Mort d'Adama Traoré: «Aucune trace de violences» selon la contre-autopsie

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Vont-ils en demander une troisième ? 

On est très très loin de ce que Mediapart racontait dans son premier article...Ce serait bien qu'une leçon en soit tirée.  

> Vont-ils en demander une troisième ?

La réponse est dans l'article : oui, ils en demandent une troisième.

Qui sait, au bout de la vingt-quatrième autopsie, peut-être accepteront-ils que la théorie du crime raciste était sans fondement.

Parce qu'en répétant un mensonge suffisamment de fois on finit par le transformer en vérité ? Si votre profil ne suscite pas d'animosité chez les forces de l'ordre, tant mieux pour vous. Et si vous refusez de voir qu'ils s'en prennent de manière injustifiée, cruelle et en toute impunité à certains d'entre nous alors gardez les yeux bien fermés. Bonne continuation !

Relisez votre message en remplaçant "forces de l'ordre" par "immigrés" et vous vous rendrez compte que votre mentalité relève du même ordre que de celle du FN : la généralisation à outrance sur le compte d'une minorité de personnes.

 "Si votre profil ne suscite pas d'animosité chez les forces de l'ordre, tant mieux pour vous."

Vous avez compris cette phrase à l'envers, je crois.

Non.

Les sympathisants d'extrême-droite se présentent aussi comme des victimes de l'immigration face à une masse bien pensante naîve qui fermerait les yeux.

Contrairement à ce que vous croyez, j'ai aussi habité plusieurs années en banlieue, et comme beaucoup de gens il m'est arrivé d'être témoin ou acteur d'expériences désagréables au cours de ma vie avec des agents de police pas très futés comme il en existe.

Mais contrairement à vous, cela ne m'a pas permis d'en tirer des conclusions sur un ensemble d'invidus constitué de dizaines de milliers de personnes.

Pas de bavure policière en conclusion... par deux fois... une troisième aux frais du contribuable bien sûr et pourquoi pas une dizaine ? 

Ceci étant d'un côté l'assassinat d'un prêtre octogénaire et manifestations calmes et recueillies et là un mort de mort naturelle avec pour ces minorités (exogènes quoiqu'on ait) la pratique de saccages, violences et rébellion voila pour les éléments objectifs. A ce tarif les seuls gagnants seront la bande à MLP et resteront nos yeux pour pleurer.

Les bons sentiments sont légitimes, mais à force de jeter la cruche à l'eau elle se brisera

Les forces de l'ordre se sont fait tirer dessus au fusil de chasse. Bizarrement, cela choque ici beaucoup moins que le soi-disant crime raciste fantasmé par certains.

C'est vous la cruche? Et vous ne buvez que de l'eau?

Comment ça « Pas de bavure policière en conclusion... par deux fois... » (dixit CANARD92) ?!?

À demain pour une explication de texte... et une réfutation.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Réfutation plus bas, ce dimanche 31 juillet à 19h59.

Ah merde, ils sont passés où tous ces gens qui expliquaient sans éléments de preuve que c'était forcément ces salauds de flics nazis qui l'avait tué ?

Y'en a pas un pour nous sortir une bonne petite théorie du complot des familles ?

Je suis là, t'inquiète.

Pas besoin de théorie du complot. Viens faire un tour à Barbès et observe un peu comment se passent les interpellations, écoute comment les flics parlent aux gens (pas aux gens bien comme toi, aux cradouilles dans mon genre), et tu comprendras comment ça s'est passé.

Bien sûr ce que tes yeux voient et qui se passe tous les jours ne peut pas rivaliser avec ce qu'une administration coupable bien emmerdée d'avoir sur les bras un corps tellement meurtri qu'il est impossible à présenter à sa famille aura écrit sur un morceau de papier (à entête, attention, avec tampon et tout... de l'officiel, quoi).

> un corps tellement meurtri qu'il est impossible à présenter à sa famille

Effectivement, pas besoin de théorie du complot. Il suffit d'inventer n'importe quoi en le présentant comme un fait avéré, avec suffisamment d'aplomb.

Sauf erreur de ma part le corps n'a pas été présenté à la famille. Pourquoi ? Si c'était votre enfant vous comprendriez ça : qu'il meurt dans un commissariat et qu'on vous dise qu'il va bien puis finalement qu'il est mort avec une chronologie qui ne tient pas debout, qu'on ait le culot de vous mener en bateau avec des autopsies contradictoires, qu'on interdise les manifestations en son honneur, et que par dessus le marché le vous lisiez sur internet des commentaires sur la personnalité de votre fils, écrits par des gens qui ne l'ont jamais rencontré et qui salissent sa mémoire ?

Arrêtez de défendre les forts contre les faibles, de justifier l'injustifiable, et de protéger un système à bout de souffle. Un peu d'honnêteté. Un peu de décence. Merci.

Simplement parce qu'une autopsie conduit à l'ouverture et l'éviscération du cadavre, et qu'elle nécessite ensuite une restauration du corps avant de pouvoir être présenté à la famille et mis en bière.

Tant que la famille demandera des autopsies, le corps ne sera pas restauré et l'inhumation sera retardée.

Merci d'utiliser un peu de logique et sens commun au lieu de laisser vos émotions vous emporter.

Okay, je vais faire ça. Merci de m'avoir aidé à voir la lumière, et d'avoir fait entendre la voix des dominants.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Si j'ai bien compris, pas d'infection grave ni de violences ou d'asphyxie, il est donc mort de rien!

De qui se moque t-on?

  • Nouveau
  • 31/07/2016 19:59
  • Par

CANARD92 a écrit : « Pas de bavure policière en conclusion... par deux fois... »

On apprend à l’occasion de la seconde autopsie, pour laquelle la famille a dû se battre, que même la première avait établi un syndrome d’asphyxie, dont on n'avait, jusque là, pas entendu parler !

Et l'Obs révèle que d'après le rapport des gendarmes eux-mêmes, ces derniers ont indiqué qu'Adama TRAORÉ « a pris le poids de nos corps à tous les trois. »

Ça commence à ressembler à une bavure, non ? 

Adama TRAORÉ asphyxié sous le poids du corps de trois gendarmes ???

Faudra-t-il attendre, pour pouvoir répondre à cette question, dix à quinze ans de procédure judiciaire, avec un recours devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme condamnant une fois de plus la France pour sa justice défaillante ?

C'est quand même délirant de prétendre que la justice est défaillante alors que les enquêtes ne font que commencer, et que les diagnostic médicaux définitifs ne sont pas encore établis (des analyses supplémentaires doivent être faites).

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous