Pour Macron, l’été finit aussi mal qu’il a commencé

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il ne manquait plus que ça. En annonçant sa démission du gouvernement mardi 28 août au matin, sur France Inter, Nicolas Hulot a donné le ton de la rentrée politique de l’exécutif. De l’aveu même du principal intéressé, personne n’avait été prévenu de cette décision. Ni le premier ministre ni le président de la République, qu’il avait pourtant vu la veille à l’occasion d’une réunion avec la Fédération nationale des chasseurs, à laquelle assistait également Thierry Coste, un lobbyiste de la chasse et des armes. L’humiliation de trop pour le numéro trois du gouvernement, qui a fini par craquer en direct à la radio.