Affaire Elf: Total cherche encore 8 millions d'euros

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le groupe Total s’abstient-il volontairement, depuis dix longues années, de réclamer la somme de 8,4 millions d’euros que lui doit indirectement la Société générale à la suite du jugement définitif de la fameuse affaire Elf ? C’est ce que soutiennent mordicus un promoteur immobilier, Dominique Dutreix, et un expert-comptable, Gérard Burn, qui multiplient les procédures judiciaires sur ce sujet. L’une d’elles est actuellement instruite par le juge Olivier Cortès, du tribunal de grande instance de Nanterre.