G7 de Biarritz : l’expulsion d’un militant allemand jugée illégale

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux ans après une initiative confuse et contestée, le tribunal administratif de Paris a infligé un revers au ministère de l’intérieur. À l’été 2019, en prévision du G7 de Biarritz, la Place Beauvau prononce une interdiction du territoire français à l’égard d’un militant allemand de 38 ans, en s’appuyant sur des informations communiquées par les services de renseignement allemands sur son appartenance à « l’ultragauche ». Objectif assumé : l’éloigner jusqu’à la fin du sommet, où il comptait se rendre en tant que journaliste pour une radio associative.