Sûreté nucléaire : EDF doit encore tirer les leçons de Fukushima

Par

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) juge insuffisant le plan d'action post-Fukushima proposé par EDF pour renforcer la tenue de ses centrales nucléaires aux événements extrêmes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) juge insuffisant le plan d'action post-Fukushima proposé par EDF pour renforcer la tenue de ses centrales nucléaires aux événements extrêmes. C'est ce qui ressort des dix-neuf « prescriptions complémentaires » votées le 21 janvier par le collège de l'ASN et présentées mardi 28 janvier par son président, Pierre-Franck Chevet. L'électricien va devoir, en particulier, appliquer à ses réacteurs des règles de protection contre les séismes plus contraignantes.