La Cour de cassation autorise l’arrêt des soins de Vincent Lambert

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La Cour de cassation a annulé vendredi l’arrêt de la cour d’appel de Paris du 31 mai qui ordonnait la reprise des traitements dont bénéficie Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis dix ans dont la situation est devenue le symbole du débat sur la fin de vie en France.