Pas de présomption d'attentat après l'attaque à la mosquée de Brest

Par
Les éléments recueillis à ce jour sur la fusillade devant la mosquée de Brest (Finistère) ne permettent pas de la qualifier d'attentat, a déclaré vendredi le procureur de la République.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les éléments recueillis à ce jour sur la fusillade devant la mosquée de Brest (Finistère) ne permettent pas de la qualifier d'attentat, a déclaré vendredi le procureur de la République.