Soins aux sans-papiers dans Paris: «On est loin des prothèses mammaires»

Par Elisa Perrigueur
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Exact, 

Merci, Elisa. C'est vrai que ce régime est ...

D autant plus que ce sont des méthodes d extrême droite

Oui, beaucoup de bruit et de "com" pour détourner l'attention des vrais problèmes. (Et au passage merci à  Chirac de son aide involontaire pour occuper les médias et leurs lecteurs).

Tondre toujours plus la maigre laine sur le dos des pauvres, précaires, chômeurs...pour le bonheur des très riches et leurs affidés.

Oui, meme la com est une méthode d'extreme droite. Mentez Mentez il en restera toujours quelque chose... une phrase souvent utilisée sous une forme ou une autre au fil des siècles (Bacon, voltaire, beaumarchais,  etc) mais surtout plus récemment par Goebbels.

Bonjour, c est quand que il y auras le vote dans la Loi GPA..qui ce rapporte uniquement sur ""le parent d'intention "..?.. Merci... je suis français et mon fils et mon épouse aussi..étant la mère d'intention en GPA...

https://www.mediapart.fr/journal/france/280919/pma-enquete-sur-le-verrou-bioethique-de-1994

posez votre question sur cet article, vous serez un peu moins hors sujet wink

Triomphe du "en même temps", les ambassades de France font la promotion des soins médicaux

venir-se-soigner-en-france
Précisons tout de même que venir se faire soigner en France dans le sens de la brochure  nécessite la présence de garanties consistant  essentiellement en une prise en charge des frais afférents aux soins médicaux par un organisme national de couverture maladie ou la personne elle-même.

Magnifique document. Il vaut mieux en rire... Bonne fin de semaine.

Un article "data" d'alternatives économiques, très utile et informatif, reprécisant la valeur de certains chiffres, à lire intégralement, ça vaut la peine, situés hors explicitation par nombre de politico-menteurs:

"DATA Les immigrés, victimes des préjugés"

On peut lire ceci, en fin d'article

"Cela n’a pas empêché certains élus, à commencer par Emmanuel Macron lui-même, de relancer la polémique sur l’aide médicale d’Etat (AME), versée aux étrangers en situation irrégulière, qui inciterait au « tourisme médical » et contribuerait à rendre la France particulièrement attractive. Un fantasme balayé lundi dernier par la démographe Annabel Desgrées du Loû, lors d’une conférence de presse de l’Institut de recherche Convergences Migrations. Ayant travaillé sur les bénéficiaires de l’AME, elle signalait que, par exemple, « 90 % de ceux à qui l’on a diagnostiqué le Sida ont découvert leur maladie en France ». Elle ajoutait par ailleurs que la réduction de l’AME, en décourageant les soins préventifs, pourrait revenir plus cher en obligeant à hospitaliser des malades à l’état de santé détérioré. Quant aux fameuses prothèses mammaires que viendrait se faire poser les immigrantes au frais du contribuable, la chercheuse ne s’est même pas donnée la peine de démentir une rumeur dont le ridicule le dispute à l’abjection.  « La France est le seul pays à placer la santé des migrants sur une ligne budgétaire spécifique », a par ailleurs rappelé François Héran lors de cette même conférence. Autrement dit, la France n’est pas plus « généreuse » ou « attractive » que les autres pays ; simplement chez nos voisins, cela se voit moins car, d’un point de vue budgétaire, la santé des migrants n’est pas isolée de celle de la population générale."

Bonne fin de semaine!

  • Nouveau
  • 29/09/2019 17:08
  • Par

Discourt d'extrême droite et pour quoi faire ? et bien récupérer des voix des points dans les sondages ? je me trompe ? lamentable .

Ce débat a ke mérite de degonfler les fantasmes ! Il ne faut pas avoir peur du débat ! Dire qu’il y a des abus , ne veut pas dire que l’AME doit être remise en cause !La vérité sur les eligibles et les actes renforce le dispositif ! Qu’il y ait des tricheurs ? Evidemment! Le système sûr a 100% n’existe pas .Il devient problème lorsqu’il est une passoire .

Le venin de la division il faut culpabiliser les pauvres les chômeurs les immigrés avec des journalistes complaisant le tour est joué

"soins médicaux au tarif de la Sécurité sociale sans avancer de frais (à l’exception du département de Mayotte)"

J'aimerais bien qu'on m'explique ce que cela veut dire...

Soins médicaux pris en charge par l'assurance-maladie, en tiers payant (pas d'avance de frais de la part des patient.e.s). Pour l'AME cela exclu certains médicaments (ceux remboursés à 15%) et soins. Problématique pour les spécialistes pratiquant des dépassements d'honoraire, le dentaire, l'optique, l'audition, etc. Pour la deuxième partie de la phrase : Mayotte est le seul DROM où on ne peut pas prétendre à l'AME. Si on est en situation irrégulière et malade, pas d'autre choix que les associations comme MDM qui a un programme sur place et les urgences.

