Union: La candidature de Weber "n'a pas lieu d'être", dit Ndiaye

Par
La candidature du conservateur allemand Manfred Weber, soutenu par Angela Merkel, à la présidence de la Commission européenne "n'a pas lieu d'être", a déclaré mercredi la porte-parole du gouvernement français qui appelle Berlin "au compromis".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La candidature du conservateur allemand Manfred Weber, soutenu par Angela Merkel, à la présidence de la Commission européenne "n'a pas lieu d'être", a déclaré mercredi la porte-parole du gouvernement français qui appelle Berlin "au compromis".