«A l’air libre»: le casse-tête du déconfinement, les familles monoparentales, les feux à Tchernobyl

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 30/04/2020 02:06
  • Par

Et il a fallu que vous invitiez deux représentants du PS...... quel malheur !

Bjr pardon le ps a fait un super boulot en 5 ans mdrrrrr

Excellente proposition de la présidente du département de la  Lozère pour les déplacements entre les cours dans les collèges. C'est au corps professoral d'aller d'une classe à l'autre, pas à des milliers d'élèves de se retrouver toutes les 55 minutes dans les couloirs et les escaliers des établissements de France pendant que la ou le prof attend dans la salle de cours.

Cette aberration est à modifier définitivement, si le déconfinement y aide ce sera sacrément positif.

 

Mais c'est arrivé le 8 avril !!!!!!!!!!!!!!! Et c'est maintenant que vous en parlez sur Mediapart ????? Bordel de merde,quel con de n'être pas abonné à trente journaux pour savoir ce qui se passe lorsque c'est super important ! Alors en plus du confinement, il va falloir éviter produits laitiers, champignons, salades, carottes, radis... je n'ai plus qu'à arrêter mon potager et à tout foutre à la poubelle, et ça, je devrais le savoir depuis 3 semaines !!!!!!! Mais que font les médias !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Trêves de plaisanteries douteuses, je voudrais juste de dire que je comprends parfaitement la détresse de ces femmes seules avec leurs enfants et j'ai trouvé le témoignage profondément touchant. Mais la question qui vient à l'esprit (je n'ai pas vu le témoignage jusqu'au bout, désolé, peut-être l'abordez vous), peut-on trouver des "pères seuls avec leurs enfants", afin d'avoir aussi leurs témoignages. Ce n'est pas par souci "d'équité", ce n'est pas le problème, c'est juste par curiosité et parce que je pense que c'est important de montrer ceux qui prennent leurs responsabilités. De même, pour un couple séparé dont la garde est alternée, comment ça se passe ? Et y'a-t-il des couples séparés qui ont fait la "trêve" pendant le confinement et dont le père s'est mobilisé pour s'occuper de leurs enfants quitte même à re-vivre temporairement ensemble ? Même si ce sont des "exceptions" (ce n'est pas simple à comptabiliser, mais lorsque l'on parle autour de soi, on est surpris parfois par les "arrangements d'anciens couples"), il serait intéressant de regarder à la loupe tout ça. Bien entendu il faut être solidaire de la détresse des femmes seules avec leurs enfants en plein confinement depuis des semaines, en plus elles peuvent subir des pressions de leur ancien compagnon, mais il serait intéressant de voir celles qui ont "la chance" de ne pas être isolée pour comprendre aussi pourquoi (je parle des femmes séparées du papa bien entendu et vivant seule). Les schémas positifs, on en a besoin aussi.

Une "défaillance organisée au sommet de l'état" ne peut pas être une défaillance involontaire, non non non...

Ce titre laisse entendre qu'on a une info comme quoi le gouvernement fait intentionnellement des conneries sur les masques et autres test afin de cacher autre chose.

Alors soit on a de l'info qui va dans ce sens, ce qui est en effet très intéressant. Soit on écrit un article qui décrit (encore) que le gouvernement est un groupement d'abrutis.

Or je ne pense pas qu'on ait un gouv d'abrutis. Un gouv de salopards oui, mais pas des idiots. Ce qu'ils font, ils le font dans le sens de tous ce qu'ils ont fait jusqu'à présent et si la pandémie a chamboulé un peu leur plan, cela n'en fait pas des idiots pour autant.

Ils se sont ressaisis et se servent de la crise pour continuer leur oeuvre de destruction avec qq écrans de fumée (Sibeth, l'incurie des masques et des tests, les annonces à la con).

Il serait temps de vraiment sortir l'article "Le gouvernement a organisé sciemment sa propre défaillance pour mieux nous entuber".

Mais là en effet il faut des billes.

Aller courage.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous