Le forum social des quartiers populaires passe à l'acte politique

Par
Au terme de trois jours de débats dans l'anonymat médiatique, les représentants du réseau associatif des banlieues ont acté sa transformation en parti, d'ici les six prochains mois. Parfois vives et tendues, les interventions ont laissé apparaître une remarquable volonté de politisation, même si demeurent la prudence face au chemin restant à parcourir et la conscience de leur faiblesse actuelle. Soucieux d'être autonome vis-à-vis des organisations de la gauche radicale, le Forum social des quartiers populaires envisage de discuter «d'égal à égal» avec d'éventuels partenaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Montpellier, de notre envoyé spécial