Un rapport relance les questions sur les moines de Tibéhirine

Par
Un rapport remis à la justice française "sème fortement le doute" sur la thèse officielle algérienne à propos de la mort, en 1996, des sept moines de Tibéhirine, a déclaré jeudi l'avocat de leurs familles, confirmant une information de France Inter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Un rapport remis à la justice française "sème fortement le doute" sur la thèse officielle algérienne à propos de la mort, en 1996, des sept moines de Tibéhirine, a déclaré jeudi l'avocat de leurs familles, confirmant une information de France Inter.