Un régime  de prédateurs nous saoulant de propagande s'autorisant  enlever toutes significations au sens des mots à l'image de Sibeth Ndiaye qui dans l'émission "question politique" de France inter affirme  à propos de l'incendie  de Rouen : "On est  dans la  transparence systématique et quotidienne"...!

Ces gens semblent prêt à tout pour satisfaire leurs penchants en jouant les apprentis fossoyeurs.

Je crains qu'en effet, les microbes ne connaissent pas la passion Française:
1) la radio-activité s'arrête à notre frontière
2) Il faut rester chez soi et se confiner, mais il n'y a pas de pollution à Rouen...

Bonsoir,

J'ai lu l'article. Le retraité a quand même bien cherché les histoires, et il les a trouvées.

Ce n'est pas tant le fond de ce qu'il défend ou condamne qui lui est reproché, mais la forme : occupation du domaine public, outrage et rébellion...

Ce n'est certes pas dans l'insulte que les solutions se dessineront... si tant est qu'elles se dessinent un jour.

Sauf que ...il était sur son usoir clos de surcroît... savez vous ce qu'est un usoir en droit local de Moselle, ...pour votre information c'est assimilable à un espace privé, car il en a seul la jouissance

L'usoir en droit local spécifique à la Moselle est le terrain entre le bâtiment prive et la route ou voie, qui est certe terrain communale mais dont seul le propriétaire du bâtiment en a la jouissance.

Pour plus d'informations, c'est moi le propriétaire du bâtiment donc de la jouissance de cet usoir...et c'est moi le retraité qui n'a nullement insulté qui que ce soit

J'avais complètement oublié, ce que pourquoi ils étaient venus comme vous le remarquez si bien...l'occupation du domaine public... figures vous qu'elle n'est plus dans l'acte d'accusation...

Et que depuis le 14, mes décorations que je ne sortais faire prendre l'air que de 10 h à 18h les samedis...et bien maintenant elle prennent l'air 24/24 et qu'en plus y a eu un appoint de d'autres panneaux dont un

...sommes nous revenus aux temps de la gestapo...?

...nos arrestations illégales ne le confirment elles pas...!?

Qu'en dites vous

Ouh...Ouh ...Le Voileux...êtes vous parti en vacances

Et je suppose que les soins de chirurgie esthétique prodigués à Brigitte Macron à l'hôpital américain de Neuilly au mois de juillet ont bien été pris en charge par la Sécurité Sociale.

tout comme les implants capillaires du play mobil de France 2 prescrits par un certain Jérôme Cahuzac si je me souviens bien.

 

Tres vrai. Les filieres de l'Est n existent pas. Et les attestations sur l honneur pour remplacer la condition de présence non plus. Il n y a pas de texte.voila du bon journalisme factuel.

L'article donne la parole à des intervenants engagés dans l'aide aux migrantx qui sont légitimes pour donner leurs points de vue. En revanche il manque cruellement de contrepoints. Le débat sur l'AME est lancé et celui de la CMU C également.  J'espère que nous aurons des articles construits pour comprendre.

On ne peut pas se forger un avis en ne lisant que les témoignages d'acteurs déjà engagés. Il faut également le point de vue de l'administration et de ceux qui proposent des modifications dans les règles d'octroi de ces aides médicales. 

Mais vous avez déjà la position et les raisonnements du gouvernement. C à cela que répondent ces professionnels. Et ils répondent que la position gouvernementale ne tient pas.

Vous voulez quoi, de nouveaux mensonges  ?

il est légitime de se poser ces questions. Il est très réel que les centres de Médecin Du Monde soignent des gens qui en ont vraiment besoin. Et cela doit absolument continuer, ce n'est pas seulement un problème d'humanisme, c'est aussi une nécessité de santé publique qui nous touche tous.

Cependant, on peut très bien concevoir que des escrocs bien organisés montent des filières pour exploiter le filon en donnant des soins bidons à des malades bidons. Cela existe aussi avec les soins normaux, avec les accidents du travail, etc. et on ne voit pas pourquoi l'AME y échapperait. Le contrôle médical de l'Assurance maladie est fait pour dépister ces choses, et j'imagine que l'enquête de l'IGAS fouillera aussi ce terrain.

Mais en tout état de cause, ce n'est pas lié à l'AME en substance, c'est du à ce que toute activité a ses dérives. Et comme nombre d'intervenants, je pense que  les dérives de "l'optimisation fiscale" sont largement plus graves !!!

 

Ce gouvernement, une fois de plus, est à vomir ...

Le gouvernement a indiqué qu'il souhaitait qu'un débat ait lieu sur le sujet, pointant des abus, des excès. Un rapport de l'IGAS est attendu. Pour le moment il n'existe pas de propositions. L'article cite des professionnels engagés dans l'accueil aux migrants; cela ne reflète pas forcément le point de vue d' autres professionnels de santé, par exemple les responsables d' hôpitaux, les médecins liberaux, les spécialistes. Le dossier doit tout simplement être approfondi.

