Pour le nouveau président de la Licra, «Sarkozy a remis le franchouillard à la mode»

Par

Dans un entretien à Mediapart, le nouveau président de la Licra, Alain Jakubowicz, fait l'état des lieuxdes dérives xénophobes en France, entre Eric Zemmour, qui «réhabilite Vichy», et l'identité nationaleversion Sarkozy, qui a libéré la parole extrémiste, selon lui. Il en profite aussi pour marquer une nette rupture avec sonprédécesseur, Patrick Gaubert, et l'attitude de la Licra après la célèbre saillie de Brice Hortefeux sur les... «Auvergnats».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il reçoit dans son immense cabinet d'avocats du centre de Lyon. Tiré à quatre épingles, costume trois pièces, style anglais. Encadré, un mot manuscrit d'Elie Wiesel trône derrière son bureau. Ancien adjoint de Michel Noir à la mairie de Lyon dans les années 1990, avocat familier des grands procès historiques – Klaus Barbie, Maurice Papon –, Alain Jakubowicz est le nouveau président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).