Journal de bord des internes: la mort, «on n’a pas eu un cours ou un topo là-dessus»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jour 6 : « Mon métier, c’est de soigner, pas de faire face à une pénurie de sédatifs »