Pas question de "changer de cap" sur l'écologie, dit Philippe

Par
Un ministre de la Transition écologique va être nommé et rien dans la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement ne saurait conduire à changer de cap en matière environnementale, déclare le Premier ministre mercredi dans le Dauphiné Libéré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Un ministre de la Transition écologique va être nommé et rien dans la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement ne saurait conduire à changer de cap en matière environnementale, déclare le Premier ministre mercredi dans le Dauphiné Libéré.