Les cheminots qui poursuivent la grève refusent d’être «bradés»

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Pleurons néanmoins sur la totale absence de solidarité du secteur public...

provocation à deux balles d'une trompette trumpiste .

On voit les résultats des privatisations, GDF  7,5% sur le prix du gaz et tout ça pour distribuer 300% des bénéfices aux actionnaires copains de Macron. 

Oui, bien sûr, il faut soutenir financièrement la grève des cheminots, sachant que derrière leur défaite, s'il y a, le cri de ralliement des pilleurs dont Macron est le président sera: pas de quartier. Mais une convergence des luttes aurait été souhaitable.

La lutte est loin d'être terminée. au lieu que ça passe en 2 lignes au Journal Officiel, que les médias à la botte tairont comme d'hab', il faut que chaque projet de déclassement de ligne fasse l'objet d'une bagarre locale qui monte à paris et da

La France du Fric.

Facile de le dire , la Sncf coûte au Français, plus de 1000 fois  le coût de la royauté Anglaise.

Les cheminots sont maintenant environs 36000.

c’est à dire que chaque cheminots à une dette de 1,4 millions d’euros sur sa tête.

Sans les culpabiliser ils peuvent au moins respecter les Français et faire marcher les trains.

36 jours de grèves, c’est une honte totale pour les cheminots. Aucun respect pour les Français.

Beaucoup de Français font des efforts pour que la france redémarre, et les cheminots eux sont à l’arrêt.

 

 

Au contraire, les derniers moi de lutes syndicales et politiques avec un résultat mauvais sur la durée et le peu de soutient populaire montre plutôt clairement l’avis des Français.

Les cheminots sont aigris, alors ils vont nous emmerder pour les vacances

Tiens, vous êtes sorti de votre trou vous ? Macron est lassé de vos gâteries ?

« Arrêtez de parler à la place des français, votre avis n'engage que vous »

@ARNAUD DURLACH
On peut vous retourner la politesse sealed

Je ne fais que donner mon avis, ce qui est un peu le principe du commentaire, et si vous n'avez pas envie de le lire rien ne vous y oblige.

Cet endroit est aussi fait pour débattre et opposer les idées des uns et des autres, ce à quoi je suis tout à fait ouvert, alors j'ai hâte de lire votre opinion et vos avis, si vous en avez. tongue-out

Je rajouterais que je n'ai pas la prétention de détenir la vérité ou de savoir ce que pensent les français, moi.

« un truc détaillé de leurs conditions de travail »
@CERISE
Le plein de gens ciblés est soumis à la menace de chômage ou pour ce qui est des personnels soignants des hôpitaux à des conditions de travail extrêmement éprouvantes.
Alors les conditions de travail des cheminots, euhhhh ! 

@TURLUTUTU
Tout en finesse, vous devriez faire du stand-up, vous feriez un malheur cool

@ARNAUD DURLACH

Comme vous dites, cet endroit est aussi fait pour débattre mais si vous n'accepter pas la constatation que cette grève est peu soutenu par la population et même par 2 syndicats de la SNCF qui arrêtent les frais, votre sens du débat est assez limité smile

Cerise a raison, et vous omettez volontairement une de ses phrases qui est "il faut retenter du collectif et du soutien"

Si ces gens là ont de la compassion, ils n'auront aucun mal à comprendre la situation des cheminots même si la leur est pire. Et entre fonctionnaires qui voient leur moyens se réduire depuis des années avec des missions qui n'ont pas changé, je suis certains qu'ils se soutiennent les uns les autres.

Pour vous les cheminots se roulent les pouces ?

« Voyez vous Meta, je sais que cest votre job« 

Visiblement vous acceptez assez mal la contradiction et un peu de respect pour vos co-lecteurs ne ferait pas de mal, à minima pour respecter la charte non ?

Et voir ressortir les symboles nazy ces derniers temps dans les commentaires de Mediapart est loin d’etre une bonne nouvelle.

 

Et l'orthographe, c'est en option ?

j'ai bien commencé ma journée en rédigeant mon chèque pour C.G.T. solidarité pour le reste les cheminots sont le signe avant coureur de la descente aux enfers de Macron, ils y ont laissé beaucoup de force 

auf Deutch, das ist besser

ne vous occupez pas de l'avis des Français,mais concentrez vous sur l'orthographe,il y a encore du boulot

mes vacances mes vacances , ma cassette ma cassette ...

Vous communiquez tellement mal en plus... Au regard de laspect professionnel systématique de vos interventions, cela montre le niveau de la milice lrem... À chacun de vos commentaire je rappelerai votre metier. Je ne comprend même pas pourquoi votre profil nest pas modéré....

Je ne trouve pas la vignette en francais, et jai bien peur que lallemand soit incompréhensible pour la majorité des lecteurs....

Entschuldigung

 

 

 

Et surtout ne pas laisser aux seul(e)s cheminot(e)s la dure et impossible mission de bloquer tout le pays...

Nous savons "toutes et tous" que seule une grève/blocage menée conjointement par divers secteurs "stratégiques" (transports, énergie, par exemple) est à même de peser sur des gouvernements acquis à l'adoration du veau d'or...

Il n'y a pas de recette "miracle" pour autant il me semble que face à un gouvernement radical et méprisant, nous allons au devant d'évènements de plus en plus radicaux...Et le gouvernement en portera l'entière responsabilité...

Résistances et banzaï

Paroles de la chanson Le Curé De Camaret par Chansons Paillardes

Le curé de Camarai a les couilles qui pendent. (bis)
Et quand il s'assoit dessus
Elles lui rentrent dans le cul
Il bande ! (ter)

Les filles de Camaret se disent toutes vierges (bis)
Mais quand elles sont dans mon lit
Elles préfèrent tenir mon vît
Qu'un cierge. (ter)

Ôh ma Juliette, quel langage !

Gardez vos nerfs s’il vous plaît, vous parlez à un vieux lecteur.

Mais c’est vrai qu’a l’époque il y avait beaucoup plus de discussions avant d’en arriver au point Godwin.

