin !""

Nostalgie ... Langue tirée 

et jeaneton qui n'a plus même de sous pour se payer sa faucille est allée faire les tronc chez ce bon curé de camaret....du cimetière d'à coté, balibalo depuis son cerceuil , voyant cela ...

un monde tout ça !!

Clin d'œil

"allways my hand, in the slip of your sisters" faisait-il dire par BERURIER aux anglich.

C'est bien mieux que du LE MAIRE !!!

N'est-il pas§§§

ROLAND, 

Surtout de Nantes à Montaigu... avec la petite Huguette, cette charmante fille ! 

  • Nouveau
  • 28/03/2014 19:19
  • Par

Pour ce qui est de tailler de la langue de bois, Nono a une bonne serpe.

Nono Montebourge? C'est bien vrai, ça, comme disait la Mère Denis de chez Vedette, maintenant Fagor, pour laquelle le redressement productif se fait attendre.

BRAVO OLUWATU ! 

Le m'aire de génie, 

ou le m'aire d'un  ... ?

Embarrassé   Langue tirée

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Marre des majuscules.

Vous ne savez que gueuler?

 

De Gaulle aurait dû y aller lui-même se battre avec l'escadrille Normandie. Laissons le mérite aux braves ( de la Poype, Iribarne, de Geoffre... ) en hommage desquels  l'URSS reconnaissante a accolé le nom de Niemen à celui du groupe.

Une remarque : un des premiers colistiers ( 1956 ) de Jean-Marie lePen s'appelait Roger Sauvage, antillais ancien brave du Normandie-Niemen qui a d'ailleurs écrit " un du Normandie-Niemen ".

rsauvage-doubrovka-juin44.jpg

Roger Sauvage

La division camp du bien, axe du mal est une rhétorique qu'on nous a servis récemment.

Et le 17 octobre 1961 de Gaulle et son préfet Papon ( eh oui... ) ne se sont pas conduits pour l'honneur de la France.

Mon père, décédé aujourd'hui, a rejoint De Gaulle en 1940, après Dunkerque. Il n'en parlait presque jamais, lui. Comme tous les vrais héros. Un bémol sur le ton et dans la logorrhée, SVP.

BRAVO COGITO ! 

Bon rappel sur Sauvage... Mais il y eut pire. 

Mais quant à Le Maire (veilleux, Langue tirée  selon MDP ?). 

 

N-B : On aurait voulu dire à Normandie-Niemen de mieux examiner le contenu de son pseudo. Bon. C'est fait. Le lira-t-il ? 

 

Ah ! HAMBURGER !  Problème... 

Ne nous ressortez pas, vous aussi, De gaulle à tout propos. JUSQU'EN 46 : GÉNIAL. 

À partir de 58, nous on va vous ressortir l'amer Debré, Foccard, Pasqua, le SAC (à ...), etc...

Quant à Amouroux :

1 - Voyez plus haut (bien envoyé)

2 - Voyez-le face  à Henri Guillemin (cherchez) : une gerbe d'hypocrisie.

Bien à vous, cher combattant (qu'en tant que tel on respecte). Mais au-delà, répétons-nous : problème. 

 

N-B : Pensez-vous que votre pseudo eut plu à Charles ? (perso, je n'ai rien contre, quoique culinairement parlant... Mais c'est votre droit le plus strict). Cordialement. Clin d'œil 

Kennedy : " Ich bin ein Berliner "

Bush " personne n'aurait un Hamburger ?  "

De Gaulle est comme le Duc de Guise et les brochets qu'on a pêchés, plus grand mort que vivant...

Rappel Dico : 

de Gaulle : grand soldat  (  pas loin  de deux mètres ) un temps mais qui finit baderne-baderne...

J'ai lu " Normandie-Niemen " de de Geoffre et le livre de sauvage quand j'étais tout môme.

le premier je le savais par cœur. Mes sœurs prenaient une phrase au hasard et je disais la suite...

C'est dire si cette épopée m'a marqué. Des héros simples français au milieu de héros ordinaires russes.

On a beaucoup parlé des Clostermann, Mouchotte dans la RAF ( ils le méritaient ) moins de leurs homologues du front de l'Est où,comme chacun sait il ne s'est rien passé d'important.

Et dans mon com' le " servis " au lieu de " servie " est juste horrible, mais je ne peux plus corriger...

le premier je le savais par cœur. Mes sœurs prenaient une phrase au hasard et je disais la suite...

 

à chacun sa bible ...

InnocentClin d'œil

Merci

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

COGITO, 

Il semblerait que Clostermann a fait avec succès un peu trop de "Grand cirque". Mais respect : il fallait le faire ! Après, gaullo-rad-soc, fallait le faire aussi. Le sens des loopings, voilà tout... RIP. Innocent

Mais cet art concerne aussi notre sujet, auquel nous revenons. 

COGITO, 

Bade(r)n(e)-Bade(r)n(e)- où il entrevit Massu... Entre badernes, n'est-ce pas ... 

Bon. Mais on a perdu le petit Le Maire là-dedans. Bah ! Pas grave... Clin d'œil

Le meilleur livre de Clostermann est " des poissons si grands " que je n'ai plus hélas...

Digne d'Hemingway sur ce plan...

On a perdu le Maire du palais...

Pas de quoi se mettre Martel en tête.Même quand on parle de Clostermann et du " Grand Charles *".

J'adore jouer à Marabout d' ficelle de cheval...

* Le Tempest que pilotait Clostermann s'appelait le Grand Charles...

J'avais  14 ans...ça me passionnait littéralement. 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Pourquoi pas ! Rien ne doit être exclu... je suis moi aussi un auditeur attentif d'Etienne Chouard. Ce sera au peuple de décider...

Vous lui en demandez beaucoup... là...penser... 

NÉO, 

""Qu'en pensez vous Monsieur Le Maire ?""

Dirai-je, facilement je l'avoue, que Monsieur Le Maire pense peu, ou mal, et s'il "pense", se renie ? 

Même quand MDP lui fait platement les honneurs... Langue tirée

je suis d'accord avec vous,

alors, on y va ?

Ce qu'en pense Mr Le Maire n'est pas le plus important ! Ce que nous voulons, nous, comment nous pouvons participer à un mouvement qui mette le chantier en route !

Il y a des gens qui ont déjà pas mal élaboré sur le sujet, mais on n'invente pas une 6e république sans citoyens conscients ni politiques prêts à prendre de vrais risques

«Il me semble évident que le mot démocratie est usurpé pour la France

Comme vous avez raison ! Suffit de se souvenir de ce lointain et fumeux référendum populaire sur l'Europe, que nos hommes politiques, personnes très sages et informées, ont subtilisé, à droite, donc Le Maire, comme à gauche : le président actuel.

exactement , maintenant donneur de leçons comme d'hab. , ah ces umpistes , aucun scrupule !

BRAVO AKAMA ! 

LE MAIRE d'alors ! Langue tirée

(Potache, je sais, mais on se met au niveau "réel" ). 

BRAVO HT ! 

Le maire, quel ? 

Langue tirée

Excellent niveau au contraire.

Un grand San-Antonio se passe sur le " Mer d'Alors "

Les Vacances De Bérurier Ou La Croisière Du

Je n'ai pas retrouvé le dessin original de Dubout...

 

et pour celles et ceux qui auraient encore des "problèmes" avec l'histoire de france ...  je vous le remet ...

fq3o.jpg

 

Merci pour ce rappel, c'est pour cela que j'aime Médiapart pour ses journalistes d'investigation comme Arfi et ses forumeurs qui sont toujours une réelle source d'informations et permettent à notre "droit de savoir" de s'exercer.

Les interviewers de B. Lemaire sont-ils :

  • mal informés, ils n'ont pas lu l'article de leur consoeur
  • complaisants en ne posant surtout pas de questions qui fâchent

dans les deux cas ce n'est pas digne de Médiapart.

Je l'ai évidemment un monument...

La mort de François 1er y est contée de manière intéressante...

COGITO, 

Votre infinie connaissance des grandes œuvres de l'hexagone m'étonnera toujours. 

Ah ! Le Dard daron ! Clin d'œil

Quant à Dubout (entrain), tout un siècle ! 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

ÉRIC DE L'ISÈRE ! BRAVO ! 

""Yes, Médiapart can't!""  Eh oui ! Ils l'ont fait ! 

Après un fiasco informationnel sur l'Ukraine, Svoboda et le Poutin, ils nous collent Le Maire (d'assaut) ! Un comble... 

Encore un coup comme ça, et je me désabonne, comme disent les c...   Langue tirée

JAYRAY, 

""s'il faut lire des articles ou des interviews qui confortent toujours nos propres idées, cela ne sert pas à grand chose.""

Certes. Mais : 

1 - Il y a déjà largement de quoi faire avec TOUTES NOS CONTRADICTIONS ICI MÊME (et ceux qui éventuellement les représenteraient). 

2 - On peut lire tout ça ailleurs, et ON EN EST MÊME BASSINÉ SUR LES GROS MÉDIAS AD NAUSEAM !!! 

3 - Tout dépend de L'ADVERSAIRE QUI PARLE : ENCORE FAUT-IL QU'IL NE SOIT PAS UN HYPOCRITE FLAGRANT  !!! (Je sais : maintenant, il n'y a plus personne d'audible). 

4 - Argument "idiot" ( ? ) : on ne paye pas POUR AVOIR SUR MDP LA STÉRÉO DES GROS MÉDIAS !!! 

5 - J'en ai d'autres, mais j'aime faire court. Bien à vous. Clin d'œil

C'est l'UMP qui trust

" In UMP we trust " très en vogue sur le marché des devises...

Ouaip mais avoir des interviews de ce type de personnes permet de remettre nos querelles dans un contexte plus large. Un genre de boussole par l'absurde, quoi... ;-)

SEVEG, 

Si c'est par l'absurde ... Alors, là ! On va avoir de quoi faire... Sourire

Beaucoup de réponses partisanes. Ce Monsieur parle beaucoup pour ne pas dire grand-chose. 

Ah si ! Il nous parle de dignité ! Pas vraiment le mot qui colle avec UMP...Il eut été plus intéressant qu'il nous parle de son tour de France et de ses rencontres.

ANABELLA, 

Vous être vraiment trop bonne !   ""Il eut été plus intéressant qu'il nous parle de son tour de France et de ses rencontres.""

Non, sans blague ? Combien de SDF, Roms, virés de Pôpôle Emploi, ruinés, etc, rencontrés ? Où ? Quand ? Comment ? Dans le métro une fois, comme l'autre vipérine ? Langue tirée

Nul et non avenu, le municipal baratin. Criant

BRAVO JCN, 

Quoique vous fassiez un peu trop dans l'injure et le cliché néo-BD, je vous approuve totalement. 

Comme quoi la verdeur et les bonnes lectures imagées sont parfois justifiées. CDT. Sourire

Je ne suis pas d'accord sur l'injure, le terme "faux-cul" n'est pas une injure...et j'ai trop de respect pour ce clown !  le faux-cul c'était un "rembourrage destiné à donner au postérieur une forme plus arrondie" nous apprend wikipédia !... il symbolise parfaitement la posture de notre ami...

JCN84,  

Rigolant   !!! Alors dit comme ça! Je sais ce qu'étaient les faux-culs (j'en ai dans mon grenier de famille Clin d'œil!) 

Le Maire a effectivement bien une "posture arrondie". Bien vu ! 

que tu veux être Kalife à la place du Kalife

Lemaire Iznogoud for us... Même si là il lave plus blanc que Vizir...

Sanctionné les rentiers de la politique,  j'appelle intelligence ce que mes tests mesurent , la liberté consiste à ne dépendre que des lois, le diable a deux cornes l'ORGUEIL et le MENSONGE ; on verra dimanche soir .A quoi servent -ils ? Si, en vertu de la séparation des pouvoirs et au nom de leur indépendance, les magistrats instructeurs n'ont plus à rendre compte à personne de leurs dossiers les plus sensibles,à quoi sert le ministre de la justice? Si , alors qu'il n'y a plus de consrits et que notre armée de métier se limite aux 2000 hommes engagés en Afrique , à quoi sert le ministre de  la défense ?Si la France n'est pas plus capable de dissuader Vladimir Poutine qu'elle n'a effrayé Bachar-el-assad ,à quoi sert le ministre des affaires étrangères?Or, la supression des postes gouvernementaux inutiles permettrait de revendre au prix fort des palais nationaux bien situés, doré sur tranches et plus hauts de plafont que leurs occupants.

Sanctionné les rentiers de la politique,  j'appelle intelligence ce que mes tests mesurent , la liberté consiste à ne dépendre que des lois, le diable a deux cornes l'ORGUEIL et le MENSONGE ; on verra dimanche soir .A quoi servent -ils ? Si, en vertu de la séparation des pouvoirs et au nom de leur indépendance, les magistrats instructeurs n'ont plus à rendre compte à personne de leurs dossiers les plus sensibles,à quoi sert le ministre de la justice? Si , alors qu'il n'y a plus de consrits et que notre armée de métier se limite aux 2000 hommes engagés en Afrique , à quoi sert le ministre de  la défense ?Si la France n'est pas plus capable de dissuader Vladimir Poutine qu'elle n'a effrayé Bachar-el-assad ,à quoi sert le ministre des affaires étrangères?Or, la supression des postes gouvernementaux inutiles permettrait de revendre au prix fort des palais nationaux bien situés, doré sur tranches et plus hauts de plafont que leurs occupants.

Sanctionné les rentiers de la politique,  j'appelle intelligence ce que mes tests mesurent , la liberté consiste à ne dépendre que des lois, le diable a deux cornes l'ORGUEIL et le MENSONGE ; on verra dimanche soir .A quoi servent -ils ? Si, en vertu de la séparation des pouvoirs et au nom de leur indépendance, les magistrats instructeurs n'ont plus à rendre compte à personne de leurs dossiers les plus sensibles,à quoi sert le ministre de la justice? Si , alors qu'il n'y a plus de consrits et que notre armée de métier se limite aux 2000 hommes engagés en Afrique , à quoi sert le ministre de  la défense ?Si la France n'est pas plus capable de dissuader Vladimir Poutine qu'elle n'a effrayé Bachar-el-assad ,à quoi sert le ministre des affaires étrangères?Or, la supression des postes gouvernementaux inutiles permettrait de revendre au prix fort des palais nationaux bien situés, doré sur tranches et plus hauts de plafont que leurs occupants.

