Sarkozy, Squarcini et la Libye: les folles écoutes d’Alexandre Djouhri

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Son mot favori, c’est « À l’attaque ! ». Pour finir une conversation, pour réveiller un correspondant, pour écarter les objections : c’est toujours « À l’attaque ! ». L’intermédiaire Alexandre Djouhri, proche de Claude Guéant, familier de l’Élysée sous Sarkozy, est chaud bouillant. Il fanfaronne, explose et s’amuse dans les écoutes judiciaires réalisées en février et avril 2013, à la demande du juge Renaud Van Ruymbeke. Non sans fatiguer, parfois, ses amis.