Les temps changent, c’est ainsi.

Vous êtes dans l'art contemporain ? Vos incessantes ponctuations émoticônes sont à la hauteur de votre talent. Vous faites un malheur dans le Mediap Art...

 

 

"Arrêtez de parler à la place des français, votre avis n'engage que vous."
"Ces gens là, on s'en fiche de ce qu'ils disent, on peut parler pour eux"
(Le Stagirite, LDB5)

C'est justement ça le problème : c'est un droit parfaitement intégré dans les calculs du patronat qui voit dans la grève SNCF le moyen d'accélérer le démantèlement de cette compagnie.

Déjà sur les lignes TER que j'emprunte la fréquentation a considérablement diminué.

Les grévistes ne semblent pas comprendre que se mettre à dos les usagers n'est pas le moyen le plus intelligent pour attaquer la direction de la SNCF qui va se réjouir de déclarer du déficit...

On parie combien que vous roulez en voiture plutôt qu'en train ?

 

Les cheminots sont manipulés par des dirigeants syndicaux qui concoctent des rébellions de concert avec la direction qui n'a cessé de se réjouir de la grève et même de l'encourager (Pepy qui annonçait qu'elle allait être très suivie par exemple).

S'ils étaient un peu plus malins ils essaieraient d'avoir le soutien des usagers. Mais non. Je ne me souviens même pas avoir signé une pétition pour la SNCF quand je ne cesse d'en recevoir pour les poules en cage ou la déforestation.

Cette histoire de Godwin et son interprétation est stupide.

En mathématiques, quand on veut connaître le comportement d'une fonction, on commence classiquement par voir ce qu'elle donne à l'infini.

Le nazisme joue le même rôle pour la morale. L'infini du "mal" (encore que ça peut se discuter, mais c'est quand même réussi comme infini du mal).

Et dans une discussion avec des niais qui sortent des grandes lois morales, rien ne vaut de les mettre à l'épreuve du nazisme pour voir ce qu'elles donnent.

On notera aussi que la référence au nazisme peut être utilisée pour masquer la vérité, par exemple quand Israël augmente son niveau d'exactions envers Gaza, la fréquence des références à la Shoah augmente à la télé. (on peut aussi se rapporter au livre Shoah Business de Norman Finkelstein)

Non mais vous craquez, en quoi la contestation de la politique de la direction et du gouvernement  permettrait d’accélérer la dite politique ? c'est n'importe quoi !

Pareillement merci ! 

Mais puisque BFM et les autres chiens de garde vous disent que "les français sont pour les "réformes"" à longueur de journée … certains (beaucoup ?) finissent par en être convaincus !

Dans un pays où on rafle des étudiants et qu'on ne respectes quasiment aucun de leurs droits, où le commissaire fait des faux PV, on ne se fie pas au taux de manifestants pour connaître l'avis des français. La répression est telle, de tous les côtés, de plus en plus violente que certaines personnes préfèrent éviter d'être mutilé ou séquestré dans un bus et restent chez eux même si ils sont contre la politique mené. 

Vous avez raison Zef. C'est justement ce que j'essayais d'expliquer sur un autre article. L'usager lambda, quand il est obligé de poser des RTT les jours de grève nationale mais qu'en plus vous venez faire chier son gosse le jour du BAC et que vous lui cramez ses vacances, forcément il va pas vous soutenir longtemps. Les cheminots ont un haute idée du service public, c'est un fait. Par contre niveau stratégie d'action c'est des noobs...

Si les syndicats vous gênent, n'hésitez pas à rendre vos congés payés. 

embarassed

« Donc je ne l'accepte pas, et je le dis, autre chose ? »
@A DURLACH

Fret SNCF : des perspectives encore plus sombres après la grève

Après avoir divisé par quatre ses effectifs en seize ans, Fret SNCF, affaiblie par le mouvement social, s’apprête à supprimer 754 postes d’ici à 2021.
...

« Donc je ne l'accepte pas, et je le dis, autre chose ? »
@A DURLACH

Fret SNCF : des perspectives encore plus sombres après la grève

Après avoir divisé par quatre ses effectifs en seize ans, Fret SNCF, affaiblie par le mouvement social, s’apprête à supprimer 754 postes d’ici à 2021.
...

Il faut dire, les français, qu'ont élus les parlementaires qui votent la loi, ne veulent pas de cette vision Politique.

Vous avez raison, seulement les lettres on droit a écrire des commentaires, les autres les pauvres les ignorants les métèques doivent garder çà place et pas gêner 

Ça veut dire quoi ça ? Que les grévistes sont responsables de la débâcle du fret SNCF ?

Arrêtez un peu de lancer des infos en laissant les autres imaginer votre opinion, et donnez moi une bonne fois pour toute des arguments.

PS: Au passage, Fret SNCF coule depuis longtemps, et les cheminots n'ont rien à voir la dedans.

Meta, c'est Radio Fake News...

Manifestation interprofessionnelle / Paris - France 28 juin 2018 © Line Press

Manifestation interprofessionnelle à Paris (Bastille - République) - jeudi 28 juin 2018 © Hors-Zone Press

Ne parlez pas pour tous. Je prends regulierement le train, même depuis les grèves et je leur affirme chaque fois mon soutien. Ce que je crois c'est que les statuts avantageux pour les travailleurs devraient être généralisés et, depuis la nuit des temps, ce ne sont que les travailleurs qui font avancer les statuts , et non les patrons. Vous êtes peut être un de ces derniers et des leurs???? Ce n'est pas parce que mon voisin a un meilleur statut que moi, que je dois me battre contre lui. Ne serait ce pas la devise de certains: diviser pour mieux régner.??!!

Oui vous avez raison foutons leur la paix. qu'est ce un sacrifice de mois de vacances par rapport à toute une vie. oui courage tenez bon les cheminot(es) .la stratégie de Macron est de faire passer les lois pendant l'été (les français sont occupés à autre chose ) "donnez leur du pain et des jeux" etc . c'est comme pour le code du travail. on voit le résultat des courses. les inspecteurs du travail sont saturés par les appels désespérés des salariés. ce sera pareil pour le train quand les billets auront triplés. Moi même je prendrai le train pour une semaine de vacances, tant pis si je n'ai pas de train. Je les soutiens et je sais que c'est pas facile pour eux .

