Philippe accepte d'être impopulaire à cause des 80 km/h

Par
Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré vendredi accepter l'impopularité liée à la réduction à partir de dimanche prochain de 90 à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires si c'est le prix à payer pour sauver des vies humaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré vendredi accepter l'impopularité liée à la réduction à partir de dimanche prochain de 90 à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires si c'est le prix à payer pour sauver des vies humaines.