Sanctionné les rentiers de la politique,  j'appelle intelligence ce que mes tests mesurent , la liberté consiste à ne dépendre que des lois, le diable a deux cornes l'ORGUEIL et le MENSONGE ; on verra dimanche soir .A quoi servent -ils ? Si, en vertu de la séparation des pouvoirs et au nom de leur indépendance, les magistrats instructeurs n'ont plus à rendre compte à personne de leurs dossiers les plus sensibles,à quoi sert le ministre de la justice? Si , alors qu'il n'y a plus de consrits et que notre armée de métier se limite aux 2000 hommes engagés en Afrique , à quoi sert le ministre de  la défense ?Si la France n'est pas plus capable de dissuader Vladimir Poutine qu'elle n'a effrayé Bachar-el-assad ,à quoi sert le ministre des affaires étrangères?Or, la supression des postes gouvernementaux inutiles permettrait de revendre au prix fort des palais nationaux bien situés, doré sur tranches et plus hauts de plafont que leurs occupants.

Sanctionné les rentiers de la politique,  j'appelle intelligence ce que mes tests mesurent , la liberté consiste à ne dépendre que des lois, le diable a deux cornes l'ORGUEIL et le MENSONGE ; on verra dimanche soir .A quoi servent -ils ? Si, en vertu de la séparation des pouvoirs et au nom de leur indépendance, les magistrats instructeurs n'ont plus à rendre compte à personne de leurs dossiers les plus sensibles,à quoi sert le ministre de la justice? Si , alors qu'il n'y a plus de consrits et que notre armée de métier se limite aux 2000 hommes engagés en Afrique , à quoi sert le ministre de  la défense ?Si la France n'est pas plus capable de dissuader Vladimir Poutine qu'elle n'a effrayé Bachar-el-assad ,à quoi sert le ministre des affaires étrangères?Or, la supression des postes gouvernementaux inutiles permettrait de revendre au prix fort des palais nationaux bien situés, doré sur tranches et plus hauts de plafont que leurs occupants.

Ça pu, ça sent, la "MAIRE' de la garenne.

Ce personnage, ne manque d'air pollué.

Que propose-t-il pour l'Europe, ce nationaliste ???

 

Eh bien, voilà après une lecture ennuyeuse, SYCOPHANTE a très bien résumé Bruno Lemaire.

Son interview est aussi rafraichissante qu'une tisane en été.

Entièrement d'accord avec vous, sycophante. Notre pseudo "démocratie" doit être profondément chamboulée pour qu'elle puisse enfin se prétendre telle.

A quoi bon voter pour des gens qui de toute façon n'ont plus aucun pouvoir ?

+ 1

Cher SYCO, 

Comme toujours, votre lecture fut fort attentive, même sur ce triste personnage... 

Après tout, nos chastes oreilles ne peuvent-elles tout entendre de la part de ces gens ? Même les pires platitudes et les plus bas reniements (de tous bords, on est d'accord). Mais je ne m'abaisserai pas, pour ma part, à reprendre les à-peu près et mensonges de notre bon maire. 

Pas une question de temps, mais d'éthique. Toujours cordialement. 

Belle synthèse Mr Sycophante,ce Mr Le Maire étant d'autant plus dangereux qu'il se présente sous des atours de "rénovateur" de la droite la plus belle du monde...Il reste les faits:

ministre de Sarkozy,donc complice de l'effondrement à la mois economique et morale de ces 5 années de pouvoir

con sidère le dit- Sarkozy comme un "atout pour la droite".Quelle clairvoyance...C'est un boulet!

Est contre le cumul des mandats,mais ne vote pas la loi,certes insuffisante,qui va dans ce sens la

Pas de condamnation des propos ahurissants de Cope ou Fillon

Denoncons l'imposture intellectuelle de ce Mr Le Maire,politicien professionnel comme l'a bien resume Sycophante.

Cher Arrue,

C'est vrai qu'il m'a fallu faire un effort pour lire sa prose jusqu'au bout. Vraiment de la langue de bois et comme l'ont noté plusieurs autres posteurs, il a fait attention puisqu'il a corrigé ou fait corriger les propos qu'il a tenu, en particulier en ce qui concerne Copé. S'il y en a un avec lequel on ne dervait plus avoir besoin de prendre des gants, c'est bien Copé, sous copie de Sarkozy..

Bien à vous

SYCO, 

Merci pour cette abnégation. Peut-être que son conseiller en com vous lira.

Mais tout le reste l'aura déjà édifié ! Quant à Copé, mon dieu ! Le pire "d'entre eux" (sauf le hors concours) ... CDT.   Clin d'œil

"Texte amendé par ses conseillers" Est ce à dire que ce texte est une tribune?

Le problème majeur en tout cas n'est pas abordé: le taux de chômage réel est de l'ordre de 15 pour cent, celui du quasi-chômage avoisine 20 pour cent. La grande majorité des jeunes ne trouve pas d'emploi stable (cdi) correspondant à leurs qualifications.

Dans une zone à monnaie unique (sans protectionnisme économique de surcroit), le pays qui possède les structures industrielles les plus performantes et compétitives s'enrichira en appauvrissant les autres. C'est ce que fait l'Allemagne au détriment de la France...

Il n'est nulle part question de ce point capital... Dommage..

  • Nouveau
  • 28/03/2014 19:39
  • Par

C'est bien...  si j'avais lu ce texte dans le Figaro, j'aurai certainement applaudi devant tant d'intelligence. C'est tout à l'honneur de Médiapart de proposer sa tribune pour de tels propos. Pour une prochaine fois, enhardissez-vous d'avantage encore, demandez l'avis de Monsieur Bulté, ex-maire du 19e arrondissement de Paris par exemple et qui représente aujourd'hui le Front N... (excusez-moi je n'y arrive pas). Mais vous avez raison sans doute il faut être impartial. Bon ce n'est pas tout ça mais il va falloir que je recherche d'autres sources d'inspiration peut-être en m'abonnant à Minute, ça évitera un passage obligé par le Fig.

BRAVO  SERVAT  (Gilles ?) ! 

MDP se met le radius, et même le cubitus, dans l'œil, s'ils se retranchent derrière "l'impartialité" !!! 

1 - Ils ne donnent pas la parole à mille personnes plus intéressantes et riches que cet arriviste camouflé (même constat pour l'Ukraine : Berroyer a fait mieux, y compris sur BFM-Biz, où ils les a sciés !). 

2 - S'ils y tiennent, qu'ils organisent un duo, un débat, une cantate, que dis-je, une symphonie (dissonante) entre ce genre d'individus et des fortiches d'en face ! Alors, il fuira (genre Hortefeux). Et tout sera dit.

Par ma chandelle verte, ils m'ont mis hors de moi, les petits schtroumpfs ! Je raque, moi...  Cool 

 

Moi j'écris FHaine, ça me défoule, et Marine La Haine...C'est beaucoup plus clair.

BRAVO NOUAL ! 

Vous fîtes court. Moi aussi. 

A droite rien de nouveau

Excellente Remarque ;)

LACHAMP (d'honneur) 

Pour une fois, on est d'accord. Goûtons ensemble ce plaisir rare ! CDT. Clin d'œil

Peut être moins bête mais largement aussi démago et hypocrite .

JP N

débattre « sur le fond des idées » ...

S'il s'en tenait à la superficie déjà, ce ne serait pas du luxe.

Quelle belle ambition ..

Débattre du fond des idéees sans en avoir ..

JP N

 

  • Nouveau
  • 28/03/2014 19:49
  • Par

J'ai recommandé rien que pour :

Bref, vous êtes un rigolo.

dommage que je ne puisse recommander qu'une fois !!!

Je vais essayer de m'attribuer des bons points moi -même ( hi, hi ). Je l'avais écouté une fois ce Maire. Il me paraissait assez sérieux, mais voilà que je constaste qu'il a déja atteint son fond de pantalon idéologique !

Un type qui parle de démocratie à bout de souffle avec des trémolos dans la voix, et qui a salarié fictivement sa femme pendant des années sur fonds publics, pour moi c'est un tartuffe. Et s'il n'a pas remboursé, un voyou. 

Elle n'est pas a bout de souffle cette démocratie, elle est a l'agonie et vous ne tarderez pas vous en rendre compte monsieur Bruno Le Maire, députe ump de l'Eure, c'est bien ca....

Je dirais que la ploutocratie démontre toute sa perversité. Ils touchent les sommets et nous touchons le fond.

C'est peut-être une occasion pour la vraie Démocratie ?

Seulement, ce n'est pas ceux qui en bénéficient (élus,riches, partis politiques...) qui la créeront...

Il va falloir nous y mettre. Internet peut nous y aider.

 

Ils touchent les sommets et nous touchons le fond.

En Inde les Intouchables sont au bas de l'échelle.

Chez nous tout en haut...

Et Untouchable veut dire incorruptible.

L'exception  culturelle française est bien réelle. 

 

BRAVO JAYVRAY ! 

""l'entreprise de démolition du président précédent pour lequel Lemaire a exercé des responsabilités. Et quelles responsabilités ! Ministre de l'agriculture ? Qu'a-t-il fait ? Rien. Ministre délégué aux affaires européennes ? Pas mieux.""

Archi exact. Alors pourquoi la sans doute gentille Ellen nous inflige-t-elle ce pensum brodé de reniements ? Naïve ? En double jeu ? On s'interroge ... Surpris  ??? 

Amnésique en plus, le gars. Tout pour plaire. 

COGITO, 

La "goutte" ? Moi j'y vois une cataracte ! De toute façon, la coupe était pleine, pas vrai ? Criant

Pour l'écotaxe par exemple, le casus belli n'était pas grand.  

Et pas dû à Hollande...

  • Nouveau
  • 28/03/2014 19:54
  • Par

Pourquoi interroger les gens qui n´ont rien à dire et dont la parole est claironnée dans tous les médias ! Bon c´est vrai je ne suis pas obligé de lire. Ça tombe bien je ne l´ai pas fait.

BRAVO EAU VIVE ! 

On n'est pas obligé de lire. 

Mais on est obligé de payer ! Je ne plaisante jamais avec ces choses ... (gag  Avare) ... 

Alors pourquoi intervenir ?? A mon sens vous avez bien lu cet article.

"Je suis la voix qui crie dans le désert..."

Et pourtant, le début des solutions est bien là: commencer par rénover/récurer la démocratie; faire vite et bien, parce que pour être dans le mur, nous y sommes, et même au milieu des moellons. Alors, les considérations vaseuses, pour plus tard. De l'action, de la part de tous, et vite.

Post scriptum: j'en parle à mon aise. J'ai commencé à travailler avant 18 ans, comme livreur, je suis devenu ingénieur par le CNAM, et je n'ai pas connu un mois de chômage en 47 ans de carrière (189 trimestres cotisés) dans le Nord. Devinez pourquoi.

Vous avez, comme moi, profité d'une période où on trouvait encore du travail.. .Innocent

Coluche "avant, on était mal payé mais il y avait du boulot... maintenant, on est bien payé mais il n'y a plus de boulot ! Circulez y'a rien à voir ! "

Hé non, la parigotte; perdu. Il y avait déjà du chômage. La preuve: Coluche c'est les années 70! Mais je me suis remué le cul. Sinon, j'aurais connu, comme d'autres, l'ANPE (à l'époque). Je répète: j'étais simple livreur, je suis devenu ingénieur diplômé, et je me suis payé le luxe de passer un PhD ensuite. Marié, deux enfants bosseurs qui ont réussi. Je me suis juste passé de télévision pendant dix ans, et m'en suis très bien porté.

Cher Francis, 

Bravo... On en connaît d'autres... qui ne plastronnent pas un peu trop vite. Ceci dit, vous avez peut-être vu (voire laissé) virer d'autres collègues ou de grossiers prolos. Non ? OK. Alors, encore bravo. 

Un point avant de nous cuiter : pas besoin de vouloir "réussir" ( = gagner du fric) dans la vie (= la société capitaliste) pour ... se passer de télé ! Serviteur. Sourire

Votre parcours (dont je me fouts) n'a rien à voir avec le sujet. J'ai l'impression qu'il vous a aigri !!!!

C'est dans la mesure où il va falloir se retrousser les manches, sans attendre de formule miracle, eh oui, il n'y en aura pas, que je m'autorise à légitimer mon propos: je ne demande pas aux autres ce que je n'aurais pas fait moi-même. Aigri, non, pas du tout; je profite du fruit de mon travail, merci; en revanche, certains geignements m'agacent un peu.

Post scriptum: on écrit "je me fous" (et pas fouts).

OUPS, JUPPE, un talent ? Ah oui, pour sûr ! On pourrait bien rire quand MEDIAPART regardera de plus près si des fois il abandonnait sa mairie pour un destin national ! Ca coûte rien d'y jeter un oeil ! Incertain

http://www.sudouest.fr/2013/09/05/pichet-musc-le-son-activite-vin-1159182-2957.php

http://www.pichet.com/Actualites/Actualites-du-Groupe-Pichet/Viticulture/Chateau-Les-Carmes-Haut-Brion-pose-de-la-premiere-pierre-du-nouveau-chai

http://www.sudouest.fr/2014/03/07/un-bateau-au-pied-des-vignes-du-chateau-1482921-2780.php

http://www.sudouest.fr/2012/05/25/de-la-prison-avec-sursis-pour-patrice-pichet-724765-7.php

BRAVO PIPOPOTIN, 

Vous me ravissez ! Comme  (presque)  d'hab... Bien à vous. 

N-B : C'est bizarre, je lis toujours "picotin" ... Clin d'œil

la vérité , c'est que ce zozo ( qui se prend par ailleurs très au sérieux ) a abordé un véritable sujet qui va devenir à la mode pour ne sortir que des conneries qu'il répête à satiété comme un vieux 78 tours. 

LACHAMP,

Nous avons tous ici du respect, voire de l'amour, pour nos "vieux" 78 tours, non ? 

Alors disons ... comme un moulin à prières tibétain  (Je n'ai rien contre le Dalaï ... encore que...). Déçu

Vous avez invité Le Maire à cause des municipales ?? 

BRAVO PASCAL ! 

Un peu trop long, mais on est pour. 

L'essentiel : ""M MEDIAPART et M PLENEL .... Pourriez vous un vendredi soir, nous éviter la polution de vos colonnes par des propos qu'on aurait découvert tôt ou tard sur BFM ou dans le Monde.. ils sont là eux pour relayer ce genre de bouilli à crétins.""

L'amer Le Maire déplaît à ma mère et à son fils. Embarrassé 

Je me demande si il est bien placé pour parler de democratie.après avoir roulé pour Nicolas le Petit.

et il roule toujours... MAIS... LEMAIRE QUI ROULE N'AMASSE PAS MOUSSE !

PASCAL, 

"Penser", c'est ça qui est dur... Avez-vous pensé à ceci :

""LE MAIRE QUI ROULE N'AMASSE PAS"" ... 

Mais qu'en savez-vous ? Je parierais volontiers le contraire. Sa femme l'a fait, non ? Qu'en pensez-vous ? Sourire  ??? 

"Le Front républicain, c’est la morale à la place de la démocratie et de la politique. C’est dire que le Front national ne respecte pas les règles du jeu démocratique et donc qu’il n’est pas possible de lui laisser gagner une municipalité."