La devise c'est diviser pour mieux régner 

 

 

Pourquoi pas c'est ce qui nous pend au nez bientôt on va nous supprimer les congés payés. et ce n'est pas fini ce n'est que le début. retour non pas vers le futur mais plus tôt vers le passé .Macron c'est un jeune dans un corps de vieux son époque favorite c'est le 19ème siècle.

 

"Les Français ne veulent pas de cette vision politique" On croirait un "débatteur" faiseur d'opinions de la Droite ( et de plus en plus extrême) habituel invité de "nos" médias d'intérêts privés, incontournables des soirées du "Public." et on se demande d'où vient le discrédit des journalistes

Je rêve d'un Service Public d'infos et de débats politiques pluralistes, mais hélas... En effet, de Goebbels en Le Bon comme modèles d'efficacité, d'études de marché en publicité mensongère, nous ne sommes que des "cibles", comme le disaient les "managers" de La Poste;

La privatisation et le démantèlement des PTT aurait dû servir de leçon à nos syndicalistes des Services Publics et autres EPIC pour le sort futur de leurs entreprises.

Le grand mensonge du pouvoir socialiste a conduit le Peuple qui l'a mis en place entre les mains du populisme de droite et bientôt d'un "néo fascisme" à la française comme dans les années 30.

 

"On croirait un "débatteur" faiseur d'opinions de la Droite"

Je vous le fais pas dire, c'est consternant d'affirmer des choses sans aucun fond derrière.

C'est les jambons beurre qui me gêne

En quoi la contestation balisée, encadrée par des syndicats corrompus est une lutte qui va aboutir à un résultat valable ?

Vous faites partie de ces gens qui pensent que la grève est le seul et unique principe d'action. Mais dans ce cas la grève sert les intérêts de l'Etat et de la direction de la SNCF missionnée par l'Etat. Il faut peut être se poser des questions et trouver d'autres moyens d'action. Par exemple disqualifier la direction. Ils n'aiment pas ça du tout qu'on touche à leur réputation de bons gestionnaires... Ou encore montrer les aberrations d'une gestion "privée" du domaine public.

L'objectif est de fermer les petites lignes, qui coûtent de l'argent aux collectivités locales (au lieu d'en rapporter plus directement comme on peut le supposer des lignes de bus dont les exploitant devront bien sûr verser quelques backshish pour avoir le droit d'exploiter une ligne).

Tout ce qui peut diminuer la fréquentation des lignes est fait. La grève n'est qu'un outil de plus...

 

"Vous faites partie de ces gens qui pensent que la grève est le seul et unique principe d'action"

Qu'est ce que vous en savez ? J'ai tout à fait admis qu'il était temps de trouver un autre moyen d'action que celui de la grève, en revanche je trouve ça un peu fort de traiter TOUS les grévistes de "lâches qui emmerdent les gens" alors qu'ils font de leur mieux pour essayer de se faire entendre.

L'exemple d'act-up n'est pas applicable à la SNCF pour un tas de raisons, et c'est malheureux mais ça fait bien longtemps que l'opinion publique considère les fonctionnaires comme la lie de l'humanité, grâce à un fantastique matraquage médiatique et politique qu'on subit depuis 40 ans, les cheminots partent seuls dans cette lutte et avec un handicap considérable. Je vous rappelle de plus qu'en emmenant la contestation sur le terrain de l'illégalité (gratuité des trains, sabotage de l'outil de travail), les cheminots risquent gros.

Donc expliquez moi comment la SNCF pourrait gagner les faveurs de l'opinion publique, ( en n'oubliant pas qu'une grande partie de cette "opinion" ne fout jamais les pieds dans un train) on gagnera du temps.

PS: L'aberration de la fermeture des petites lignes, l'aberration de la gestion privée du domaine publique, l'aberration écologique consistant à favoriser la voiture au détriment du train, ils en parlent tous les jours. Qui les écoute ? Qui relaie leur parole ?

Mais un boulot on en ressent la pénibilité quand on le fait et non quand on le voit de l'extérieur et encore moins quand on se contente d'en parler. Les décalages de rythme de vie pour les cheminots sont un  facteur de fatigue

Combien de gens pensent qu'à  La Poste on ne "fout" rien. Pour y avoir travaillé 45 ans je sais qu'on peut sortir éreintée d'une journée de boulot

  Pensez à ceux qui se sont abstenus, contrairement à ce que l'on raconte ils ne comptent pas pour du beurre.

Ni BFM ni les chiens de gardes ne pourront remplacer un voisin ou un ami. BFM et les autres chaines d'info en boucle ont plutôt une mauvaise image. Je ne m'avance pas trop en disant que "lesfrancais" ne sont pas des veaux contrairement à ce qu'a pu dire un général aux grandes oreilles.

  • Nouveau
  • 28/06/2018 21:00
  • Par

 

La prochaine étape, qui va porter sur la convention collective, ne va pas réunir autour de la table les mêmes acteurs, et ne demande pas non plus les mêmes outils de mobilisation. »

 

Dixit l'unsa, le syndicat ni-ni des chiens écrasés.

Mais la convention collective concerne qui ? Pas les mêmes peut être........

Imbécile ! yell

La convention collective sera inférieure au statut car elle prévoit le licenciement économique que ne prévoit pas le statut. Les conventions collectives n'empêchent pas les divers métiers de licencier quand les directions l'ont décidé.

Plus que jamais, la question de la stratégie face au gouvernement des riches nous est posée.
Notre mouvement a besoin de matière grise.
Celle-ci est à la portée de tous, à condition d'y réfléchir.

Si vous n'avez pas entendu parler de cette pétition, merci de la regarder. (Et lire son argumentation dans les « mises à jour ».)

