Vers un déconfinement localisé, avec zones rouges et vertes

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«La décrue est engagée. Elle est régulière. Lente, mais régulière », a constaté le premier ministre, mardi 28 avril, dans un discours d’une grande prudence sur le déconfinement du pays, à partir du 11 mai. Il tranche ainsi avec le ton choisi deux semaines plus tôt par le président de la République, qui a pris tout le monde de court, politiques et scientifiques, en s’engageant sur une date. Cette promesse paraît aujourd’hui difficile à tenir dans certains territoires.