5 décembre: les gauches ne veulent pas manquer le coche

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces derniers temps, il y a eu des rendez-vous manqués, des divisions et des revers : le moment « gilets jaunes », la lutte contre l’islamophobie, la campagne contre la privatisation d’Aéroports de Paris qui patine… Cela fait des mois que l’opposition semblait spectatrice, atone, aspirée par une spirale dépressive. La mobilisation contre la réforme des retraites changera-t-elle la donne ?