Si elle vous intéresse, merci de la relayer dans vos partis, syndicats, associations… dans votre vie courante, auprès de vos ami.e.s.

Cordialement.

https://www.change.org/p/partout-des-comit%C3%A9s-citoyens-en-d%C3%A9fense-du-bien-commun

Bon article 

"À quel moment nous allons nous rendre compte à quel point on va dans le mur ?"

.................... !!! probablement quand on sera déjà dans le mur...

C'est Macron et son équipe qui nous envoient dans le mur, ce qui manque c'est la riposte et au moins le soutien à la lutte des cheminots qui mènent une lutte pour tous et s'il la perdent on perd tous et toutes

Malheureusement les syndicats touchaient des valises de billets de la part du MEDEF/UIMM dans les années 2000 (Le Monde).

Malheureusement le porteur de valises ayant déclaré qu'il ne pouvait donner des noms car des gens étaient toujours en place a été d'abord condamné à un an ferme, peine réduite en appel à deux ans avec sursis. 

Malheureusement des syndicats qui ont été si récemment corrompus ne peuvent se permettre d'embêter le patronat et le gouvernement.

Heureusement, le patronat est sensible et verse encore des valises de billets ? (aux dirigeants bien sûr, pas aux moutons de base).

"Les syndicats", c'est vague ! Puisque vous semblez très intéressé par cette affaire vous trouverez dans cet article les noms des quatre confédérations arrosées par l'UIMM, plus totaux des sommes perçues par chacune...

ech21537008-1

La CGT ? Ben non, elle n'est pas dans la liste... Et non, le journal "Les Echos" n'est pas l'organe officiel de la CGT, ni le juge Le Loire n'est son porte-parole, sinon ça se saurait.

Ah ! Le "dégagisme"... http://www.regards.fr/web/article/qui-veut-la-peau-des-syndicats

Je suis dans les syndicats depuis fort longtemps et jamais je n'ai vu ces valises de billet. Vous affirmez que les syndicats ont été corrompus tout cela ressemble à une calomnie.

Merci à Gabas pour la précision importante : la CGT n'en recevait pas.

Quant au fait que Cerise n'ait pas vu de valises de billets, est-ce étonnant ? Ca concerne des dirigeants, pas la base. Que vous n'ayez rien vu est normal, que vous soyez syndiquée et pas au courant de cette affaire est inquiétant...

Vous me rappelez Arlette Laguillier qui était employée du Crédit Lyonnais et régulièrement candidate à la présidence, mais qui ne savait rien des magouilles de sa banque...

Comment on fait pour savoir ? vous avez l'air très informé sur la question.

C'est paru dans les journaux. Cherchez et vous trouverez : "valises de billets" syndicats.

  • Nouveau
  • 28/06/2018 23:49
  • Par

 

Mais tout cela resurgira à un moment ou un autre, et alors là ...  C'est simple et traditionnel : quel  débouché  politique ? 

PROBLÈME. 

 

Oui. C'est une question importante… Il y a certes de nombreuses causes à l'échec de la grève, comme à l'échec des mouvements contre les lois travail, mais l'une d'entre elles est sans doute, l'absence de débouché politique. Lorsque la FI aura compris qu'elle ne représente qu'une partie de la gauche et qu'elle acceptera de discuter avec les autres, ce jour là les choses pourront peut-être changer.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ruffin et Autain y arrivent, alors qui bloque ?

Trop facile d'accuser x ou y.

J'ai proposé qu'ils se réunissent publiquement pour vérifier qui se moque de nous...

Évidemment, lettre morte !

« quel  débouché  politique ? « 

Clairement une très bonne question.

Bon courage pour trouver une réponse par contre

martin 2,

Relativement d'accord ...

Mais il y faudra un sens "tactique", hélas absent ! Toutefois, c'est compréhensible vu le flou auquel a mené les magouilles antérieures !   PROBLÈME ...

 

  • Nouveau
  • 28/06/2018 23:56
  • Par

 Une grève "Sans bien savoir ce qu’ils peuvent gagner, mais pour « garder la tête haute »."

C'est le comble du ridicule.

Déjà la grève était bidon puisqu'on pouvait passer entre les gouttes (3 jours travaillés pour 2 jours de grève, et des TER de secours, pour les masses, le matin et le soir - mais pas pour les infirmières qui travaillent en horaires décalés).

Ensuite cette grève était voulue par la direction. Les sites SNCF signalaient des risques de perturbations y compris les jours de non grève. Les jours de grève, les quelques TER disponibles dans ma région n'étaient pas indiqués sur le site national, mais sur le site TER dans un PDF. A souligner que tous ces trains en service les jours de grève partaient parfaitement à l'heure. Mais la direction n'a rien fait pour le faire savoir du public, bien au contraire. Sur le site national, à chaque interrogation une des réponses était le temps de transport en voiture (sans tenir compte des embouteillages bien sûr)... 

Quoi d'étonnant si on complotise que le pdg de la SNCF est là pour démanteler les petites lignes qui font encore ombrage au compagnies d'autobus, à même de payer des commissions occultes pour avoir le droit d'exploiter des lignes ? Qui ôtent du trafic autoroutier (vive le covoiturage pour relancer la voiture). Bien sûr la SNCF ne payait pas de commissions : c'étaient les collectivités locales qui payaient pour avoir le train.

Bref, le lobby du pétrole, de l'automobile, des autoroutes verrait avec bonheur disparaître toutes les petites lignes (sans oublier l'immobilier qui récupèrerait bien les surfaces de gare en centre ville). Comme le lobby du fromage industriel voulait interdire les fromages au lait cru. Leur devise : il n'y a pas de petit profit.

Mais j'ai récemment pris l'autoroute et le nombre de camions qui circulent sur des grandes distances est scandaleux. Certes cela fait des emplois de conducteurs et des petits patrons, et des péages, et des véhicules achetés aux constructeurs automobiles. Mais c'est aussi une pollution énorme.

Les suisses, moins bêtes, ont imposé le ferroutage à tous les camions qui traversent leur pays. C'est dans leur constitution... Impossible pour des français qui ne supportent que les idées non concrètes.

