Des attentats de «faible intensité» à très fortes répercussions

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un terroriste d’une vingtaine d’années s’en est pris au moyen d’un couteau aux personnes à l’intérieur de la basilique Notre-Dame, en plein centre de Nice (Alpes-Maritimes), tuant trois personnes, décapitant l’une d’elles. Un mode opératoire barbare qui rappelle l’attaque, encore dans toutes les mémoires, survenue quinze jours plus tôt à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).