Belloubet dénonce le jeu "paranoïaque" de Mélenchon

Par
La garde des Sceaux Nicole Belloubet a défendu dimanche l'indépendance de la justice et condamné un "jeu paranoïaque" de la part de Jean-Luc Mélenchon, au lendemain d'un entretien où il expliquait sa réaction violente aux perquisitions du 16 octobre en dénonçant un "traquenard".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La garde des Sceaux Nicole Belloubet a défendu dimanche l'indépendance de la justice et condamné un "jeu paranoïaque" de la part de Jean-Luc Mélenchon, au lendemain d'un entretien où il expliquait sa réaction violente aux perquisitions du 16 octobre en dénonçant un "traquenard".