"Cette grève était voulue par la direction"

Qu'est ce qui vous permet d'affirmer ça ? Comment une grève pourrait être voulue par la direction d'une entreprise (privée ou publique) ? dans quel but ?

allez du complotisme maintenant

 

ce qui e st vrai cets que cette greve apre s le 3e episode a ete gérée par la direction et que du coup elle ne perturbait plus grand chose.

et ca n a rien à voir avec les medias, mais c'est juste du au fait que quand 4 TGV sur 5 circulent, en semaine cets largement suffisant ! pour les Transiliens payés par Pass navigo et trasportant les banlieusards, Pepy s en tamponne completement sil en manque quelques uns,

Dans le but de faire disparaitre tout sauf le TGV.

Dans le but de vendre des terrains immobiliers au centre des villes (gares à réduire).

Dans le but de faire prospérer les compagnies de bus qui devront verser des bakchichs pour avoir le droit d'exploiter des lignes.

Dans le but de donner des parts de marché supplémentaires aux constructeurs automobiles, aux concessionnaires d'autoroute, aux vendeurs de pétrole - et les fortes taxes qui vont avec pour engraisser nos énarques dispendieux.

Dans le but plus global de dissoudre une entreprise qui représente les réussites d'une oeuvre publique (et ses ratés dans les grèves stupides que font son personnel par manque d'imagination et soumission à des syndicats probablement véreux).

Si tout cela ne vous suffit pas alors je ne vous conseille pas de voter Macron car vous n'y comprenez rien.

Pas besoin de conseils pour ça, je ne vote pas Macron.

Pour moi vous confondez deux choses: La direction soutient la politique du gouvernement et souhaite effectivement se débarrasser de tout ce qui n'est pas rentable, d'accord. En revanche si il n'y avait eu aucune grève, cela n'aurait rien changé à sa position.

Je ne vois pas en quoi "vouloir" la grève à la SNCF va dans le sens de la direction et du gouvernement, sachant que les grévistes protestent précisément CONTRE le projet de la direction et du gouvernement.

Pour massacrer la SNCF, l’État n'a pas besoin de contestation, alors pourquoi la désirerait-t'il ?

Visiblement vous ne prenez pas le train et faites dans l'idéologie et la pétition de principe, mais si vous preniez le train vous me comprendriez beaucoup mieux. Et vous auriez pu constater comme la direction fait tout pour augmenter les effets de la grève (Pepy qui annonce qu'elle va être très suivie, le site SNCF qui donne comme supprimés des trains qui circulent, ou qui souligne systématiquement le temps de transport en voiture, beaucoup plus court toujours que celui en train car il ne tient jamais compte des embouteillages). 

Et vous auriez aussi constaté la chute de fréquentation du TER.

Ainsi que l'inexistence absolue de toute relation entre usagers et grévistes. Les grévistes prétendent agir pour les usagers aussi, mais ne recherchent jamais, pas le moins du monde, leur soutien.

Je prends souvent le train, mais en période de grève je trouve d'autres solutions voilà tout.

Vous connaissez décidément bien ma vie pour quelqu'un qui ne m'a jamais vu..

Les cheminots je les ai rencontré en manif, et j'ai discuté avec eux, ils essaient tant bien que mal de défendre leur action, ils savent très bien qu'ils n'ont aucun moyen de gagner l'opinion des gens, ce combat là est joué depuis longtemps.

Non, ils n'ont pas aucun moyen de gagner l'opinion, ils ne cherchent même pas.

Même pas à gagner les usagers à leur cause. Qui finissent par les prendre en grippe, sans les connaître justement... 

Ils s'imaginent qu'ils vont lutter en restant des les clous... Mais il y a longtemps que le gouvernement et le patronat savent que les entreprises d'Etat font facilement grève. Et aujourd'hui cela facilite leurs objectifs : dissoudre tous les services publics en sapant tout soutien populaire (avec l'aide de la tv sous contrôle : je me souviens, il y quelques mois, d'un reportage au 13h de TF1 ou les 10 premières minutes étaient consacrées à une grève SNCF : les usagers étaient interviewés, embêtés, en retard, épuisés... mais jamais, pas une seconde, n'ont été évoqués les motifs de la grève).

. Si les cheminots n'ont pas compris ça c'est qu'il leur manque des neurones.

Un peu comme les islamistes qui s'attaquent au petit peuple mais jamais aux dirigeants... C'est tellement plus facile !

Puisque vous avez des neurones (plus que les cheminots d’après vous), donnez nous la solution alors !

Jusqu'ici à part insulter les cheminots et les syndicats, vous n’avez toujours pas proposé l'ombre d'une action qu'ils pourraient mener pour gagner leur combat, donc si vous vous croyez plus intelligent et stratège qu'eux, prouvez le.

  • Nouveau
  • 29/06/2018 00:03
  • Par

Les cheminots auraient du aller voir "120 battements par minutes" pour savoir comment ce que c'est que l'activisme... 

Il est vrai que ceux qui avaient le sida n'étaient pas nombreux.

Mais au moins n'avaient-ils pas la lâcheté du gréviste moyen, satisfait de bloquer les petites gens qui prennent le train en espérant faire pression sur les gros : Act-Up affrontait directement et intelligemment les décideurs.

Désolé, mais cette grève était d'autant plus stupide qu'il était très vite apparu probable que la direction de la SNCF et celle des syndicats avaient collaboré pour organiser un mouvement perdant. Je ne suis pas sûr que le trafic de valises de billets entre patronat et syndicats soit terminé.

"la lâcheté du gréviste moyen, satisfait de bloquer les petites gens qui prennent le train en espérant faire pression sur les gros"

Vous croyez que les grévistes prennent plaisir à faire grève ? Qu'ils prennent plaisir à "faire chier les petites gens" ? Vous vous rendez compte de ce que ça leur coûte point de vue salaire et point de vue temps ? et ce que ça leur coute de se faire dénigrer jours et nuits sous prétexte qu'ils sont fonctionnaires sous statut ?!