...écrit Bruno Lemaire. Il me semble, mais je commets peut-être une erreur d'appréciation, qu'il y a une légère manipulation dans la manière dont le problème se trouve posé. Le Front républicain, me semble loin de mettre "la morale à la place de la démocratie et de la politique" lorsqu'il décide de faire barrage à un parti dont l'idéologie n'a de manière tout à fait claire, jamais changé : c'est au contraire faire preuve de courage et de respect, car c'est s'unir pour que les valeurs de la République soient respectées. Il me semble que la nuance est suffisamment importante pour être signalée.

A propos du mot "démocratie", je voudrais également apporter la précision suivante : ce n'est pas parce que le peuple remet ses pouvoirs à des représentants qu'il n'y a plus de démocratie puisque c'est le peuple qui choisit ses représentants. Nous sommes donc toujours dans un régime de gouvernement par le peuple, même si les modalités sont différentes dans des tribus à nombre réduit et dans des société plus imposantes ; les modalités évoluent, et bien logiquement, le régime s'adapte.

Ainsi cnrtl précise que la démocratie est, je cite, un : "Régime politique, système de gouvernement dans lequel le pouvoir est exercé par le peuple, par l'ensemble des citoyens" et cite en exemple ses déclinaisons : "Démocratie autoritaire, directe, libérale, parlementaire, représentative".

Vous oubliez la "démocratie" dite "bourgeoise" (qui en recouvre pas mal, parmi ces sous-genres).  

Je n'oublie rien puisque je ne faisais que reprendre les exemples non exhaustifs de cnrtl Sourire. Je voulais simplement signaler un glissement de sens ; d'ailleurs, que les citoyens soient bourgeois, prolétaires ou quoique ce soit d'autre, ils choisissent leurs représentants, et c'est ce que signifie "démocratie"...

Pourvu que ça dure...

En tous cas, la démocratie représentative, c'est un échec total, et depuis longtemps !!!! Il faut arrêter de nier la réalité !!!!!! Je suis étonné que la démocratie directe fasse si peur aux " démocrates" ou du moins ceux qui se disent démocrates !!!!!!!! Les gens auraient-t-ils peur de prendre leurs responsabilités ????? Ont-ils compris ce que cela signifiait ?????? On a bien les politiques que l'on mérite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ANNAGRAM, 

D'accord. Mais pour un glissement, ce fut un glissement, et pas que de "sens". Mais maintenant c'est bloqué ! Quant au "choix" : problème. 

EN FAIT, C'EST VERROUILLÉ DANS LES TÊTES 

DANS UNE CERTAINE DIRECTION. 

Et surtout pas l'autre. Même au sein de MDP. Amusant.  

Bruno Lemaire ou l'art du double langage. Le non-cumul des mandats, il est pour mais il vote contre !

Sarkozy un citoyen comme un autre devant la justice alors qu'il ne cesse de le défendre sur les plateaux télé et à la radio !

Le FN, un parti démocratique et républicain qui sert aux Français à exprimer le rejet qu'ils ont des politiques menées par le PS et SON PARTI  l'UMP ! 

Bref du vent, encore du vent, toujours du VENT !

BRAVO SYLVAIN ! 

Le Maire se donne des gants avec le FN ! Jolie manœuvre de diversion très post-démocrate-chrétien, crypto-UDF, et vrai sarkozien en (fausse) rupture de ban... Il a péché avec De Nagy, et ce Le Maire veut s'acheter à présent une "conduite".

ET MDP SE PRÊTE À LA MANŒUVRE   !!! Criant

 

P-S ( ! ) : Entre nous, Edwy, tu ME prends pour un con ? Avoue... 

 

Le FN démocratique ? Non, c'est le parti de l'argent et de l'exclusion. Le FN républicain ? Non, c'est le parti de la haine, qui n'a rien à faire en République. Ce parti doit être dissous, il donne une tribune à ceux qui n'ont que la haine comme pensée. Avec eux on en serait encore à l'âge des cavernes...

Pour l'exclusion, vous pourriez donner des cours du soir au FN !!!!!! Le dynosaure, c'est vous !!!

C'est bien ce que je dis, Bruno Lemaire voudrait nous faire accroire ce genre de sornettes !

  • Nouveau
  • 28/03/2014 20:39
  • Par

bla bla bla

rien d'intéressant  pauvre droite 

Vous êtes franchement négatif... 

APRES LA MOUSSELINE et LA STASI A LA FRANCAISE ... 

M LEMAIRE INVENTE :

                        LA DEMOCRATIE LYOPHILISEE....

TROIS CL DE FLOTTE de la TETE A LEMAIRE. , et HOP AU MICRO ONDE....

ET ON OBTIENT UN ERSATZ DE DEMOCRAT'BOARD NEO SARKOZO COPEISTE..

M LEMAIRE... le prochain interview, pourrait il être fait en LATIN ? au moins on ne comprendra pas... et nous ne serons pas partagés entre rire.. et prise de tête...

PASCAL,

Très express, non ? Mais pour vous suivre : ""le prochain interview, pourrait-il être fait en LATIN ?""

Certes, ailleurs. Mais il sera très très court, car "nemo auditur propriam turpitudinem allegans", voyez-vous... Clin d'œil

 

Oui tout à fait... et ainsi LEMAIRE pourra être conforme à tous ceux qu'il représente...en clamant odi profanum vulgus... et arceo... Ah le latin a vraiment du bon... surtout pour ce genre de texte... ainsi, on se rend moins compte de la vanité bourgeoise qui s'en dégage... 

PASCAL, 

""odi profanum vulgus... et arceo""  Ah, ah ! Clin d'œil 

Que ce Le Maire haïsse éventuellement ce qu'il nommerait "le vulgaire profane" ne me dérange pas, car dans son esprit il s'agit de nous, et on le lui rend bien ! 

Quant à moi, je l'écarte sèchement. Mais apparemment pas Ellen et MDP. Ce qui me fout en boule !!! Criant

 

N-B : On aimerait les chanteuses néo-punks ? Pourquoi pas ... 

  • Nouveau
  • 28/03/2014 20:44
  • Par

Comment respecter M. Maire, il ne fait que nous proposer Juppé, repris de justice notoire...... elle n'est pas belle la france d'en haut ? 

Je relève avec plaisir que la video de E Chouard "la cause des causes" fait son petit chemin. Je l'ai posté sur plusieurs articles, sur FB c'est a faire circuler largement.

Alors M. Maire, vous avez occupé plusieurs postes au sein des gouvernements successifs, démontrant par la même occasion (et en étant gentil)  votre incompétence, vous n'êtes même pas susceptible d'être tiré au sort .... donc lachez nous la cerise,

c'est entendu ?  

BRAVO GGM ! 

Mais, question naïve, j'en conviens : qu'entendez-vous exactement par "cerise" ? Innocent ??? 

Juppé a purgé sa peine. Tout le monde a droit à une deuxième chance.

Non pas un politique, il n'a droit qu'a l'integrité. 

BRAVO KORIOS ! 

Mais à vous lire (avec intérêt) on se demande vraiment ce qu'il fout là, sur mon médiapartien écran ? Surpris !!! 

  • Nouveau
  • 28/03/2014 20:53
  • Par

Si j'ai bien lu les analyses du vote du premier tour, en particulier la place qui est faite à cette analyse dans Le Monde, le vote FN est un vote concentré parmi les 50% de la France qui n'a pas son bac, et donc n'a pas de voix dans le débat démocratique, et pour beaucoup trop de gens parmi eux, pas de boulot non plus. Mais surtout, c'est un vote de droite! C'est à dire qu'il signe en fait l'échec de l'UMP beaucoup plus que celui du PS, qui lui est sanctionné de manière quasi symétrique par les électeurs de gauche. Ça me parait complètement dingue de parler de parler de démocratie à bout de souffle sans soulever la question de l'Europe, qui détermine pour beaucoup le contexte de ce qui se passe en France! Bref, on continue de marcher sur la tête.

En tant que Parisien du 14e, l'electricité de la concurrente me rappelle certains excités du passé, et pas forcément les plus respectables. Heureusement, j'ai confiance que c'est l'inconnue en première place qui sera élue. Mais en regardant les cartes de vote de la région parisienne, on voit surtout que la droite bourgeoise se protège du peuple, vivant à l'ouest du boulevard St Germain. C'est en cela qu'elle encourage le vote FN.

La bourgeoisie de gauche n'est pas à l'abri de ce genre d'exclusion (genre j'habite dans ce quartier, mais mes enfants ne vont pas à l'école ici). Voilà comment avec deux exemples simples: la ghettoisation de la bourgeoisie de droite (cf. comment Neuilly Auteuil Passy, au sens large, s'est homogénéisé en termes de vote) et les stratégies d'évitement de bourgeoisie de gauche (école choisie) débouche sur un vote par ceux qui ne font pas partie de cette bourgeoisie, vers un parti dont ils savent qu'elle va les désespérer.

 

LUTNER, 

Lu en diag, car étouffant (qq p'tits paragraphes eussent été les bievenidos). Mais on saisit l'essentiel. 

Comme ce long et lassant prédicateur sur le péché de chair, qu'un fidèle résume : "Il est contre". Donc bravo ! Bien à vous. Rigolant

Bouffon de la république, c'est comme ça qu'on peut qualifier un type qui a mis les mains dedans et qui nous la joue "pucelle d'Orleans".

Monsieur BRUNO LEMAIRE, vous êtes pathétique, comme vos "collègues" . . .

Une retraite de vingt ans, dans un cloitre, un monastère vous ferait à tous, le "personnel politique dans sa globalité", le plus grand bien.

Et quelle sérénité nous aurions.

Vous êtes à poil, politichiens, parlementeurs !

AH NON ! ARTEFACT ! 

Le Maire n'a rien d'un puceau ! J'insiste... Encore qu'en y regardant à deux fois... Mais je m'égare. 

Quant à la pauvre "Pucelle", écoutez H. Guillemin : il en est amoureux. Mais avec des arguments. Le problème est le même : la manipulation des petits par les pseudo-élites. Où l'on retrouve le jésuitique Le Maire... CQFD. Avare

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 28/03/2014 21:09
  • Par

M. Lemaire affirme qu'il est URGENT de réduire le nombre de députés etc... Pourquoi ne pas l'avoir fait quand l'UMP était au pouvoir ???  Maintenant , promis , juré , ce sera fait . On n'en doute pas !!!   Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent .

PATOUNE !!! 

""Mediapart, si vous vouliez tester vos abonnés, vous ne pouviez pas mieux vous y prendre, le résultat est probant. Attendez un petit peu avant d'interviewer Juppé !""

Foutredieu !?!  C'était un test !?! Et je suis tombé dans le panneau ?!? Clin d'œil  Quel bonheur... 

Vivement Juppé sur MDP ! Là, je me lâche sérieux, parce que le meilleur d'entre eux, revenu du bagne et triomphant dans une ville esclavagiste, une proie de choix ! Criant  !!! 

 

Tiens ? Un "des cons seiller" ! Il y a des pro-esclavagisme sur ce fil ? Ah ! Non... J'y suis : une "jupette", sans doute. Bonjour ! Embarrassé

  • Nouveau
  • 28/03/2014 21:26
  • Par

« On est dans une démocratie à bout de souffle »

 Ah bon, nous sommes en démocratie !  Ce ne sont pourtant pas les référendums qui l’ont asphyxié.

 

Nicole Bricq dont l'intelligence relève d'un concours de beauté ratée vient de se plaindre du repas servi à l'Elysée en prèsence de Xi Yi Pin. Compte tenu de sa lamentable prestation concernant les accords de libre -échange entre les USA et l'Europe, on se demande ce qu'attends notre tocard national pour la débarquer. 

  • Nouveau
  • 28/03/2014 21:37
  • Par

Vous avez bien lu tous ces messages M. Lemaire? tout le monde ici n'est pas FDG et pourtant vous faites l'unanimité contre vous et les votres. Au moins cela nous donne l'occasion de vous dire ce que l'on pense. et de mesurer votre popularité. 

Bonjour à toute l'équipe de Mediapart et à son Directeur et aux lecteurs,

Si vous souhaitez, cher globe-trotter engager une politique ou les politiques seront enfin au service de la France et non pas de leur portefeuille, je vous engage à  vous connecter sur mon site www.ohare.fr et à utiliser ma boite CONTACT pour recevoir ma Publication qui dépasse et de loin le thème central "Qui s'est approprié l'argent de nos retraites françaises et ?"

J'en ai assez de ces politiques qui sont partout et nulle part à la fois... Aux doubles salaires, avec eux une retraite à 100%+++ après 20 ans de travail... Seulement!

+++ comme le matériel électroménager, Humour...

Comprend qui veut!

Un chiffre réel 20% et plus de sans-emplois en France, c'est aussi cela la réalité...

Nos retraites amputées de 50% et de 25 % ... Prenez le temps de lire et j'attends votre adhésion sans cotisation... avec un plaisir certain!

 

Alain Georges Younes O'HARE

CHARE, 

On en prend tous bonne note, eton lira. Du nouveau plane sur nos têtes ? 

"Qui s'est approprié l'argent de nos retraites françaises et ?"

J'aimerais beaucoup vous lire mais je ne souhaite pas declarer mes coordonnées, comment faire ?

  • Nouveau
  • 28/03/2014 21:53
  • Par

À TOUS, 

Je débarque tout frais sur mon journal numérique bien-aimé, et que vois-je ? 

NON, MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CETTE HISTOIRE ? 

En quoi sommes-nous sur MDP pour lire les éventuelles idées de ce lisse et faussement "équilibré" personnage manœuvrier qui sévit (et se contredit, ou se renie, ou ment) sur tous les fenestrons qu'Amélie, Schrameck et Bouteiller réunis ne réformeront jamais a minima (genre fifty-fifty) ???

Moi qui, dans mon écurie, ne monte jamais sur mes petits chevaux, eh bien ! cette fois je monte sur mes grands ! 

PLENEL, BONNET, SALVI, AND CO, VOUS DÉC...... ! Criant 

Ce mail sera-t-il dépublié par la "rédaction" de MDP (que j'ai aidé depuis le début, soutenu, et soutiens - MDP - pas nécessairement la "rédaction" - voir archives !)

IL Y A MILLE PERSONNES MILLE FOIS PLUS PASSIONNANTES QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS INTERVIEWÉES !!! 

Nos ennemis, rassurez-vous, nous avons tout loisir de les lire AILLEURS (et on le fait). NON, MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CETTE HISTOIRE ? 

Scrongneugneu ! Cool

 

IL Y A MILLE PERSONNES MILLE FOIS PLUS PASSIONNANTES QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS INTERVIEWÉES !!! 

excatement et aussi de gros vrais problèmes jamais évoqués    ...... et quand je demande qu'on écrive un article sur mon affaire, on me répond que c'est un fait divers ou qu'on est pas en mesure de .....on croit rêver..

