Nicolas Hulot: une démission salutaire, un tournant historique

Par

La démission de Nicolas Hulot du gouvernement est un électrochoc salutaire. Elle souligne l’impasse de choix économiques qui mènent à la catastrophe climatique. Elle met fin à l’illusion d’un sursaut écologique par la volonté d’un seul homme supposé providentiel. Elle sonne comme un appel à la mobilisation de la société pour une politique alternative.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Décision solitaire, prise sans aucun calcul, à la fois sincère et réfléchie, la démission de Nicolas Hulot du gouvernement d’Édouard Philippe, où il tenait le ministère de la transition écologique et solidaire, a une double dimension.