Ces gens font comme ils peuvent pour essayer de se faire entendre, tout le monde ne peut pas faire des actions à la Act-up, et le sujet est quand même différent sur bien des points.

Je suis d'accord qu'il leur faut trouver un nouveau moyen de protester, mais ne soyez pas aussi dur avec eux.

Pour faire du « 120 battements sur le rail », par exemple une circulation gratuite des trains, les cheminots devraient assumer une mise hors-la-loi et une posture insurrectionnelle : castagne dans les gares avec les petits chefs et les Crs... Vous n’auriez pas mieux à leur proposer pour cet été ou pour la rentrée?

quel rapport entre Act up et la grève des cheminots ?  Leur lutte n'est pas comparable ?!

 

"De leur côté, la CGT et Sud Rail annoncent qu’ils vont non seulement poursuivre la grève cet été…"

"…21 secteurs… la CGT cheminots, premier syndicat de la SNCF, 19 se sont prononcés pour une grève dès le 6 et 7 juillet…"

"Sans bien savoir ce qu’ils peuvent gagner…"

Certains devraient tourner 7 fois et plus leur clavier avant d'appuyer sur les touches…

C'est sans doute juste pour le plaisir forcené de perdre de l'argent… ils sont tellement "privilégiés" ces cheminots... ils gagnent un "pognon de dingue"...

C'est connu de tous... ils sont nuls à la CGT !... Dés qu'il s'agit d'analyser un rapport de force, une situation sociale, un contexte politique… ils l'ont prouvé historiquement… c'est des rigolos… des "jusqu'aux boutistes" un peu abrutis… pleins de mauvaise bière en plus d'être obsédés… de vrais "salopards en caquette"...

La CFDT et FO... en revanche, c'est très différent : ça ce sont de "vrais" syndicats "représentatifs" et surtout très fréquentables... Efficaces, déterminés et serviables… attentifs aux intérêts du patronat et à ceux des pouvoirs en place… ça aussi c'est prouvé historiquement… et non démenti aujourd'hui…

"Merci la CFDT, merci FO !... Continuez à faire semblant !... Grace à vous, ça marche pas, ça roule !" (E. Macron & P. Gattaz)

 

Les démagos lepénistes ne disent pas mieux... pour semer la confusion dans les esprits non avertis, et il y en a hélas beaucoup, avec l'individualisme "branché"!

La CFDT, on sait ce que c'est, FO, moins, parce que ça change de ligne en même temps que de secrétaire. Le seul non collabo et qui sait où il va depuis 1895, c'est la CGT, que ça plaise ou non. Ceux à qui ça plaît le moins, c'est le patronat, c'est pourquoi les médias à qui il paye les budgets publicitaires n'arrêtent pas de le dénigrer.

Vous faites dans l'emphase décalée : les syndicats (les chefs) recevaient des valises de billets du MEDEF/UIMM entre 2000 et 2007. Alors vous pouvez toujours rêver aux lendemains qui chantent, mené par des corrompus à la solde du patronat.

Se bercer d'illusions et faire le fanfaron avec de grandes idées qui n'ont plus aucune réalité, c'est typiquement la "grandeur de l'esprit français".

"Les syndicats", c'est vague, voir mon commentaire infra.

Certains sont corrompus comme partout, ne faites pas de généralités, c'est la base qui importe.

"Se bercer d'illusions et faire le fanfaron avec de grandes idées qui n'ont plus aucune réalité, c'est typiquement la "grandeur de l'esprit français"

Si vous êtes si intelligent et versé dans l'art de la stratégie politique, allez les aider à trouver des solutions plutôt que de faire preuve de lâcheté en leur crachant dessus sur ce forum.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Ça doit être dur de ne rien comprendre au quotidien... tout le temps... depuis longtemps.

Qu'est-ce que ça doit être dur de ne rien comprendre au quotidien... le pire de l'aliénation je pense... dans ce cas le mieux reste la non-conscience de soi et des autres... ça protège !...

Quand ce sont des dirigeant syndicaux qui sont corrompus par le MEDEF, on se doute bien que ce n'est pas pour mener les prolos à la victoire...

Que la plupart des gens aient oublié cette histoire qui a fait la une il y moins de 10 ans est un signe de naïveté.

Que certains pensent qu'on doit considérer cela comme un épiphénomène sans gravité, est plutôt un signe d'aveuglement. Comme ceux qui croient que leur chirurgien est le meilleur du monde, parce qu'ils n'en connaissent qu'un et qu'ils ont besoin de lui pour être opéré !

Enfin, ce fil m'a appris que la CGT n'avait pas touché.

Vous n'êtes pas encore parti sauver les cheminots ? Étonnant.

"Enfin, ce fil m'a appris que la CGT n'avait pas touché."

Ils ne sont donc pas tous corrompus visiblement, vous pouvez remiser vos généralités au placard.

 

Hélas… mais plus que jamais, il faut le répéter pour que les adhérents le comprennent… et les usagers aussi… car qui et où que vous soyez, votre tour viendra... soyez en sûr !

 

slogan-ok-fo-cfdt

 

M'enfin "quidam alpha" ! Vous n'avez pas appris que notre PR vient de sauver l'Europe du chaos, voire de l'envahissement par des barbares sur-armés ?

Affaire à suivre, à l'arrivée d'un nouvel "Aquarius" ...

Y'a bon le personnel immigré "sauvé" sous-payé !

Allons bon, la privatisation du fret ferroviaire n'a pas l'air de bien marcher ...

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/06/29/97002-20180629FILWWW00053-fret-sncf-700-suppressions-de-postes-d-ici-2021.php

surprised

la cgt a piraté le compte de quidam ?

 

Question qui ne se pose pas à votre endroit... Coucou 1er et ses "coucounettes" n'essayent même pas, même plus, de se faire du gras sur la CGT...

Ils ont peut être enfin compris la différence entre la gauche et la "gauche", entre la légitimité et la conosphère...

