Les «droitiers» de l'UMP refusent de voir le débat sur l'islam enterré

Par

Dès mercredi, le collectif de la Droite populaire, qui regroupe les députés les plus «droitiers» de la majorité, remet les pieds dans le plat, avec l'audition à l'Assemblée d'un aumônier ultra de l'armée, qui refuse de se «déculotter» devant l'islam.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les députés les plus «droitiers» de l'UMP, réunis dans le collectif «Droite populaire», surveillent la polémique sur l'islam comme le lait sur le feu: chaque fois que celle-ci refroidit, ils se chargent de remuer les tisons, et de l'alimenter. Mercredi après-midi, ces 42 élus organisent ainsi une audition à grand spectacle à l'Assemblée nationale: celle du «Padre» Julien de Pommerol, aumônier catholique de l'armée française, curé qui refuse de se «déculotter» devant l'islam et qui estime avoir constaté de graves atteintes à la laïcité en Afghanistan (toutes compilées dans un rapport de mission au vitriol qui a «fuité» début 2011 et mis les sites d'extrême droite en émoi).