 

JEAN 63, 

C'est pas faute de leur avoir dit aussi. Comme s'il n'y avait pas des faits "divers" (sauf pour ceux qui les ont vécus) QUI SOIENT LE RÉVÉLATEUR DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE ! 

Mais Le Maire, vous comprenez, ça vaut le détour, pensent-ils... Grosse erreur. À ne pas réitérer, MDP !

Bien à vous.  

Tiens  peut-être que Lemaire sait à quoi il pense, ces jours-ci,  Paul Bismuth le matin en rasant les murs...

"Reconquête de l'ump"
Dès que j'ai lu ça, j'ai abandonné.

(désolée Médiapart!)

moi, je ne l'ai pas lu !

et j'ai eu raison, d'apres les commentaires !

nul n'est parfait, même Mediapart !Embarrassé

ce qui manque c'est de l'éthique; d'en haut (Sarko en 1er) jusqu'a en bas. Tout le monde donne l'impression de vouloir encaisser au plus vite pour leur propre fins. A commencer par leur régime de retraite, les privilèges.....

N'a t-il pas oublié l'histoire (un oublie dit il) de sa femme salariée de son cabinet a un prix exorbitant!

LE MAIRE ? 

Il respire le jésuistisme, vous dis-je. Rien d'infamant. Ce fut (c'est) une honorable "compagnie"... Cool

Oui,mais les jésuites ont le vent en poupe... Ils ont placé François 1er ( de St François-Xavier ) sous la tiare papale ce qui est une première. 

François est un nom de jésuite, tu m'étonnes. 

Signé : je pense donc jésuite...

COGITO, 

Absolument. Mais Ignace, Ignace, n'est-il pas aussi un petit nom charmant ? Clin d'œil

Tout à fait... Même si j'ai un faible pour Félicie.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Aussi ... Clin d'œil

C'est encore pire que je le pensais. 98% des commentaires ci-dessus sont le fait de geignards bloqués au stade oral, attendant qu'on leur donne le sein et qu'on les torche.

Je sens que je vais révoquer mon abonnement et que je vais accepter l'invitation de mon fils à le rejoindre au Brésil, pays où on ne compte que sur soi pour réussir, et où la pauvreté régresse rapidement.

Au revoir , 

Bien le bonjour au Brésil , où , grâce à un gouvernement qui fait une politique de gauche , la pauvreté diminue ...

c'est vrai que dans les favelas ils s'enrichissent et vivent très bien.

Surpris

Mon pauvre, vous allez tomber des nues!

J'ai vécu quelques années au Brésil et ce que vous dites en amont et prétendez en aval révélent en vous un sérieux manque de maturité.

Allez au Brésil! Votre fils a raison s'il vous demande d'y aller. Cela ne pourra que vous faire du bien dans la tête! Franchement!

Si vous allez à Fortaleza, dites bonjour à Soledade, Pedro, Isolde, Ignacio, Ismaël, Emilia et Diatay de ma part... Merci!

MASCART, 

""Je sens que je vais révoquer mon abonnement"" : Vous allez faire chuter notre sacro-saint PIBEUU. 

""et je vais accepter l'invitation de mon fils à le rejoindre""   C'est sympa, les familles qui se soutiennent. Je suis sérieux. 

""au Brésil""   Rien que pour leur phénoménal carnaval, j'irais vivre dans une favela (réaménagée et sécurisée, il va sans dire). 

""pays où on ne compte que sur soi pour réussir""    Ah ? Sur soi, SEUL ? Genre Robinson sur son île ? Même lui a eu besoin d'un Vendredi à exploiter (et à civiliser, il va sans dire). 

""et où la pauvreté régresse rapidement.""  Parfait. Allez planter des tulipes dans le Nordeste. À Brasilia, ça serait trop simple. Que n'y êtes-vous allé quand ils étaient dans la merde sous joug militaire sanglant ?

Au fait, grâce à qui s'en sont-ils sortis (notamment) ?

GRÂCE À UN SYNDICALISTE QUE VOUS SERIEZ LE PREMIER À VIRER ICI EN FRANCE !!!      Non ? 

Trop facile. Obligado. Cool +  Criant ... 

 

 

Je connais bien Oiapoque aux confins de la Guyane. 

Les gens nagent tellement dans l'opulence que la route qui mène à Macapa est déconseillée à cause des pirates qui y sévissent.

Il y aussi les milliers de garimpeiros qui viennent clandestinement orpailler en Guyane saoulés par l'opulence du Nordeste...

Ceci dit  la caïpirinha est une belle invention. 

AU FAIT, FRANCIS, 

""bloqués au stade oral ... et qu'on les torche"". Là, il s'agirait plutôt du stade anal. 

""bloqués au stade oral, attendant qu'on leur donne le sein". Là, ça commence à être plus juste. 

C'est au CNAM que l'on vous a appris à injurier, et de plus aussi maladroitement ? Il est vrai que les méritants self-made men peuvent justifier leur arrogance par leurs phénoménaux "efforts". Personne d'autre n'en fait, c'est bien connu... 

Bonjour au "Pain de sucre"  Incertain  ... 

 

 

COGITO, 

Oui... "L'opulence" du Nordeste... Quant à ces fumiers d'orpailleurs (ces "mineurs"), ils polluent à mort au mercure (déjà dans le sol) et au cyanure.  De plus, les illégaux tuent sans problème. Mais on a ça de Tijuana à Ushuaïa (ou presque), pas vrai ? Clin d'œil

Bon. Revenons à notre bon Monsieur Le Maire, qui ne parle pas d'or...  

bye, bye !

 

??? Il faut attendre le stade anal pour nettoyer les fesses de bébé? Ouh, vous n'êtes pas très bon puériculteur, Sigmund.

Ne compter que sur soi pour prendre sa place dans la société, avec laquelle on échange. Plus on a de compétences à lui offrir, plus elle vous rend. Où est l'exploitation? Vous vous offusqueriez de ce que le chirurgien qui vous a sauvé la vie ou celle d'un des votres ait de très bons revenus? Ou vous préférez vous adresser par principe à un marocain (ou bulgare, roumain, etc...) au dipôme incertain mais qui ne prend pas cher?

Quant à Lula, je le trouvais pas mal, pour autant que je sache de lui. Moi qui ai connu la CFDT de l'intérieur, je serais content qu'on ait son clone (faute de l'original) en France (donc, comme vous le dites, qu'on le vire en France). 

Ah ah ! Savez-vous que les inégalités progressent dans le monde parce que quand "on ne compte que sur soi pour réussir", c'est qu'on ne voit pas ceux qui sont au-dessus de soi et récoltent tous les fruits financiers de l'atomisation du peuple perdu dans la poursuite de son petit intérêt individuel ? Le discours de la réussite personnelle est un discours d'enfumage des très puissants.

FRANCIS, 

Ça serait à la fois roboratif et désespérant d'échanger avec vous. Il faudrait reprendre chaque point, DONT EN FAIT AUCUN NE TIENT si vous acceptez d'aller au fond des faits concrets. Pas de la doxa que vous avez merveilleusement bien intériorisée. 

Même l'exemple usé du chirurgien ne tiendrait pas. 

À noter : vous ne parlez que de "revenus". Symptomatique. Prenons un exemple : voulez-vous comparer l'apport à notre société d'un savant productif - et ses revenus - et l'apport pharamineux à la société d'un top-model - et ses revenus ? Mille autre exemples sont à votre disposition.

Vous n'avez rien compris au mot "EXPLOITATION"... Pourtant vous en vivez FORCÉMENT (et moi aussi, pour éviter les réponses dilatoires).

Vous avez fréquenté la CFDT... Intéressant... Cordialement quand même.   

c'est ça, casse toi, des gens comme toi, on n'en veux pas !

Un interview de Lemaire  ??? C'est pour la caméro cachée  ?????

  • Nouveau
  • 28/03/2014 22:40
  • Par

Le Maire c'est du bla bla , de la com pourrie .

FAC, 

""Com pourrie"" . À l'évidence. À QUEL JEU JOUE MDP ? 

Faire parler l'ennemi, donner la parole aux "zôtres", etc, sont des arguments pitoyablement fallacieux... 

Alors ? On s'interroge... Serait-il un "actionnaire caché" ? Surpris ??? 

  • Nouveau
  • 28/03/2014 23:01
  • Par

Il ne manque pas d'air : parler de "démocratie à bout de souffle" et de "crédibilité " et puis poser sur la photo, lors de sa visite de soutien au marché Maubert hier, entre Jean et Dominique Tibéri !!!

C'est lui qui brouille les cartes et déboussole le citoyen ! Honte à ce type de politicard qui ne rend pas service à son pays...

Le Maire ... du Vème ? C'est nouveau, mais ... rien d'étonnant... Incertain

Je trouve beaucoup de sectarisme dans les commentaires de cette interview... Il y a pourtant des idées intéressantes qui pourraient parfaitement faire consensus, qu'on soit de gauche ou de droite : fusionner régions et département, limiter le nombre de régions à une dizaine, limiter le nombre de mandats successifs (nationaux ou locaux), limiter le nombre de communes, limiter à 400 le nombre de députés... Qui peut-être hostile à cela ? Et tous ces changements seraient une source d'économies non négligeables.

Les idées proposées peuvent être intéressantes mais elles n'ont que peu d'interêt, cela aura autant s'impact qu'un remaniement ministériel, c'est à dire aucun.On continue a traiter les symptomes du mal au lieu de chercher la cause du mal.

On fait du bruit, on s'agite, mais au final rien ne change et les "solutions proposées" par l'autre gus sont dans cette lignée. Ce que veulent beaucoup de lecteurs de Médiapart (je pense) c'est une Vrai démocratie et pas des pseudos mesurettes pour faire croire qu'on nous entend.

Il serait temps que Médiapart cesse de jouer son rôle de bon chien de garde du système.

Médiapart, tout en dénoncant les dérives quotidiennes de nos représentants -sic- continue a faire la propagande d'un système sclérosé que la masse révoque. 

 

Nouveau venu au Club, je trouve aussi beaucoup de sectarisme dans la majorité des commentaires. L'analyse et les propos plein de bon sens notamment sur le FN et le pacte républicain mérite d'être lu. J'espère que la pluralité qu'amène cet interview et que je découvre ce soir après seulement deux jours d'abonnement perdurera pour que je prenne plaisir à decouvrir l'actualité et les investigations de  Mediapart sans avoir l'impression de lire un équivalent de la Pravda de triste mémoire. A quand une interview de NS ?

Je vous conseille d'allez voir une des vidéos de chouard comme celle-ci vous comprendrez sans doute mieux le sectarisme des gens! ;)

http://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8

Cdlt 

CHANDERNAGOR, 

Votre sens du bien commun par le bon compromis est légendaire sur ces fils (je ne ris pas). 

Mais ne voyez-vous pas L'AVEUGLANT JÉSUITISME DE LA MAŒUVRE ? 

Non ? Ah, bon... De toute façon, ce n'est pas uniquement ce qui est prooosé qui compte,

C'EST AUSSI QUI LE PROPOSE À PARTIR DE SES ANTÉCÉDENTS.

Et là, problème (général, je vous le concède). CDT. Sourire 

 

Mais ne voyez-vous pas L'AVEUGLANT JÉSUITISME DE LA MAŒUVRE ? 

Marine fait encore mieux qui recrute des grenouilles de Bénito...

Plein de gens peuvent être hostile à cela.. plein aussi pensent qu'il n'y a aucun sens à ces mesures dans le cadre de la VEME... Au lieu de vouloir masquer les inégalités, pourquoi ne commenceraient t-on pas tout simplement par les réduire.. Réduire le nombre de région tel que vous le décrivez peut dans la séquence historique que nous vivons signifier une sécession, notamment dans le sud où depuis des années, le vote marque une certaine volonté de se distinguer de l'ensemble du territoire français... Ensuite tant que nous avons l'austérité, l'Euro à 1, 38dollars, et le reste... ces mesures ne représentent rien. Aucun intérêt. Cela rappelle ces journalistes fichofiles qui devant un type qui leur démonte la logique d'austérité, qui dénonce le caractère inégalitaire d'une hausse de la TVA... demandent :  Vous êtes pour ou contre la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu... 

Tout cela ce sont des mesures techniques.... c'est comme un règlage de l'accélération d'une bagnole...Si les disques de freins sont collés à l'arrière... il est totalement absurde de commencer par régler l'accélération... d'abord on s'occupe des freins.. et surtout on s'assure que la voiture d'abord a toujours vocation à rouler...

En quelque sorte, tant que la constitution permet de se passer de la volonté du peuple, tant qu'il n'y a pas un projet clair de société, des rapports humains... La belle affaire qu'il y ait moins de députés ou plus, moins de régions ou autres... Surtout si ces députés votent uniformément sur des consignes de groupes, et si les régions à 10 sont soumises à l'austérité... Quant aux économies... Lesquelles ? en êtes vous sûre? LEMAIRE faisait parti d'un gouvernement qui a contribué à l'affaiblissement de l'Etat ... en ne renouvelant pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite... Des dizaines de milliers de postes en moins. Résultat, l'Etat fonctionne de façon très inégal sur l'ensemble du territoire, la santé, la défense, la police désertent les endroits les plus modestes... le service public recule. les inégalités explosent.. ce qui accroient de façon exponentiel tous les coûts sociaux !!! sans compter la multiplication des PPP partenariat publics privés... qui coûtent une fortune d'argent public, ruine les compétences de l'Etat, pour un service discount ! Rappel : cette politique de suppression de services entiers, de milliers de postes, a permis d'économiser 500 millions d'euros... Quelle réussite !!! La refonte territoriale, serait du même tonneau. Autrement dit, sans une vision claire on économise des bouts de chandelle... C'est aussi un visage de cette austérité qui favorise la corruption, le gaspillage d'argent public, le recul de la démocratie, et ... qui aggrave la dette. C'est exactement ce que LEMAIRE admirateur sans réserve de MERKEL et de la CSU, a défendu pendant 5 ans, et qu'il continue à essayer de nous vendre...Si l'UMP a été virée du pouvoir en 2012 c'est justement parce que les Français ne voulaient plus de leur politique. Si HOLLANDE prend la sanction du siècle dans les urnes dimanche, c'est justement parce que les Français ne veulent plus de cette ligne hégémonique allemande qui les ruine. C'est pour cela que les commentaires rejettent massivement un article qui mille fois rabâché par les cadres UMP.. sauce buisson, sauce NKM, sauce DUCHMOL DE LA GROUILLETTE.. Comprenez l'over dose de ce genre de discours creux qui certainement plaît à VERSAILLES... RAMBOUILLET... NEUILLY... Mais le sectarisme, c'est là bas qu'il pullule... 

PACO ! 

Ploussé  10000000000, comme on doit faire, sur ces étranges lucarnes individuelles !  Sourire

1 - ""Médiapart, tout en dénoncant les dérives quotidiennes de nos représentants -sic-"" :        là, on les suit.

2 - ""Il serait temps que Médiapart cesse de jouer son rôle de bon chien de garde du système... (car) il continue a faire la propagande d'un système sclérosé que la masse révoque."":            et là, on diverge d'eux (pas de tous), et chacun à sa façon, ce qui est sain.

Mais "propagande" est un peu dur et inexact. Toutefois, c'est l'idée... En pleurs 

GERARD07, 

Soyons courtois : bienvenue au club... Sur la Pravda, on est d'accord. Et même le" Figaro-Pravda", comme disait un certain Godard. 

Mais arrive la claque : ""A quand une interview de NS ?"". Là, cher GERARD, il y a vraiment comme une erreur d'aiguillage, vous ne croyez pas ? Surpris ???

Petite question ingénue : n'en êtes-vous pas saturé ailleurs ? 

Seconde petite question ingénue : quels sont les premiers sectaires ? Voulez-vous que nous cherchions ensemble ? Ceci dit, vous avez raison : tout attitude de "secte" est à proscrire. Bien à vous. Rigolant

 

haaaaaaaaa, merci d'avoir pris le temps de développer ce que je pensais! haha!

COGITO, 

Par ma chandelle verte ! Votre sympathique galéjade m'empêche de corriger ma piètre faute de frappe ! 

Bon. Ah ! Oui... ""des grenouilles de Bénito..."". Eh bien, qu'elles marinent dans l'eau chaude... Quant à Le Maire, aurait-il à voir avec le bénitier que cela ne me surprendrait pas. Mais c'est son droit... Et le mien de l'égratigner. On nage où l'on peut, s'pas ? 

PASCAL, 

Emballé, c'est pesé. Bon, un petit dégraissage intelligent, pour la forme et plus, ne serait pas nécessairement nuisible, s'il était bien ajusté. Ce n'est pas le cas, bien sûr. 

À part un point ou deux, passons sur la gentille bouillie du lisse Le Maire. Dit par lui, ça ne manque pas de sel (de Guérande, bien sûr) !

Par contre : ""C'est pour cela que les commentaires rejettent massivement un article ... mille fois rabâché par les cadres UMP.. sauce buisson, sauce NKM, etc"".  

Voilà ce qui "m'interlocute" grandement. QU'EST-CE QUE ÇA VIENT FAIRE LÀ ? Je ne m'y ferai jamais. Et on attend le meilleur repris de justice d'entre eux de pied ferme ! Cool

 

Qui ici a déjà lu un article de la Pravda? 

Attention aux clichés, on s'endort confiant et on se réveille avec les chars soviétiques place de la Concorde.

Ce qu'on attend de MDP c'est autre chose que des poncifs enfilés comme des perles et recalibrés  par les conseillers du gars. Ce n'est pas un " entretien " c'est un publireportage...

Aussi vivant que la photo d'une boîte de Findus...

Nous sommes pas mal d'" anciens" ici et rassurez-vous, il y en a pour tous les goûts. 

Mais c'est son droit..

Dieu et mon droit...Henri V... Azincourt...La St Crépin. Ça ne nous rajeunit guère...

C'est plutôt la St-Crétins ces jours-ci...

Vous auriez pu économiser 4 mots, dans votre commentaire : "Nouveau venu au club" On aurait compris !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous allez vite comprendre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Sourire Je suis mort de rire !!!!!!!!

Merci, je n'ai pas rit comme ça, depuis des années. Ceci dit, bienvenu au club.

Vous n'avez pas la télé ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

+100000000000000000000000000000000000000000000000000000 (je fais mieux... tra la la la lère...)

Je passe mon temps à m'époumoner que mdp vire nouvelobs et personne ne me croit... Singulièrement depuis l'arrêt magueur d'abord et les 2% ensuite qu'ils ont eux-même revendiqué auprès du pouvoir avec plus de succès que les virés de Florange. SIGH.... En pleursClin d'œil

Quand on reçoit les félicitations des attias, c'est qu'on est devenu vraiment officiel. J'espère que c'est surtout le doute sur l'évolution de son "produit" qui a interloqué Plenel.

C'est pour ce soutien évoqué par Paco de la Vega que je ne suivrai pas sa "soirée élections" où il ne manquera plus qu'un Michel Anfrol des 70's pour la rendre mainstream avec un  petit côté salonnard en plus.

 

Je me délecte des commentaires et des fils mais le "journal" à quelques exceptions près m'ennuie. Comme le Monde m'ennuyait autrefois.

 

Que se passe t-il ARRUE... Cela fait plusieurs jours que vous tentez de me donner des cours de style... Vous savez GENETTE et compagnie m'ont assez gavé dans ma jeunesse pour m'en affranchir quelque peu. Ensuite, je n'ai pas envie d'écrire comme un mandarin technocrate... donc si on veut me lire, on me lit... et je préfère quitte à écrire, ce qui me demande un effort, rendre lisible le cheminement de ce que je pense... Et ça ça prend des lignes... Ce que cet article reprend est un rabachage d'éléments de langage totalement creux. L'UMP n'a strictement rien à dire... puisque la dépendance à l'ALLEMAGNE est l'unique voie entrevue par ce parti... Et LE MAIRE est le pire des pro nationalistes allemand, de cette UMP. Dans l'entourage de SARKOZY ( le repris de justesse...) c'est  le maillon chrétien démocrate bavarophile (dans toutes les acception du néologisme) ... bref, un militant des vieux riches... nostalgique de la Versaillerie ! un guignol quoi...

SETH, 

Bon. Côté chiffres, je jette l'éponge ! 

Par ailleurs, à peu près d'accord sur tout ça. Sur les 2 %, on saura un jour le fond de l'affaire. Perso, j'étais pour (avec des nuances). 

Quant au couple Attias, disons qu'ils ont le sens d'une certaine ironie, qui sait ? 

Enfin, oui : depuis un certain temps, les commentaires sont nettement plus délectables que les articles eux-mêmes, sauf certains en pointe. Mais avez-vous lu Martine Orange sur son blog : sur l'Ukraine, ça commence à être autre chose. 

Bon. Enfin... Au total, c'est un sacré bon travail. Encore faudrait-il ne pas le gâcher (on en a connus beaucoup, pas vrai ?). 

Hasta la vista ! Rigolant

COGITO, 

Avec vous, il faut suivre. Azincourt, bien sûr. Mais connaissez-vous, entre Brittons, celle de Shrewsbury ? Qu'il remporta (avec son père). 

Avez-vous vu "FALSTAFF" ("Chimes at midnight") ? Si non, faites-vous le envoyer. Et si ce n'est pas possible, je vous l'offre à notre rencontre prochaine... Clin d'œil  UN MONUMENT. 

Bon. Mais où est Le Maire, là-dedans ? Bof... 

PASCAL, 

1 - Oh ! Loin de moi l'idée de donner des cours à quiconque, fut-ce de style ! Disons-le autrement. Ne pensez-vous pas (mais je dois me tromper) qu'aérer nos textes permet de mieux les saisir ? 

De même, pensez-vous que nous pouvons apprécier sans problème 200, 400, parfois 1000 pavés sur ces fils ? Mais n'ayez crainte : je suis aussi anti-touitteur...  

- ""je n'ai pas envie d'écrire comme un mandarin technocrate"" : bien évidemment. 

- ""je préfère quitte à écrire, ce qui me demande un effort, rendre lisible le cheminement de ce que je pense"": certes ; mais cela, honnêtement, nous demande alors de peaufiner soigneusement nos textes, non ? Et ça, c'est très long. Et ce n'est pas une simple question de lignes, n'est-ce pas ? 

Que pensez-vous du mot "fluidité", au sens laudatif (de la langue, de la pensée) ? Ceci étant, chacun est libre, bien sûr (enfin, nous le croyons)... Veuillez donc m'excuser : c'était sans malice aucune Sourire ...

 

2 - Sur le fond de ce post : rien à redire. On est en phase. C'est l'essentiel. CDT. 

 

  • Nouveau
  • 29/03/2014 00:26
  • Par

Je ne sais pas pourquoi mais il me rappelle ces bigots qui commettent les pires méfaits facilement tranquilisés ensuite par la confession, le ego te absolvo et le rapide acte de contrition qui les en purifient.

SETH tout à fait ça...  Clin d'œil

Voir plus haut... 

je le vois plutôt inculpé pour trafic d'indulgences. 

Même s'il n'y est pour rien, un UMP né à Neilly-sur-Seine est suspect d'office.  

COGITO,

""Suspect d'office" ... dominical, bien sûr ? Bon... On s'amuse. Embarrassé

Par contre, ils commencent à m'écœurer, tous ces faux pèlerins de Cons postelle, les Lasalle, les Axel (homme honorable), les Le Maire (lui, non), et autres, qui vont de ce pas œcuménique "À LA RENCONTRE DES FRANÇAIS" !!!

Jésus, Marie ! Mais quel aveu ! IL LEUR FAUT METTRE LEURS GODILLOTS ( ! ) POUR VOIR CE QUI CRÈVE NOS YEUX À NOUS, vulgum pecus (quoique...) ???  

Ils visitent le "peuple" comme les vicomtes leurs pauvres ? Une fois l'an... Et un Le Maire remis au pouvoir repartirait comme en 14 sur le tobogan bien huilé d'un ORDO-LIBÉRALISME DICTATORIAL  (je suis gentil, car c'est pire, et je pèse mes mots). On pourrait reprendre chaque ligne de son "entretien" et en démontrer aisément ou l'hypocrisie (surtout au début) ou l'inanité (sauf un ou deux points). Pas brillant. 

Et plus je reparcours cet "entretien", plus je bous. D'ailleurs, rien que cette petite chose en boîte noire: ""Le texte a été amendé par ses conseillers, notamment la partie concernant le leader de l'UMP.""

Le pompon inconscient... TOUT EST DIT, SI L'ON SAIT "LIRE"... 

De même, son refoulé de classe parle dans cette expression des "coins du territoire" ! Vous savez, les galeux, là-bas. Dans au moins six "coins", où végètent de pauvres hexagons délaissés... 

Bon. Coupons-là... Et pas d'invocation bienséante à un prétendu "sectarisme", SVP. Que chacun d'eux, à commencer par lui, clarifie ses positions, et éclaire son passé et TOUS ses actes. Après on pourra discuter clairement. Je prends les devants : ça vaut pour tout le monde (FN "tout aussi pourri" inclus). 

Bien. Sur ce, je retourne sur Sirius. Clin d'œil

Beati pauperes spiritu...

Déjà le titre " on est ..." 

Qui est " on ". ? Je déteste cet usage de l'impersonnel.

"Nous sommes" il ne sait pas ce que ça veut dire? Nous ne sommes pas dans la même galère? 

" Il est interdit de marcher sur les pelouses " bien pratique. " il " c'est personne, c'est l'ordre...

Sa biographie témoigne clairement du profil de cet ex-ministre lisse et ultra-conformiste avec une tête de premier-communiant.

https://static.mediapart.fr/sites/all/libraries/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-wink.gif" alt="Clin d'œil" title="Clin d'œil" />

 

OK. Mais ils ne sont pas si "simples" d'esprit que ça. À part quelques cas. 

"On" m'a appris à ne jamais sous-estimer mon ennemi. Bien m'en a pris. Clin d'œil

Il a un peu l'alzheimer Monsieur Le Maire, il a oublié que l'UMP a été au pouvoir pendant (7+5+5=17) 17 ans!!! ou bien ils est dans le déni...!!!!

L'UMP a été créée en 2002 pour la présidentielle Chirac le retour...

Un attelage qui tire à hue ( pas Robert ) et à dia. 

Ces gens-là ne sont pas faits pour s'entendre. A peine pour faire semblant...

Ça suinte de tout cet entretien...

Question  sur  "Pygmalion" ? et tout le reste alors ?

<...je laisse faire la justice...>

<Je ne supporte plus les leçons de morale données par les socialistes, alors que c’est leur incapacité à régler les problèmes des plus modestes qui nourrit le Front national. Je les en rends directement responsables. À l’UMP, nous sommes d’une clarté totale. Il n’y a pas de vote, il n’y a pas d’accord, il n’y a pas de discussion avec le FN>

Le blanchiment est partout, dans les esprits aussi...

 

 

Le blanchiment est partout...

Ils n'en mouraient pas tous mais tous étaient atteints...

In " les électeurs malades de la peste brune " ....mais qui peut croire une fable pareille?

Le Front National fait plutôt un poil moins bien qu'en 2012. Donc...

Quelle démonstration ! Le FN est né le 6 mai 2012 vers 20h01...

Buisson n'a pas existé, la Droite forte est composée de petits saints au service exclusif du peuple...

Ce n'est pas grave d'aller dans mur. L'essentiel est de penser à klaxonner...

  • Nouveau
  • 29/03/2014 05:37
  • Par

-

Merci à Mediapart de continuer son excellent travail d'information sur tous les sujets, notamment par cette entrevue avec l'une des rares figures de la Droite qui semblent capables de contrecarrer la destruction accélérée qui s'opère depuis qu'ils ont laissé Sarkozy s'imposer à eux.

-

AXEL,

Désolé. Non. Pas "merci".

Un : il ne nous sort que des banalités ou des reniements (à part un ou deux points).

Deux : Il y a mille autres personnalités plus roboratives à faire parler ICI, car on ne les entend pas ailleurs. 

Trois : on n'arrête pas de le voir sur les gros médias vendus (ou achetés, au choix !). 

Pas de faux-procès : aucun "sectarisme" là-dedans. Bien à vous. 

Bravo à Médiapart d'inviter Monsieur Bruno Lemaire, il a le droit de s'exprimer sur un média libre et indépendant, c'est pour cette raison que je me suis abonnée à Médiapart et je ne suis pas déçue, bien au contraire.

 

Monsieur Bruno Lemaire continue à prendre les électeurs français-es pour des imbéciles, sur Médiapart cela pose un problème car nous savons le peu de pouvoir que les élites politiques ont sur le vrai pouvoir, le pouvoir de la finance qui règne en maître en France et sur l' Europe.

 

Il fait confiance à la justice, nous dit ce monsieur Lemaire concernant les affaires à l' U M P mais cette justice qui n'a pas de moyens ou si peu n'est-elle pas une garantit pour tous les "mafieux" qui à la tête de l'état font de la politique une profession???? Il ne faut pas mettre tous les acteurs politiques  dans le même sac entend-on souvent mais ceux qui laissent faire ne sont-ils pas aussi coupables que ceux qui agissent???

 

Dans combien de temps le "Petit" sera t-il sanctionné suite à ses indélicatesses envers les français??? Dans 10-15-20 ans???? Ce n'est pas parce que la démocratie est à bout de souffle que la justice met du temps à la rendre mais c'est parce que c'est un instrument qui permet aux "mafieux" de la politiques de garder le pouvoir. Les conflits d'intérêts entre le pouvoir politique (à la tête de l'état, des régions, des départements et des communes) , les entreprises et les média durent depuis des années et cela ne semble pas déranger monsieur Lemaire, mieux, à la lecture de son entretien le sujet n'est même pas aborder.