Ce sans doute sous l’influente analyse d'un Tsipras, un désormais ancien et néanmoins grand pote à vous... à propos du "révolutionnaire mitterrandien", de "l'oxymo rose" :

"Je me suis rendu compte qu'il ne saurait pas très bien quoi faire en cas de victoire. Ce n'est pas une position de gauche. Lorsque vous êtes de gauche, vous devez vous préparer au pouvoir avec un programme en faveur des plus faibles », souligne-t-il avant d'ajouter : « J'ai choisi de me préparer à prendre des responsabilités, de ne pas seulement être heureux dans ma posture révolutionnaire"

Tout l'été...

FI est en spectacle permanent : "La vie rêvée des soixante-huitattardés"... Demandez l'programme !...

 Quelques réactions...

"Révolution nationale ! Unissons nos forces, Hasta la victoria siempre !..." M. Le Pen

"Si seulement j'avais su… qu'on pouvait être et révolutionnaire et rester socialiste..." F. Hollande

"Merci d'au moins essayer de finir le travail..." Fondation F. Mitterrand

"La trahison a toujours eu du bon… peu en importe le sens" B. Kouchner

"Mieux vaut des crétins nombreux qui se croient révolutionnaires qu'un PC puissant" Nouveau frontispice des locaux du Medef

"Merci FI ! C'est grâce à vous que je suis là et que vous en êtes là !" E. Macron

"Bravo !... Cette fois on reste !… Vive la "gauche" ! Changez rien..." P. Gattaz

"Brothers... j'vous kiffe tous trop ! Grave…" B. Hamon

"Vive la gogoche !" Cohn-Bendit

"Attention… Melenchon, piège à cons !" A. Tsipras

 

smile

ha ha c'est bien tsipras qui n'a pas su quoi faire de sa victoire , il a même fait demi tour ... reporter sur d'autres ses propres errances ... typique qu'une trompette trumpiste que de se précipiter sur ce genre d'errances grasses .

 

"...il a même fait demi tour..."   heu... vous parler de qui ?  De quelle girouette...

Au mieux et selon vous donc, les gauchistisés de la "gauche" simplette grecs, français ou d'ailleurs sont ou seraient incompétents, empêchés de la gouvernance...

Pour une fois nous sommes d'accord ! Comme quoi tout arrive... Camarade !

 

article toujours interessant

on decouvre l existence des "acharnés de la Gare du Nord " des "irreductibles de St Etienne", de jusqu au boutistes qui font greve sans savoir ce quils peuvent gagner..; je crois que ce sont ces gens là, totalement deconnectés du mond e d 'aujourd'hui qui causent un tort considerable a  limage de la SNCF. Il y a même cette femme qui a fait plus d ejours d egreve que ce que demandaient les syndicats?! dans quel but? 

il ya meme un cheminot qui "est sous le seuil d e pauvreté" . ah bon? il ne beneficiait pa s du statut lui? il faudrait nous expliquer quand meme...

Je crois que Mediapart a trouvé les derniers mohicans intégristes de la grève.

La Team Meta n’aurait rien d’autre sur son prompteur?... Bon, elle sait bien qu’à la fin, les Indiens gagneront l’Amérique.

Tribunaux médiatiques pour syndicalistes "radicalisés" © Acrimed Vidéos

Taisez-vous, Elkabbach ! smile

  • Nouveau
  • 29/06/2018 11:04
  • Par

La lutte pour un vrai service public ferroviaire ne fait que commencer ! 

Le soutien aux cheminots à ete massif : 1,2 millions d'euros sur la cagnotte en ligne.

Malgré les mensonges en continu dans les médias. Beaucoup savent bien qu'il seront dans la charette qui suivra celle des cheminots.

Tout à fait, et ils ont bien raison, plein soutien aux cheminots. Car si ça entre en application, ce sera pour certains anti-grévistes endoctrinés par leur média (à haut-parleur ou à écouteurs) parce que "les autres" (pas "MOÂÂÂ, surtout!!!) n'auront pas "fait ce qu'il faut" pour "MOÂÂÂ qui critique bien planqué derrière son écran et planqué par un pseudo.  Ceux-là, c'est "je me gare, de peur de prendre un coup qui me ferait mal", Monsieur Jourdain, le Bourgeois Gentilhomme (bonne caricature des bobos). En tout cas, ce n'est pas de la faute du statut que la SNCF a supprimé progressivement les colis SNCF (et les fourgons à bagages), les TGV postaux (les auto-entrepreneurs, sans protection sociale, c'est sûr, "c'est leur problème", n'est-ce pas?), donc moins de fret. La suppression du wagon isolé, idem, même si ça met plus de camions sur les routes, La suppression des trains auto-couchettes, aussi, même si ça met plus de voitures sur les routes au moment des vacances, donc plus de pollution et d'accidents, mais ce n'est pas grave, n'est-ce pas? Idem pour les trains de nuit qui permettaient de profiter du premier au dernier jour des vacances en économisant une nuit d'hôtel ou de location, idem.  Ensuite, ça va être des lignes locales très utiles, dont la disparition va immanquablement mettre encore d'autres véhicules sur les routes. Mais ne comptez surtout pas sur les médias pour rappeler tout cela, les concurrents privés leur payent les budgets publicitaires. Ils ont même de bons cadreurs, dans les télés, pour montrer Macron, "l'homme seul devant la foule déchaînée", sans montrer son encadrement de "gorilles" et de flics, faute de quoi il se serait déjà pris autre chose que des oeufs dans la figure, comme ça lui est arrivé par deux fois avant son élection...

Ne pas, non plus oublier qu'une certaine loi Pompidou-Giscard du 2 janvier 1973, transposée dans les traités de Maastricht et de Lisbonne (refusé en 2005 par les Français, mais accepté en 2008 par certains disant les représenter) a interdit aux banques centrales des Etats à prêter aux Etats, ce qui a fait que la SNCF (comme tous les services et entreprises publics), obligée d'emprunter sur les marchés financiers pour ses investissements, est progressivement asphyxiée financièrement par le service de la dette aux banques privées. chose dont naturellement les médias évitent de parler pour que les véritables responsables de cette situation ne soient mis en cause. C'est pourquoi les médias à la botte ont parlé en premier du statut pour dresser le public contre les cheminots, alors que le problème n'est évidemment pas là...

