Toulouse: le jeune Angolais Aluisio restera en France

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision officielle est attendue pour la fin de semaine. Mais le « dispositif » rendu par le tribunal administratif de Marseille ce matin dans l'affaire Aluisio Quintai, ce jeune Angolais menacé d'expulsion après son arrestation à Toulouse mardi 21 août (voir notre article précédent), présage d'une issue très positive. « Ça ne pouvait pas mieux se passer, résume son avocate maître Anne-Laure Macherey, jointe au téléphone à l'issue de l'audience. Il est admis à l'aide juridictionnelle, son obligation de quitter le territoire français (OQTF) est levée et le tribunal administratif a enjoint au préfet de Haute-Garonne de lui délivrer une autorisation provisoire de séjour (APS). »