Naturellement les faits relatés méritent notre compassion ; nos institutions y répondent de façon genereuse. Les soignants ont du mérite.

Pour autant cela ne nous exempte pas d'une revue périodique de l'usage de ces aides pour vérifier qu'elles sont adaptées et bien utilisées. C'est le rôle d'un audit, qui est un préalable à toute prise de décision.

Le gouvernement a indiqué qu'il souhaitait qu'un débat ait lieu sur le sujet, pointant des abus, des excès.

Il préfèrerait pas un débat sur les excès et les abus de certains politiques qui usent et abusent de leurs privilèges et bien au delà, de certains procureurs et services de police qui ne respectent pas le droit dans l'exercice de leurs fonctions ?

Parce que là il y a de quoi débattre et les conséquences en sont bien plus graves sur la vie des citoyens que les éventuels abus autour de l'AME.

Il y a bien sûr d'autres sujets. Mais sur ce fil nous parlons bien de l'AME. 

merci !

Mais c'est bien de l'AME que je parle.

L'AME permet aux plus démunis d'accéder aux soins qui leur sont nécessaires. Leur état de santé a souvent été précarisé et au delà de leurs besoins personnels, leur prise en charge est aussi une question de santé publique.

Venir jeter la suspicion sur cette population qui "abuserait" de cette possibilité, est simplement dégueulasse. S'il y a des excès (ce qui reste à prouver) peut-être faut-il un meilleur encadrement des conditions d'attribution, c'est à dire des agents de l'état pour le faire ... Mais en aucun cas cela ne doit remettre en cause ce dispositif.

Le gouvernement cherche juste à détourner notre regard de tous les abus de position ou de pouvoir des plus privilégiés qui sont autrement graves et/ou coûteux.

Mais bien sûr, n'y voyons aucune arrière pensée lorsque le responsable de LRM parle de "prothèses mammaires"... Il n'y a pas une loi sur les fakes news? ou alors c'est uniquement pour les fakes news anti-gouvernement peut être?

Ne nous posons pas non plus de question quand, à 6 mois d'élection, le pouvoir en place reprends mot pour mot le discours de l'extrême droite (tourisme médical).

Oui, vraiment, ne nous posons pas trop de question... il font ça pour notre bien à tous, et pour continuer de financer notre protection.

Ah, et quand on pointe que pour financer notre protection, il faudrait peut être allé voir du côté des Arnault et autre Bolloré, là non, stop à la démagogie !!!

Bordel, ce sont eux les démago, ils nous détournent des vrais profiteurs... Pendant qu'on s'écharpe à savoir si untel à droit d'être soigné ou si l'autre à droit au chômage, l'autre Arnault engrange des milliards et des milliards, suffisamment pour résorber le déficit de la France. Ah ils doivent bien rigoler du haut de leur tour d'ivoire, bien rigoler de voir à quel point on est con !!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Alors qu'une personne sur trois en France ne se soigne pas faute de moyens, le gouvernement lance une campagne active contre ceux qui se soignent "trop"!

Macron a bien raison de ne pas vouloir trop soigner les migrants, individus vicieusement malades, ils le font exprès, qui viennent manger le pain des français, et qui coûtent cher à la sécurité sociale et donc ne méritent pas de vivre, d'autant plus, Macron dixit, qu'il y en a même qui abusent. Il a raison aussi de vouloir supprimer les urgences, supprimer des lits d'hopitaux, fermer des établissement régionaux tels que les maternités qui ne servent à rien car on peut accoucher dans une voiture, il faut le vouloir, c'est tout! La santé nous coûte bien trop cher quand on a besoin de budgets pour renouveler la vaisselle, les tapisseries de l'Elysée, organiser les conférences vitales pour le pays et si utiles comme celle de Biarritz, évènement planétaire retentissant jusqu'au Brésil,  dont on se demande toujours, c'est un secret d'Etat qui ne regarde pas le petit peuple, combien elle nous  a finalement coûté......  

Enfin, pour bien faire, et pour  mettre de l'ordre dans toute cette gabegie, figurez-vous que Brigitte vient d'être nommée Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

 

Nous voici rassurés et  ce sont les professionnels du secteur hospitalier qui doivent être soulagés!

Un article important sous un titre de m.... !

Au moins svp, mettez entre guillemets et citez titre le pourri misogyne qui a eu cette phrase !

Et son dernier lifting,  et les bosses de nez qui soit disant empêchent tout le 16ème arrondissement de Paris de respirer, c'est pas de l'abus !

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i3196.asp

Sous ce lien, le rapport de Goasguen et Sirugue datant de 2015 : donc pas si vieux et très clair.

Même Goasguen qui pestait contre l'AME en Tribune, est obligé de reconnaître noir sur blanc son caractère INDISPENSABLE, non seulement pour les bénéficiaires directs, mais également dans un souci de santé publique : imaginez une personne atteinte de tuberculose qui ne peut suivre correctement le traitement afférent. Mais également pour respecter les accords internationaux que la France a signé quant à la prise en charge des personnes migrantes.

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale