Compromis sur la question du référendum de Nouvelle-Calédonie

Par
Les signataires de l'accord de Nouméa sont parvenus dans la nuit de mardi à mercredi à un compromis sur la formulation de la question qui sera posée lors du référendum du 4 novembre sur l'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie, étape majeure du processus de décolonisation de cet archipel du Pacifique sud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les signataires de l'accord de Nouméa sont parvenus dans la nuit de mardi à mercredi à un compromis sur la formulation de la question qui sera posée lors du référendum du 4 novembre sur l'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie, étape majeure du processus de décolonisation de cet archipel du Pacifique sud.