 

La qualité d'une institution dépend de la qualité des hommes qui la font fonctionner, Sarko est un personnage sans culture, sans complexe qui admire l'argent et les gens fortunés,et la force et la violence  du pouvoir.

 

 

Chère ANNIE,

""Bravo à Médiapart d'inviter Monsieur Bruno Lemaire, il a le droit de s'exprimer sur un média libre et indépendant, c'est pour cette raison que je me suis abonnée à Médiapart et je ne suis pas déçue""

Vu la suite, comment faut-il le prendre ? De l'ironie ? Bon. Prenons ça au sérieux, et répétons. Désolé. Non. Pas "bravo".

Un : il ne nous sort que des banalités ou des reniements (à part un ou deux points).

Deux : Il y a mille autres personnalités plus roboratives à faire parler ICI, car on ne les entend pas ailleurs. 

Trois : on n'arrête pas de le voir sur les gros médias vendus (ou achetés, au choix !). 

Pas de faux-procès : aucun "sectarisme" là-dedans. Et sur le fond de votre post : on est d'accord ! Bien à vous. Déçu

  • Nouveau
  • 29/03/2014 07:21
  • Par

Encore un crane d’œuf, des idées sur tout, rappelons-nous cet homme qui a l’ambition de gouverner la France mais ne sachant même pas compter, sauf pour s’en mettre plein les poches. Souvenez-vous lorsqu’il était ministre de l’agriculture, il ne savait pas de combien de mètres carrés était fait un hectare.

 L'ENA une école qui élève des veaux au profit du capital.

Il donne des leçons au monde entier mais oublie de parler de sa femme rémunérèe sur un emploi fictif

la démocratie c'est bien mais que tous les hommes politiques encore en vie remboursent l'argent volé ou détourné par les magouilles et la dette de la France se portera mieux. 

Quelle démocratie ????

  • Nouveau
  • 29/03/2014 08:31
  • Par

On est étonné de voir cette génération de quinquas refaire le même diagnostic indéfiniment et se complaire dans ce marigot nauséabond de l'UMP au lieu de prendre le pouvoir et nettoyer ce parti. La droite n'a pas besoin d'impuissants complices qui pantouflent en attendant leur tour dans un parti pourri par la tête.

  • Nouveau
  • 29/03/2014 08:38
  • Par

Beaucoup  de lecteurs de médiapart aimeraient ne lire, n'entendre que les acteurs allant dans leur sens de pensée, d'idées...dommage car nous vivons dans une société plurielle ou il est urgent d'entendre dans des lieux moins conformes à ceux ou nous les attendons, toutes les personnes composant  notre société, politiques, intellectuelles, artistes, citoyens quand leur parole apporte au débat, à la réflexion et un débat par nature, ne peut être univoque.....sauf à craindre la parole de l'autre....

Par exemple un point seulement, j'apprend dans cet interview que M Lemaire soutiendra N. Sarkozy tant que la justice ne l'aura pas condamner, et ce malgré qu'il ne fasse aucun doute aussi pour lui, de la nature profonde de l'homme et aussi de son action anti républicaine, et c'est son droit de lacher le tribun uniquement quand il sera inéligible, mais, c'est au fond ce qui ruine la politique et dans tous les partis  sans en privilégier un plus que l'autre, dans ce triste constat .

Cela ne revient pas à dire non plus que tous les hommes politique suivent cette ligne, dans cet entretien, B. Lemaire oui, il assume clairement cette position.

Bien que cela n'entame pas son honeteté personnelle, cette attitude révèle son soutien totale à un système d'appareil m^me gangrené quand celui ci peut lui faire gagner à lui et son parti, une élection.

Dont acte 

Cette lecture est donc utile, ne répondez pas que vous le saviez, chers lecteurs, car ce qui est important c'est d'entendre, le lire, dans un lieux ou on ne les attends pas, car ils deviennent plus visibles. Dépassionner le débat tant hystérisé, permet la réflexion, beaucoup semble tout savoir, je pense qu'ils  se trompent. 

Merci à Médiapart de ne pas jouer la "consanguinité" qui est l'entre= soi qui asphyxie la démocratie.

Globalement d'accord avec vous... bien sûr, la société est plurielle et chacun est libre de ses opinions... mais reconnaissez cependant que nos "grands" médias, en particulier audiovisuels, ne respectent pas vraiment cette pluralité, et n'aident pas à la confrontation d'idées !

Ce qui asphysie la Démocratie c'est la" pensée unique" qui ne laisse aucune place à une autre parole.

Pas besoin de Médiapart pour savoir ce que pense B. Lemaire, il suffit d'ouvrir la télévision, lire le Monde etc...

Oui c'est vrais mais le sujet était Médiapart à t'il raison d'inviter des personnalités de droite.

Je répondais à tous les commentaires outrés et parfois plus....

Globalement je trouve cette initiative encourageante et j'ai le sentiment à la lecture de ce papier que nous pouvons échanger sans l'hysrérisation qui fige la pensée et la réflexion.

Mes adversaires politique ne me font pas peur et mieux si je peux les écouter défendre leurs positions "chez moi", sans invectives ni besoin de séduire un électorat, ce qui fausse encore plus l'échange. Alors je peux écouter plus librement et mieux comprendre en creux, qui ils  sont,  entendre autrement. loin des rhétoriques habituelles et de la novlangue. 

Je trouve la démarche de B. Lemaire courageuse, inattendue et respectueuse, alors qu'il reste mon adversaire politique, que je ne partage aucune de ses vues, peut être une seule, celle de débattre dans un espace contesté ici et aussi dans son parti ou il lui en sera fait reproche.

Ce qui importe, c'est d'ou on parle, avec qui, et non pas ce que nous pouvons lire ailleurs....

Les mots n'ont pas le m^me sens  suivant les lieux et les personnes qui les prononcent et aussi nous pouvons comprendre d'autres aspects, motivations, etc des invités du journal.

Peut être que vous savez tout, que vous n'avez plus rien à entendre, attendre comprendre, moi si les gens changent évoluent, en mieux en pire j'ai toujours à apprendre. Et parfois je ne les connaissais pas vraiment, j'avais une idée...Et Médiapart je le souhaite n'est pas là pour me conforter, me dorloter et me servir ce que j'attends sans me pousser à la réflexion, quitte à me bousculer dans mes certitudes....

Vous avez tout à fait raison chiara on ne progresse jamais autant que dans la confrontation des idées.

Ce que vous prenez pour de la préscience n'est je pense qu'une immense lassitude face à des discours d'hommes qui depuis des années reprennent les mêmes éléments de langage.

Qu'ils soient ps ou ump, les différences sont tellement minimes, l'analyse tellement pauvre et l'autocritique toujours inexistante. Et c'est certain que personnellement comme d'autre je pense, je suis exigeant avec médiapart. Je ne paye pas un abonnement pour entendre la même langue de bois et les mêmes questions fades que sur les autres médias mainstream.

"Les mots n'ont pas le m^me sens  suivant les lieux et les personnes "

Cela est un peu dommage.

En ce qui me concerne je n'ai plus beaucoup de certitudes, sauf sur un point : ce ne sont pas les hommes politiques de l'UMP qui mettront fin à la souffrance de ceux qui sont au chômage, qui ne peuvent pas finir les fins de mois et ne peuvent pas se soigner et se loger.

Je partage tout à fait votre point de vue.

CHIARA, 

Ce prône sur la "largeur de vue" vous honore... mais est à côté de la plaque. Il ne manque plus qu'un entretien avec Juppé pour combler votre remarquable mansuétude... Faut-il le dire et le répéter à chaque esprit "ouvert" (ce qui est bien, mais a ses limites) ? Allons-y. 

Un : il ne nous sort que des banalités ou des reniements (à part un ou deux points).

Deux : Il y a mille autres personnalités plus roboratives à faire parler ICI, car on ne les entend pas ailleurs. 

Trois : on n'arrête pas de le voir sur les gros médias vendus (ou achetés, au choix !). 

Pas de faux-procès : aucun "sectarisme" là-dedans. Et sur le fond de votre post : on est d'accord ! Bien sincèrement à vous. Déçu 

Il y a quand même une sacrée différence avec Barbara Romagnan : elle est critique envers FH tout en étant encartée PS. Tant que des élus de droite ne prendront pas clairement leurs distances avec sarkozy -mouillé dans combien d'affaires ??-, la droite parlementaire n'a aucune chance de retrouver sa dignité et -donc- sa crédibilité. 

  • Nouveau
  • 29/03/2014 08:42
  • Par

Je ne savais pas qu'on était en démocratie !!!!!!!!!

La démocratie, dans la novlangue, c'est un système politique qui permet au grand marché de prospérer, de fructifier et donc à plein de gens de rester sur le carreau (pauvreté, chômage, mal-logement...).

C'est pour cela que dès qu'un pays émerge de son système de gouvernance archaïque ou de la guerre, on entend le choeur des politiques de tout poil chanter (en pensant à tout le fric potentiel à faire) : il faut installer la démocratie...

On est bien loin du gouvernement par le peuple. D'ailleurs, en France, on s'en rend compte de plus en plus : on est dans la démocratie des marchés.

«les grandes lignes du « chemin de la reconquête » de l’UMP»

De l'UMP ?

Je suis bien persuadé qu'il y a autre chose à faire que la reconquête de l'UMP !

Mais tout simplement la reconquête de la souveraineté nationale, la décroissance de l'appareil international, institutionel de la finance off-shore, des multi-nationales pourvoyeuses de sous-traitants lointains et de chômeurs nationaux.

Ne serait-ce pas plus efficace pour combattre le FN et la crise économique ? 

les partis dominants ne comprennent pas que tout n'est pas binaire, UMP ou PS, droite ou gauche, noir ou blanc.les gens constatent que rien ne bouge à part à la marge, les privilèges d'une classe médiatico-économico- politique qui vit dans une bulle dorée, le clientélisme, le lobbying,les abus,les corporatismes,qui bloquent depuis 50 ans, l'évolution du pays, le bilan est catastrophique mais ceux là continuent à nous prendre pour des abrutis, pardon.. des populistes..

 

Malheureusement, ce que vous dites est tout à fait exact... nous avons affaire à une "élite" installée dans sa tour d'voire, confite jusqu'à l'os dans ses certitudes dogmatiques et qui méprise le peuple (je veux dire, le "bas" peuple, selon eux). Cette élite (quelques dizaines d'individus, tout au plus) passe son temps à disserter dans les médias sur ce qui est (pour elle) le Bien et le Mal, à donner des leçons sur ce que nous devons penser ou pas, à nous suggérer que l'intelligence et le bon sens ne peuvent être ailleurs. Il suffit d'écouter un BHL, un François Lenglet ou un Dominique Seux (France Inter) pour s'en convaincre. Cette aristocratie politico-médiatique, de mèche avec l'oligarchie au pouvoir, manipule l'opinion exactement comme elle l'entend.

A nous de résister et de convaincre autour de nous que la "vérité" n'est pas forcément celle qui sort de la bouche de ces messieurs-dames qui monopolisent le temps de parole.

Démocratie à bout de souffle?

Oui, c'est vrai, et principalement à cause d'un caste au pouvoir prète à raconter n'importe quoi plutôt que la vérité :

http://www.youtube.com/watch?v=1ti_gVt3lJc

Donneurs de leçons sans la moindre petite once d'honnêteté.

 

Merci Médiapart ! Sans ironie. On entend parler de ce genre d'énergumène et voici que nous voilà face à un document irremplaçable : la pensée de M. Le Maire ! Il faut oser ce genre de démarche, si, si continuez. On peut au moins s'instruire.

A moins qu'il ne s'agisse avec cet article de provoquer une unanimité des lecteurs à peu de frais. Histoire de resserrer les rangs.

Ce qui m'intéresse ce n'est pas ce que raconte M. Le Maire ( je pense que ça n'intéresse pas Médiapart non plus ), c'est la petite déflagration, certainement volontaire, provoquée par Ellen Salvi.Le phénomène est très intéressant. Quelqu'un a parlé de test. Je pense à un jeu pervers, bien innocent, un piège dans lequel on se précipite avec délectation. Si j'étais sociologue je commencerais une étude sérieuse de l'incident . Nul doute qu'on en viendrait vite à d'intéressantes conclusions sur le rôle des réseaux sociaux et de Médiapart.

ONÉSIME, 

oui, oui : un jeu pervers ! Et j'adore jouer. Donc, tombons dans le "panneau" ... Cool

Un : il ne nous sort que des banalités ou... etc (voir plus haut)

Deux : Il y a mille autres personnalités plus... etc (voir plus haut)

Trois : on n'arrête pas de le voir etc... (voir plus haut) 

L'ai-je bien "descendu" ? Vous saisissez ? Quant au sociologue, on l'attend de pied ferme (et pour cause) Clin d'œil

En fait nous sommes en France depuis plusieurs décennies dans une sorte de dictature douce moderne qui ne dit pas son nom  puisque le peuple est muselé et n'a quasiment pas voix au chapitre (le pouvoir le laisse manifester de temps en temps jusque pour qu'il croit encore qu'il est en démocratie) sauf au moment des élections qui sont tronqués, biaisés  car toutes les options favorables au néocapitalisme sont définies et arrêtées  à l'avance pour ne servir que les intérêts de la très riche classe dominante dont les Sarkozy et sa clique et maintenant Hollande et la sienne avec la connivence des verts  sont les représentants ! 

Un exemple nous a été donné dans "Des paroles et des actes" avec l'intervention du banquier nommé Lazad, qui fut présenté comme étant de "gauche". Pour salir la terminologie et le symbole politique idéologique, historique du mot "gauche", comme d'autres symboles emblématique d'ailleurs, certains-es n'auraient pas trouvé mieux. N'est-ce pas ?

Il déclara, sur la thématique du CICE et du pacte de responsabilité et dans sa vision de mieux répartir ces sommes (ces sacrifices des plus pauvres, des chômeurs-euses, des précaires, des 50% d'actifs non-imposables pour cause de trop bas salaires, dans l'immédiat finançant leur chaînes, avec la baisse de pouvoir d'achat déjà au plus bas - hausse des taux de TVA -, et en plus dans ceux, ces sacrifices à moyen et long terme - générations futures - de leurs pertes de protections sociales, des services publics, etc, disons le franchement ), il déclara donc qu'il voulait "une France forte et une Europe forte"... L première partie de la phrase, "la France forte", ne vous rappelle rien...? L’ambiguïté de ce message sur-médiatisé ne laisse pas de place au doute quant à son positionnement idéologique et son grand écart entre l'oligarchie de la droite droitisée et celle solférienienne.