 

 

La  CGT et  SUD  rail se  doivent  de  faire  parler  d'eux  jusqu'à  cet  automne, pour  tenter de gagner des voix  et   ne pas  disparaitre. La cagnotte ne  veut  rien  dire , car  nul ne sait  d'où  vient cet argent,  j'espère  que  médiapart  fera  une enquête  à ce  sujet  comme  sur  le  financement  de certains partis par  la  russie  pour tenter  de faire  capoter  l'UE, mais  il est vrai que  l'argent  n'a pas  d'odeur  même si cela provient  d'un état  totalitaire.

FI ,RN et CGT même combat  celui de lécher les pieds  de  vova poutler.

 

Bonnes vacances  chez les soviets  

Je   ne  vois pas  le rapport?  mais  bon  il  va  falloir  m'abaisser au niveau de certains  pour  comprendre……..

N'en faites rien, ô Grand Phare du "Ni droite ni gauche" !

Vivent les Soviets du XXI ième siècle!!!!

Abaisseriez vous assez bas pour comprendre que les acquis sociaux dont vous bénéficiez doivent beaucoup à ces "sales soviets" de syndicats, ou est-ce trop demander à votre haute intelligence?

  • Nouveau
  • 29/06/2018 14:15
  • Par
Les cheminots Cgt jambon beurre n' ont jamais soutenu ( pendant 30 ans ) leurs collègues maghrébins victime de discriminations de la part de la direction. Alors pourquoi je devrais les soutenir

Ah bon, et leur lutte n'a été soutenue par personne?

L'anti-syndicalisme "jambon-beurre" à la sauce BFM-TF1 sert à certains à se dire "vivons heureux, vivons cachés" et "profitons des luttes des autres sans se mouiller". Les "résistants" de la dernière heure, on a déjà vu ça à une autre époque...

Vous parlez de quelle lutte.?

La lutte contre les branleurs qui coûtent un pognon de dingue... LES AIDES PUBLIQUES AUX ENTREPRISES PRIVÉES, C’EST 200 MILLIARDS D’EUROS !

Qui a dit assistanat ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Que signifie les cheminots CGT jambon beurre ?

Comme d'habitude, les mêmes syndicats renoncent...Alors que c'était dans les temps de départs en vacances qu'il fallait enfoncer le clou! Désormais, tout est joué. Après la SNCF, les autres services publics y passeront, comme prévu. L'avenir est précaire.

"Tu fais quoi aujourd'hui?

- je conduis un TGV

- et demain?

- je suis agent de sécurité dans un supermarché".

La plupart des cheminots seront impossibles à reclasser. Ces fonctionnaires sont maintenant inadapté pour un travail standard. C’est très grave , les risques de burnout et de suicides sont réels.

Je trouve très pénibles - mais c'est le but recherché par leurs auteurs - ces interventions nombreuses et longues des Zeff, Meta et (funeste) compagnie. La démocratie est fragile face à ces empêcheurs de penser et champions de l'occupation des espaces d'expression.

Je suggère qu'on ne focalise pas nos interventions autour des leurs pour aller au-delà de leur censure de fait et pour parler de ce qui compte.

Hier, je vais sur le site web de la SNCF (site OUI maintenant; les termes "national" et "France" doivent disparaître des dénominations qui sont propres au service public pour adopter des noms tous plus absurdes les uns que les autres comme le sont les privatisations dont on connaît déjà les effets mortifères depuis "l'expérimentation" grandeur réelle au Royaume-Uni il y a 30 ans) pour prendre des billets de train Paris-Vernon A/R pour demain dimanche. Faisant le voyage avec une amie, je compte prendre le même aller et le même retour qu'elle. Mais alors qu'elle venait de me donner les horaires (elle avait pris et payé ses billets la veille), les deux trains apparaissent sur l'écran comme "supprimés". Très étonnée de n'avoir reçu aucune information, elle se renseigne et apprend qu'effectivement les 2 trains sont supprimés pour cause... de grève des cheminots normands le dimanche 1er juillet.

Quel organe de presse a relayé cette information et celles qui concernent les cheminots d'autres régions? Voici 3 mois que la presse, en effet, nous rebat les oreilles, tous les jours, de pourcentage très faible de grévistes et ne relaie que certaines interventions de certains syndicats patentés Macron, pas de tous.

Oui, les cheminots se battent pour nous tous. S'il le fallait, la désinformation généralisée dont leur mouvement est victime en serait une preuve. Nous pouvons-devons leur en être profondément reconnaissants.

Pensons bien qu'à ce rythme-là, bientôt il n'y aura plus de mécontentement à exprimer à propos d'un train supprimé, ni à propos d'une épreuve de bac où se rendre, ni sur un logement social qu'on a de la difficulté à avoir, etc. : ça c'était "l'ancien monde". Au Royaume Uni comme en Allemagne, la vente des logements sociaux n'a eu pour conséquence que l'enrichissement de ceux qui les ont acquis et l'augmentation du nombre de SDF (voir Bastamag). Qu'importe la bac puisque l'entrée dans les études supérieures est dès maintenant interdite à bon nombre d'étudiants potentiels. Qu'importe la suppression des lignes de chemin de fer, l'augmentation des prix des billets ou les problèmes de maintenance puisque nous n'aurons plus les moyens de nous déplacer... sauf à prendre les bus Macron, les bus des pauvres, ceux qui mettent 2 fois plus de temps que les trains, qui sont n fois plus dangereux et polluants, sans pour autant être moins chers puisque leurs prix s'alignent ... sur la demande.

 

Bravo.

Le patron d'ENEDIS ose parler de "Service Public" pour défendre ses boîtes à mouchardage LINKY...

  • Nouveau
  • 02/07/2018 02:56
  • Par

Nouvel ordre mondial  c'est le projet des mondialistes . 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale