Européennes: Renaissance, la liste sans programme

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La question est presque d’ordre physiologique : comment peut-on égarer la composition de son propre ADN ? C’est pourtant ce qui arrive à La République en marche (LREM) qui, depuis sa création, vante son engagement européen comme faisant partie de son « ADN », selon une terminologie maintes fois utilisée. Or, depuis le début de la campagne pour les élections européennes du 26 mai, le mouvement, allié au MoDem et à Agir au sein de « Renaissance », se trouve incapable de dévoiler le programme de ce fameux « ADN ».