Rétention : une famille kosovare expulsée par un préfet «de gauche»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Traduction d’un engagement de François Hollande, la circulaire mettant un terme au placement en rétention des enfants (remplacé par une assignation à résidence) est fin prête au cabinet du ministre de l’intérieur. Manuel Valls a répété qu’elle serait publiée « dans les prochains jours », et qu’elle annoncerait « l’arrêt immédiat » de cette pratique condamnée par la Cour européenne des Droits de l’Homme (arrêt Popov du 19 janvier 2012). Les préfets ne peuvent pas ignorer ce changement de cap par rapport au quinquennat précédent.