3,4 % le score du GUD aux élections étudiantes à Assas

Absente depuis cinq ans de l'université de droit parisienne, le Groupe union défense (GUD), organisation étudiante d'extrême droite, avait présenté une liste aux élections étudiantes, mercredi 28 mars, sous le nom d'Union de défense de la jeunesse (UDJ). Au bout du compte, les rats noirs n'ont obtenu que 3,4 % des voix et n'aura donc pas de représentant au Conseil des études et la vie universitaire ou de local, jugé « indispensable pour que le mouvement se relance à Assas ».

A lire sur StreetPress

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Absente depuis cinq ans de l'université de droit parisienne, le Groupe union défense (GUD), organisation étudiante d'extrême droite, avait présenté une liste aux élections étudiantes, mercredi 28 mars, sous le nom d'Union de défense de la jeunesse (UDJ). Au bout du compte, les rats noirs n'ont obtenu que 3,4 % des voix et n'aura donc pas de représentant au Conseil des études et la vie universitaire ou de local, palier jugé « indispensable pour que le mouvement se relance à Assas ».