Le «Pourquoi pas elle?» des retraités fillonistes des Sables-d’Olonne

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Sables-d'Olonne (Vendée), envoyée spéciale.-  « Vous appelez ça une élection, vous ? Tout a été fomenté par Hollande et son dauphin Macron ! » Bob vissé sur la tête, l’homme claudique un peu. Plus encore que l’âge sans doute, la colère le fait trembler de tout son long. « S’il passe, je peux vous dire que ce sera la révolution ! » s’emporte celui qui s’offusque qu’on lui demande pour qui il votera au second tour. « Ça ne vous regarde pas ! » peste-t-il en tournant brutalement les talons.