Qui puis-est, il rajouta dans son explication de répartition budgétaire des 30 milliards d'euros qu'il voulait abaisser les impôts sur les société de 20 milliards d'euros, rien que ça ?, tout de suite, sur les 40 milliards d'euros actuellement qu'elles acquittent, sans compter donc la part qu'elles fraudent dans le manque de recettes fiscales (donnant en partie raison aux chiffrages de M. Mauduit donc, mais sans avoir souligné les baisses de 14 milliards d'euros sur les même impôts depuis l'arrivé de Hollande. Ce qui est compréhensible dans sa logique banquière de ce conseillé Élyséen défendant le "ras le bol fiscal"!), puis de redistribuer sous forme de baisse d'impôts (IR) sur les ménages les 10 milliards d'euros restant.

Quand M. Sapin lui rétorqua en substance, que cela ne bénéficierait pas à ces 50 % d'actifs non-imposables (comme s'il agissait vraiment en leur faveur d'ailleurs..? Le mot d'injustice sociale ne lui apparu pas approprié ?), ce banquier imbu de sa personne, lui répondit "qu'on ne peut pas tout avoir". Quel "journaliste", politiques lui demanda alors qu'est-ce qu'il entendait par "on"...? Aucun bien sûr. Et à n'en pas douter ce "on", ne peut être que l’État dont il se vante d'en être conseillé... Et ensuite il se veut être donneur de leçon de moral (économique...? Mais je croyais que l'économie, son dogme néocapitaliste, ne faisait pas de moral...?), quand il s’assoie sur les inégalités avec tant de mépris...?

Une autre collusion "droite/gauche" apparue dans un échange entre Sapin et l'autre, le cancer de la politique sociale, Wauquiez. Les tapes amicales sur l'épaule et autre tutoiement souriant, dans un semblant de joute idéologique, ont-ils réussi à tromper leur monde, voulu comme seulement des temps de cerveaux disponibles...?

Cette  semaine lors d' une émission  "là-bas si j'y suis" Daniel Mermet a  eu l'excellent idée d' inviter  le brillant  humoriste politique Franck Lepage que je ne connaissais pas ain de traiter de l'abandon de la culture populaire qui était destinée notamment à l'ouverture d'esprit politique et à la formation de citoyen responsable à la culture politique ! Ce que le pouvoir politique  de droite et ensuite du ps ne voulaient absolument pas voulant conserver seuls la maitrise de la politique en France ! Pendant toute l'émission il a démonté brillamment le concept du mot "culture" complétement dévoyé par le pouvoir politique qui s'est servi de politique publique de la culture pour en faire un instrument politique  (surtout avec l'arrivée du ps au pouvoir et notamment avec  Jack Lang) !

Je ne saurais trop vous conseiller de regarder l'intégralité de l'un de ces brillants spectacles anti-capitalistes  intitulé "Inculture - Education populaire" ! vous ne devriez pas le regretter  bien que ce soit assez  long (3 H 25) tellement sa démonstration est brillante sans compter son humour corrosif  :

http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-jy-suis-pour-une-education-populaire

 

Les propos dont je parle sont à partir de 2 heures sur ce lien :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/des-paroles-et-des-actes/des-paroles-et-des-actes-du-jeudi-27-mars-2014_557551.html

L'on pourrait aussi s'étendre sur l'étrange interprétation des politiques de droites sur ce plateaux lorsque fut abordé le sujet du refus de la loi Florange par le Conseil Constitutionnel. Il fut pris des arguments politiques pour dénoncer une décision tout autant politique d'un CC à droite. Cela l'invective sur un ton autoritaire, fut entendu dans la bouche de politique arriviste et carriériste de la droite. Mais que n'a t-elle pas dit, que n'a t-on pas entendu contre le CC, quand  il annula le remboursement des comptes de campagne présidentielle de 2012 de l'autre..., perdant et rancunier voulant échapper aux écoutes, à la justice, etc.

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/04/ROBERT/49002

Oui, l'éducation populaire est incontournable si l'on veut une vraie démocratie avec tirage au sort. Mais ce concept né après la deuxième guerre mondiale a été vite abandonné au profit de la culture, puis de la jeunesse et des sports. Il n'y a pas si longtemps, on proposait du foot aux jeunes des banlieues en leur donnant comme modèle Zidane...

 

je vous donne un point, mais à contrecoeur , car je vous accuse ,  Pierro Juillot ,d'avoir fait  de l'audimat pour une de  ces émissions , qui sont une insulte à la démocratie , et que tout citoyen responsable devrait  boycotter.

écouter Sapin ,Wauquiez ,  et ces "spécialistes "  qui viennent nous réciter leurs litanies avec l'accent dédaigneux de ceux qui méritent la reconnaissance générale pour venir nous distribuer leur analyse .

Quant à votre lien et sa vidéo de plus de 3 heures, je vais me bloquer ce temps pour découvrir plus sérieusement ce M. Franck Lepage. J'ai déjà entendu quelques mots à son propos et écouté quelques minutes de ceux ci. Merci.

Si l'on commence à se censurer nous même en  s’interdisant de parler des méfaits, des mensonges, etc,  et en prouvant nos propos par le son et l'image, pour partager ou confronter leur véracité, tant des discours médiatico-politiques de certains-es, que des émissions, leurs formats, les connivences politico-médiatiques, les accueillant ne risque t-on pas ne finir par nous mordre nous même la queue..? C'est la notion même d’Audimat qui est à questionner quand elle amalgme le bon comme le mauvais.

Oui, j'ai vu Pigasse dans une autre émission, il est totalement prisonnier de sa caste, il croit être d'une "gauche efficace", mais il n'a la plupart du temps que des recettes qui consistent à précariser la population. Rien à en tirer franchement. Je m'inquiète d'ailleurs de le voir accaparer de plus en plus de médias (en particulier dits "de gauche")...

est ce    se censurer que  de n eplus écouter Pujadas et Calvi , Hollande et Sarkozy, ..... ?

nous savons ce qu'ils vont nous dire, nous savons que l'"information" sera choisie avant d'être donnée , et que son interprétation ne sera jamais objective .

"C'est la notion même d’Audimat qui est à questionner quand elle amalgme le bon comme le mauvais."

non , c'est la notion de service public!

il n'est pas normal que les médias publics ne soient pas gérés dans l'intérêt  du citoyen. tous les organismes de contrôle sont totalement soumis au pouvoir..... qui les a  mis en place .

Je suis d'accord avec vous pour dénoncer le détournement du service public des médias télévisuels et autres comme vous le faite, détournement en public au service, par l'entre-mise de temps de cerveaux disponible qu'on nous veut, au service donc de la pensée unique néolibérale. Je le fais souvent aussi. Par contre en dénonçant cette course à l'Audimat et l'amalgame qui en est fait cela revient aussi à dénoncer de la même manière les flux internet (nombre de fréquentation d'internautes pour une info donnée, sur un ensemble de sites mainstream) qui amalgament tout autant le bon comme le mauvais. Le flux internet est une nouvelle arme au service du secteur privé de la communication comme on peut souvent le constater et le mesurer dans l'émission débilitante de CQFD.

C'est là que ce rejoignent donc les intérêts des chaînes publiques et privées dans cette course à l'Audimat, dévoyée par les flux internet des traitements de l'info, des sondages, etc, et dans cette course truquée à la notoriété pour mieux faire rentrer les messages de la pensée unique dans ces temps de cerveaux rendus disponibles, soit les masses suivant les publics suivant tel ou tel médias, masses voulant croire tout et n'importe quoi. Ne voit-on pas des journalistes et autres pseudo experts politiques, en communications, etc se pavaner pour les uns, y travailler en cumulant por les autres,  de plateaux du public aux privés au coté des Pujadas et Calvi, etc (C'est dans l'air, Des paroles et des actes, etc)...? Ne les entend t-on pas déblatérer leurs analyses sur les même bases tronqués de sondages et autres flux internet...? Faut-il de fait abandonner l'analyse de leurs mensonges, et autres supercheries, abandonner leurs déconstructions en cherchant à l'expliquer à ceux et celles se réveillant ayant des doutes sans pour autant savoir de quels natures sont-ils...?

Peu importe les résultats des municipales ! Claque ou pas claque pour les  socialo-néocapitalistes , quelques maries en plus ou en moins  pour le FN le plus important, l'essentiel - après cette  comédie de ces élections municipales - ce sera qu'Hollande, l'homme au scooter,  poursuivra obstinément le cap de l'austérité, de la pression fiscale au détriment des classes populaires et moyennes  et ses cadeaux comme Sarko  au grand patronat et aux plus riches car c'est lui et lui seul qui décide de tout en France ! Le premier ministre n'étant qu'un écran de fumée et une potiche  pour  endosser  toutes les  erreurs  et inepties commises par le président de la république omnipotent en France et le protéger  l ! Alors même si vous remplaciez Ayrault par le pape rien n'y changerait sauf qu'Hollande serait obligé d'abroger sa loi du mariage pour tous ! Tout cela pour dire que vous pouvez changer tout le gouvernement et le PM si hollande refuse de changer sa politique néocapitaliste en faveur du patronat cela ne sera qu'un écran de fumée de plus qui ne servira à strictement rien ! 

 Enfin tout cela aussi  pour dire que le seul et unique problème après avoir été Sarkozy en matière de politique économique, sociale et financière c'est maintenant Hollande qui a poursuivi quasiment la même politique en l'aggravant (protégé qu'il est par certains syndicats(cfdt)  à la différence de Sarko qui était bien moins dangereux pour les classes populaires et moyennes qu'hollande)  au service des puissances d'argent dont dépend exclusivement son avenir politique ! Or, comme le président motocycliste est intouchable et irresponsable jusqu'à la prochaine élection présidentielle de 2017 où ce sera la seule élection qui vous permettra de le virer pour manquement grave à ses engagements et pour en période de grave crise économique et sociale continuer à  favoriser le  grand patronat en oubliant complètement tous ceux qui en ont vraiment besoin !

Hollande et Sarkozy font partie de la même engeance : nous le savons au moins depuis 2005, quand tous les deux ont soutenu le TCE, en traitant presque d'imbéciles ceux qui étaient contre, et se sont entendus deux ans plus tard pour faire valider par les députés ce qui avait été invalidé par le peuple !!!

Ces gens-là, et ceux qui les soutiennent, sont une insulte à l'idéal démocratique.

  • Nouveau
  • 29/03/2014 11:47
  • Par

 Cet article est époustouflant dincongruité pour ne pas être plus désagréable, il sort totalement du registre de Médiapart, il est anachronique, vide de sens et n'apporte rien sinon la litanie habituelle de l'UMP avec son cortège d'inepties sur la gauche, la politique, l'économie, la démocratie, l'Europe etc...

 Médiapart m'avait habitué a plus de sérieux, un entretien rectifié par des collaborateurs n'a plus aucun intérêt sinon celui d'être une tribune UMP dans un journal numérique se disant « sérieux » qui a (ou avait) la prétention de n'être tenté par aucune sirène de partie ou autres lobbyings ?

 Il aurait été préférable d'avoir un «direct » avec tout ce que cela comporte de risques, venir chez Médiapart est beaucoup plus dangereux que d'aller se pavaner dans les émissions doucereuses et convenue de Calvi par exemple.

 Médapart ne s’honore pas d'avoir accepté ce genre d'entretien, vous vous êtes fait volontairement ou involontairement "BLOUSER" par le premier de la classe UMP.

JE NE VOUS ADRESSE AUCUNE FÉLICITATION.

Zorobabel : acceptons nos différences, nous n'aimons pas ces gens là mais il existent. Combattons-les. Mediapart nous apporte "du biscuit", nous démolissons chacune de leurs argumentations. Ecoutons-les, donc. Ils sont opposés aux valeurs que nous défendons. Mais soyons tolérants. Ne leur donnons pas du grain à moudre en nous comportant comme ils le font, ils ont eux aussi le droit de s'exprimer.

Ils s'expriment en boucle sur BFM -itélé- LCI et sur A2 FR3 TF1 etc.... trop c'est trop. Je me suis abonné à Médiapart justement pour prendre un peu d'air.

Leurs discours, on les connait, ils coulent sans interruption au robinet des médias dominants.

ZOROBABEL, même si j'ai recommandé votre commentaire pour "la litanie habituelle de l'UMP avec son cortège d'inepties sur la gauche, la politique, l'économie, la démocratie, l'Europe etc..." , je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. 

Mediapart pose les bonnes questions qui montre à quel point ce Le Maire est de mauvaise foi et très sectaire. C'est aussi ça le journalisme, mettre en avant des opinions de ceux qui sont sur le devant de la scène en posant les bonnes questions. Ensuite viennent les réponses qui n'appartiennent qu'à leur auteur et non au journal ...

La presse doit interroger tous les bords politiques qui ont accès à la représentation lors des élections. L'UMP est tellement bourré de non sens et de contradiction que si la presse interroge individuellement chacun des membres, elle révéle les dissidences et en conséquence déclenche une certaines forme de zizanie qui provoque indirectement par exemple le spectacle calamiteux qu'on a vu aux primaires de ce parti opportuniste.

On ne peut pas inventer les réponses d'un interviewé. La remise en question de B.Lemaire est très limitée, son interview aussi. Les lecteurs jugent...

Sauf que les BFM -itélé et consort ne posent pas les mêmes questions que Médiapart. Il est donc urgent que Médiapart y mettent son grain de sel plutôt que de laisser les médias complaisants faire tout le boulot

 

Bien sur que les questions son bonnes et loin d'être sectaire et intolérant, ce que je reproche a ce genre d'entretien, c'est le manque de contradicteurs et de réactivité du journaliste, par rapport aux réponses « langue de bois », « passe partout » et mensongères alors que celles-ci devraient engendrer un débat qui mettrait le politique devant ses contradictions ou ses mensonges, mais rien de tout cela, puisque lu et relu par des pro de la « com », cet article est vide et digne des colonnes du Parisien ou du Figaro mais pas de Médiapart.

Ce type d'entretien est un piège tendu au lecteur lambda et rien de plus, heureusement que dans Médiapart existent les commentaires qui permettent délever le débat mais dans tout cela, B. Lemaire repart chez lui le devoir accompli sans doute et la conscience tranquille.

Je ne refuse jamais le débat bien au contraire là, il n'y a pas de débat, de bonnes questions et de mauvaises réponses. C'est tout, il n'y a aucun d'enrichissement, l'un vient avec ses questions et l'autres réponds tant bien que mal et fait vérifier ses réponses par des tiers au cas où une conneries se seraient par inadvertance échappée. Celà nous conforte dans notre opinion, vous me direz celà est déjà pas mal mais réellement ce n'est pas ce que j'attends de Médiapart sinon je me saurais abonné au journal local, au Parisien ou autre feuille de choux sans gout ni saveur.

ZORO, 

Eh bien là ! Vous êtes arrivé ! pire que moi : bravo ! Cool

Ce monsieur, quel que soit son bord, n'a aucune vision, aucune idée, aucune force d'initiative. C'est le profil type du "bon élève" qui décroche le prix d'excellence de la vacuité. Aucun intérêt, absolument aucun.

