L'exécutif défend la dégressivité des allocations chômage

Par
La piste d'une dégressivité des allocations chômage, réaffirmée jeudi soir par le Premier ministre Edouard Philippe, sera soumise à la discussion des partenaires sociaux, a confirmé vendredi Christophe Castaner, qui juge que toutes les options doivent être envisagées pour la réforme de l'Unédic.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La piste d'une dégressivité des allocations chômage, réaffirmée jeudi soir par le Premier ministre Edouard Philippe, sera soumise à la discussion des partenaires sociaux, a confirmé vendredi Christophe Castaner, qui juge que toutes les options doivent être envisagées pour la réforme de l'Unédic.