Affaire Tapie : la contre-attaque de l’arbitre Pierre Estoup

Par

L'un des arbitres de l'affaire Tapie, Pierre Estoup, a décidé, selon nos informations, de saisir la cour d’appel de Paris d’une tierce opposition, dans le but d’obtenir une rétractation de l’arrêt du 17 février 2015 qui a annulé le célèbre arbitrage en lui imputant de nombreuses irrégularités. Il estime que sa présomption d'innocence et son droit à un procès équitable ont été violés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire Tapie devient décidément un imbroglio judiciaire de plus en plus complexe et confus. On devrait en avoir une nouvelle illustration avec la contre-attaque que l’un des trois arbitres, Pierre Estoup, a décidé d’engager. Selon nos informations, recueillies au Palais de justice de Paris, l’ancien magistrat a en effet décidé de saisir la cour d’appel de Paris d’une tierce opposition, dans le but d’obtenir une rétractation de l’arrêt qu’elle a rendu le 17 février 2015, arrêt qui a annulé le célèbre arbitrage.