Si détrompez-vous il a une vision très précise : servir les intérêts des puissances d'argent pour en retour en recevoir les dividendes ! Cela est valable pour la plupart des oligarques et hiérarques de la politique quelles que soient leurs étiquettes politiques qui ne sont en fait que des leurres attrape-nigauds à l'adresse d'un grand nombre d'électeurs dont la culture politique  est défaillante ! Ce qui permet à ses politicards sans scrupule de les manipuler à leur guise en jouant sur le clivage fictif droite-gauche qui marche à tous les coups ! 

Mais qu'attend-on de supprimer le premier ministre vu qu'il ne sert quasiment plus à rien compte tenu que le président de la république s'est arrogé  quasiment tous les pouvoirs en fait (et pas en droit mais ce n'est apparemment pas un problème vu que mêmes les constitutionnalistes ne disent rien !) et qu'il prend toutes les décisions importantes ? 

 Cette hypocrisie qui n'a que trop duré grâce à la complicité de la plupart des médias a pour conséquence de rendre responsable le premier ministre devant l'assemblée nationale d'une politique qu'il n'a pas  décidée lui-même mais qui lui a été imposée par un président monarque quasi-omnipotent ! Davantage que le président des Etats-Unis ! Alors que le président de la république française est irresponsable et intouchable pendant tout son quinquennat grâce à une Constitution que je qualifierais d'anti-démocratique  ! Alors, de que se moque-t-on si ce n'est du peuple réduit à l'état de spectateur impuissant et condamné à subir et à se soumettre aux contraintes des puissants  ? Mais jusqu'à quand ? That is the question ! 

Je suis plutôt personnellement pour renforcer le premier ministre et donner un rôle beaucoup plus culturel et moral au président, qui ne viendrait pas forcément des partis, n'aurait quasiment pas de pouvoirs exécutifs et serait élu pour longtemps (genre 10 ans) et aurait autour de lui des gens chargés de faire de la prospective sur l'avenir du pays, sans agenda politique.

  • Nouveau
  • 29/03/2014 12:50
  • Par

Ardent sarkozyste sans état d'âme quand il était au pouvoir, il se découvre aujourd'hui une conscience ? Est-ce qu'on peut vraiment accorder beaucoup de crédit à quelqu'un qui paraît un politicien pur jus, classique, surtout préoccupé de son pouvoir personnel - comme la majorité des autres ?
Prière pour un bateau qui coule (ci-git la démocratie française) :http://goo.gl/ooyZhx

Oui, on est dans une démocratie à bout de souffle.

Heureusement qu'il y a des gens de droite pour s'en rendre compte.

Ce n'est pas que l'apanage de la gauche ou du moins d'une partie de la gauche....

Une nouvelle constitution est en route.

bon, dites, on est sacrément nombreux à disserter sur cette interview ...

dans ce que dit Lemaire en pensant aux futures primaires à droite, c'est qu'il y a des gens de valeur comme Xavier Bertrand ... Oh non, please, pas lui  !!..

Le ciel est bleu (même si pollué), profitons-en pour un peu de plaisirs simples ?

bon week end !

........ c es tquoi un  plaisir  simple  ...le membre imPair   .......?

 C'est le premier ministre qu'il faut faire disparaître vu qu'il n'a en fait aucun pouvoir bien qu'il en ait en droit ce qui le rend  responsable de tout afin de responsabiliser le monarque président omnipotent qui n'est responsable de rien ou pas grand chose (arbitrage) mais qui décide quasiment tout puisqu'il s'est arrogé quasiment tous les pouvoirs sans  que persone ne s'en émeuve ! Evidemment pas tous les médias qui sont à la solde du pouvoir politique et  tous les constitutionnalistes qui trahissent leur rôle de garant intellectuelle et non politique de la Constitution ! 

Interdire et démissionner les "hauts fonctionnaires" lorsqu'ils-elles font de la politique. Est-ce que cela concerne uniquement les juges (dixit "mur de cons"), par exemple, ou autres élus-es de "gauche" en majorité...? Ou est-ce qu'il faut y intégrer ceux-celles de la finance, de Bercy, et autres institutions économico-sociales (logements sociaux, etc), qui par leurs décisions, leurs actes tendancieux,  dogmatiques, et autres "pantouflages", conflits d'intérêt etc font tout autant, indirectement de la politique (celle néolibérale bien entendu)...?

Ce personnage prétend s'intéresser aux Français-es "délaissés-es, abandonnés-es, méprisés-es, négligés-es "...  Mais desquels parlent-ils...? De ceux-celles étant que dans le ressenti (d’où la thématique sécuritaire, propre au fhaine) ? Ou bien est-ce de ceux-celles étant dans de la réalité ces oubliés-es, voir ces esclaves de la financiarisation.? L'on de ceux-celles toujours plus nombreux vivant des inégalités de plus en plus insupportables, vivant dans la pauvreté qu'il ne site aucunement, et ces chômeurs-euses que sa famille voudrait faire travailler gratuitement pour le secteur public et privé, comme le fhaine d'ailleurs, ou encore voudrait voir accepter des job à 1 euros.

Et il voit, dans "l'empathie" feinte adressée à leur encontre "des délaissés-es, abandonnés-es, méprisés-es, négligés-es" (feinte pour ceux et celles des plus pauvres donc, et ambiguë pour ces Français-es droitisés-es et autres temps de cerveaux disponibles) une réponse par une rénovation démocratique, qui est à bout en effet. Surfant sur le constat de l'abstention, qu'il dévoie complètement dans la lecture de sa complexité, il tente de la récupérer à l'avantage de cette famille politique décomplexée, et empêtrée par tant d'affaires judiciaires et autres (dont il demande la purge des juges implicitement). C'est d'autant plus pratique, et hypocrite comme méthode, que de prétendre vouloir s'attaquer au fond des problèmes démocratiques, en renvoyant cela aux institutions (dont il ne se gène pas de critiquer son personnel pour parti, certains-es hauts fonctionnaires donc, juges par exemple, et autres), que ça l'évite de parler des personnes et affaires, des responsables mettant en cause profondément le délitement de son parti, expliquant en parti le bout de cette démocratie et l'abstention massive.

Il le fait en focalisant sur les difficultés des pseudo "socialistes", difficultés communes puisqu'elles sont voulues, ratifiées dans des traités d'austérités à vie, de gouvernance technocratique néolibérale à vie,  antisocial, antidémocratique, mais doivent être niées, en ce servant comme, ceux de l'alternance, les solfériniens d’ailleurs, de l'épouvantail du vote fhaine, en stigmatisant d'une part les abstentionnistes dans des sous-entendus, et en n'hésitant pas à défendre cette droite droitisée qui prend les thématiques du fhaine au niveau locale, comme au niveau nationale plus insidieusement . D’où la posture de renvoyer les scores du fhaine, de la démocratie à bout, du chômage, de tout quoi..., essentiellement sur la faute du "ps", dans la décision de décréter ou pas si ce parti de la haine est Républicain ou pas.

Mais nul ne peut se tromper en examinant les proposions de renouvellement de cette démocratie, feignant de comprendre les vraies difficultés de ceux et celles, dans cette "mondialisation" et "compétitivité" vraiment   "délaissés-es, abandonnés-es, méprisés-es, négligés-es" et aucunement représentés-es, défendus-es dans cette démocratie par sa famille, au contraire même (voir ici), ni par les solfériniens, qui plus que de resserrer et réduire les contre-pouvoir (nombre de parlementaire et d'élus-es locaux) derrière une soit-disant posture de non-cumul ambivalente par un non vote, veut accélérer ce fédéralisme à l'Européenne, sans culture aucune politique européenne, et locale à terme (à voir les inégalités des "landers Allemands", et dans ceux-ci, par exemple. De ce fait, ou se faisant,  faire oublier le bilan calamiteux de cette droite droitisée leur est possible.

Si au lieu d'obliger les fonctionnaires à démissionner on permettait aux cadres du privé de faire de la politique avec les mêmes garanties (ou semblables) que les fonctionnaires ?

Et pourquoi ramener le débat que sur les cadres du privé, leur possibilité de faire de la politique dans une représentativité démocratique (semblable) aux fonctionnaires, en droit...? Les ouvriers-ères, les travailleurs-euses précaires ou pas, les chômeurs-euses n'auraient-ils-elles pas le droit de participer à la démocratie et à la politique, et le droit d'avoir les même chances et trucs (semblables)  que les autres...? Auraient-ils-elles juste le devoir de voter, bosser et/ou chercher une aiguille dans une botte de foin, de se contenter de job à 1 euro, de consommer et de se sur-endetter, et de fermer leur gueule ensuite..?

De fermer d'autant plus leur gueule quand ils-elles doivent passer à la caisse en payant plus que d'autres par rapport à leur pouvoir d'achat, leur ressource en baisse constante (dévaluation par les baisses des salaires et les casses des protections sociales, etc + Austérité) par les hausses des taux de TVA - TVA sociale, sous l'air de l'autre, rancunier rêvant d'échapper à la justice, et CICE aujourd'hui, et encore hausse de la TVA avec le fhaine aussi -  faisant des cadeaux au entreprises et leurs cadres, actionnaires, sans créer plus d'emploi, comme l'atteste les 200 milliards d'euros annuels d'aides publiques aux entreprises. Ces cadeaux consistent à faire de l'économie administré inefficace depuis des lustres, qui continuent d'abonder les caisses patronales, les hausses de leurs salaires, comme ceux de certains-es cadres, en plus du pacte de responsabilité, qui va abonder les hausses des dividendes, et autres bénéfices des trous noirs de la finance et autres ennemis sans visages, au vu des 100 milliards d'euros par ans de fraudes, fiscales, à la TVA, douanières, de l'optimisation, etc, ni condamnées par la justice et/ou le fisc (RGPP et MAP), ni même par les politiques tant sur le plan immoral que celui anti-républicain (quand certains à droite et au fhaine, comme au verrou de Bercy actuellement veulent amnistier les plus gros fraudeurs en "cols blancs".

D'accord pour que les cadres puissent aussi faire de la politique et pour qu'il existe une forme d'égalité, un truc (semblable) avec les fonctionnaires donc, dans cette nouvelle démocratie. Mais pas sans toutes les couches sociales du pays, pas sans les même droits pour tous-tes, et pas sans leurs avis, pas sans leur droit de regard, comme celui d'obtenir un audit citoyen et indépendant de la dette publique pour commencer. Autrement cela reviendrait à ouvrir juste un peu plus la représentativité démocratique  et politique, à continuer une autre forme de clientélisme quoi..., que les cadres possèdent déjà par le biais syndical, associatif etc, sans parler du fait que beaucoup font partis de ces privilégiés-es de la Républiques, quant à ignorer encore les 50% de la population active, non-imposables, du privé, qui n'ont qu'une représentativité plus que limitée au niveau syndical, et autres, et aucune au niveau politique, démocratique donc, et sont les principales vaches à lait (à cause de leur sur-représentation numéraire voulue silencieuse et abrutie) des rendements de rentes financières et de situation (carriérisme politique et autres) et autres dettes titrisées.

  • Nouveau
  • 29/03/2014 14:26
  • Par

Lutte pour l'avoir et le pouvoir, prévarication, concussion, prise illégale d'intérêt, trafic d'influence, clientélisme, démagogie, langue de bois, hypocrisie, mauvaise foi, double langage, mensonge, lâcheté... Voilà ce à quoi se livrent le P.S. et l'U.M.P. depuis plus de trente ans... Alors qu'ils se rejettent la responsabilité de notre situation économique - mille neuf cent milliards d'euros de dette publique et une industrie exangue dans la mondialisation - ils sont bien au contraire CORESPONSABLES de ce naufrage. Je comprends parfaitement ceux qui se tournent désormais vers l'extrême gauche et l'extrême droite : les partis traditionnels ont largement épuisé le CAPITAL CONFIANCE que les électeurs leur ont naïvement et patiemment accordé. Il faut remonter à Raymond Barre pour retrouver des budgets équilibrés et à Jacques Delors qui tentait - le pauvre - de ramener à la réalité sa majorité ! Et je ne parle pas de la gestion catastrophique de l'Europe : elle est à l'image de la gestion des budgets nationaux... Merci à la Gauche et à la Droite traditionnelle, merci à leurs complices qui nous ont amené là où nous sommes... et je constate que, pendant ce temps-là, ils n'ont pas oublié de se bourrer copieusement les poches... C'est notre dégoût qui nous amènera à les rejeter, tous ensemble : au-delà de la Comédie Humaine, c'est l'INDIVIDUALISME ET L'EGOISME QUI SONT EN CAUSE.

Oui et bientôt nous serons nombreux à porter le débat là où les choses se feront : dans la rue !!!!!

  • Nouveau
  • 29/03/2014 15:09
  • Par

"Si on estime qu’un parti ne peut pas rentrer dans le jeu républicain, ce parti a vocation à être dissous."

Je suis personnellement pour la dissolution de ce parti, qui a à plusieurs reprises démontré que ses valeurs étaient contraires à celles de la République.

  • Nouveau
  • 29/03/2014 15:11
  • Par

Il est bien drôle quand il dit que seuls les socialistes sont responsables des difficultés des Français, alors que c'est l'Europe conservatrice et libérale qui écrase la vie des gens depuis si longtemps...

  • Nouveau
  • 29/03/2014 15:12
  • Par

"Je n’ai jamais vu mon pays dans cet état, jamais."

ça prouve que les gens de gauche ne l'intéressaient pas quand il était au pouvoir. cécité des politiciens de la 5ème, bloc contre bloc...

...........il faut un  début à tout  !!!!   C es tcomme la prostitution  ....on s habitue  dirait    je ne siat quel  CRETIN  !  

  • Nouveau
  • 29/03/2014 15:13
  • Par

"Il y a énormément d’électeurs de gauche qui votent Front national."

ça c'est faux, pas tant que ça. un récent article de Mediapart l'a prouvé.

biensur que si   !!!!  LES COMMUNISTES  ! 

  • Nouveau
  • 29/03/2014 15:19
  • Par

Contradiction tout de même entre le "L’urgence n’est pas dans les institutions elles-mêmes" et le "On est dans une démocratie à bout de souffle, dont le fonctionnement ressemble étrangement et scandaleusement à celui d’une monarchie." Arrêter le double discours serait pas mal. Je sais bien que l'idée de 6ème vient de la gauche, et que la constitution de la 5ème et sa stabilité on longtemps fait la fierté des gaullistes, mais franchement je pense que De Gaulle aujourd'hui serait pour une grande modernisation des institutions.

De Gaulle aujourd'hui serait pour une grande modernisation des institutions.

Tout ça est un peu sa faute, non?

.........Ben voyons  !!!!!!       .......POURQUOI PAS  BERNADETTE  au CRAZY  en plumes    !!!!