Les 40 ans de dérégulation qui ont mis le code du travail en miettes

Par

Depuis les premiers stages Barre en 1977, la France a connu une avalanche de réformes du code du travail, accroissant massivement la flexibilité et la précarité. L’examen de ces lois soulève une question : est-il urgent d’en ajouter une autre ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour justifier les nouveaux coups de boutoir violents qu’il entend donner au code du travail par le truchement autoritaire des ordonnances, Emmanuel Macron a souvent avancé, pendant la campagne présidentielle, que la France avait un retard important à rattraper vis-à-vis de ses partenaires. Vieille ritournelle ! Disposant d’un marché du travail trop rigide, notre pays aurait tardé à prendre des mesures de libéralisation pour débrider les énergies et, du même coup, l’emploi.